Les rois de l’escargot

Si les Français restent les plus importants consommateurs d’escargots au monde, avec plus de 30.000 tonnes produites chaque année, le commerce de ce mollusque s’est lentement mais sûrement développé, mondialisé et décliné en de multiples produits dérivés.

Difficile d’imaginer que certains s’en servent pour estomper leurs rides ou le consomment dans des mets pour le moins surprenants, véritables produits de luxe que l’on retrouve sur les tables des plus grands restaurants.

Ce documentaire part à travers le monde, à la rencontre des passionnés d’escargots: ceux qui les consomment, ceux qui les élèvent et ceux qui imaginent de nouveaux débouchés.

Escargots : Tués par les pesticides, les Bourguignons sont remplacés par les Polonais

Recette emblématique de la gastronomie française, les fameux escargots de Bourgogne accommodés au beurre persillé ne sont plus français. Ce sont des gastéropodes polonais qui sont servis sur les tables européennes. Ce créneau est une véritable manne pour 300 éleveurs de Pologne.

Aujourd’hui, les héliciculteurs se comptent sur les doigts d’une seule main en Bourgogne. Les pesticides ont eu raison du gastéropode dans les campagnes françaises il y a déjà plusieurs années. Les amateurs viennent donc se fournir dans les élevages, notamment en Pologne.

Les escargots de France, il n’y en a presque plus, pour la bonne raison qu’avec les pesticides ils ont crevé“, explique Jacky Pommier. A 84 ans, ce dernier organise tous les ans un festival de dégustation d’escargots à Digoin, en Saône-et-Loire. “C’est pour cela qu’ils ont trouvé en Europe de l’Est des escargots qui ressemblent exactement à l’escargot de Bourgogne. Ils ont transformé les escargots de Pologne en escargots de Bourgogne“, dit-il.

Les fermes d’escargots se développent en Pologne
Lire la suite