Les pionniers de l’urgence

La médecine d’urgence est née sur les champs de bataille. Michel Cymes a choisi de partager le quotidien de médecins militaires des Forces armées en Guyane, héritiers de cette pratique.

Au cœur de la forêt amazonienne, dans des lieux accessibles seulement en pirogue ou en hélicoptère, il apprend le sauvetage au combat. Il se rend également au service des urgences de l’hôpital de Saint-Laurent du Maroni.

Aventures de médecine» évoque par ailleurs les pionniers de la médecine d’urgence. Pour développer les ambulances, la transfusion sanguine ou la réanimation, il a fallu des praticiens audacieux. Dominique Larrey fut le premier médecin militaire à s’émouvoir du sort des soldats laissés sur le champ de bataille. C’est ainsi qu’il inventa les premières ambulances.

Brésil : Quand la France réclamait l’Amazonie

La frontière entre la Guyane française et le Brésil ne fut fixée qu’en 1900. Un arbitrage suisse mettait alors fin à deux siècles d’incertitudes au cours desquels la France se rêvait à la tête d’un vaste territoire allant jusqu’à l’embouchure du fleuve Amazone. Récit d’une bataille historique entre la France et le Brésil qui a duré près de deux siècles et reste méconnue dans l’Hexagone.

L’histoire de ce territoire contesté entre la France et le Brésil est méconnue dans l’Hexagone. Et pour cause: c’est celle d’une défaite diplomatique pour les Français. Les Français ont un pied sur le plateau des Guyanes depuis le XVIIe siècle. Cette zone revenait aux Espagnol d’après le traité de Tordesillas de 1494 tranchant les terres à conquérir entre Portugais et Espagnols.

Mais ces derniers délaissèrent le plateau des Guyanes, jugé hostile, pour de plus riches colonies en Amérique du Sud et centrale. Français, Hollandais et Anglais purent donc avoir leur part, à la traîne des empires portugais et espagnols.

Lire la suite

Guyane : 50 scientifiques recensent la biodiversité

L’initiative est hors-norme. 50 scientifiques ont été envoyés pour un mois en plein sud de la Guyane, dans le massif du Mitaraka, à la frontière du Brésil et du Suriname. L’endroit est accessible seulement par hélicoptère.

L’opération “Planète revisitée” s’est installée là avec deux missions: “Essayer de compléter l’inventaire du vivant, autant que faire se peut ce qui est à porté de main d’une ou deux générations si l’on s’en donne un peu les moyens et surtout de travailler sur les groupes les plus vastes et les moins connus, en particulier les invertébrés“, détaille Olivier Pascal, Coordinateur de l’opération.

Menée par le Muséum d’histoire naturelle et l’ONG Pro Natura, cette opération est un défi logistique. Avec l’aide des militaires, il a fallu déboiser une parcelle pour le campement puis installer des centaines de pièges en tout genre. Car découvrir des nouvelles espèces de jour comme de nuit est l’un des buts principaux de cette exploration botanique.

Une fois les nouvelles espèces décrites, elles viendront enrichir une large base de données accessible au public. 5.000 espèces pourraient être identifiées pour cette expédition.

Guyane : Les légionnaires survivent dans l’enfer de la jungle

Reportage sur l’entraînement des légionnaires dans le stage le plus difficile de l’armée. Tous volontaires, ces 24 stagiaires de 20 à 30 ans sont des soldats issus de la Légion étrangère. Ils sont prêts à tout pour décrocher le brevet de «moniteur forêt», qui valide huit semaines de stage de survie dans la jungle guyanaise.

En quasi autonomie, ils doivent boire l’eau des rivières sans tomber malade, apprendre à se nourrir avec des végétaux, construire des pièges pour attraper des animaux sauvages, ou encore grimper aux arbres.

Après leur stage, ils s’infiltrent au contact des trafiquants d’or. Les orpailleurs illégaux, armés et très organisés, pillent les sous-sols de Guyane, détruisent la forêt et polluent les sols. Certains n’iront pas jusqu’au bout, car l’instructeur principal, l’adjudant Azevedo, n’a aucune pitié.

Guyane : Crack et narcotrafic

Cayenne, en Guyane, est la plaque tournante du trafic de cocaïne, venue des pays voisins, producteurs de drogue. Dans cette guerre contre les narcotrafiquants, policiers, gendarmes et douaniers français coopèrent. Un informateur révèle qu’un dealer est sur le point d’arriver du Surinam avec une importante cargaison.

Filatures, planques: pour les enquêteurs de Cayenne, c’est le début d’une traque qui les mène dans les bas-fonds de la ville.

Guyane : Sale paradis

Dirty paradise est une histoire vraie : celle du peuple Wayana, des Indiens français d’Amazonie dont la malédiction est de vivre dans une région recelant de l’or. Sur ce territoire d’outre-mer, la forêt primaire est mise à sac, les rivières sont polluées par des tonnes de mercure et de boue.

Les autorités, l’armée et la gendarmerie sont impuissantes face à l’immigration massive des chercheurs d’or clandestins. La fièvre de l’or gagne toute la région ; la contamination au mercure entraîne des problèmes de santé. Et le pire est encore à venir. Dirty paradise raconte l’histoire d’une tribu amérindienne qui refuse de disparaître dans le silence et l’indifférence.

En Guyane française, les Indiens Wayana tentent de survivre face à plus de 10.000 chercheurs d’or clandestins qui polluent les rivières au mercure. Enquête sur une incroyable catastrophe sanitaire et écologique.

Lire la suite

Guyane : L’épidémie de Chikungunya se précise à Cayenne

Selon les autorités sanitaires Cayenne et ses alentours sont désormais en phase épidémique de chikungunya. Les actions de démoustication s’accentuent avec un nouvel insecticide dont la molécule est interdite en Europe, le malathion. Une mesure dérogatoire permet son utilisation pendant 190 jours.

Comment lutter contre l’or illégal

L’or est très présent dans notre vie quotidienne, qu’il soit utilisé pour la confection de nos bijoux (80% du volume d’or annuel) ou bien utilisé dans les microprocesseurs de nos équipements électroniques. Mais connaissiez-vous l’impact de l’or sur notre environnement ? Savez-vous de quel poids l’industrie aurifère pèse sur la nature ?

Bien que toutes les filières utilisant l’or, industrielles ou artisanales, soient légales, il existe un marché noir où l’or extrait par orpaillage illégale est introduit sur le marché légal. On estime à 5 tonnes la quantité d’or illégal exporté de Guyane chaque année, et environ 20% de la production aurifère Péruvienne sont illégaux, soit plus de 20 tonnes.

L’orpaillage illégal pratiqué essentiellement en Amérique Latine utilise du mercure et entraîne la déforestation de la jungle avec de graves conséquences sur la faune, la flore et les êtres humains qui y vivent. A cause de l’acidité de l’eau, le mercure utilisé se transforme en méthylmercure. Celui-ci s’accumule tout au long de la chaîne alimentaire et provoque, à des doses concentrées, des troubles neurologiques irréversibles.

Lire la suite

Guyane : Pourquoi le territoire pourrait bien exploser

La territoire ultra-marin d’Amérique du Sud est dans une situation économique, sociale et démographique qui ressemble à une poudrière.

Manuel Valls en visite en Guyane en mars 2013

On ne regarde pas assez les billets de la Banque de Francfort.

Tout en bas, à gauche, sur le flanc de l’omega grec, est porté la silhouette d’un territoire lointain et ultra-marin, la continuité de la République française sur le continent sud-américain, la Guyane.

Terre française de même ancienneté que l’Alsace et bien longtemps avant la Savoie ou le comté de Nice, d’une superficie de 80 000 km² soit plusieurs régions de la métropole, elle aurait pu faire le double sans un malheureux arbitrage pris à la fin du dix-neuvième siècle qui en donna la moitié à l’État d’Amapa de la fédération brésilienne.

La Guyane française est un produit de l’Histoire et de la volonté qui en a fait une terre française de droit commun alors même que les Guyanes britanniques et hollandaises prendront leur indépendance sous le nom de Guyana et de Surinam, dans des conditions rudes, rupture avec le Commonwealth pour le Guyana et guerre civile à la fin des années soixante-dix pour le Surinam.

La Guyane française a donné au pays une liste d’hommes et de femmes célèbres, Galmot, Eboué, Monnerville et, plus récemment, la nouvelle icône de la gauche française, Christiane Taubira.

Pour autant, la “France équinoxiale” est aujourd’hui confrontée à de graves défis qui en font le lieu des plus fortes tensions potentielles de l’outre-mer français.
Lire la suite

Guyane, crack et narcotrafic – 2013

Cayenne… en Guyane. A 7 heures d’avion de Paris… une plaque tournante du trafic de Cocaïne. Venus des pays voisins, producteurs de drogue, Surinam, Colombie, Pérou ou Bolivie, les narcotrafiquants convergent vers ce département français. Avec deux objectifs: profiter de l’aéroport de Cayenne pour inonder l’Europe, avec des passeurs de drogue qui prennent tous les risques. Mais aussi vendre sur place une drogue low-cost, un dérivé de la cocaïne, qui fait des ravages dans la population guyanaise: le crack. Dans cette guerre contre les «narco», policiers gendarmes et douaniers français coopèrent.

L’or à la pioche

En Guyane, le pillage organisé de l’or primaire avec des centaines de puits similaires. Une méthode plus discrète mais surtout plus rentable : l’exploitation des filons d’or primaire

Vidéo réalisée par un amateur sur l’extraction manuelle de l’or en Guyane. Un pillage discret et efficace par les brésiliens en pleine forêt guyanaise.
Image de prévisualisation YouTube
(Merci à Zentropa 973)