Particuliers cherchent nouveaux placements

Et si vous transformiez votre passion pour l’art contemporain ou les vignobles en un placement financier ? C’est le pari de certains particuliers, qui ont préféré investir dans une cave à vin, un cheval de course, une œuvre d’art cotée ou une forêt plutôt que dans la pierre.

Motivées par une passion, ces opérations n’en sont pas moins lucratives. La tendance est aux investissements de cœur… pour peu qu’ils garnissent aussi le porte-feuille. Pourtant, ce type de placement ne s’improvise pas.

La fiscalité de ces biens atypiques est-elle plus avantageuse ? L’achat de pur-sang est souvent une “acquisition passion”, mais les gains de courses peuvent être exonérés d’impôt… et la rentabilité est parfois bien plus intéressante que celle d’un simple investissement immobilier.

Réalisé par Virginie Vilar et Laura Aguirre de Carcer (Envoyé spécial 16/04/2015)

Les routes du cochon (reportage)

Avec 35 kg par an et par personne, le porc est la viande la plus consommée par les Français, principalement sous forme de charcuterie. 70% des saucissons ou jambons vendus dans les rayonnages des supermarchés sont issus de porcs importés.

Ces dernières années, les éleveurs de l’hexagone ont vu se développer la concurrence redoutable de la filière Espagnole, et surtout allemande, avec une viande 20% moins chère. Dans quelles conditions ce cochon « low cost » est-il produit ? Quelle traçabilité pour cette viande ?

Envoyé Spécial du 20/02/2014