« Le renversement du monde – Politique de la crise », par Hervé Juvin

Il est difficile de résumer en quelques mots l’ouvrage d’Hervé Juvin, « Le renversement du monde ». Il faut le lire, tout simplement. Car ce livre marquera.

Il est comme un fleuve tumultueux, comme un torrent : il vous saisit dès les premières pages et ne vous lâche plus. Car ce fleuve charrie des trésors. En 260 pages, écrites d’une langue vive, claire, ponctuées de formules qui frappent comme l’éclair, Hervé Juvin embrasse tout, explique tout et traite de l’état du monde dans une approche remarquablement non réductionniste : économique, mais aussi sociale, culturelle, géopolitique ou ethnologique et bien sûr politique.

Le monde se renverse, effectivement, car le voile de l’utopie marchande se déchire brutalement.

C’est une crise ? Non Sire, c’est une révolution !

La révolution qui vient, c’est celle de la fin de la prétention du marché libéré de toutes les entraves à fonder une société.

La révolution du libre échangisme mondialiste n’est qu’une sinistre utopie, paravent des intérêts anglo-saxons : elle n’aboutit qu’à la destruction des sociétés qui ont la naïveté de croire à ses tabous. Elle sème partout des décombres.

Le libre échangisme mondialiste signifie aussi la rupture entre le capitalisme – de plus en plus financier – et la démocratie. C’est un renversement par rapport aux siècles précédents, où libéralisme et démocratie cheminaient de concert. C’est la raison principale de l’impasse dans laquelle se trouve l’Europe.

Seuls les Européens ont oublié qui ils sont

Lire la suite

Les 25 mythes russophobes

Par Alexandre Latsa

1 – Sous Poutine, la vie ne s’est améliorée que pour les riches et les oligarques, et les pauvres n’ont pas vu une augmentation de leur niveau de vie.

Faux. Sous le gouvernement Poutine, la pauvreté a considérablement diminué. Le taux de russes vivant sous le seuil de pauvreté, est passé de 35 à 23% de 2000 à 2004 et était tombé à 13,5% en 2008 (avant la crise).

2000 (arrivée de Poutine au pouvoir): 35%

2004 (fin du premier mandat Poutine): 23%

2008 (fin du second mandant Poutine): 13,5%

Mémo : il est à noter qu’en France, en 2007, 13,7% de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

2 – La spirale démographique russe devrait voir la population de ce pays diminuer, à moins de 100 millions d’habitants, contre 142 millions aujourd’hui.

Faux. Il est très fréquent de lire, en effet, que le taux de natalité est bas, que le taux de mortalité est élevé, ainsi que le taux d’avortements et de suicides, et que la Russie perdrait inexorablement 700.000 habitants par an. Pourtant, ce n’est pas le cas.

En 2005, la population russe a décru de 760 000 habitants, ce qui était le record absolu.

En 2006, la baisse n’a été « que » de 520 000 habitants.

En 2007, la baisse n’a été « que » de 280 000 habitants.

En 2008, la baisse est, à peu près, de 116.000 habitants.

En 2009, la population a augmenté de 12.000 personnes, la natalité ayant augmenté de 3% sur l’année 2009 et ce, malgré la crise économique. Les mesures Medvedev de 2005 ont donc eu un résultat absolument foudroyant.
Lire la suite

Citation du jour

«Mon expérience syndicale m’a appris que la direction de la force de travail appartient aux cadres. Le syndicat ne doit pas restreindre ce droit tant qu’il n’y a pas de discriminations ni d’injustices. Ford restreignait lui même son propre droit.»


Mike Widman, au sujet de son expérience syndicale lors de la crise des années 30, cité dans le livre
« Hard Times, Histoires orales de la Grande Dépression », p193.

(Merci à Pakc)

Lancement du Prix de l’Action Entreprise et Diversités 2010

Ce Prix est “une chance pour les entreprises et collectivités de promouvoir leurs initiatives en faveur de la lutte contre les discriminations.” Pour cette seconde édition, le Prix de l’Action Entreprises et Diversités s’ouvre aux administrations et collectivités, publiques et privées, aux PME comme aux grands groupes.

De nouvelles catégories de prix sont crées pour 2010, notamment un « Prix PME » et un « Prix Communication Diversités » afin de mettre en avant les démarches innovantes des entreprises et collectivités en faveur des diversités et de l’égalité des chances au travers du process de recrutement, de la formation, de la gestion des carrières ou de toute autre action permettant de lutter contre les discriminations.

La remise des prix aura lieu le 13 octobre 2010, dans le cadre symbolique de l’Assemblée nationale, sous le haut patronage de M. Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée nationale.

Le Prix de l’Action Entreprise et Diversités a été fondé en 2009 avec le soutien du groupe Caisse des Dépôts et Consignations et de l’ACSE par Nora Barsali, consultante en communication et diversité et productrice TV, et Claude Suquet, fondatrice et ancienne présidente de l’Institut de sondages CSA, afin de promouvoir des actions concrètes menées par des entreprises sur tous les critères de la diversité.

Voici la composition du jury:

  • Anne CARRIERE, éditrice
  • Richard DESCOINGS, directeur de Sciences Po Paris
  • Cendrine DOMINGUEZ, animatrice-productrice télévision
  • Rémi FRENTZ, directeur général de l’ACSE
  • Rachida KHALIL, comédienne – humoriste
  • Serge MICHEL, grand reporter et fondateur de Bondy Blog
  • Jérôme NANTY, DRH du groupe de la Caisse des Dépôts
  • Stéphane ROZES, politologue et président de CAP (Conseil, analyses et perspectives)
  • Bruno de STABENRATH, écrivain – scénariste
  • Solange STRICKER, expert en communication et medias
  • Les entreprises et collectivités qui souhaitent participer au Prix de l’Action Entreprise et Diversités 2010 sont invitées à télécharger dès à présent leur dossier de candidature sur le site du Prix. Celui-ci devra être remis au plus tard le 20 juillet.

    Saphir News & Agir Pour L’Égalité

    (Merci à Monsieur X)