Zone euro : Éclatement dans les dix-huit mois?

Les 4 invités de “C dans l’air” discutent des chances d’éclatement de l’euro à moyen terme. Comme le résume François Lenglet, l’euro a offert pendant 10 ans aux pays qui l’ont adopté la possibilité de se financer aux conditions les plus avantageuses du pays fort de la zone, l’Allemagne.

Malheureusement, si l’Allemagne a accru sa productivité de 5 % durant cette période, d’autres pays, les PIIGS, en ont profité pour s’endetter considérablement pour se livrer à la spéculation immobilière, comme l’Irlande ou l’Espagne, ou pour s’offrir les 35 heures, comme la France. Dans le même temps, les Grecs perdaient 65 % de productivité et se livraient à l’évasion fiscale tout en maquillant leurs comptes.


Une amélioration de la situation des pays surendettés devient de ce fait aléatoire, posant avec de plus en plus d’acuité la question de la survie de l’euro.

François Lenglet poursuit sa démonstration: les Grecs, les Irlandais, et aussi les Portugais et les Espagnols s’imposent d’énormes sacrifices en terme de rigueur financière. Ceux-ci, toutefois, ne servent pas à réduire l’endettement de ces pays, mais sont engloutis dans le paiement des intérêts plus élevés qu’exigent les marchés financiers en compensation des risques de défaut accrus.

Lire la suite

“Immigrés: 36 milliards de dépenses superflues”

Extraits de l’émission “C dans l’air” du mercredi 23 septembre 2009 sur le thème: “la France n’a-t-elle pas accueilli depuis des années plus d’étrangers qu’elle ne peut en absorber?”

Le député UMP Christian Vanneste rappelle quelques vérités. Notamment quele taux de chômage chez les immigrés est de 20% plus important que chez les Français et en matière de formation, “qu’en France, les 2/3 des immigrés sont au niveau primaire“.  Il reprend aussi le chiffre de 36 milliards de dépenses superflues en raison du poids que pèse la population immigrée.

http://www.dailymotion.com/video/xalmqe

Source: French Carcan