Chine : Le vieillissement de la population, talon d’Achille du géant asiatique

Cela fait 35 ans que la politique de l’enfant unique a été imposée aux Chinois. Et elle n’en finit pas de bouleverser la société et a des conséquences inattendues aujourd’hui… sur les personnes âgées.

Les retraites sont très faibles, et les seniors comptent sur leur enfant pour les aider dans leurs vieux jours. Mais que se passe-t-il quand cet enfant unique est mort trop jeune?

Chine : La politique de “l’enfant unique” conduit à des kidnappings en série

Coup de filet d’envergure en Chine. Les autorités ont, à nouveau, démantelé plusieurs réseaux de trafic d’enfants, un problème endémique dans le pays. 89 bébés ont ainsi pu être sauvés grâce à une opération commune préparée depuis plusieurs mois et menée dans neuf provinces. 355 personnes ont été interpellées.

Depuis avril 2009, les autorités ont durci le ton et démantelé 11.000 réseaux, rendant 54.000 enfants à leurs familles.

La politique de l’enfant unique est pointée du doigt. La préférence pour les garçons, qui subviennent aux besoins de la famille et perpétuent le nom, engendre des milliers d’avortements et créé la demande. Un nourrisson peut ainsi être vendu 10.000 euros dans les provinces les plus riches.

Des aménagements de la politique de l’enfant unique sont à l’étude car chez les moins de 20 ans, le nombre de garçons dépasse de 32 millions celui des filles, ce qui risque d’alimenter à l’avenir un nouveau trafic : celui des futures épouses.