Les pionniers de l’urgence

La médecine d’urgence est née sur les champs de bataille. Michel Cymes a choisi de partager le quotidien de médecins militaires des Forces armées en Guyane, héritiers de cette pratique.

Au cœur de la forêt amazonienne, dans des lieux accessibles seulement en pirogue ou en hélicoptère, il apprend le sauvetage au combat. Il se rend également au service des urgences de l’hôpital de Saint-Laurent du Maroni.

Aventures de médecine» évoque par ailleurs les pionniers de la médecine d’urgence. Pour développer les ambulances, la transfusion sanguine ou la réanimation, il a fallu des praticiens audacieux. Dominique Larrey fut le premier médecin militaire à s’émouvoir du sort des soldats laissés sur le champ de bataille. C’est ainsi qu’il inventa les premières ambulances.

Propagande de guerre, propagande de paix

À partir de la façon dont nos médias ont relaté les conflits en Irak entre 1991 et 2003, ce film énumère les principes généraux de la propagande de guerre et ses prolongements en temps de paix.

Des intellectuels étasuniens et européens, par le jeu de leurs regards croisés, nous permettent de comprendre les enjeux médiatiques -et idéologiques- des deux côtés de l’Atlantique.

Un écrivain, Jean Bricmont, deux historiennes, Anne Morelli et Annie Lacroix-Riz, un expert militaire, le Général Forget, et une journaliste, Diana Johnstone, comparent ces thèmes de propagande en Irak avec ceux développés lors d’autres conflits, tels celui de 1914-18, les coups de force impunis hitlériens des années ’30, les guerres de Yougoslavie ou celle d’Afghanistan.

Task Force Lafayette : Qui sont ces volontaires qui partent combattre l’État islamique?

Une quinzaine d’anciens militaires français,“la Task Force Lafayette”, a décidé de partir auprès des Peshmergas pour combattre l’État islamique (EI). Qui sont-ils? Quelles sont leurs motivations? Leur légitimité? Est-ce une démarche religieuse? Idéologique? Deux d’entre eux ont accepté de répondre à nos questions anonymement, pour des raisons de sécurité d’abord, mais aussi parce que leurs proches ne sont pas tous au courant de leur démarche.

Sa voix est calme, posée, comme rodée à l’exercice des questions réponses. “Nous ne sommes pas des mercenaires, ni des croisés“, lance Ach*, un ancien para, aujourd’hui membre de la Task Force Lafayette. “Nous sommes d’anciens militaires expérimentés, tous volontaires, tous bénévoles”. Un peu comme pour une mission humanitaire, explique-t-il.

On n’y va pas en vengeance“, ajoute Gekko*, un jeune homme qui travaillait au renseignement, “les trois religions monothéistes sont représentées chez nous. On veut juste lutter contre la barbarie et la folie humaine.”

Une mission pour aider les Peshmergas
Lire la suite

Intelligence artificielle : Danger réel ?

Les armes autonomes existent déjà et leur évolution n’est pas près de s’arrêter. Ces machines, désormais capables de reconnaître les visages, posent des questions juridiques. Leurs opposants les appellent des «robots tueurs», les hommes de l’art des «systèmes d’armes létaux autonomes». Anatomie de ces machines au pouvoir de vie et de mort.

Au sud de la frontière entre les deux Corée, des gardes étranges surveillent la zone démilitarisée. Ils ont été fabriqués par l’industriel Samsung, qui les a baptisés d’un acronyme: SGR-A1. Des robots, bardés de capteurs et de caméras, mais aussi de mitrailleuses et de lance-grenades. A ce jour, c’est l’exemple le plus poussé de «système d’armes létales autonomes» (Sala), même si un opérateur valide toujours le tir.

«La machine peut parfois être plus précise et plus efficace qu’un être humain, surtout dans des situations de grande tension et d’urgence. Elle a des temps de réactivité supérieurs à ceux de l’être humain», commente Gérard de Boisboissel, ingénieur de recherche à Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan) et codirecteur de l’ouvrage Drones et Killer Robots, faut-il les interdire ? (1)

La Navy américaine dispose depuis 1980 de dispositifs cousins des robots tueurs, les «C-RAM» pour «Counter Rocket, Artillery and Mortar». Ils sont «capables de façon autonome d’effectuer leurs propres évaluations pour chercher, détecter, suivre, combattre et tuer», décrit la Marine.
Lire la suite

Sud-est asiatique : Et la paix succédera à la guerre

En novembre 1992, Handicap International s’est mobilisée aux côtés de 5 ONG pour fonder la Campagne internationale pour interdire les mines antipersonnel (ICBL), véritable prémices au traité d’Ottawa.

Le 3 décembre 1997, 112 pays signaient le traité d’Ottawa et s’engageaient donc à ne pas utiliser, à ne pas stocker, à ne pas produire, à ne pas transférer vers d’autres pays des mines antipersonnel. Et surtout, ils s’engageaient à détruire les mines antipersonnel restant en leur possession. Ce traité entrait en vigueur le 1er mars 1999, soit un an plus tard.

Cyberguerre : L’arme fatale ? (Màj vidéo)

Espionner, défendre, attaquer. Le cyber espace permet tout cela, et modifie les règles connues de la guerre.

Partie 1:

Edward Snowden a révélé au grand jour l’étendue de la surveillance généralisée sur les États, les centres de pouvoirs et les particuliers, et il nous a éclairés sur les actions de ces combattants modernes, car, ce que peu de gens savent, il était lui-même un de ces cyber-guerriers modernes.

Considérant notre dépendance absolue aux ordinateurs: sommes-nous tous, industriels, particuliers, chaînes de télévisions…, des victimes potentielles ? La boîte de Pandore a-t-elle été ouverte ?

Partie 2:

Israël : Quand le rêve fait l’Histoire

Soixante ans après la création de l’État d’Israël, proclamée le 14 mai 1948 par David Ben Gourion, retour sur les événements majeurs qui y sont liés.

Au sommaire : Le jour où Israël est né
Lire la suite

Japon : « J’ai survécu à 2 bombes atomiques »

En mars 1945, l’état-major américain décide d’intensifier son action et déclenche une succession de raids aériens sur Tokyo. En juillet, le conflit se rapproche de son point culminant lorsque les USA procèdent au premier essai atomique jamais expérimenté.

Le Japon refuse de se plier à la volonté des Alliés qui, à la Conférence de Postdam, exigent sa reddition inconditionnelle. Les États-Unis vont alors provoquer les deux pires catastrophes de l’histoire de l’humanité…

Un homme va survivre à cet enfer. À deux reprises. Tsutomu Yamaguchi est né le 16 mars 1916. Devenu ingénieur naval, il est envoyé en mission à Hiroshima et est victime du premier bombardement atomique américain qui intervient le 6 août 1945. Le lendemain, il réussit à quitter la ville et part rejoindre sa famille… à Nagasaki.

Lire la suite

Kamikazes

Ce documentaire revient sur la formation et la préparation des japonais dans le cadre de l’ «Opération Paradis», dernière grande opération navale japonaise durant la guerre du Pacifique pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Retracez les origines de l’« Opération Paradis » en avril 1945, lancée par les Japonais contre la flotte alliée dans le Pacifique. Cette opération aussi appelée « Ten-Go » a impliqué plus de 3.000 avions, des centaines d’armes: bombes, navires, torpilles ainsi que le plus grand cuirassé du monde: le Yamato.

Le bilan est lourd: plus de 7.000 japonais sont morts au combat, 400 navires alliés ont été touchés et 5.000 marins tués. Cette bataille mit en évidence la supériorité aérienne américaine.

Ce documentaire de Peter Nicholson a été primé par un New York Gold Awards en 2008.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

« Le problème des migrations est devant nous »

Par Eric Le Boucher

Pour que la pauvreté du Sud ne vienne pas submerger l’Europe, il n’y a qu’une solution: tout faire pour stabiliser et développer les pays-bombes démographiques. Le repli sur soi ne résoudra pas pas le problème.

Le Niger avait 3 millions d’habitants lors de son indépendance en 1960. Il en a 20 millions aujourd’hui. Le pays est classé parmi les moins développés au monde. Les femmes y ont en moyenne 7,6 enfants, un des taux de fécondité record.

Selon les projections de l’ONU, le Niger aura 36 millions d’habitants en 2030, 72 millions en 2050 et 209 millions en 2100. C’est impossible. Le Niger ne peut pas faire vivre sans doute plus de 50 millions de personnes. Des Nigériens, par dizaines de millions, émigreront.

L’Afrique verra doubler ses habitants d’ici à 2050, de 1,2 milliard d’habitants à 2,5 milliards, puis doubler encore d’ici à 2100. Pendant ce même temps, l’Europe (au sens large, géographique) passera de 738 millions aujourd’hui à 707 millions en 2050 et 646 millions en 2100.
Lire la suite

Manuscrit de Talhoffer : Le livre de combat secret du Moyen-Âge

Le livre sur le Combat de Hans Talhoffer (1420-1490) est un des plus mystérieux manuscrits du Moyen-Âge au monde. Daté de 1459, il se compose de 150 feuillets en papier écrit en dialecte Souabe, et dans ses pages illustrées apparaît une collection unique d’images de combats sanglants, de personnages portant de curieux accoutrements, de duels, de machines de guerre et d’inventions insolites.

Les pages de ce manuscrit inconnu ont été ramenées à la vie grâce à la technologie actuelle de restauration, mais encore aujourd’hui, la majorité de son histoire et de son contenu reste inexpliqué.

D’après le manuscrit, la véritable histoire de l’Europe durant le Moyen-Âge se révèle être violente, secrète, spirituelle, et contient une mine de connaissances, preuve que la société médiévale était bien plus sophistiquée et étrange que nous le pensions.

Hans Talhoffer est le plus connu de tous les maîtres escrimeurs germains du sud au XVe siècle. Il est contemporain au maître d’armes Paulus Kal, avec qui les manuscrits suggèrent une rivalité professionnelle. Talhoffer enseigna selon la tradition de Johannes Liechtenauer.
Lire la suite

Gunther Anders : De la désuétude de l’homme

La technique désacralise tout même si elle apparaît souvent comme magique et indispensable. La technique actuelle est très différente des sociétés antérieures. Les moyens dont nous disposons sont disproportionnés par rapport à nos capacités d’humains. Les humains sont vite limités, les machines ne le sont pas. La compréhension des finalités de nos ensembles techniques est très difficile.

La technique englobe tout. Notre vie est enserrée dans la technique, qu’elle soit machinique ou organisationnelle. Dans notre vie, selon Gunther Anders, il existe deux types de travail, celui de la journée et celui du soir ou du week-end, du temps libre. Le premier concerne la production, le second celui de la consommation.

La production des marchandises produit aussi la demande, l’offre sollicite la demande. Il y a une sorte d’inversion avec le développement de la science et de la technique. La publicité est en charge de faire écouler la production pour que se réalise le capital. Il y a bien un travail humain au service de la consommation.

Anders parle de l’importance de la télévision dans ces dispositifs. La télévision a pour fonction de produire le monde. Elle prend le relais des grands systèmes religieux et philosophiques. C’est la télévision qui donne maintenant une vision d’ensemble. La télévision nous rend consommateur du monde. Gunther Anders a observé la société américaine, où l’influence de la télévision était perceptible dès les années 40.
Lire la suite

Les pays qui préoccupent les investisseurs

A plus ou moins brève échéance, ces pays pourraient se retrouver en défaut de paiement. Tour d’horizon.

Les pays proches du défaut

Le Venezuela se retrouve complètement asphyxié. Entre la baisse du prix du pétrole qui représente la principale source de devises étrangères du pays, et le fait qu’il doit importer la quasi-intégralité de ses besoins en produits manufacturés, les réserves de changes ont fondu.

Elles ont atteint en juin 16,3 milliards de dollars, leur plus bas niveau en douze ans. La crainte est donc importante que le Venezuela manque de cash pour faire face à sa prochaine échéance de dette. D’autant qu’il ne peut faire appel aux marchés de dette, sauf à un prix exorbitant, ni au FMI qu’il a quitté en 2007.
Lire la suite

Pologne : Le trésor des nazis retrouvé ? (Màj vidéo)

28/08/2015

L’existence du “train nazi” chargé d’or se confirme


________________________________________________________

Les autorités polonaises ont lancé des recherches suite au témoignage de deux personnes affirmant avoir retrouvé un train allemand nazi, qui aurait transporté des armes à feu et des pierres précieuses et qui, selon des rumeurs, avait disparu depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les autorités du district de Wałbrzych dans le sud-ouest de la Pologne ont indiqué qu’elles avaient été contactées par un cabinet d’avocats représentant un Polonais et un Allemand, qui affirment avoir localisé le train et réclament 10% de la valeur des biens contenus dans le train, rapporte jeudi The Guardian.

Des médias locaux ont affirmé que le train avait disparu en 1945, avec à son bord un butin provenant de l’ancienne ville allemande de Breslau, maintenant appelé Wrocław, et d’une partie du sud-ouest de la Pologne. Le train était blindé et appartenait à la Wehrmacht, la machine de guerre de l’Allemagne nazie.

Lire la suite

Suède : Le Mars, épave mythique de la Baltique

Construit au XVIe siècle, le bâtiment de guerre suédois «Mars» avait été conçu pour régner en maître sur la mer Baltique. Mais au cours d’une bataille décisive contre la ville de Lübeck en 1564, un incendie eut raison du navire amiral, qui coula avec la majeure partie de son équipage. Après de nombreuses tentatives de localisation, l’épave fut enfin repérée en 2011 au large de l’île suédoise d’Öland.

Le naufrage du vaisseau de guerre avait à l’époque forcé le roi Eric XIV de Suède à revoir entièrement sa stratégie politique. Ce documentaire s’attache, à l’aide de techniques scientifiques de pointe, à faire la lumière sur les derniers moments du plus grand bateau de guerre de son temps.

Lettres de guerre

Pendant les deux guerres mondiales qu’a connues la France, les postiers ont dû assurer le bon fonctionnement des échanges postaux et les télécommunications, souvent au péril de leur vie.

Sur le front, comme à l’arrière, ils ont assuré un lien crucial entre les civils et les combattants, apportant les nouvelles des soldats aux proches, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Les pirates de Benjamin Franklin

A la fin du 18ème siècle, les vaisseaux corsaires étaient des bateaux habilités par les gouvernements à piller, voler et brûler les vaisseaux marchands. Pendant la Guerre d’indépendance des États-Unis, peu de personnes savaient qu’un groupe de ces vaisseaux corsaires était sous les ordres d’un grand homme d’État: Benjamin Franklin.

>En 1778, alors qu’il est ambassadeur en France, Franklin engage des pirates dans le but de capturer des marins britanniques et de les utiliser comme monnaie d’échange pour récupérer des américains retenus comme prisonniers dans des conditions intolérables. Ce documentaire plonge dans la Mer d’Irlande avec un groupe d’explorateurs sous-marins pour enquêter sur cette partie encore peu connue de l’histoire américaine.