Secours à tout prix

Les vacances riment avec insouciance mais parfois aussi avec inconscience. Quand arrive l’été, ils sont nombreux à se lancer dans de périlleuses ascensions en montagne, dans des explorations souterraines ou encore dans de longues traversées nautiques.

Qu’un accident survienne et le rêve d’évasion se transforme en un cauchemar qui oblige souvent à faire appel à de gros moyens pour prêter assistance.

Rapidement se pose la question de la prise en charge des interventions. La collectivité voit la facture sans cesse augmenter et se pose désormais la question du coût des secours, du prix du danger.

À la découverte des sonnailles

Ovins et bovins passent l’été en haut des montagnes accompagnés par leur cloche. Les sonnailles rythment la saison des touristes, des bergers et de leurs troupeaux. “Chaque troupeau a son propre type de sonnaille et chaque sonnaille sa propre sonorité. C’est une manière pour les bêtes de se reconnaître entre elles“. Septembre marque l’heure du retour après trois mois passés en altitude.

Chez les Daban dans les Pyrénées, on fabrique des sonnailles depuis 1795. Le processus est long. La recette est unique : le brasage à 1.200 degrés permet un savant mélange de laiton et de métal. Sortis du four, les moules d’argile sont refroidis dans l’eau puis cassés afin d’en extraire la sonnaille. Celle-ci est ensuite façonnée. Chaque année, entre 12.000 et 15.000 sonnailles sortent de l’atelier Daban. Il en existe de toutes les tailles.

Dolomiti 2015 – Dolomites 2015

Le massif des Dolomites se situe au nord de l’Italie. Son nom provient de celui du géologue français Déodat Gratet de Dolomieu qui fit de nombreux travaux relatifs aux propriétés particulières de la roche de ce massif. Les Dolomites sont caractérisés par des murailles verticales, des falaises abruptes et une forte densité de vallées très étroites, longues et profondes. On y trouve aussi des reliefs glaciaires et des systèmes karstiques. Le tout est caractérisé par une nature dynamique avec de fréquents éboulements, inondations et avalanches. Les Dolomites sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2009.

Dolomiti 2015 from Franco Grisa on Vimeo.

Roumanie : Et la lumière fut…

Dans les montagne du Maramures, à la frontière de l’Ukraine, un village entier vit sans électricité depuis toujours. Lorsque la nuit tombe, c’est comme si le temps s’arrêtait : pas de réfrigérateur, pas de télévision, pas de machine à laver, encore moins d’ordinateur…

En Roumanie, à l’image de ce village, 200.000 personnes vivraient sans électricité alors que le pays est membre de l’Union européenne depuis 2007.

Devant l’inaction des autorités, un homme originaire de Bucarest a décidé de prendre les choses en main: il a monté une ONG pour installer des panneaux solaires sur le toit des écoles.

Objectif Mont Blanc

Une climatologue, un physicien et un volcanologue partent à l’assaut du plus haut sommet des Alpes. À travers d’exceptionnelles images, ce documentaire raconte leur odyssée et révèle l’immense richesse d’un laboratoire naturel unique au monde.

Burkina Faso : L’homme qui voulait déplacer la montagne

A Ouagadougou, capital du Burkina Faso, au cœur d’une carrière de granit, des centaines de famille travaillent sans répit dans un immense trou béant.

Chaque jour, du lever au coucher du soleil, les hommes concassent à la masse des blocs de roche, puis les femmes, les vieillards et les enfants réduisent à leur tour, à coups de burin, la matière en cailloux. Tout se vend, même la poussière.

Le documentaire de Jean-François Delassus met en lumière l’exploitation originale de cette carrière qui appartient à tous et à personne, autogérée par les chefs des familles qui sont venues travailler ici de leur plein gré.

Mont-Blanc (74) : Cristal, le trésor des montagnes

Ils sont plusieurs dizaines chaque année à explorer les entrailles du Mont-Blanc à la recherche de quartz. A 4.000 mètres d’altitude ou sous terre, ils espèrent tous dénicher ces cristaux qui font rêver certains collectionneurs.

Dans le massif du Mont-Blanc, le rendez-vous n’est connu que des initiés. Dans un ancien palace se tient une bourse où 600 amateurs se pressent pour admirer des cristaux aux mille reflets ou aux formes parfois étranges. Les plus rares se négocient plusieurs milliers d’euros et les collectionneurs viennent du monde entier, comme ce Japonais venu chercher des quartz alpins du Mont-Blanc. Dans les Alpes, la chasse aux cristaux est une tradition longtemps restée secrète.

Aux yeux des collectionneurs, les trésors restent toutefois rares car les plus beaux cristaux sont aussi les plus inaccessibles. Chaque été, quelques dizaines de cristalliers explorent les entrailles du Mont-Blanc à plus de 3 000 mètres d’altitude : un terrain à hauts risques réservé aux alpinistes les plus chevronnés.

Je préfère avoir des amis que des hectares

Un film “témoignage” de Thomas Ermel où Jean-Michel Miqueu vous invite au coeur de son métier d’éleveur sur le territoire du Val d’azun dans les Hautes-Pyrénées. Ce reportage ‘une vingtaine de minutes illustre les enjeux de l’activité en éclairant l’une des multiples réalités des éleveurs pyrénéens.

Edelweiss et lutte des classes

Inventé par des aristocrates, l’art de gravir les montagnes demeura réservé aux classes aisées jusqu’à l’irruption de l’escalade sportive, dans les années 1980. Aux temps héroïques, les alpinistes cherchaient en premier lieu à se distinguer de la masse. Leur sensibilité à la beauté des cimes et à une nature grandiose allait de pair avec leur dédain pour les rustres vivant dans ces contrées reculées.

Les découvertes scientifiques ne suscitent pas toujours l’enthousiasme. Quand des chercheurs annoncent la mise au point d’une molécule ou d’un hybride dotés de vertus miraculeuses, ils se heurtent fréquemment au scepticisme de l’opinion publique, prompte à s’inquiéter des conséquences écologiques, sanitaires ou sociales de ces innovations.

Personne, au sein de la communauté scientifique, ne s’attendait pourtant à la tempête d’indignation qui a accueilli la grande trouvaille du centre de recherches suisse Agroscope Changins-Wädenswil (ACW). En 2006, les agronomes d’ACW annoncent avoir réussi à cultiver une souche commercialement exploitable de l’edelweiss, baptisée « Helvetia ».

L’industrie cosmétique convoite déjà la petite fleur sauvage des Alpes pour ses propriétés anti-inflammatoires, réelles ou imaginaires. La version domestiquée pourrait, selon les scientifiques, galvaniser le marché et fournir une source appréciable de revenus aux paysans de la montagne comme à la Suisse tout entière.

Lire la suite

Chili : La plus grande mine de cuivre du monde dévore la montagne

Au-dessus du désert montagneux de l’Atacama, dans le nord du Chili, le ciel est plombé. Un immense voile de poussière pèse sur Chuquicamata, la plus grande mine de cuivre du monde. Ils sont 15.000 à y travailler nuit et jour. Le métal léger est de plus en plus demandé dans le monde entier, si bien que la mine est en constante expansion.

Elle finit par tout engloutir, même la ville qui lui a donné son nom, juste à côté. Peu à peu, les terrils recouvrent rues et maisons, anéantissant toute vie dans la cité, qui comptait autrefois 2. 000 habitants. Ce reportage suit au quotidien un mineur, Raul Alfaro, et sa famille, aujourd’hui contraints de quitter leur maison.