Soigner à la chaîne

En Europe, le nombre d’opérations chirurgicales n’a jamais été aussi élevé. Cela signifie-t-il que l’on soigne mieux ? De plus en plus, les praticiens appliquent la «médecine factuelle» : des commissions établissent, à partir d’études cliniques et de statistiques, des lignes directrices auxquelles doivent se référer les professionnels de santé pour délivrer traitements et thérapies.

Mais cette approche suscite la controverse. Laissant peu de place à la singularité de chaque individu, elle ouvre la voie à la standardisation des décisions. Pourtant, les cas particuliers existent et il pourrait être dangereux de les traiter uniquement sur la base de conclusions qui s’appliquent au plus grand nombre.

Allemagne (2013)