La consommation des ménages de plus en plus financée par l’épargne

Un vague air de chant du cygne ? Cela y ressemble …. alors que la foule ne faiblit pas dans les magasins en vue des derniers achats de Noël.

Comme si quelque part, les gens se jetaient sur leurs achats avec boulimie, dans un dernier élan de consommation effrénée avant de se serrer la ceinture pour de nombreux mois. Pas le calme avant la tempête … mais bien la tempête avant le calme le plus absolu.

Si l’Insee a certes annoncé mardi une hausse de 1,4 % de la consommation de biens par les ménages français en novembre – après avoir enregistré un léger recul de 0,1 % en octobre dernier, la supposée bonne nouvelle est à prendre doublement avec des pincettes.

Lire la suite