Mexique : Le royaume perdu des Mayas

Au nord du Mexique, deux archéologues tentent d’atteindre la salle du trône d’un roi maya dont on sait fort peu de choses. George Bey et Tomas Gallareta sont équipés des dernières technologies. Un scanner révèle que la pièce dans laquelle ils sont sur le point d’entrer se trouve au centre d’un vaste complexe.

S’agit-il d’un temple ? Longtemps considérés comme les parents pauvres de l’histoire précolombienne, ils vivaient dans une région connue sous le nom de «Puuc». Des analyses menées sur des poteries montrent que certains quartiers des villes du nord datent de 600 avant Jésus Christ.

Comment expliquer la disparition des Mayas du nord? George Bey s’interroge sur la raison qui aurait poussé ceux-ci à abandonner en masse leurs cités.

Du pétrole dans le chewing-gum

Savez-vous ce que vous mâchez ? L’origine du chewing-gum est végétale. Saviez-vous que le mot “chiclette” (chewing-gum) vient du nom du latex naturel, issu d’une plante ?

Ce sont les Mayas qui découvrent le chiclé (latex issu du sapotillier). Les premières chiques seront produites à partir de ce produit naturel. Mais dans un souci de rentabilité, les processus industriels vont se pencher sur les dérivés du pétrole.

Qu’en est-il maintenant ? Il y aurait du pneu dans les chewing-gum ? Pour le savoir, regardez ce petit extrait tiré d’une vidéo sur l’histoire du chewing-gum.

Bolivie : Coca-Cola devra quitter le pays le 21 décembre 2012

La compagnie américaine Coca-Cola ne sera plus autorisée au sein des frontières boliviennes dès le 21 décembre 2012. Une façon pour le gouvernement de marquer la fin du calendrier maya et celle « du capitalisme ».

Cela pourrait bien ressembler à la fin du monde pour Coca-Cola. La Bolivie souhaite très vite voir disparaître la célèbre bouteille rouge et blanche de ses rayons de supermarchés, rapporte Forbes. Le ministre des Affaires étrangères du pays, David Choquehuanca souhaite voir déguerpir la compagnie américaine le 21 décembre 2012, date à laquelle le calendrier Maya entre dans un nouveau cycle.Car selon le ministre, ce jour tant attendu marque la fin du capitalisme et le début de la vie en communauté:

« Le 21 décembre 2012 est la fin de l’égoïsme, de la division. Le 21 décembre 2012 doit être la fin de Coca-Cola et le commencement du mocochinchi » (une boisson locale à la pêche), a déclaré David Choquehuanca vendredi dernier.

Le Journal du Siècle