Publicité : Les annonceurs ont perdu l’attention et l’écoute de toute une génération

Le Festival international de publicité de Cannes déconseille de prévoir des réunions avant 11 heures car les participants ne viendront pas, ayant célébré leur propre créativité tard la veille ou parce qu’ils sont en décalage horaire en arrivant de Los Angeles. J’aurais dû en prendre bonne note.

À Cannes, cette année, d’autres signes montraient que les publicitaires vivent dans leur propre fuseau horaire. Sept ans après le lancement de l’iPhone, le smartphone est proche de la saturation sur les marchés développés, pourtant, les annonceurs continuent à le traiter comme une invention dernier cri qui doit encore faire ses preuves.

En théorie, le smartphone est la nouvelle télévision, une technologie grand public avec laquelle chacun s’informe et se divertit. En revanche, il est inutile de le définir comme un support publicitaire. Non seulement il n’existe pas de valeur équivalente à un spot publicitaire TV de 30 secondes, mais les publicitaires ont encore du mal à en imaginer une autre.

En une génération, nous sommes passés des parents s’efforçant d’empêcher les adolescents de s’avachir devant la télévision à des jeunes ayant perdu tout intérêt pour elle. Les adolescents américains sont tellement occupés par les réseaux sociaux et la vidéo mobile qu’ils ne regardent plus la télévision que 21 minutes par semaine.

Le secteur de la publicité souffre d’un trouble déficitaire de l’attention : le public qui autrefois devant sa télé regardait docilement les spots amoureusement conçus par ses créatifs est difficile à retenir. Des millions de spectateurs existent, sur leurs téléphones et les tablettes, mais ils peuvent autant tweeter leur colère contre une marque que remarquer son flux d’annonces.

Lire la suite

Le New York Times prône la légalisation de la marijuana

Le conseil éditorial du journal a publié sur le site internet du quotidien un message intitulé “Abroger la Prohibition, à nouveau”.

La prise de position est claire, il n’y a pas de doute : le New York Times, l’un des principaux quotidiens américains, prône la légalisation de la marijuana dans tous les Etats-Unis, comparant l’interdiction fédérale en vigueur à la prohibition des ventes d’alcool entre 1920 et 1933.

Sur son site Internet, dans un éditorial où, au fil de la lecture en scroll, les étoiles du drapeau américain présent sur la photo de Une se transforment en feuille de cannabis, le conseil éditorial du quotidien s’explique : “Il a fallu treize ans pour que les Etats-Unis reviennent à la raison et mettent fin à la Prohibition, treize ans pendant lesquels on a continué de boire, de sorte que des citoyens respectueux de la loi sont devenus des criminels et que les syndicats du crime sont apparus et ont prospéré”.
Lire la suite

Des embauches de plus en plus précaires

Si le CDI reste la forme la plus répandue d’emploi, et de loin, les embauches se font de plus en plus en contrats précaires, voire très précaires.

Alors que le chômage n’en finit plus de progresser, la précarité augmente-t-elle pour ceux qui trouvent un emploi ? Oui, à en croire l’explosion des embauches en contrats précaires. Selon une étude du ministère de l’Emploi publiée jeudi [24 juillet 2014], près de 92 % des intentions d’embauche étaient des CDD et des missions d’intérim en 2012 !

Lire la suite

La jeunesse n’a pas de travail mais elle a des idées pour l’Europe

Quelle sera l’Europe de demain? Près de 5.400 jeunes européens de 16 à 30 ans se sont réunis à Strasbourg en mai dernier pour en débattre et ont rendu un rapport à ce sujet il y a quelques jours. Tour d’horizon de leurs idées pour une meilleure Europe.

Chômage des jeunes par pays, dans l’Union européenne, en pourcentage des moins de 25 ans, juillet-août 2013

Pendant trois jours la moyenne d’âge du Parlement européen à Strasbourg a fortement baissé. Et pour cause, des milliers de jeunes venus de tout le Vieux Continent ont investi les lieux afin de réfléchir à l’avenir de l’Europe.

Ils ont pu donner leur avis, partager leurs craintes et leurs espoirs autour de cinq grands thèmes: le chômage des jeunes, la révolution numérique, le futur de l’Europe, le développement durable et les valeurs européennes. Ces “rencontres de la jeunesse européenne” (European Youth Event) ont permis de dégager quelques idées pour l’avenir.

Lire la suite

À Paris, le nombre de SDF a augmenté de 84% en dix ans

L’Insee et l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR) ont publié ce jeudi [19 juin 2014] le résultat de leur étude complète sur le profil des sans-domicile fixe dans l’agglomération parisienne. Si on voit que leur nombre a explosé en dix ans, on apprend également que leur profil a beaucoup changé. De plus en plus de jeunes, de femmes et de familles se retrouvent à la rue.

Illustration parfaitement aléatoire – Source

Ils dorment dans la rue, dans des hébergements provisoires, bénéficient de la soupe populaire ou font la manche dans les coins de rue.

En 2012, les sans domicile fixe (SDF)* à Paris étaient au nombre de 28.800 dans l’agglomération parisienne : une augmentation de 84% depuis 2001.

Lire la suite

Le pape vole au secours des exclus

Le pape François confirme son hostilité vis-à-vis des marchés et de [leurs] dérives. Une prise de position assumée en faveur des exclus du système économique.

Une nouvelle fois, le pape met en garde contre les dérives du système et ses effets pervers. Dans un entretien donné au journal catalan “La Vanguardia” le Saint-Père critique le modèle économique actuel.

Lire la suite

Sauver la classe moyenne, et ressusciter

Par Myret Zaki

Les classes moyennes, en Europe comme aux Etats-Unis, se meurent. Conséquence du creusement des inégalités, elles sont en train de se vider de leurs contingents. Et cela refaçonne le paysage tant politique qu’économique.

Les 1%
EN CAS DE GUERRE DES CLASSES, BRISER LA GLACE (caricature américaine)

En France, le salaire réel net moyen, qui avait été multiplié par trois (+400%) de 1947 à 1975, n’a progressé que de 12% sur les vingt dernières années. Les générations nées vers 1960 n’ont jamais connu les opportunités de leurs parents.

Le déclassement social fait que les nouvelles générations sont moins riches que leurs parents et que les pauvres aujourd’hui sont les jeunes. Ce qu’on appelle aujourd’hui la classe moyenne, en Europe, est en grande partie subventionnée par la génération précédente, celles des Trente Glorieuses.
Lire la suite

C’est maintenant une crise sociale qui menace l’Europe

Par Guntram B. Wolff et Zsolt Darvas

Cet article est basé sur une note de synthèse rédigée conjointement par les deux auteurs, présentée aux ministres des Finances de l’UE lors de leur entrevue informelle de l’Ecofin à Athènes.

Image du film L’arroseur arrosé, de Louis Lumière, 1895

Au cours de ces dernières années, la politique économique européenne s’est concentrée sur la crise des dettes souveraines et sur la fragmentation du système financier. Mais une menace encore plus dangereuse pèse sur l’Europe : le risque de la fragmentation sociale qui pourrait bien se transformer en une révolte contre les élites politiques, contre l’intégration européenne, les marchés ouverts et mondiaux, et finalement contre l’euro.

Lire la suite

Stiglitz : “Les inégalités aux Etats-Unis auront des conséquences dévastatrices”

Prix Nobel d’économie, Joseph Stiglitz prévoit, dans une interview à La Tribune, un affaiblissement de la croissance aux Etats-Unis, conséquence de la montée des inégalités qui bride la consommation de la plupart des ménages.

LE REVE AMERICAIN (jeu de société, 1979)

Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie, était l’invité ce mardi de la Toulouse School of  Economics, qui organisait son deuxième Tiger Forum. En marge de cette réunion, l’économiste a accordé une interview à La Tribune.

Les revenus de 99% des américains ont stagné au cours des trois dernières années connues, alors que 1% d’entre eux ont eu droit à une hausse cumulée dépassant les 30%. Quelles sont les conséquences économiques de telles inégalités ?

L’économie américaine a tout pour aller bien. Des universités d’un haut niveau, de l’énergie bon marché grâce au gaz de schiste, un secteur high tech très performant… Et pourtant, sa croissance n’est pas si forte, avec, pour conséquence, un taux d’emploi qui reste en dessous de la moyenne des années 2000, et 20 millions de personnes cherchant en outre, sans succès, à passer du temps partiel au temps plein.

Cette croissance faible s’explique uniquement par la montée des inégalités, qui bride la consommation. Et cela va empirer. Le taux d’épargne est retombé à ses niveaux les plus bas. Car, si 20% des ménages parviennent à épargner un peu bon an mal an, 80% d’entre eux ne le peuvent absolument pas : ils dépensent déjà plus que ce qu’ils gagnent ! D’où une consommation bridée, et cela va s’aggraver.

Lire la suite

Comment le vieillissement de la population va affecter l’économie mondiale

Le vieillissement de la population est susceptible d’avoir des conséquentes très importantes sur l’économie mondiale.

Si aucune mesure appropriée n’est prise, la pression du vieillissement de la population aura un impact négatif sur la croissance économique et elle fera croître les inégalités, affirme The Economist.

Lire la suite

États-Unis : Décroissance de l’usage de la voiture, une tendance de fond

Est-ce la fin du driving boom aux Etats-Unis ? C’est le constat dressé par le rapport intitulé « A new direction : our changing relationship with driving and the implications for america’s future » publié au printemps dernier par U.S. PIRG Education Fund Frontier Group.

Qu’est-ce-que le driving boom ?

C’est l’augmentation constante des distances parcourues en voiture par les Américains (+85% entre 1970 et 2004).

Cette croissance des kilomètres parcourus fut concomitante d’un urbanisme basé sur la voiture individuelle : en 1950, 23% des Américains habitaient en banlieue, en 2000 ils étaient 50%.

La fin du driving boom

Entre 1946 et 2004, le total des kilomètres parcourus a cru de 3,8% par an, et celui des kilomètres parcourus per capita, de +2,5% par an.

Depuis on observe une rupture: entre 2004 et 2012, les kilomètres parcourus stagnent et les kilomètres parcourus per capita diminuent de 1% par an. Sur la même période, la fréquentation des transports en commun a connu une hausse de 10%.

Décroissance de l’usage de la voiture individuelle aux États-Unis : une tendance de fond et pas un simple accident de parcours.

Lire la suite

Les jeunes n’ont jamais autant été touchés par le chômage

En 2013, trois ans après leur sortie du système scolaire ou supérieur, 22% des jeunes actifs étaient à la recherche d’un emploi. Le plus haut niveau jamais observé selon le Centre d’études et de recherches des jeunes sur les qualifications (Céreq).

Plus qualifiés, mais moins embauchés. Tel est le résultat de l’enquête sur les jeunes et l’emploi, menée par le Céreq et dévoilée mardi. Selon cette publication, la génération des jeunes diplômés en 2010 serait la plus touchée par le chômage depuis 1970.

Près d’un jeune sur cinq au chômage

La hausse par rapport à la génération diplômée en 2004 est de 16 points pour les non-diplômés et de 3 points pour les diplômés du supérieur, indique le Céreq. Ils sont ainsi 22% à n’avoir toujours pas trouvé de travail trois ans après la fin de leurs études, soit une personne sur cinq. L’organisme indique : “L’insertion se dégrade lourdement. La transition de l’école à l’emploi s’avère bien plus difficile“.

Lire la suite

La crise affecte surtout les jeunes dans les pays de l’OCDE

Les perspectives d’emploi des jeunes et travailleurs peu qualifiés se sont fortement dégradées dans les pays de l’OCDE du fait de la crise économique dont les conséquences sociales pourraient se faire sentir pendant de longues années, observe l’OCDE dans un rapport publié mardi.

“Cherche un travail”

Ce rapport sur l’impact social de la crise économique chiffre à 48 millions le nombre de chômeurs dans les 34 pays de l’OCDE, une hausse de 15 millions depuis le début de la crise en 2007.

Les perspectives d’emploi se sont surtout dégradées pour les jeunes et les travailleurs peu qualifiés, les femmes et les seniors ayant été cette fois moins touchés“, a souligné Monika Queisser, chef des affaires sociales de l’OCDE, en présentant le rapport à la presse.

Or “le risque (existe) que les jeunes qui connaissent de longues périodes de chômage, d’inactivité ou de pauvreté ne soient confrontés toute leur vie à des perspectives de gains et d’emploi moindres“, relève le rapport.

Lire la suite

Comment les classes moyennes des pays développés sont devenues les dindons de la mondialisation

Selon l’ONG Oxfam, les 85 individus les plus riches de la planète disposaient d’autant d’argent que 50 % de la population mondiale. Pis, selon le directeur du think tank Resolution Foundation, les revenus des super pauvres et des classes moyennes ou supérieures des pays développés ont vu leurs revenus s’écrouler entre 1988 et 2008.

“J’ai perdu mon travail, j’ai deux enfants à nourrir, s’il vous plaît aidez-moi” (Etats-Unis)

Atlantico : L’ONG Oxfam a révélé, lors du sommet de Davos de janvier, que les 85 individus les plus riches de la planète disposaient d’autant d’argent que 50 % de la population mondiale. Pis, selon James Plunkett, directeur du think tank britannique Resolution Foundation, les revenus des super pauvres et des classes moyennes ou supérieures des pays développés ont vu leurs revenus s’écrouler entre 1988 et 2008. A l’inverse, les populations qui sortent de la pauvreté dans les pays émergents et les super-riches ont vu leurs revenus exploser. Que penser de cette évolution ? Les classes moyennes sont-elles devenues le “dindon de la farce” de la mondialisation ?
Lire la suite

Seine-Saint-Denis : enquête sur des soupçons de fraude aux contrats aidés

Une enquête préliminaire a été diligentée par le parquet de Bobigny après des suspicions de fraude, estimée à plusieurs millions d’euros, d’un opérateur chargé de suivre de jeunes chômeurs en contrat aidé en Seine-Saint-Denis. Selon une source judiciaire, l’enquête a été ouverte « pour détournements de fonds publics, faux et usage de faux ».

Thierry Frère, directeur de C3 Consultants (à droite), avec un demandeur d’emploi

Elle vise C3 Consultants, l’un des principaux opérateurs privés chargés de suivre de jeunes chômeurs dans le cadre du contrat d’autonomie, soupçonné d’avoir fait croire à l’administration que des jeunes qu’il suivait avaient retrouvé un emploi, une prestation facturée à l’Etat.

Lancé en 2008 par Nicolas Sarkozy dans le cadre du plan « Espoir banlieues », ce contrat vise l’accompagnement pendant six mois de jeunes issus de quartiers prioritaires vers l’emploi durable, la formation ou la création d’entreprises. C3 Consultants, sélectionné sur un appel d’offres, n’a pas souhaité répondre aux sollicitations de l’AFP.
Lire la suite

Le «bazooka» de la BCE qui secoue l’Allemagne

Il y a trois ans, c’étaient la Grèce en quasi-faillite et la solidarité dont il fallait, ou non, faire preuve à son égard qui divisaient l’Allemagne. Aujourd’hui, c’est la Banque centrale européenne (BCE), qui est devenue « le » sujet de discorde outre-Rhin. Et, encore une fois, c’est de solidarité qu’il s’agit. D’une certaine façon.

Des militants de l’AfD (libéraux, anti-euro)

C’est en effet sur la politique, dite « non orthodoxe », de soutien aux pays de la zone euro en crise, affichée par l’institution de Francfort – et tout particulièrement son plan de rachat de dettes publiques, dit « OMT », annoncé à l’été 2012 et détaillé à l’automne de la même année – que se cristallisent désormais les tensions.

Lire la suite

Hollande pas d’accord avec l’Insee : la courbe du chômage va bien s’inverser

Le président a confirmé jeudi soir son objectif d’inversion de la courbe du chômage en cette fin d’année malgré les prévisions de l’Institut national de la statistique (Insee), qui table sur une stabilisation du taux à 11% de la population active au premier semestre 2014.


Lire la suite

États-Unis : Les salariés, grands exclus de la reprise américaine

On célèbre aujourd’hui [le 2 septembre 2013] la Fête du travail aux États-Unis. Des picnics et des défilés syndicaux sont organisés à travers tout le pays. Pourtant tous les américains ne sont pas à la fête, les exclus de la reprise cherchent toujours un emploi et/ou un revenu décent.

“Je veux travailler”

Le chômage baisse certes régulièrement depuis plus d’un an. A 7,4 %, c’est le plus bas niveau depuis 2008. Mais le marché américain de l’emploi n’a toujours pas retrouvé son niveau d’avant la crise. Le retour à la normale n’aura pas lieu avant… 2015 selon une enquête effectuée par la Réserve fédérale du Kansas.
Lire la suite

Le jeune pauvre et le vieux riche

De ces deux affaires qui agitent ces jours-ci la City, on pourrait tirer cette fable : “Le jeune pauvre et le vieux riche”. Alors qu’arrivent de nouvelles générations sur un marché du travail mou sur fond de croissance atone et d’inégalités montantes, les “baby-boomers” ne veulent pas entendre parler de retraite et refusent d’assurer la relève.

Premier épisode, le drame Moritz Erhardt, ce stagiaire de 21 ans affecté au département fusions-acquisitions de Bank of America Merrill Lynch, qui serait mort d’épuisement après soixante-douze heures de travail sans interruption. Travailleur compulsif, le jeune Allemand espérait impressionner ses supérieurs et être embauché à l’issue de ses études, l’an prochain.

CONFLIT INTERGÉNÉRATIONNEL
Lire la suite

Pays-Bas : chômage des jeunes, quel destin pour la génération perdue?

En ces années de crise économique et d’effritement politique, le fossé se creuse entre les générations. Mais comment se révoltera celle qui a connu le déclin ?, se demande l’un des doyens de la presse néerlandaise.

Par NRC Handelsblad Amsterdam.

Actuellement, aux Pays-Bas, les sans-emploi représentent 8,9 % de la population active, soit quelque 675 000 personnes dans la force de l’âge. Nous ne sommes pas une exception. Dans toute l’Europe de l’Ouest, environ huit millions de jeunes n’ont ni travail ni formation. Il y a quelques mois, The Economist a calculé que, depuis le début de la crise, vers 2007, le chômage des jeunes dans le monde occidental avait augmenté de 30 %, touchant désormais 26 millions de personnes.

Il suffit d’un peu de bon sens pour se dire que cela aura forcément des conséquences. Les dirigeants européens en ont conscience.

Lire la suite