1940, l’or de la france a disparu (Rediff)

Pendant toute la durée de la guerre, mises à l’abri hors de l’Hexagone, les réserves d’or détenues par la Banque de France échappent à l’Allemagne et aux Alliés. Les 2500 tonnes de lingots et de pièces entreposées au siège, le deuxième plus gros stock mondial, constituent alors un patrimoine très convoité.

Dès leur entrée dans Paris, les officiers du Reich tentent de s’en emparer. Une course contre la montre s’engage alors pour faire sortir le trésor de la métropole. En l’espace d’un mois, 300 camions prennent la route. La marine prend le relais. A la fin de la guerre, seulement 395 kilos d’or manqueront à l’appel. Retour sur cette incroyable épopée.

Or sale

Symbole de luxe, du glamour et de la richesse, l’or fait rêver, il étincelle sur les plus belles femmes du monde comme dans les coffres des banques, mais cet or possède une face cachée.

Financement de guerres civiles, catastrophes écologiques, droit de l’homme bafoués. En Afrique ou en Amérique latine, l’or peut devenir une malédiction. Qui achète cet or pas très propre ?

La Suisse produit 70% de lingots d’or dans le monde. Du Pérou à Dubaï, nous allons remonter des filières, démasquer des intermédiaires, bienvenue dans un monde de grands mensonges et gros trafics, celui de l’or sale.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Les raisons de mettre de l’or physique dans son patrimoine

Valeur refuge, l’or suscite l’intérêt des investisseurs inquiets. Depuis la crise de 2008, le métal jaune a retrouvé une place de choix dans le patrimoine des particuliers à la recherche de valeurs refuges. Il semble légitime de placer une partie de ses avoirs en physique, à titre de diversification, à hauteur de 5 à 10 % d’un patrimoine financier. Objectif : se protéger contre un retour de l’inflation, tout en profitant d’une tendance haussière de long terme et d’une protection si la situation s’aggrave.

Encore un potentiel de plus-value ?

A 1.724 dollars l’once, l’or progresse de plus 9 % depuis le début de l’année et de 125 % sur cinq ans. «  La hausse de 2012 est principalement liée aux craintes inflationnistes liées aux mesures de relance des banques centrales américaines et européennes », explique Alexandre Baradez, analyste marché chez Saxo Banque. Mais l’or n’est pas parvenu à franchir cette année le seuil des 1.800 dollars l’once et semble loin de son record de 1.900 dollars au plus fort de la crise de l’euro en septembre 2011.

«  La hausse de l’or s’inscrit dans une tendance de long terme. Il ne s’agit pas d’une bulle spéculative », affirme Jean-François Faure, le président d’AuCoffre.com. Revers de la médaille : l’or ne rapporte rien. Mais cet inconvénient reste mineur dans l’environnement actuel de taux d’intérêt au plancher.

Quels sont les bons supports ?

Lire la suite

Comment Nixon a fait un doigt d’or au monde

Par Adrian Ash, Directeur de la Recherche, Bullionvault.com

« La peur, M. Bond, retire l’or de la circulation et le met en réserve pour se protéger d’un jour funeste. Dans une période de l’histoire où n’importe quel jour à venir pourrait bien être ce jour noir, il est juste de dire qu’une bonne portion de l’or sorti d’un coin de la terre est ensuite ré-enterrée dans un autre coin… »

Goldfinger (1959), par Ian Fleming

Il y a cinquante ans, – alors que l’agent de fiction 007 contrecarrait le plan d’Auric Goldfinger qui prévoyait de vider Fort Knox et de ramener l’or américain à Moscou -, le Trésor américain craignait une perte réelle de ses réserves d’or physiques.

Le rôle de l’or en tant qu’actif ultime d’assise du pouvoir national était pratiquement à son apogée. En 1966, la moitié de tout l’or jamais extrait du monde était stockée dans les coffres des gouvernements.

La peur l’y a mis. La peur est susceptible de conserver ce qu’il en reste aujourd’hui.

Réserves d’or des banques centrales, US et reste du monde
Lire la suite

La fièvre de l’or et des bijoux anciens

L’or est une valeur sûre. Après la crise financière, la confiance dans les actions ébranlée, le métal jaune a joué à fond son rôle de valeur refuge et la cote s’est envolée. L’or a presque doublé de valeur en un an. Les bijoux anciens ont aussi la cote.

« L’or a beaucoup monté, pas loin de 80 % en un an » assure même Christian Déro, bijoutier joaillier fabricant. « Heureusement, dans les bijoux le poids de l’or ne rentre pas trop en ligne de compte, poursuit le spécialiste, mais avec le livret d’épargne à 1,75 % certains sortent leur argent et se font plaisir, ce qui fait qu’en ces temps de crise nous ne sommes pas trop touchés et nos bijoux se vendent bien, même si on ne peut pas parler véritablement de placement en la matière ».
Lire la suite