Bretagne et Grande-Bretagne : Des maisons ou des terrains à vendre pour… 1 euro ou 1 livre !

Acheter un terrain ou une maison pour la somme symbolique de un euro. Sur le marché de l’immobilier, ce type d’annonce est en train de se développer. La raison ? Le désir de certaines communes à vouloir faire revenir des familles et donc de l’activité. À Berrien (Finistère), faute d’effectif une classe de l’école du village a failli fermer. Le rectorat est resté sourd aux appels à l’aide des parents. Alors la municipalité a opté pour une autre solution. Celle de mettre des terrains en vente pour un euro le mètre carré.

2.000 personnes ont répondu à cette annonce, mais la municipalité avait des critères de sélection bien précis. “La maison doit être construite dans un délai de trois ans. Il est interdit de revendre à un délai supérieur à un euro“, explique Marie-Pierre Coant, adjointe au maire.

En Angleterre, la municipalité de Liverpool est sur la même idée. Ici on vend des maisons à une livre pour repeupler des quartiers déshérités. C’est un succès. Le programme prévu pour vingt maisons tests concerne à présent 1.300 logements. Les habitants doivent restaurer les maisons achetées, venir en famille et rester cinq ans dans le quartier.

Israël : L’État hébreu va embaucher 20.000 travailleurs chinois

Le gouvernement israélien a donné son feu vert dimanche à la venue et au recrutement de 20.000 ouvriers chinois spécialisés dans le secteur du bâtiment afin de doper la construction de logements neufs dans le pays. «Il s’agit à mes yeux d’une mesure nécessaire et importante pour faire baisser les prix du logement», a justifié Benyamin Nétanyahou.

Le conseiller juridique du gouvernement, Yehuda Weinstein, a pour part exprimé ses réserves en l’absence d’un accord bilatéral encadrant cette immigration et garantissant les droits des nouveaux arrivants.

L’embauche d’ouvriers chinois par des entreprises israéliennes était devenue presque impossible depuis que l’État hébreu avait décidé, en 2011, de réglementer l’immigration de travailleurs étrangers. Son objectif principal était alors de lutter contre les pratiques illégales de certains intermédiaires, qui imposaient aux migrants de leur verser jusqu’à 30.000 dollars en échange d’un permis de travail.

La situation était devenue si problématique que les États-Unis menacèrent d’inscrire Israël sur la liste des États qui pratiquent la traite des êtres humains. La relance de cette immigration économique fut dès lors suspendue à la signature d’un accord bilatéral entre Israël et la Chine. Mais les deux pays n’ont jusqu’à présent pas réussi à se mettre d’accord sur son contenu.
Lire la suite

Maisons à prix cassés, y a-t-il des pièges ?

Devenir propriétaire de sa maison : un rêve de plus en plus accessible. Un peu partout en France, des pavillons à petit prix sortent de terre. Des maisons que l’on trouve à moins de 100 000 euros. Comment les constructeurs font-ils pour bâtir à bas coût ? La qualité peut-elle être garantie ?

2040 : la fin du mariage

Comme l’a rappelé le débat sur le mariage pour tous, nombre d’entre nous aspirons à un même idéal, partageons une même représentation sociale normative : celle du couple, de la sacro-sainte famille nucléaire. La plupart d’entre nous aspirent à cet idéal : s’unir à quelqu’un et lui promettre de passer notre vie avec lui. Toutes nos références culturelles nous renvoient sans cesse cette image du couple (homme et femme, femme et femme, homme et homme, qu’importe…), sacralisée par des dispositifs juridiques et économiques qui le favorisent au détriment d’autres formes de vie sociale (le célibat ou les formes de vies communautaires, le plus souvent particulièrement condamnées). Et pourtant, l’on sait depuis plusieurs dizaines d’années que ce modèle bat de l’aile. Sera-t-il encore le modèle social dominant à la fin du siècle ? Rien n’est moins sûr…

Le mythe de la famille nucléaire

En fait, nos réalités sociales ne sont pas celles-ci, pour autant qu’elles l’aient jamais été. Pour l’éditorialiste, George Monbiot (@georgemonbiot), l’histoire de la famille a toujours été déformée par les conservateurs.

Le mythe de la famille nucléaire, tel qu’idéalisé aujourd’hui, a été créé par les victoriens, rappelle-t-il. Son développement a plus été le fait de questions économiques que spirituelles, affectives ou morales, et a évolué à mesure que la révolution industrielle a rendu la fabrication, c’est-à-dire la production artisanale ou agricole au sein du ménage (ceux qui partageaient un même toit, sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté), non viable.

Lire la suite

La grande braderie des résidences secondaires

Des vacances en bleu sur les bords de la Méditerranée, en vert dans la campagne normande ou en blanc face aux sommets enneigés des Alpes… Pour beaucoup de Français, la pause estivale s’apprécie, non pas dans un camping ou à l’hôtel, mais chez soi, dans sa résidence secondaire.

La maison de vacances est une particularité typiquement française. La France est le pays qui en compte le plus dans le monde, avec trois millions de biens, soit 10% du parc de logements. La crise touche aujourd’hui de plein fouet le marché des résidences secondaires. Les propriétaires cherchent à vendre vite, quitte à casser les prix !

Même dans les stations balnéaires prisées, les agences immobilières ont du mal à écouler leur stock. Et plus l’on s’éloigne du littoral, plus les prix chutent. Enquête sur cette grande braderie des résidences secondaires, dans laquelle vendeurs et acquéreurs se livrent une guerre sans pitié.

Costa Rica : « Ma cabane au fond des bois »

Dans la forêt vierge du Costa Rica, l’ingénieur Peter Gascar et son ami Orlando Hernandez, un autochtone de la tribu des Teribe, se sont lancés dans un projet fou : construire une maison au sommet d’un arbre gigantesque en laissant le tronc intact.

Paraguay : Maisons végétales

Au Paraguay, le “luffa” sert à la fabrication des éponges végétales. Mais pour Elsa Zaldivar, cette plante de la famille des cucurbitacées peut aussi servir à la construction des maisons. Car nombreux sont les habitants qui n’ont plus accès à des matériaux à des prix abordables.

Selon les conclusions à venir du Conseil d’orientation des retraites. La situation des seniors ne va pas s’arranger.

La « génération célibataire » est en train d’accoucher d’une révolution urbaine

Les grandes villes françaises sont de plus en plus peuplées par des personne vivant seules, la taille moyenne des ménages ne cessant de décliner. Un changement sociologique qui entraîne des mutations dans la vie quotidienne. Et qui génère surtout d’importants problèmes immobiliers.

D’où provient en premier lieu l’augmentation du nombre de célibataires vivant en ville ? Quel est leur nature et en quoi cela impacte-t-il les enjeux de la hausse de cette population ?

Laurent Fouillé : Il y a effectivement des jeunes qui ne sont pas encore en couple et, à l’autre extrémité, les personnes âgées qui ne sont plus en couple.
Lire la suite

Angleterre : Les palaces en sous-sol de Londres

Face à la crise de l’immobilier, la France vient de faciliter la possibilité de surélever les immeubles ou les maisons pour gagner de l’espace. À Londres, la capitale la plus chère du monde pour l’immobilier (avec un prix moyen pour ses résidences de 25 millions d’euros), certains logements ont un nom étrange : les “maisons iceberg”, car on en voit que la partie émergée.

États-Unis : Le nombre de sans-abri explose à Los Angeles

Los Angeles, qui comptait déjà un nombre record de SDF, a vu sa population de sans-abri croître de 12 % en deux ans, notamment à cause de l’inflation des loyers, selon un recensement biannuel réalisé au mois de janvier et publié lundi 11 mai.

Dans un environnement économique difficile, les chiffres du recensement, qui a mobilisé 5.500 bénévoles, montrent une augmentation de plus de 10 % du nombre de sans domicile fixe — vivant dans des centres d’hébergement temporaires, dans la rue ou dans des véhicules — dans le comté de Los Angeles, a expliqué le LAHSA, l’autorité des services aux sans-abri de la ville de Los Angeles.

Dans son communiqué, le LAHSA rappelle que « la Californie a été l’un des États américains les plus durement touchés par la récession économique », qui a sévi de fin 2007 à 2009, et qui a causé un fort chômage et beaucoup de pertes d’emploi.

Le rapport souligne également l’augmentation de 85 % des abris de fortune, tentes et véhicules, occupés par les SDF de Los Angeles.
Lire la suite

Chine : L’urbanisme et l’émergence du modèle « intégrationniste »

Ces dernières années, des critiques radicales ont été formulées en Chine à l’encontre du modèle urbain dominant dit « développementaliste ». Pour l’urbanisme chinois, enjoint à se reformuler dans un contexte d’urbanisation croissante, l’émergence d’un modèle « intégrationniste » apparaît comme une opportunité de se redéfinir.

Depuis sa refondation à la fin de la période maoïste, il y a un peu plus de trente ans, l’urbanisme en Chine, celui dit du « Troisième Printemps » (Leaf et Li 2006), n’a eu de cesse de chercher sa place dans le contexte de bouleversements sociaux, économiques et culturels.

La Chine n’est urbanisée qu’à un peu plus de 50 % et elle continuera donc de connaître une forte croissance urbaine pendant de nombreuses années encore. Dans ce contexte, le gouvernement chinois continue d’associer l’urbanisation à un projet de société moderne dont il entend être le principal porteur.

Il s’est rapidement tourné vers des modèles urbanistiques, essentiellement d’obédience fonctionnaliste, capables de répondre aux exigences du modèle de développement économique, aujourd’hui remis en question, porté par un régime fort.
Lire la suite

Pays-Bas : Les maisons flottantes d’Amsterdam

Les Pays-Bas sont à court de terrains constructibles. Près de 70% des terres, sur lesquelles vit près de la moitié de la population, se situent en dessous du niveau de la mer.

Plutôt que de se battre contre les flots, les ingénieurs font de l’eau une alliée et ont créé un concept immobilier innovant…

Le Camptier : Un chantier en permaculture

Les terre-pailleux de la Courdémière ont construit de façon participative une magnifique maison de Haute Qualité Enviable (pas chère, belle et efficace), en paille, terre et bien plus, le camptier se renouvelle tous les ans depuis 2011.

Apprentissage et utilisation de techniques traditionnelles : torchis, cloisons isolantes en terre-paille, briques de terre crue (adobe), dalle en béton de terre, enduits terres (et ocres), décorations, récupération (murs en bouteilles, fondations en pneus), électricité autonome.

Le Corbusier : Pensée fasciste et cité radieuse

Le fascisme militant de Le Corbusier, grand architecte du XXe siècle, est mis en lumière dans plusieurs ouvrages publiés à quelques jours d’une exposition au Centre Pompidou qui aura lieu du 29 avril au 3 août à l’occasion du 50e anniversaire de sa mort.

Le Corbusier, l’un des principaux représentants du mouvement moderne avec, entre autres, Ludwig Mies van der Rohe, Walter Gropius, Alvar Aalto et Theo van Doesburg. Il est le créateur de l’unité d’habitation de Marseille et de la Chapelle de Ronchamp (Haute-Saône), candidates au classement au patrimoine mondial. « l’unité d’habitation », concept sur lequel il a commencé à travailler dans les années 1920, expression d’une réflexion théorique sur le logement collectif.

« L’unité d’habitation de grandeur conforme » ne sera construite qu’au moment de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, en cinq exemplaires tous différents, à Marseille (la Cité radieuse), Briey-en-Forêt, Rezé, Firminy et Berlin. Elle prendra valeur de solution aux problèmes de logements de l’après-guerre.

Sa conception envisage dans un même bâtiment tous les équipements collectifs nécessaires à la vie — garderie, laverie, piscine, école, commerces, bibliothèque, lieux de rencontre. Le Corbusier a également œuvré dans l’urbanisme et le design.
Lire la suite

Danemark : Permettre aux SDF de retrouver un toit

Au Danemark, comme dans de nombreux pays européens, le nombre de personnes sans-abri a tendance à augmenter, sous l’effet de la crise économique. Et pourtant, ce n’est pas une fatalité.

Ainsi dans la ville d’Odense, les autorités municipales ont engagé une politique d’accompagnement et de réinsertion à destination des sans-abri. Cela se traduit par l’attribution de logements tout en favorisant une mixité sociale.

480 SDF sont morts dans la rue en 2014

En 2014, un collectif d’association a recensé 480 personnes mortes dans la rue en 2014. Des victimes dont le décès aurait pu être évité selon l’organisation qui appelle le gouvernement et les élus à se mobiliser.

Il y a encore 50 ou 60.000 personnes qui vivent dans la rue. Est-ce qu’on ne peut pas faire quelque chose? Il y a des places d’hébergements à ouvrir et du logement à développer“, estime Christophe Louis, du collectif “les morts de la rue“.

Grèce : Déclassés

Il y a 5 ans Alexandros était fonctionnaire à l’université d’Athènes. Aujourd’hui il n’a plus rien, tout comme Vicky, ancienne journaliste de la radio publique. A l’instar de centaines de milliers de leurs compatriotes, en quelques mois, ces Grecs ont perdu leur travail et leur logement.

Ils représentent un défi à relever pour Alexis Tsipras, le nouveau Premier ministre grec qui vient de prendre les rênes du pays.

Reportage de Sept à huit diffusé sur TF1 le 8 février 2015

Immobilier : Comment baisse-t-on les prix des lotissements ?

Chaque année, 50.000 à 70.000 Français s’installent dans des lotissements. Et chaque année, 50.000 maisons sont construites sur ce modèle.

Avec des prix entre 120.000 et 150.000 euros pour une maison avec deux chambres, les lotissements séduisent. Tout commence par le terrain : c’est ce qui coûte le moins cher (environ 9.000 euros pour une maison à 150.000 euros). Il est bon marché, mais il faut ensuite le transformer radicalement.

Il faut installer tous les réseaux indispensables (16.000 euros par maison). Les économies sont faites sur la standardisation : les mêmes matériaux et les mêmes salariés sont utilisés pour construire des dizaines de maisons identiques. Cela entraîne une économie d’”à peu près 10-15% selon le volume“.

La maison coûte ainsi environ 100.000 euros. Les architectes et les promoteurs se rémunèrent à hauteur de 25 000 euros.

Immobilier : Les nouveaux intermédiaires

Avec l’essor d’internet dans les ménages français, certains sites de petites annonces ainsi que les réseaux sociaux bousculent les habitudes du secteur de l’immobilier. Alors que dans les grandes villes, les prix des loyers continuent à flamber, de nouveaux systèmes voient le jour pour permettre aux locataires de payer moins cher. Les sacro-saintes agences immobilières sont de plus en plus menacées par ces filières parallèles nées pour contrer la hausse des prix.

Les professionnels du secteur doivent s’adapter à ces changements. Chasseurs immobiliers, réseaux de mandataires, démarchage à domicile et sociétés de relocation concurrencent désormais les agences traditionnelles. Leur atout : des commissions bien inférieures. Pas de bureaux ; tout se fait en ligne. Un seul mot d’ordre à respecter : faire baisser les prix.

Enquête au cœur de ces pratiques nouvelles, pour mieux appréhender les mutations de la négociation et de l’entremise immobilière au travers de professions émergentes. Quelles sont les obligations de ces intermédiaires ? Leurs pratiques commerciales sont-elles irréprochables ?

Pays-Bas : La maison 3D d’Amsterdam

D’Amsterdam à Shanghai, les imprimantes 3D sont en train de changer la donne en matière d’architecture: gain de temps pour les maquettes, précision de la construction… mais aussi possibilité d’imprimer directement sa maison!

Direction Amsterdam en Hollande pour découvrir la première maison entièrement conçue et imprimée en 3D et en bioplastique, la 3D Print Canalhouse. Dans un élan du tout customisable, demain serons-nous tous architectes de nos propres maisons ?

Belgique : Le projet Lilypad, un avenir durable ultra moderne

Situées entre le fantasme d’une croissance verte et la vision d’un véritable futur durable, les « œuvres » architecturale de Vincent Callebaut ne cessent de fasciner, aussi bien chez les écologistes progressistes que chez les simples adeptes de la modernité. Son mot d’ordre: être en symbiose avec l’environnement.

Trentenaire d’origine belge, l’architecte a su attirer l’attention sur son travail grâce à des infographies 3D qui font parfois rêver. On y trouve, entre autres, des habitations coniques, des systèmes de filtration d’eau, des matériaux durables, des espaces verts omniprésents, des systèmes de production d’énergie et des potagers communs, le tout avec un design post-moderne. Un résultat inspiré du biomimétisme qui a tout pour surprendre.

L’économie, un rempart contre le terrorisme islamiste ?

Le redressement de l’économie peut-il constituer un rempart contre le terrorisme? Après l’union nationale, apparaissent les risques de fracture, des écoles aux quartiers défavorisés en passant par les prisons et les réseaux sociaux.

La crise économique, la panne de l’ascenseur social et le délaissement de certaines banlieues forment-elles un terreau pour le terrorisme? Débat avec Général Vincent Desportes, ancien directeur de l’École de Guerre (2008-2010), Christian Menanteau, chroniqueur économique sur RTL et l’ économiste Jean-Paul Betbèze.

Logement : Les parisiens fuient la capitale

La campagne de recensement 2015 va débuter. À Villeneuve-la-Guyard, dans l’Yonne, 100 nouveaux habitants arrivent chaque année. Limitrophe de l’Île de France, la petite ville a un atout majeur, elle est proche de Paris mais avec des prix bourguignons.

C’est cher d’être pauvre

Chauffage, électricité, logement, mutuelle santé, assurance, crédit bancaire, téléphonie mobile : plus on a un budget serré, et plus on paie cher. Un paradoxe qui ne semble choquer personne.

Et pourtant, Martin Hirsh, ex-Président d’Emmaüs France, a publié « Cela devient cher d’être pauvre », aux éditions Stock en 2013. Un livre qui dénonce cette double peine. C’est de ce constat que les journalistes d’Envoyé spécial ont enquêté sur ce phénomène qui pénalise les ménages les plus fragilisés.

Inventeur du revenu de solidarité active (RSA), Martin Hirsch explique dans son livre que, sur une année, un ménage avec un enfant, locataire d’un 70 m2 et ayant 1.540 euros ressources par mois va, sans s’en rendre compte, payer 1.025 euros de plus de charges fixes diverses que le même ménage gagnant 3.300 euros et louant 90 m2…

Quand on est pauvre, payer un loyer en ville, alors que le prix au m2 est plus cher pour les petites surfaces, est de l’ordre de l’impossible. Mais gagne-t-on à s’installer en banlieue ? Certes, le loyer est moindre, mais pour se rendre à son travail, il faut une voiture, ou une carte de transports multi-zones. Parfois, il faut les deux ! Au final, entre carburant et passe Navigo, les ménages se retrouvent à payer plus cher.
Lire la suite

Hong Kong : Les menaces des géants de l’immobilier sur les villages

Les bucoliques villages agricoles de Hong Kong qui bordent la Chine continentale sont vent debout contre des promoteurs immobiliers accusés d’accaparer la terre. Dans l’ex-colonie britannique, le ressentiment contre des hommes d’affaires aux carnets d’adresses bien remplis nourrit aussi le mouvement prodémocratie.

Les protestataires qui campent toujours dans le territoire passé sous tutelle chinoise en 1997 réclament l’instauration d’un suffrage universel véritable. Mais ils s’insurgent également contre ce qu’ils perçoivent comme une collusion d’intérêts entre le gouvernement et la puissante élite économique de ce centre financier international.

Les inégalités sociales s’aggravent alors que la majorité des sept millions d’habitants ont du mal à se loger en raison du coût prohibitif du mètre carré.

La situation des villageois des Nouveaux Territoires, dans la partie continentale de Hong Kong, illustre cette problématique. Ils rejettent un projet gouvernemental de plusieurs milliards de dollars qui fera disparaître des terres agricoles et déracinera des milliers de personnes.
Lire la suite

La grande pauvreté persiste en France

La France compte deux millions de personnes vivant avec moins de 651 euros par mois, 3,6 millions de mal-logés et 3,5 millions de bénéficiaires de l’aide alimentaire. La grande pauvreté persiste en France.

Deux millions de personnes vivent aujourd’hui en France avec au maximum 651 euros par mois (22 euros par jour) pour une personne seule au seuil à 40 % du revenu médian, soit en situation de grande pauvreté, selon l’Insee (données 2011). Pour ces personnes, il est quasiment impossible notamment de se loger sans compter sur l’aide d’autrui, de parents ou d’amis.

Lire la suite

Royaume-Uni : Londres, capitale des ultra-riches

Selon la société de conseil en immobilier Savills, Londres est devenue la ville la plus chère au monde pour vivre et travailler, détrônant Hong Kong qui occupait la première place depuis 2009.

Ceux qui y achètent ces appartements hors de prix sont généralement des investisseurs étrangers et, très souvent, ils n’occupent pas ces logements. Nos correspondants se sont intéressés aux conséquences de ce phénomène.

Immobilier : La vie dans un placard

Alors que louer un studio de moins de 9m2 en France est en principe interdit par la loi, les annonces immobilières pour ce type de logements pullulent, en particulier à Paris et en région parisienne. Comment vit-on dans un si petit espace? Qui sont ces propriétaires qui enfreignent la loi?

L’OCDE prévoit un tarissement de l’immigration d’ici 2060

Déjà cinq mois depuis la votation contre l’immigration de masse. Mais le choix des Suisse validé par les urnes le 9 février dernier pourrait être dépassé par les évolutions économiques et démographiques de fond à long terme: c’est pas seulement l’immigration de masse mais l’immigration en général (vers les pays d’Europe) qui devrait se tarir d’ici 2060. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude publiée voici quelques jours par l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE).

Pour expliquer ce tarissement progressif des flux migratoires vers les pays développés actuels de la part des pays émergents, les auteurs de l’étude avancent plusieurs raisons. En premier lieu un nivellement économique avec une croissance atone dans les pays du Nord et un rattrape progressif par les pays du Sud. Ensuite, et cela découle du premier argument, une demande croissante en main d’oeuvre qualifiée, dans tous les pays, qui va augmenter l’offre de places de travail attractives dans les pays en développement et restreindre les places proposées pour des postes peu qualifiés dans les pays riches.

Lire la suite

Paris : Bientôt des logements sur les ponts et le périphérique ?

Face à la crise du logement, l’adjoint chargé de l’urbanisme, Jean-Louis Missika, imagine ainsi des “immeubles-ponts au-dessus du périphérique ou même de la Seine“. La municipalité lancera à l’automne un appel à projets aux architectes du monde entier.

Au Moyen-Age déjà, les ponts de Paris étaient couverts de logements et de commerces. Des maisons y étaient construites sur plusieurs étages. L’idée n’est donc pas neuve, mais elle est remise au goût du jour.

Car la maire PS, Anne Hidalgo, a fait du logement la priorité de sa mandature. La création de 10.000 logements par an était sa promesse phare pendant sa campagne municipale.

Immobilier : Le FMI met en garde contre une nouvelle crise mondiale

Le monde doit agir maintenant pour éviter une nouvelle crise de l’immobilier, avertit le Fonds monétaire international (FMI), qui vient de publier un rapport: le Global Housing Watch. Il indique que les prix des biens immobiliers ont augmenté dans la plupart des pays au point de devenir inabordables pour les ménages.

Selon le FMI, cette hausse continue une véritable menace pour l’économie mondiale et les gouvernements ne font pas assez d’efforts pour la contrôler.

Min Zhu, directeur général adjoint du FMI, cite quelques pays pour lesquels ce phénomène est particulièrement problématique, évoquant même une bulle immobilière :

« Pour les pays de l’OCDE, où les statistiques de long terme concernant le prix des maisons, les loyers et les revenus sont disponibles, ces ratios [ceux des prix des maisons comparés aux revenus] demeurent très au dessus de leurs moyennes historiques dans une majorité de pays. Cela est vrai par exemple pour l’Australie, la Belgique, le Canada, la Norvège et la Suède ».

Comment l’expliquer ?
Lire la suite

L’autre zoo de Vincennes

La prison animale – le parc zoologique – du bois de Vincennes est à nouveau ouverte au public, qui peut, nous assure-t-on, apprécier l’”environnement naturel” des détenus reconstitué le plus fidèlement possible ; non loin de là, et du centre de rétention administrative, le public pourra apercevoir un autre “zoo”, la “zone” où se concentrent les cabanes et tentes de sans abri, victimes, eux, de l’”environnement économique“. Le photo-journaliste Stéphane Remael les a rencontrés.

Lire la suite

Je construis ma maison moi-même

Qui n’a jamais rêvé de vivre dans un cocon à son image ? Une maison qui nous ressemble, que l’on a imaginée, conçue.

De plus en plus de Français décident de sauter le pas et de construire eux-mêmes leur maison, comme Sergio Pereira et sa maison vertueuse, ou Séverine et Nicolas qui construisent un loft, ou encore Fabienne et Dominique en phase avec la nature.

Ils ont tous décidé de s’inscrire dans l’époque, en renforçant plus encore les performances en matière de protection de l’environnement et d’économie d’énergie.