Escrocs, abus de confiance, seniors en danger

Des milliers de personnes du troisième âge sont victimes d’arnaques chaque année. Démarchages, loteries, concours, jeux, les escroqueries se multiplient. Ces délits ont augmenté depuis une dizaine d’années de plus de 20%.

D’après l’Office Central de la Lutte contre la Délinquance Itinérante (OCLDI), les escroqueries ont surtout lieu en ville, et plus particulièrement pendant les vacances, quand l’entourage est absent.

Quelles sont les techniques utilisées par ces escrocs spécialistes du troisième âge ? Qui sont-ils ? Comment sensibiliser les victimes potentielles et leur apprendre à se défendre ?

Réalisé par Manuel Laigre et Nicos Argillet (France – 2011)

Les fonctions positives de la pauvreté

Dans cet article classique paru en 1972 dans l’American Journal of Sociology, inédit en français et précédé d’une introduction de Hadrien Clouet, Herbert Gans renverse la perspective et cherche à identifier l’intérêt qu’ont certains acteurs au maintien ou à l’extension de la pauvreté. Au lieu de pointer les problèmes issus de la pauvreté, il en recherche les avantages: si elle survit aux politiques publiques, c’est que la pauvreté profite selon lui à certains groupes sociaux.

La pauvreté est ordinairement étudiée par le biais des difficultés qu’elle provoque, des coûts qu’elle engendre, des politiques publiques ou privées qui la causent, ou bien des conséquences qu’elle produit sur les populations concernées.

Résumé

L’analyse fonctionnelle à la Merton est employée afin d’expliquer la persistance de la pauvreté, et quinze fonctions que remplissent la pauvreté et les pauvres pour le reste de la société américaine – notamment les plus aisés – sont identifiées et décrites. Des alternatives fonctionnelles sont suggérées, qui se substitueraient à ces fonctions et rendraient la pauvreté superflue.
Lire la suite