42 000 morts par an : le gazole est-il assez cher pour nos poumons ?

Vous l’aurez noté si vous habitez en ville : ces jours-ci, ça pique et ça pue, bien plus encore qu’à l’ordinaire. En Ile-de-France, l’indice de qualité de l’air reste dans le rouge depuis le début de la semaine, pour cause d’absence de vent.

En cause : les particules fines émises essentiellement par les moteurs diesel et leur carburant gazole, qui est traditionnellement moins taxé en France que le « super ».

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les particules fines qui viennent s’incruster dans nos poumons sont responsables de 42 000 morts prématurées en France chaque année. C’est dix fois le nombre de tués en 2011 sur les routes de l’Hexagone !…

 

Lire l’intégralité de l’article sur le blog du Monde