Travail forcé : l’Europe n’est pas épargnée par le fléau

Les activités saisonnières favorisent le travail clandestin, de même que les services aux ménages et aux entreprises.

L’Europe n’est pas blanche comme neige en matière de travail forcé. « En novembre 2013, la police française a arrêté six adultes roms qui forçaient leurs enfants à voler dans Paris et la banlieue. Les victimes étaient battues si elles ne rapportaient pas chaque jour un montant minimum des fruits de leurs larcins », relève le rapport du département d’Etat américain. La communauté rom apparaît comme l’une des minorités ethniques les plus concernées en Europe par le travail forcé et le trafic humain. Prostitution, mariages forcés, esclavagisme : les comportements à l’intérieur de la communauté sont difficiles à endiguer.

Lire la suite

L’afflux d’enfants clandestins, un dossier explosif pour Obama

Barack Obama réclame 3,7 milliards de dollars pour combattre l’afflux d’enfants clandestins venus d’Amérique centrale. Sa politique suscite autant de critiques à gauche qu’à droite.

Ils sont plus de 50.000 enfants clandestins à avoir été arrêtés à la frontière mexicaine depuis octobre dernier, alors qu’ils tentaient de rejoindre les Etats-Unis sans leurs parents. Deux fois plus nombreux que l’année précédente, ils ont fui pour la plupart le Honduras, le Guatemala et le Salvador, des pays en proie à la pauvreté, aux gangs de la drogue et à l’insécurité. La police des frontières qui patrouille le long du Rio Grande, au Texas, est débordée. Les foyers d’accueil sont pleins à craquer.

Lire la suite

Jack Herer : « Le chanvre va sauver le monde »

Jack Herer, fondateur et chef de file d’un mouvement mondial, accomplit ici une relecture de l’Histoire par le biais du chanvre-cannabis. Ses révélations touchent aussi bien Napoléon Bonaparte que George Bush ; il rassemble les arguments sociologiques, médicaux et politiques afin de démontrer l’absurdité de la répression qui touche l’usage du chanvre sous toutes ses formes.

« Si l’on interdisait toutes les énergies fossiles et leurs dérivés, ainsi que l’utilisation des arbres pour le papier et la construction, dans le but de sauver la planète, d’inverser l’effet de serre et d’arrêter la déforestation ; alors, il n’y a qu’une seule ressource naturelle et renouvelable qui est capable de fournir la totalité du papier et des textiles sur la planète ; répondant à tous nos besoins en termes de transport, d’industrie et d’énergie, tout en réduisant simultanément la pollution, en reconstruisant le sol, tout en nettoyant l’atmosphère… Et cette ressource est – la même qui était utilisée à cet effet auparavant – le cannabis, le chanvre, la marijuana ! »

Y a-t-il réellement eu, dans les années 30, un complot du Big Business et du gouvernement américain contre le chanvre afin de mieux promouvoir les nouvelles fibres synthétiques telles que le Nylon? La prohibition de la marijuana avait-elle pour but réel d’éliminer le chanvre?

« Politique de la ville » : la spirale criminelle – (1)

Par Xavier Raufer

Occultation, encore et toujours, de la corruption et de la criminalité dans les cités qui gangrène la vie politique française.

Dessin de CHARD, datant de l’époque où Philippe Séguin, ici caricaturé, était premier président de la Cour des Comptes (2004-2010)

Toujours plus, le cancer aimablement nommé “politique de la ville” ronge la vie politique française, d’abord au niveau municipal, mais aussi désormais, à ceux du département et de la région.

Lire la suite

Italie : Drogue, prostitution et contrebande vont doper la croissance

Les revenus estimés provenant du trafic de drogue et de la prostitution seront intégrés l’an prochain, en vertu de nouvelles règles européennes, dans le calcul du PIB en Italie, ce qui pourrait singulièrement doper celui-ci, selon l’institut statistique italien Istat.

Seront intégrés également dans ce calcul, selon ces mêmes règles européennes, la contrebande de tabac et d’alcool, a indiqué jeudi 22 mai l’Istat, qui relève toutefois que la procédure sera “très difficile pour la raison évidente que ces activités illégales ne sont pas déclarées”.

Le concept d’activité illégale est également sujet à différentes interprétations“, relève l’Istat dans un communiqué. En 2012, la Banque d’Italie a évalué la valeur de l’économie criminelle à 10,9% du PIB. Théoriquement, cela signifie que le PIB italien pourrait être largement supérieur au taux de croissance de 1,3% prévu par le gouvernement.

Lire la suite

Russie : “Crocodile”, dans l’enfer de la drogue

En Russie, une nouvelle drogue fait des ravages: la désomorphine, surnommée “Crocodile”. Accessible, bon marché et terriblement additive, elle connaît un large succès.

Mais ceux qui la consomment, quand ils ne meurent pas à la première injection, voient leur jambes noircir, leur peau peler et se couvrir d’abcès.

(Merci à Philoï)

Radio Courtoisie : « Faut-il légaliser le cannabis ? »

Dans son Libre Journal du 12 mai 2014 sur Radio Courtoisie, Henry de Lesquen recevait Jean Costentin, neuro-psycho-pharmacologue.

Près d’un adolescent sur deux a déjà consommé du cannabis. Dans la population française, on compte environ 13 millions d’expérimentateurs, 1,2 million de consommateurs réguliers et 550.000 consommateurs quotidiens.

Cette tendance forte pose deux questions: faut-il lutter contre cette situation et, si oui, comment ? Certains, parfois au plus haut niveau de la société française, pensent que la dépénalisation – voire la légalisation – serait une solution aux problèmes sociaux et sanitaires posés par le cannabis. Pour d’autres, en revanche, cette solution risque d’aggraver les maux liés à l’usage du produit.

(Merci à Imperator et poitiers_732)

Les paradoxes du cannabis (Docu)

Le cannabis est le troisième produit psychoactif (après l’alcool et le tabac) le plus consommé en Europe. Il est aussi, et de très loin, la drogue illicite la plus utilisée. Aujourd’hui, en France, plus de la moitié des jeunes de 18 ans disent l’avoir expérimentée au moins une fois.

La banalisation de cette consommation impose plus que jamais d’envisager le phénomène en termes de santé publique : que sait-on du lien entre consommation de cannabis et troubles psychotiques ? Le produit est-il plus dangereux aujourd’hui qu’hier ? Entraîne-t-il une dépendance ? Quels problèmes rencontrent les adultes et les adolescents qui consultent les centres spécialisés ? Quel type d’aide est-on en mesure de leur apporter ?

Réalisé par Olivier Julien (France – 2009)

Les nouvelles drogues de la performance

Nous vivons de plus en plus dans le culte de performance, il faut à tout prix être beau, fort et intelligent, que ça soit sur le plan physique, sexuel ou intellectuel.

Et pour y parvenir de plus en plus de Français prennent tous les risques, détournement de médicament de leurs usages ou bien faire recours a des pilules miracles. Il est pourtant possible de faire autrement.

Vous allez explorer dans ce document ces nouvelles filaires, ces drogues qui ne disent pas leurs noms et qui comportent encore une fois beaucoup de risques pour la santé.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Cannabis : Les sacrifiés du pétard (Docu)

Alors que le débat resurgit sur la dépénalisation du cannabis, alors que certains États américains comme le Colorado se lancent dans l’aventure, reportage sur une plante objet de tous les fantasmes et de tous les trafics.

Enquête en France sur les sacrifiés du pétard: jeunes adolescents hospitalisés, familles déchirées, parents désemparés, tout ceux dont la vie a basculé à cause du “shit”.

Enquête au Maroc, l’un des plus gros producteurs du monde. Les cultivateurs sont transformés en OS du cannabis, vivant dans la semi-clandestinité et exploités par les gros trafiquants. Pour en finir le pays envisage de réglementer cette production.

Ensuite nous irons au Népal, sur les chemins de Katmandou et de la fumette sans contrainte. Que reste-il de ce mythe ? Que sont devenus les hippies des années 50 ?

Complément d’enquête – France 2 (Février 2014)

États-Unis : Pom pom girls, dollars, bizutages, la face cachée des campus américains (Docu)

Bâtiments grandioses, équipements dernier cri, pom-pom girls vitaminées, les facultés américaines fascinent et vendent une image de perfection académique, à prix d’or.Aux États-Unis, une année universitaire peut coûter jusqu’à 50 000 euros.

Un rêve auquel accèdent 8 000 Français chaque année. Comment certains jeunes parviennent-ils à se faire recruter et payer intégralement leurs études Outre-Atlantique ? Quelle réalité vont-ils découvrir dans ces universités ?

Aux États-Unis, pour financer ses études, un adolescent sur trois s’endette.Sous pression, les étudiants n’ont pas droit à l’erreur :pour tenir et augmenter leurs performances intellectuelles,ils sont de plus en plus nombreux à se procurer sous le manteau des « study aids », des produits dopants. Fausses ordonnances, deals organisés sur internet : le trafic de ces drogues spécialement dédiées aux campus prend aujourd’hui une ampleur inquiétante.Pour rembourser leur prêt,certaines jeunes filles ont recours à des pratiques très proches de la prostitution.Elles financent tout ou partie de leurs études en fréquentant des hommes riches et plus âgés, des « sugar daddies ».

Réalis par Julie Martin (Enquête exclusive – 2014)

Le gel des avoirs d’origine mafieuse plus facile dans l’UE

Le Parlement européen a voté mardi à Strasbourg à une très large majorité des dispositions pour permettre aux autorités nationales de confisquer et geler plus facilement les avoirs des organisations criminelles dans l’UE.

Ces nouvelles règles ont été adoptées par 631 voix, avec 19 voix contre et 25 abstentions. Elles ont déjà fait l’objet d’un accord avec les Etats dans le cadre d’une stratégie plus large pour combattre la fraude et la corruption.

Ces avoirs issus du trafic de drogue ou d’armes, de la traite d’êtres humains et de la contrefaçon pourront être confisqués à la suite d’une condamnation définitive.

Mais une procédure par défaut permettra aussi la confiscation lorsque des poursuites sont impossibles parce que la personne incriminée est malade ou a fui.
Lire la suite

Cannabis : Et si la France le légalisait ?

Fumer du cannabis ne serait pas plus dangereux que boire de l’alcool…” C’est en tout cas ce qu’a déclaré le Président américain dans un entretien au magazine The New-Yorker en janvier dernier.

Alors que le Colorado a légalisé le cannabis en novembre, et ce pour un usage récréatif, la porte est désormais ouverte pour un usage thérapeutique en France avec l’autorisation de mise sur le marché du Sativex, fabriqué à base de cannabis.

Enfin, alors que des voix se lèvent en faveur de la légalisation, à l’instar de celle de Luc Ferry, le député UMP Eric Ciotti souhaite lui, rendre obligatoire des tests de dépistage dans les lycées.

Peter Dale Scott : “L’État profond américain”

Peter Dale Scott, professeur émérite de Littérature anglaise à l’Université de Berkeley, Californie. Il a travaillé durant quatre ans (1957-1961) pour le service diplomatique canadien.

Expert dans les domaines des opérations secrètes et du trafic de drogue international. Il est connu pour ses positions anti-guerre et ses critiques à l’encontre de la politique étrangère des États-Unis. Son plus fameux ouvrage est disponible ici.

Merci à Boreas

Ce qui arrive dans votre corps 30 mn après avoir bu un Coca

Soleil, chaleur, gorge sèche. Votre main se referme sur la canette en fer-blanc, glacée, et constellée de petites gouttes d’eau. Vous faites pivoter l’anneau du couvercle…« Pshhht ! », c’est le soulagement. Le liquide pétillant s’écoule à flots dans votre gorge. Le gaz carbonique vous monte au nez,vous fait pleurer, mais c’est si bon ! Et pourtant…

Une dizaine de minutes plus tard

La canette vide, vous avez avalé l’équivalent de 7 morceaux de sucre ! [1] En principe, vous devriez vomir d’écœurement [2] Mais l‘acide phosphorique contenu dans la boisson gazeuse masque le sucre par un goût acidulé, donnant ainsi l’illusion de désaltérer. [3]

Après une vingtaine de minutes

Votre taux de sucre sanguin augmente brutalement, mettant une première fois votre organisme à l’épreuve.Votre pancréas s’emballe, sécrète de l’insuline en masse. Celle-ci est malgré tout vitale, elle seule peut permettre de transformer l’énorme surplus de sucre que vous avez dans le sang en graisse, ce que votre corps est mieux capable de supporter.

Lire la suite

Dmitry Orlov : “Leçons post-soviétiques pour un siècle post-américain”

Par Dmitry Orlov - Juin 2005

Il y a une décennie et demi, le monde est passé de bipolaire à unipolaire, parce que l’un des pôles s’est désagrégé : l’Union soviétique n’est plus. L’autre pôle — symétriquement appelé les États-Unis1 — ne s’est pas (encore) désagrégé, mais il y a des grondements menaçants à l’horizon. L’effondrement des États-Unis semble aussi improbable maintenant que l’était l’effondrement de l’Union soviétique en 1985. L’expérience du premier effondrement peut-être instructive pour ceux qui souhaitent survivre au second.

Les gens raisonnables ne soutiendraient jamais que les deux pôles aient été exactement symétriques ; en même temps que des similitudes significatives, il y avait des différences également significatives, les unes et les autres étant valables pour prédire ce qu’il adviendra de la seconde moitié du géant super-puissant aux pieds d’argile qui autrefois enjambait la planète, lorsqu’elle se désagrégera aussi.

J’ai voulu écrire cet article pendant presque une décennie à présent. Jusqu’à récemment, cependant, peu de gens l’auraient pris au sérieux. Après tout, qui aurait douté que la locomotive économique mondiale que sont les États-Unis, ayant récemment gagné la guerre froide et la guerre du Golfe, continue, triomphalement, vers l’avenir brillant des super-autoroutes, des jets supersoniques et des colonies interplanétaires ?

Mais plus récemment le nombre de sceptiques a commencé de croître régulièrement. Les États-Unis sont désespérément dépendants de la disponibilité de pétrole et de gaz naturel peu chers et abondants, et accrochés à la croissance économique. Une fois que le pétrole et le gaz seront devenus chers (tels qu’ils le sont déjà) et de plus en plus difficiles à obtenir (l’affaire d’une année ou deux tout au plus), la croissance économique s’arrêtera et l’économie américaine s’effondrera.

Beaucoup de gens railleront ce pronostic déprimant, mais cet article devrait trouver quelques lecteurs tout de même.
Lire la suite

France : La drogue génère 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an

Deux milliards d’euros! C’est, selon Manuel Valls, ce que rapporte la drogue au crime organisé chaque année en France. C’est aussi l’équivalent de l’ensemble des salaires versés chaque année aux agents en tenue de la police nationale. L’État et l’Assurance-maladie ont budgété, pour leur part, en 2012, un montant total de 1,5 milliard d’euros pour lutter contre ce fléau… La résine de cannabis occupe la moitié du marché.

Les chefs de réseaux doivent bien sûr financer l’approvisionnement et l’armée des petites mains qui font vivre ce commerce illicite. Les quelque 250 tonnes de résine de cannabis consommées annuellement dans l’Hexagone rapportent un milliard d’euros environ aux voyous. Et l’ensemble des autres drogues (cocaïne, héroïne, produits de synthèse) vient abonder ce pactole d’un milliard d’euros supplémentaire.

«À Marseille, il nous arrive maintenant d’arrêter en flagrant délit des dealers porteurs d’un bracelet électronique! C’est dire la valeur dissuasive de certaines sanctions…» Cette confidence teintée d’ironie émane d’un haut responsable policier de la cité phocéenne. À l’entendre, «les profits réalisés dans les quartiers sont tels aujourd’hui que les voyous se croient intouchables. Le trafic de stups a ruiné la valeur du travail».

Les banlieues sont mises en coupe réglée par des mafias structurées
Lire la suite