Martigues (13) : “Crise Circus”, thème du Carnaval 2015

Le thème du Carnaval de Martigues, qui aura lieu en mars 2015, a été dévoilé ce vendredi soir : “Crise Circus” Un choix qui a été soumis au vote des habitants de la ville cette année. Le thème du carnaval soumis au vote des habitants, c’était une première dans l’histoire de cette manifestation à Martigues.

Habituellement confié à des structures telles que les maisons de quartiers, cette fois-ci, les Martégaux ont pu choisir eux-même leur thème (sur internet ou par téléphone) et exprimer leurs idées concernant “leur” Carnaval version 2015.

Ce thème arrive au bon moment pour faire une satire de nos hommes politiques” déclare Jean-louis, passionné de festival.”Il faut profiter de ces moments là pour s’amuser et prendre ce problème à la dérision le temps d’une journée“.

Le carnaval s’emparera donc de la crise avec au programme du “Crise Circus”:

- dresseurs de dettes,
- dompteurs de bêtes urbaines,
- équilibristes du porte-monnaie,
- magiciens du partage,
- jongleurs de chiffres,
- clowns politiques,
- contorsionnistes de l’emploi,
- fakirs en pénuries…

Maritima

(Merci à Titi)

Repas de fête

À la Renaissance, l’Europe s’est mise à l’heure italienne en matière de gastronomie.

Michel Roth, chef étoilé au Ritz, et la journaliste gastronomique Caroline Mignot revisitent les grands repas de fête. Dans cet épisode, ils partent à la découverte de nos racines culinaires italiennes.

Musique : “The Maypole Song”

La tradition de l’arbre de mai est un rite de fécondité lié au retour de la frondaison. Jadis répandu dans toute l’Europe occidentale, ce rite prend son sens dans le cycle du mai traditionnel.

D’un point de vue mythologique, le mois de mai est, depuis toujours, le mois des fêtes en l’honneur de la végétation, des fleurs, des sources et de l’eau. Chez les Romains, le mois de mai était celui de Maia, déesse de la fécondité, c’est-à-dire un des avatars de la Terre-Mère. Le mois de mai est donc logiquement devenu le mois de Marie.

Le mois de mai connaît aussi la fête du Meyboom, Maypole, Maibaum, Maggiolata, etc. qui réactualise l’acte primordial de la régénération cosmique. L’arbre symbolise ici l’ensemble des forces de la Nature domestiquées par les ancêtres, les héros et les dieux primordiaux.

Dans le monde celtique, la date du 1er mai est celle de la fête de Beltaine, la grande fête celtique du dieu Bel, correspondant au dieu gaulois Belenos. C’est une fête du feu.

Paroles de la chanson de l’”Arbre de Mai” extraite du film de 1973 “The WickerMan” (l’Homme d’osier):

In the woods there grew a tree
And a fine fine tree was he

And on that tree there was a limb
And on that limb there was a branch
And on that branch there was a nest
And in that nest there was an egg
And in that egg there was a bird
And from that bird a feather came
And of that feather was
A bed
Lire la suite