Résurrection

Les progrès scientifiques de ces dernières décennies laissent entrevoir des possibilités telles que les vieux rêves des auteurs de science-fiction pourraient bientôt devenir réalité. Nous suivons trois chercheurs qui tentent de faire revivre dinosaures, mammouths et autres Néandertaliens. Mais n’y a-t-il pas des risques à défier ainsi l’évolution?

Faudra-t-il dégraisser le mammouth ministériel en 2010 ?

Une chose est sûre : nos ministres seront, en 2010, abondamment conseillés : on comptabilise plus de six cent cinquante collaborateurs dont une soixantaine de recrutements dans les trois derniers mois, et certains dont la nomination au Journal Officiel semble se faire attendre. L’inflation fait rage dans les cabinets des 39 ministres.

Directeur de cabinet, chef de cabinet, conseil technique et spécial, ou enfin chargé de mission, les titres ne manquent pas pour qualifier celles et ceux qui oeuvrent dans l’ombre des ministres. Des cabinets bien fournis en cette période de crise, et des ministres qui ne lésinent pas sur leurs collaborateurs.

Qu’importe si l’on ne trouve plus de remplaçants aux professeurs en congé maladie ou maternité, le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux oblige. Qu’importe si les infirmières finissent par manquer dans les hôpitaux.

Du côté des ministères, on ne se prive manifestement pas pour étoffer son équipe, et le gouvernement Fillon compte 14% de conseillers de plus que son prédécesseur Lionel Jospin selon les calculs du bon député Dosière. L’écart est peut-être plus grand encore avec les premiers ministres d’avant 2001, mais la statistique est introuvable.

En outre, le député de l’Aisne a souligné la forte inflation salariale de la rémunération des conseillers : « la rémunération moyenne de chaque membre de cabinet (contractuel) augmente de +26.3%, celle d’un agent affecté aux fonctions support de +34.8% et les primes par bénéficiaire de +9.2%. »

Le Premier Ministre se paie donc les services du fils Klarsfeld (Arno), conseiller depuis juillet 2007.

Roselyne Bachelot embauche son fils, ancien clerc de notaire, comme conseiller parlementaire.

Hubert Falco se prend le Directeur général des services du Conseil général du Var comme conseiller spécial. Accessoirement, celui-ci officiait déjà comme conseiller de Falco à Toulon et TPM comme le précisait nos confrères de Cuverville. On trouve de tout dans les cabinets ! Lire la suite