Une biologiste lauréate du CNRS pour sa thèse sur la “crise identitaire” d’un ver (Màj)

01/10/2015

L’Alsacienne Marie-Charlotte Morin, 27 ans, doctorante en biologie cellulaire à l’université de Strasbourg, avait été la vedette de l’édition nationale et internationale de “Ma thèse en 180 secondes”. Hilarant, son one-woman show autour de la cellule rectale d’un ver qui a envie de devenir un neurone avait conquis le public.

Que lui a apporté cette gloire éphémère ? Contactée en plein congé maternité, un bébé d’un mois pleurant à ses côtés, la lauréate de la finale nationale du concours “MT180″ en juin 2014, répond cependant avec joie à francetv info : “Une opportunité théâtrale. J’ai été contactée par un metteur en scène, Alexandre Taesch, et nous avons écrit une pièce sur l’évolution au sens de Darwin. Cela s’appelle ‘Tout le monde descend. Darwin, un grand pas pour l’hominidé.’ Pendant plus d’une heure, je vais me démener sur scène pour défendre Darwin face aux créationnistes ! Je commencerai à la jouer en avril prochain à l’Illiade à Strasbourg, puis dans d’autres cafés-théâtres de la ville. Et peut-être à Paris : nous sommes déjà en contact avec des salles.

A réaliser des rêves

Noémie Mermet, elle, a remporté la finale internationale du concours MT180 en septembre 2014, pour avoir expliqué l’enjeu de “l’implication des récepteurs 5-HT2A dans la modulation des interneurones PKCy dans un contexte d’allodynie”. Sachez plus simplement qu’elle travaille sur le développement des symptômes douloureux chez l’enfant.


Lire la suite

Perpignan (66) : Un prodige de 12 ans est en deuxième année de licence de maths

C’est un étudiant de seulement de 12 ans qui vient d’entrer en deuxième année de licence de mathématiques. Maximilian Janisch est un élève brillant, qui a passé son baccalauréat à seulement neuf ans, et qui partage les mêmes passions que les jeunes de son âge.

Ses bons résultats n’ont pas empêché les obstacles de se heurter sur son parcours. Il a débuté son cursus universitaire à Zurich, avant de s’inscrire à Perpignan, après une bataille administrative.

La cryothérapie : Un nouveau remède

La médecine par le froid est en plein essor dans tous les domaines. Tendinites, mal de dos, douleurs musculaires et même soins esthétiques, la cryothérapie a la cote. L’Institut national du sport est pionnier de la cryothérapie en France.

Aujourd’hui, c’est le monde de l’esthétique qui s’empare de la cryothérapie. Amincissement, perte de poids, antiride, des dizaines d’instituts dans toute la France ne jurent que par le froid qui rend beau. Pour l’instant, aucune étude scientifique ne le prouve, mais les clientes sont prêtes à faire une quinzaine de séances à 50 euros chacune.

Kenya : Un kiosque solaire chez les Masaï

Joël Laranoi Kanunga vit au sud du Kenya, dans le village d Entosopia, au cœur de champs fertiles produisant fruits, légumes et céréales. Pour aider son village à se développer, il projette d’investir dans un kiosque solaire fabriqué en Allemagne: un bouleversement des traditions ancestrales et un gros investissement personnel.

Quand la France voulait exporter le Minitel dans les rave parties californiennes

L’incroyable équipée du Minitel dans la Baie de San Francisco. Une rave à Oakland, dans la baie de San Francisco, en 1992. 48h de fête, 3 grands entrepôts, quelques-uns des meilleurs DJ du moment, des Cheerios pour tous au petit matin et… des Minitels.

Installés dans plusieurs salles, les Minitels permettent aux fêtards de communiquer à distance grâce un outil révolutionnaire pour l’époque, une invention française : le chat.

La scène est à peine croyable : alors que quelques années plus tard, les rave parties deviendront la cible des forces de l’ordre françaises, 101 Online, une émanation de l’entreprise publique France Télécom, vient tranquillement faire sa publicité dans une «psychoparty».

101 Online, c’est l’épopée du Minitel français à San Francisco, dans le berceau de la tech et du mouvement hippie, au début des années 90. C’est aussi la chronique d’un échec annoncé, qui en annonce bien d’autres pour la télématique française. Julien Mailland, chercheur français en télécommunications à l’Université d’Indiana, vient de publier un article passionnant qui déterre cette histoire oubliée.
Lire la suite

3D-Varius : Le violon né d’une imprimante 3D

Tout droit sorti de l’imagination d’un ingénieur français qui voulait allier sa passion et son métier, ce drôle de violon s’appelle un 3D-Varius. Il est né d’une imprimante 3D. Grâce à cela, l’instrument magique est à la fois puissant et ultraléger. Pour en arriver à ce bijou, il a fallu tester plusieurs matières.

Le fait qu’il soit plus léger, ça permet déjà d’enlever les tensions, et d’avoir des mouvements beaucoup plus fluides“, note Laurent Bernadac, inventeur du 3D-Varius. Mais “le trajet des ondes sonores [n'est également pas] parasité par toutes sortes de collages ni de lissages“, ajoute-t-il.
Lire la suite

Suisse : ONU, le stagiaire qui vivait sous tente démissionne

David Hyde, le stagiaire de l’ONU qui dormait sous une tente faute de rémunération, avait dénoncé sa situation à la presse. Il a finalement décidé de démissionner.

L’ONU ne m’a pas forcé à partir ni à prendre cette décision. C’est mon choix et je pars car je crois que ça serait trop difficile de continuer, de pouvoir me concentrer désormais sur mon stage“, a assuré le jeune homme de 22 ans.

États-Unis vs Japon : “Combat à mort” de robots géants

Transformers, mais dans la vraie vie. MegaBots Inc., une société basée aux États-Unis, a lancé un défi à son concurrent japonais. Deux ingénieurs de l’entreprise qui fabrique des robots géants proposent un “combat à mort” au constructeur de robots nippon.

“Vous avez un robot géant, nous avons un robot géant, rappelle MegaBots Inc., en s’adressant à Suidobashi Heavy Industries, son concurrent nippon. Nous avons donc un devoir vis-à-vis de tous les fans de science-fiction du monde de nous battre jusqu’à la mort”.

Vivre en yourte : Un chemin de liberté

Il était une fois une femme rêvant de liberté, qui décida de tout quitter pour vivre simplement sous une tente fabriquée de ses mains.

Sylvie Barbe est la première femme en France à avoir vécu dans une yourtes. Défricheuse d’un mode de vie sobre et autonome elle nous parle dans ce film de son bonheur d’avoir réussi à incarner son rêve d’intégrité et de cohérence. Elle témoigne de son expérience, de sa solitude, de son exigence, de sa rencontre avec elle-même, et nous dévoile comment la yourte peut sauver du désespoir et restaurer la dignité.

On découvre comment on peut vivre dans une grande simplicité, en ne consommant que des énergies autonomes et renouvelables, dans un grand respect de la nature, sans coopération avec le consumérisme et en intégrant au quotidien la poésie dans sa vie.

OGM : Un agneau-méduse se retrouve par erreur dans l’assiette d’un consommateur

Un agneau génétiquement modifié avec une protéine de méduse s’est retrouvé au sein de la chaîne alimentaire chez un particulier à l’automne dernier après une confusion à l’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra).

Des drones pour le développement

Ces dernières années, les véhicules aériens sans pilote ont peuplé l’imagination et les cauchemars du monde entier. En avril, l’United States Navy a annoncé un programme expérimental appelé LOCUST (Low-Cost UAV Swarming Technology, ou technologie low-cost d’essaimage par véhicules aériens sans pilote), qui selon les déclarations vont permettre « de maîtriser un adversaire de manière autonome » et donc « de fournir aux marins et aux troupes d’infanterie de marine un avantage tactique décisif.  »

Avec un nom et une mission de ce genre et compte tenu des antécédents peu glorieux du point de vue éthique de la guerre des drones, ce n’est pas vraiment une grande surprise si de nombreuses personnes affichent leur répulsion face à la prolifération constante des robots volants.

Les drones de fret vont se développer dans un secteur encore plus étendu ces prochaines années, tout simplement parce que libérés de la charge des passagers humains et de leurs systèmes d’assistance respiratoire, ils voleront à un plus faible coût tout en restant aussi rapides et aussi sûrs.

Il y a de grandes chances que l’utilisation industrielle de l’espace aérien à basse altitude se maintienne. Plus de trois millions d’humains volent dans le ciel chaque jour. Chaque grande implantation humaine sur notre planète dépend d’une autre implantation par transports aériens. DJI, un fabricant de véhicules aériens sans pilote chinois, est à la recherche d’une valorisation de 10 milliards de dollars.

Lire la suite

Asie : Du café extrait des bouses d’éléphants vendu à prix d’or

En plein Triangle d’or, région aux confins de la Thaïlande, de la Birmanie et du Laos, depuis trois ans, une vingtaine d’éléphants sont au cœur de la fabrication de l’un des cafés les plus chers au monde. L’amateur devra débourser 60 euros pour l’équivalent de cinq expressos.

Chine : Les drones luttent contre la triche au bac

Les autorités chinoises ont dégainé les petits aéronefs pour lutter contre la fraude au Gaokao, le terrible examen d’entrée à l’université auquel se sont soumis, dimanche et lundi, neuf millions de lycéens.

Pour identifier les tricheurs, le ministère de l’Éducation chinois a mobilisé des dizaines de milliers de policiers et surveillants. Un dispositif complété par des drones à Luoyang, une ville de la province centrale du Henan.

Lors du survol des élèves, l’appareil est capable d’identifier les communications douteuses émises par des smartphones ou des appareils de télécommunication miniatures des candidats. Les signalements suspects sont transmis aux surveillants équipés de tablettes tactiles.

Europe : “Salut, dictateur”, lance Jean-Claude Juncker au Premier ministre hongrois

Attitude étonnante du président de la Commission européenne, qui accueillait les chefs d’État à un sommet de l’UE, vendredi, notamment à l’égard du Premier ministre hongrois, Viktor Orban

Sur les images, ce dernier garde le sourire, et semble moins vexé que pris de court par le salut de Juncker, suivi d’une petite claque sur la joue et délivré avec le sourire. Le Hongrois a dit avoir répliqué par un “salut, grand-duc” , en référence au Grand-Duché de Luxembourg dont son interlocuteur est originaire.

Ce n’est pas la seule scène surréaliste filmée par les caméras lors de cette longue séance photo protocolaire avec les invités du sommet. Juncker a notamment proposé au Premier ministre grec, Alexis Tsipras, venu sans cravate, de lui prêter la sienne.

Les abeilles s’installent au bord des autoroutes

Mercredi 20 mai, la ministre de l’Écologie a présenté, en Conseil des ministres, un plan national en faveur des abeilles, dont l’avenir est menacé par les insecticides. Son projet est d’étendre la production du miel le long des autoroutes.

A Forges-les-Bains (Essonne), des ruches ont été installées ce vendredi 22 mai à proximité de la route. 21 autres sont déjà établies sur d’autres sites. 400 kilos de miel d’autoroutes ont déjà été récoltés et distribués à des fins pédagogiques.

Chine : Comment faire tenir 51 travailleurs dans une camionnette prévue pour 6…

La police chinoise a récemment fait une découverte peu banale: une camionnette dans laquelle 49 personnes (plus 2 à l’avant) étaient entassées. Le chauffeur, qui risque une forte amende, emmenait ces travailleurs immigrés vers un site de construction.

Chine : Les derniers secrets de l’armée de terre cuite

La légion de terre cuite enterrée avec le premier empereur de Chine Qin Shi Huangdi a été découverte en 1974. Les neuf mille guerriers modelés devaient assurer la protection du souverain dans l’au-delà et l’aider à régner depuis son tombeau.

Cette impressionnante armée comprenait des unités de cavalerie et d’infanterie, équipées de chevaux, de chars et d’armes, mais aussi des fonctionnaires, des acrobates, des lutteurs, des concubines.

Jusqu’à présent, près de mille statues ont été mises au jour, mais la majeure partie du site reste inexplorée. Quatre opérations de fouilles en cours révèlent des informations inédites sur le mausolée et ses occupants

Angleterre : Les palaces en sous-sol de Londres

Face à la crise de l’immobilier, la France vient de faciliter la possibilité de surélever les immeubles ou les maisons pour gagner de l’espace. À Londres, la capitale la plus chère du monde pour l’immobilier (avec un prix moyen pour ses résidences de 25 millions d’euros), certains logements ont un nom étrange : les “maisons iceberg”, car on en voit que la partie émergée.

États-Unis : Le « tourisme de naissance » chinois fait débat

Des milliers de mères chinoises traversent le Pacifique pour venir accoucher aux États-Unis. Elles arrivent sur le sol américain pour leur dernier mois de grossesse et sont accueillies dans des résidences luxueuses pour 50.000 euros.

En Chine, plusieurs agences se sont spécialisées dans ce que l’on appelle le tourisme de la naissance. Des sites internet proposent un service tout compris : le voyage aller-retour, un visa classique, un logement et la garantie de pouvoir donner naissance à un citoyen américain. Une façon pour ces mères d’avoir un deuxième enfant, en contournant la règle de l’enfant unique.

Cette pratique énerve en Californie. En trois ans, les naissances sont passées de 1.000 à 20.000. Les habitants californiens réclament la fermeture de ces maisons à bébé et n’hésitent à faire de la délation. Ils estiment que ces Chinois profitent de la loi du sol. Récemment, la police américaine a procédé à plusieurs arrestations.

Le marché prometteur de la mort numérique (Màj vidéo)

Addendum du 11/04/2015 : Des flashcodes sur les tombes pour connaître la vie du défunt
L’accès à la biographie se fait grâce à un smartphone qui permet de scanner le code-barre placé sur la tombe. Il est donc réservé à une population initiée à l’informatique. En Angleterre, 15% des tombes sont déjà équipés de mémorial virtuel. La France est en retard…

Facebook vient d’annoncer la création d’une fonctionnalité « Legacy Contact », qui permet à un contact de confiance d’accéder au compte d’un utilisateur décédé pour transformer le profil en « mémorial » virtuel et, le cas échéant, récupérer les photos du profil et des archives des publications.

C’est la suite d’un processus amorcé en 2009, date à laquelle un ingénieur de Facebook avait proposé la première fonctionnalité de « mémorial » après avoir été confronté au décès d’un proche. Les millions d’utilisateurs décédés représenteront bientôt une part significative de l’ensemble des profils. Facebook ne pouvait ignorer cette problématique.

Nous avons constaté au cours des dernières années une réelle prise de conscience des enjeux concernant « l’héritage numérique ». Différentes questions se posent pour les proches lorsqu’une personne décède : comment changer la visibilité des profils sur les réseaux sociaux ? Comment accéder aux données stockées en ligne pour conserver des souvenirs du défunt ? Comment accéder aux sites administratifs et bancaires pour régler rapidement des formalités souvent très pénibles ?

Comment accéder aux « actifs digitaux » – photos, livres électroniques, musique numérique, crédits – possédés par le défunt ? Sur le plan éthique, il est très difficile de savoir, s’il ne l’a pas prévu explicite- ment, quelle partie de sa vie numérique le défunt voulait ou ne voulait pas transmettre.
Lire la suite

Pologne : L’armure liquide, plus résistante que le Kevlar

En Pologne, les scientifiques de l’Institut technologique Moratex travaillent sur une armure qui utilise un liquide spécifique.

Ce fluide durcit lors de l’impact en raison de l’augmentation de la température lors de l’arrivée d’une balle à grande vitesse. Lorsque le vêtement est touché par une balle, le liquide absorbe l’impact et empêche tout dommage majeur pour les organes.

Hong Kong : Un artiste transforme des abeilles en cartographes

L’artiste Ren Ri qui marie l’apiculture et l’art en manipulant le comportement des abeilles pour leur faire créer dans des ruches des sculptures étonnantes.

Il a utilisé cette même méthode pour faire en sorte que des abeilles construisent des cartes en relief de différents pays avec leurs alvéoles de cire. Elles sont en ce moment exposées à la Pearl Lam Galerie à Hong Kong.

Argentine : Une mutation génétique rend des villageois andins résistants à l’arsenic

A San Antonio de los Cobres en Argentine, une petite ville à 4.000 mètres d’altitude dans les Andes, les habitants se sont adaptés génétiquement à la consommation de fortes doses d’un poison mortel: l’arsenic.

Une équipe de généticiens suédois a étudié l’ADN de 124 femmes de ce bourg, où les habitants consomment de l’eau courante avec des taux d’arsenic considérés comme extrêmement dangereux, rapporte NPR.

Leur étude, publiée dans la revue Molecular Biology and Evolution, montre qu’un quart des habitants avaient développé une mutation dans le gène qui assimile l’arsenic. 

«Ils métabolisent l’arsenic plus rapidement et le transforment en une substance moins toxique, notamment par rapport aux occidentaux», explique Karin Broberg, généticienne à l’institut Karolinska de Stockholm.
Lire la suite

Espagne : Arrestation de mercenaires partis combattre avec les séparatistes ukrainiens

Des Espagnols ont combattu aux côtés des séparatistes en Ukraine, la police les a arrêtés à leur retour au pays. Cette arrestation est une première en Europe, assure la police espagnole. Ils sont huit, d’extrême-gauche, inspirés par les milliers de combattants étrangers qui s’étaient engagées contre les troupes de Franco pendant la guerre civile espagnole.

La Réunion : Abdoul Cadjee, un destin z’arabe

Histoire d’une success story à ” l’américaine “, celle d’un homme d’affaires parmi les plus grosses fortunes de l’île de La Réunion. Fils de commerçant indo-musulman, appelé localement ” z’arabe “, Abdoul Cadjee cultive avec soin l’âme des pionniers gujaratis arrivés libres du Nord de l’Inde…

États-Unis : Les vagabonds en col blanc

Steven Bo Keeley, fantasque Américain, propose à des cols blancs en mal de sensations de vivre la vie des hobos. Il les emmène traverser les États-Unis en sautant de train en train, sur les traces des clochards célestes de Jack Kerouac. Un journaliste a tenté l’expérience.

C’est par hasard que j’entends parler de Steven Bo Keeley pour la première fois. L’idée de me faufiler dans des wagons de marchandises pour voir du pays me fascine depuis longtemps, et une amie d’Oakland, une gauchiste radicale, me parle d’un livre qui, dit-elle, pourrait m’aider à me préparer. Ce sont les “Mémoires d’un hobo” [vagabond qui voyage principalement en train] qu’elle a rencontré dans un dîner, un certain Steven Bo Keeley, qui emmène des groupes de cadres d’entreprise dans ses aventure de routard du rail. [...]

Keeley est un solitaire étrangement sociable et il est entouré d’un drôle de groupe de sympathisants qui financent  ses aventures. Sur son site Internet, entre ses articles et ses photos, il propose ses services de tour-opérateur, invitant des cadres à rompre la monotonie de leur vie de bureau pour  risquer leur vie avec lui sur le rail. Parmi les options qu’il  propose, vous pouvez choisir de séjourner dans des abris  de SDF ou de bivouaquer dans une “jungle”, les camps de  fortune des hobos.

Les moins téméraires optent pour des  excursions dans des mines désaffectées ou des randonnées  dans le désert. En échange de ces virées, les “vagabonds en col blanc” de Keeley – ils sont avocats, programmeurs, chercheurs, chefs d’entreprise ou investisseurs – l’accueillent  dans leur univers. Il a été invité par des magnats de la  finance et convié dans les luxueux chalets du cénacle des  anarcho-capitalistes à Aspen, dans le Colorado.
Lire la suite

Grèce : Valéry Giscard d’Estaing prône une “sortie amicale” de la zone euro

Alors que le nouveau gouvernement grec a entamé un bras de fer avec ses partenaires de la zone euro sur l’aide financière accordée à Athènes, l’ancien chef de l’État Valéry Giscard d’Estaing met les pieds dans le plat. Il estime dans une interview aux Échos à paraître jeudi que la Grèce doit sortir de l’euro et «retrouver une monnaie dévaluable (sic)» si elle veut régler les problèmes auxquels elle est confrontée.

[NDLR] Valéry Giscard d’Estaing déclarait en 2011 : “L’Europe sans la Grèce c’est comme un enfant sans certificat de naissance”

«L’entrée de la Grèce dans l’euro en 2001 fut une erreur évidente, j’étais contre à l’époque et je l’ai dit», rappelle VGE. «Il faut donc envisager ce scénario très calmement, à froid, dans l’intérêt de la Grèce elle-même. Il est absurde de dire qu’il s’agirait d’un échec de l’Europe. D’ailleurs, ces jours derniers, la cote de l’euro est remontée», ajoute l’ancien chef de l’État.

Selon l’ex-président de la République, la situation pourrait même être encore plus grave qu’aujourd’hui en cas de maintien d’Athènes dans la zone euro. Pour ce dernier, cette sortie de la zone euro ne remettrait pas en question l’appartenance de la Grèce à l’Union européenne.

« La Grèce a toute sa place dans l’Union européenne. En quittant l’usage de l’euro, elle ne ferait que rejoindre des pays comme le Royaume-Uni, la Suède, la République tchèque etc. qui ne l’ont pas adopté. Mieux : cette sortie lui permettrait de préparer un éventuel retour, plus tard. C’est ce que j’appellerais une «friendly exit», une sortie dans un esprit amical», affirme Valéry Giscard d’Estaing.
Lire la suite

États-Unis : Cuisine italienne au cannabis avec une chef de 91 ans

“Bong Appétit” est une nouvelle série sur les boissons et aliments infusés au cannabis. Vous découvrirez de nombreuses façons de consommer le cannabis.

Dans ce premier épisode, le chef cuisine Matt Zimbric se rend dans un jardin de cannabis médical secret en Californie, tenu par Nonna Marijuana, une grand-mère de 91 ans qui cuisine à l’italienne.

Utilisant des têtes de cannabis cultivé par sa propre fille, Nonna enseigne à Matt une technique infaillible pour infuser le cannabis dans du beurre, puis lui montre comment préparer un poulet « pot-cciatore » et des gnocchis au beurre de cannabis.

Au passage, elle explique comment et pourquoi elle recommande le cannabis médical à ceux qui en ont besoin, sans consommer elle-même ce qu’elle produit.

Zoom sur le patrimoine de la SNCF

La SNCF possède un patrimoine exceptionnel: 12 millions de mètres carrés d’emprise, des voies principalement, 20.000 hectares de terrain qui lui rapportent chaque année 450 millions d’euros de recettes, essentiellement sous la forme de redevance ou de loyer.

L’entreprise veut profiter de ce patrimoine. Elle a notamment installé des relais colis dans ses gares. Les commerçants qui y sont installés lui rapportent même de l’argent, plus de 200 millions d’euros l’an passé.

Groenland : A la découverte de la plongée sous-glace

Dans son livre “Glaceo : l’envers d’un monde de cristal”, Alban Michon, explorateur et spécialiste de la plongée sous-glace, retrace toutes ses aventures et expéditions.

L’aventurier revient sur son expédition au : “Nous sommes partis 51 journées, c’est long, mais c’était aussi féérique. J’ai fait 16 plongées. Il fallait faire 1.000km en kayak“.

Chine : Des scientifiques créent un œuf transparent à Pékin

Un œuf au poil pour voir grandir le fœtus d’un oiseau. Pour la première fois, des scientifiques chinois de l’université Tsinghua de Pékin sont parvenus à créer une coquille d’œuf artificielle et transparente. Elle a été réalisée avec un polymère organique à base de silicium. Ce composé souple permet d’imiter la texture d’une coquille réelle.

Venezuela : Une pénurie de préservatifs fait exploser les prix

Avec un salaire mensuel moyen de 785 euros, les Vénézuéliens doivent choisir entre se protéger de la ruine… ou du virus du sida et des autres maladies sexuellement transmissibles. La situation économique du pays est telle en effet que le prix d’un “condón” peut atteindre les 20 euros l’unité.