2029 : L’omniscience-fiction

Le modèle de Google pourrait permettre d’accéder à une certaine gratuité automobile, moyennant des publicités basées sur les données personnelles.

Février 2029, un samedi matin dans le quartier résidentiel d’une grande ville de province. La Peugeot déboule au coin de la rue, s’approche doucement de la maison, et se gare devant la grille d’entrée du jardin. Elle allume ses warnings.

Une manœuvre classique que la 708 Android effectue sans conducteur. Jean, qui patiente dans son salon, reçoit une notification de l’application Uber : «Votre voiture vous attend devant chez vous.» Il était déjà prêt, et avait suivi l’arrivée du véhicule autonome sur Google Maps. Sa fille Sarah le rejoint devant la porte pour l’accompagner faire les courses.

Jean déverrouille les portières avec son téléphone, qui lui servira de clé et d’identifiant numérique le temps de la réservation du véhicule. Dès l’ouverture de la portière, le smartphone déclenche la personnalisation automatique de l’habitacle. Les LED se teintent de bleu, sa couleur favorite. YouTube Auto lance sa playlist. Sarah râle : «Au retour, c’est moi qui ouvre la voiture !» Il l’a inscrite en deuxième conducteur. Avec elle, l’ambiance tournera au violet flashy sur fond de speed garage.
Lire la suite

This war of mine : survivre dans une ville assiégée (jeux vidéos)

Dans le jargon du jeu vidéo, un jeu de guerre, c’est soit un jeu de tir, soit un jeu de stratégie. C’est en tout cas un titre où l’objectif consiste à remporter la bataille d’une manière ou d’une autre. Pourtant, la guerre n’est pas simplement une histoire de soldats puisque chaque conflit touche aussi la population civile. Comment survivre au jour le jour alors que les balles sifflent dehors ? Comment garder l’espoir au milieu du chaos ? This War of Mine tente d’apporter un éclairage sur ces questions, en traitant le sujet sous la forme d’un jeu vidéo.

Par Jihem

 

 

L’une des premières choses que partage l’équipe de 11 bits Studios lorsqu’elle montre This War of Mine, c’est que son titre fait déjà polémique auprès d’une certaine presse. Selon certains, s’occuper d’un groupe de civils en pleine guerre ne doit surtout pas être le sujet d’un jeu vidéo, on ne doit tout simplement pas s’amuser avec la misère des gens.

Lire la suite

Il était une fois la Terre (1978)

« Il était une fois la Terre » est le dernier épisode de « Il était une fois l’Homme », sortant du contexte purement historique en présentant une vision prospective sur le futur de l’humanité, cet épisode met l’accent sur les conséquences de la pollution, de l’amoncellement des déchets toxiques, de l’épuisement des ressources naturelles et de l’augmentation de la population humaine.

Partie 1:

Partie 2:

La façon dont ces sujets sont traités est très représentative des préoccupations accentuées par les années 1970, durant lesquelles les pionniers de l’écologie politique s’inquiétaient de l’explosion démographique et de l’explosion de la consommation, s’appuyant sur le rapport du Club de Rome ou les écrits de René Dumont, de Paul Ehrlich et d’autres.

La croissance de la société industrielle, qui tend à s’étendre dans le monde entier pour conquérir de nouveaux marchés, y est résumée de façon cinglante : « Il faut former des consommateurs par centaines… par milliers… par centaines de milliers… et tout ça pour que les usines tournent. »

Le narrateur s’inquiète des conséquences environnementales de la croissance industrielle et souligne la dangerosité des conflits sociaux qui pourraient rendre cette situation explosive. Il se prononce donc pour un arrêt de la croissance industrielle, évoquant le rapport du Club de Rome de 1972, et pour un arrêt de la croissance démographique : les personnages plaident pour une limitation des naissances à la hauteur du nombre de décès de manière à stabiliser la population humaine.
Lire la suite

Cinéma : « Autómata »

Autómata est une oeuvre de science-fiction espagnole sélectionnée au San Sebastian Film Festival 2014. Réalisé par Gabe Ibáñez, avec Antonio Banderas dans le rôle principal, le film raconte l’histoire de Jacq Vaucan, un agent d’assurance de ROC robotics corporation, qui fait des tests sur des robots. Ses découvertes vont avoir de profondes conséquences sur l’avenir de l’humanité.

L’effondrement de la civilisation occidentale

Après Les Marchands de doute, Erik M. Conway et Naomi Oreskes se livrent à un essai de prospective. Dans “L’effondrement de la civilisation occidentale” (LLL Les liens qui libèrent, 128 p., 13,9€), un historien de 2093 tente de répondre à la question suivante: pourquoi sommes-nous restés inactifs, alors que nous disposions d’informations scientifiques robustes sur le changement climatique et que nous savions quels terribles événements allaient suivre.

Nous sommes en 2093, avènement de l’ « Âge de la Pénombre », et deux historiens futurs se retournent sur leur passé – qui est notre présent et notre avenir probable. Tout avait pourtant bien commencé avec la création du GIEC en 1988.

Mais rapidement le « déni » se répand en faisant valoir l’incertitude des données scientifiques. Les effets du changement climatique s’intensifient, et en 2023, l’année de l’« été perpétuel », il y a 500.000 morts et 500 milliards de dollars de perte.

Puis la loi dite de « négation de la hausse du niveau de la mer » est adoptée par certains états. Mais rien n’y fait. La nature se déchaîne sans que les mesures nécessaires ne soient prises. Pendant l’été 2041, des vagues de chaleur sans précédent détruisent les récoltes.

Lire la suite

La ville du futur – Le futur de la ville

Trois regards radicalement différents sur l’avenir de la cité, à travers les exemples de Londres et du rôle joué par la multinationale Siemens, d’un bidonville situé à la périphérie de Madrid, et de deux quartiers de Hambourg.

Réalisé par Irja Martens (Arte – 2013)

10 scénarios pour la fin de l’homme

Plus de 99% des espèces qui ont vécu sur Terre ont aujourd’hui disparu, c’est dire les probabilités d’éradication qui menacent l’espèce humaine.

Parmi les scénarios les plus probables, tous ne sont pas synonymes d’une destruction de la planète mais ils pourraient entrainer une diminution du nombre des espèces, voire une extinction de masse.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Une région française voit le jour dans l’Extrême-Orient russe (dystopie)

NB: Ce texte correspond à une série d’anticipation et/ou de politique-fiction…

Russie, 8 avril 2032- AFP – La guerre civile qui ravage l’Europe depuis plusieurs années a encouragé un groupe d’expatriés français de longue date en Russie à s’entendre avec les autorités pour créer, au fin fond de l’immense pays, un “Oblast autonome des Français“, où ils comptent faire venir un certain nombre de compatriotes.

Une région russe contrôlée par le centre fédéral, mais bâtie autour de la culture et du mode de vie français. Son modèle lointain? Les territoires russes à prédominance ethnique, comme l’Oblast autonome des juifs, ou Birobidjan, région créée par Staline à la frontière chinoise.

Un accord ad hoc a été signé le 16 mars 2030 par le vice-ministre russe du Développement régional Alexander Strannikov et Hervé Dervial, qui devrait, selon toute vraisemblance, prendre les rênes de la région.

Outre une longue série de conditions à caractère budgétaire et technologique, l’Oblast autonome des Français devrait accueillir une importante base navale, tous les “résidents” étant mobilisables au sein de l’armée russe.

Lire la suite

Racisme : Un membre du gouvernement de transition français s’auto-dénonce (dystopie)

NB: Ce texte correspond à une série d’anticipation et/ou de politique-fiction…

Paris, 26 août 2025 (Chine Nouvelle) – Bernard Langlain, membre du Comité de salut français, organe qui assure le pouvoir de transition en France depuis le conflit militaire de 2023, s’est dénoncé lundi au Tribunal supérieur d’entente ethnique (TSEE) pour “pensée ou comportement insufflé par des motivations racistes“, rapporte le site Internet du CSF lundi.

Alors que je me promenais récemment dans mon quartier, j’ai eu un mouvement de recul en croisant une bande de jeunes gens. J’ai par la suite analysé les motivations de mon acte et il me semblerait qu’il soit le fruit d’une impulsion raciste et d’une peur abstraite. Ceci illustre parfaitement que même les personnes situées aux postes les plus élevés en cette période de transition difficile pour le pays peuvent être sujets à la haine“, stipule la lettre de dénonciation reproduite par le Comité de salut.

Lire la suite

Strasbourg : La ministre de l’Intérieur adoubée par les autorités musulmanes (dystopie)

NB: Ce texte correspond à une série d’anticipation et/ou de politique-fiction…

Strasbourg, 1er octobre 2022 – La ministre française de l’Intérieur, Cécile Dufloch, intervenait ce mardi à la Mosquée cathédrale de Strasbourg afin d’obtenir l’aval des autorités islamiques de France concernant sa nomination, dans un premier discours très attendu suite au partage du pouvoir de 2022.

J’affirme, ici même, que jamais je n’outrepasserai les droits et compétences de l’État français, qui en aucun cas ne doit interférer avec le domaine de compétence des autorités musulmanes“, a martelé le ministre, une main sur le Coran, l’autre sur la Constitution, face à un parterre de dignitaires musulmans venus de l’ensemble du monde arabe.

“Je remercie les délégués ici présents de leur confiance, et m’engage, dans le cadre de mes fonctions, à respecter le Partage du pouvoir de 2022 entre la Constitution française, d’une part, et le Coran, d’autre part.”

Je rappelle que j’ai été l’artisane de l’unification des autorités musulmanes de France. Visionnaire, j’appelai dès 2010 l’islam de France à “prendre ses responsabilités et à s’organiser”. Ma mission a, il me semble, réussi“, a poursuivi le ministre.

Lire la suite

Pale Cocoon

C’est l’histoire d’un futur lointain où les humains vivent loin de la lumière du jour et de la verdure, et sont retranchés dans des espèces de tunnels labyrinthiques. Le monde tel que nous le connaissons n’existe plus, et semble être trop pollué pour être habité.

La mémoire collective et intemporelle de l’Humanité d’autrefois est conservée dans des archives. Ura, le personnage principal va tenter de recoller les pièces manquantes afin de reconstituer son histoire …

Ce court-métrage réalisé par Yasuhiro Yoshiura, invite le spectateur à réfléchir à la question environnementale et à la survie de l’espèce humaine qui en découle intrinsèquement. Tout à fait singulier ce dessin animé cultive le vague de la situation et est également empreint d’une forte mélancolie qui pousse au questionnement.

Lille 2021 : Trois quartiers se regroupent en “zone islamique autogérée” (dystopie)

NB: Ce texte correspond à une série d’anticipation et/ou de politique-fiction…

LILLE, 24 octobre 2021 – AFP. Les autorités de fait de trois quartiers de Lille (Five, Lille-Moulins, Lille-Centre) ont décrété la création d’une “zone islamique autogérée” (ZIA) régie par la charia en plein centre de la quatrième ville de France, avec l’aval tacite de Paris désireux d’éviter d’exacerber les tensions dans cette zone sensible.

L’annonce a été faite ce lundi à midi par le collectif “Sultanat du Nord”, qui se fixe l’objectif de “constituer à terme une zone autogérée régie par la Charia en Flandre belge et française”.

La ZIA lilloise est vouée à constituer un “centre de décision politique” chargée d’”unifier la bande à population musulmane majoritaire (BPMM) sous un pouvoir musulman, tout en restant fidèle à la métropole en termes de système social et économique“, poursuit le Sultanat du Nord.

Avec l’aide d’Allah, nous annonçons la création de la première Zone islamique autonome en territoire français. La supériorité numérique de la population musulmane constatée dès 2017 rend nécessaire une redéfinition de notre État sur la base de zones autogérées, à l’instar d’une fédération. Nous réaffirmons notre attachement à la République et à ses principes de base“, lit-on sur le site du “Sultanat du Nord” dirigé par Qabiq el-Kédir, baptisé par les analystes l’”émir de Flandre”.

Lire la suite

Deux mosquées verront le jour à Colombey-les-Deux-Églises (dystopie)

NB: Ce texte correspond à une série d’anticipation et/ou de politique-fiction…

Paris, 18 juin 2018 (AFP) – Le conseil municipal de Colombey-les-Deux-Églises, dirigé par l’écologiste Jean-Pierre Lestrade, a donné son feu vert à la construction de deux mosquées dans la ville, fief historique du général de Gaulle, la décision se voulant “un pied de nez” à un de ses mots restés célèbres.

Quand la communauté musulmane de Colombey est venue me voir pour m’expliquer que la reconversion de la salle des fêtes en centre de prière de 1.200 m2 était insuffisante, j’ai tout de suite dit ‘chiche’“, raconte l’élu, un sourire en coin.

Vous voulez une mosquée? Eh bien on va en construire deux. Ça s’appelle la générosité chrétienne, non?“, ajoute-t-il un brin sarcastique.

Nous allons concéder les terrains pour un euro symbolique“, a précisé M. le Maire.

Les réticences autour de la construction de la mosquée sont très fortes, a-t-il poursuivi. Selon lui, la décision se veut un “pied-de-nez” au Général de Gaulle, qui aurait déclaré qu’en cas d’immigration excessive en provenance d’Afrique du Nord “Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées“.

L’opposition a immédiatement dénoncé un “marché de dupes”, le beau-frère de M. Lestrade étant le PDG de l’entreprise de BTP possédant le quasi-monopole des contrats immobiliers de la ville. La Mairie a d’ores et déjà annoncé un don d’un million d’euros à l’”Association Cultuelle de Colombey”.

1964-2014: les incroyables prédictions d’Isaac Asimov

Visionnaire. Le 16 août 1964, Isaac Asimov, l’un des plus grands auteurs de science-fiction de tous les temps, tentait de prédire le monde tel qu’il serait en 2014. 50 ans plus tard, son pronostic est tellement proche de la réalité que cela en est presque effrayant.

49 ans plus tard, ses prévisions ont été republiés par le New York Times. Verdict: Asimov est tellement proche de la réalité que c’en est presque effrayant. Illustration en quelques citations:

“L’humanité souffrira sévèrement d’ennui, un mal se propageant chaque année davantage et gagnant en intensité. Cela aura de sérieuses conséquences aux niveaux mental, émotionnel et social. La psychiatrie sera de loin la spécialité médicale la plus importante en 2014. Les rares chanceux qui auront un travail créatif seront la vraie élite de l’humanité, car eux seuls feront plus que servir une machine.

L’hypothèse la plus sombre que je puisse faire pour 2014 est que dans une société de loisirs forcés, le mot travail sera le plus valorisé du vocabulaire !”

Lire la suite

Cinéma – Elysium

En 2159, la société n’a jamais été aussi inégalitaire. Alors que la planète Terre est dévastée, les très riches ont trouvé refuge sur Elysium, une station spatiale ultra-moderne et luxueuse où toutes les maladies ont pu être éradiquées. Le ministre Rodhes compte bien continuer à chouchouter cette classe dominante. Pas question que le reste de la population, qui tente difficilement de survivre sur Terre, accède à tous ces privilèges. Max, un homme ordinaire, doit désespérément se rendre sur ce paradis ultra-sécurisé et se rebelle. Risquant sa vie, il accepte de se faire greffer une colonne vertébrale en acier, arme redoutable et utile pour réussir sa mission…

Réalisé par : Neill Blomkamp
Avec : Matt Damon , Jodie Foster.
Durée : 1h50min
Pays de production : Etats-Unis

Chroniques de la Vieille Europe : “Europe Mad Max demain ?”

Le 23 juillet, Patrick Péhèle, Pascal Eysseric, Philippe Christèle et Grégoire Gambier recevaient sur Radio Courtoisie, l’universitaire suisse Bernard Wicht au sujet de son dernier livre: Europe Mad Max demain ? : Retour à la défense citoyenne.

Qu’en est-il du citoyen-soldat au moment où les armées nationales ont disparu ou fondu dans la plupart des pays d’Europe ? A-t-il encore un sens à l’heure des sociétés militaires privées, des forces spéciales, des polices militarisées et des bandes armées ? Apparu sur le devant de la scène avec la Révolution française, le citoyen-soldat est le reflet de la souveraineté populaire et nationale, l’expression de l’idée républicaine que le pouvoir n’appartient pas principalement à l’État mais aux citoyens. Sa disparition progressive aujourd’hui signifierait-elle dès lors une éclipse de la démocratie ? C’est autour de cette question que Bernard Wicht construit sa réflexion. Car, nous ne sommes plus en 1789.

Nous ne sommes plus non plus à l’âge des révolutions et des idéologies. C’est plutôt le chaos qui caractérise notre époque avec le déclin de l’État moderne, l’atomisation du corps social et la fin de l’idéal national. Par conséquent, s’interroger sur le citoyen-soldat à l’heure actuelle, c’est se demander quelle “cause” défendre de nos jours alors que les maîtres mots sont sécurité et risque zéro..

Cinéma, bande annonce: La Route

Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s’est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d’un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d’énergie, plus de végétation, plus de nourriture…

Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut. C’est dans ce décor d’apocalypse qu’un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d’objets hétéroclites – le peu qu’ils ont pu sauver et qu’ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L’humanité est retournée à la barbarie.

Alors qu’ils suivent une ancienne autoroute menant vers l’océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n’a ni but ni espoir, il s’efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers.

Réalisateur : John Hillcoat
Acteur(s) : Viggo Mortensen, Kodi Smit-McPhee, Guy Pearce,
Genre : Drame
Durée : 01h59min
Année de production : 2009

Cinéma, bande annonce : Time Out

En 2070, dans le ghetto de Dayton, Will Salas et sa mère vivent au jour le jour, afin de gagner du temps… littéralement. Le temps est la nouvelle unité monétaire mondiale, payant factures, péages, denrées alimentaires ou biens de consommation depuis que l’être humain a été génétiquement modifié afin de ne plus vieillir après l’âge de 25 ans. À partir de cet âge, un compteur intégré à l’avant-bras de chacun, crédité d’une année, se met en marche : s’il tombe à zéro, l’individu meurt. Ce compteur est rechargeable au moyen d’appareils se plaquant sur le bras ou par apposition d’un bras sur le bras d’un autre, permettant un transfert. On gagne du temps sur ce compteur de bien des manières : par son travail, par la solidarité entre amis ou au sein de la famille, en volant dans le compteur d’un autre, par le jeu, par la charité, etc…

 

Réalisateur : Andrew Niccol
Acteur(s) : Justin Timberlake, Amanda Seyfried, Olivia Wilde, Johnny Galecki, Shyloh Oostwald,
Genre : Science fiction, Thriller
Durée : 01h49min
Année de production : 2011

V Pour Vendetta

L’action se situe à Londres dans une société dystopique, où un combattant de la liberté se faisant appeler « V » cherche à mettre en place un changement politique et social en menant une violente vendetta personnelle contre le gouvernement fasciste en place. Des correspondances ont été perçues par la critique avec le roman 1984 de George Orwell à propos de la société dystopique et du pouvoir politique dépeints, mais aussi avec les romans Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas et Le Fantôme de l’Opéra de Gaston Leroux.

Réalisateur : James McTeigue
Acteur(s) : Natalie Portman, Hugo Weaving, Stephen Rea
Année de production : 2006

Extrait : Le discours de V sur la liberté

Idiocracy (2006)

Joe Bowers, l’Américain moyen par excellence, est choisi par le Pentagone comme cobaye d’un programme d’hibernation, qui va mal tourner. Il se réveille 500 ans plus tard et découvre que le niveau intellectuel de l’espèce humaine a radicalement baissé et qu’il est l’homme le plus brillant sur la planète…

cliquez sur l’image pour voir le film en streaming.

Le film, qui se situe dans un lointain avenir, constitue une parodie grinçante de la société américaine actuelle, en montrant l’influence sur le niveau intellectuel général, de compagnies américaines comme Carl’s Jr., Costco, Starbucks et Fuddruckers. Le film a bénéficié de peu de publicité de la part de ses producteurs et n’est sorti, aux États-Unis, le 3 septembre 2006, que dans 125 salles, nombre à comparer à celui d’une sortie en salle classique (entre 2 000 et 3 000 salles). [Wikipédia]

Ken Le Survivant – L’Ere De Raoh – Film 1 – (2008)

Dans un futur proche, suite à un conflit nucléaire mondial, la Terre s’est embrasée et n’a laissé que des ruines parsemées à sa surface. La violence règne maintenant en maître, la Terre vit une époque de chaos qui n’a plus de lois que par de nombreux groupes armées qui gouvernent par la terreur. Les hommes ont perdu tout espoir de lumière et ne connaissent plus que peine et douleur…


Lire la suite

Le monde en 2030 : hégémonie chinoise et puissance individuelle

Les services de renseignement américains viennent de rendre public leur rapport sur les “Tendances globales” (“Global Trends” – ndlr)  qui vont marquer le monde ces vingt prochaines années. C’est le National Intelligence Council (NIC), petit cousin analytique de la CIA, qui a très sérieusement imaginé l’état du monde en 2030, à l’instar de son homologue russe un an plus tôt. Conclusion? Chacun prévoit le monde qu’il veut voir.

Par Anna Ravix – TV5 Monde.

Le rapport semble aussi honnête qu’il ne pose aucune certitude, mais “plusieurs scénarios de mondes en 2030,

aucun n’est inévitable. En réalité, le futur sera plus probablement constitué de divers éléments de tous les scenarios”.

Le NCI s’appuie précautionneusement sur différentes tendances, plus ou moins stables, parcourues de facteurs de rupture, des “games-changers” (“changement de donne” – ndlr).

Lire la suite

Quand la magie s’empare du magicien

Cela a commencé durant l’été 2007 lorsque la volatilité des marchés américains de la bourse a soudainement été multipliée par quatre, première étape vers le Krach. On sait maintenant que cette étrange volatilité n’était pas le résultat d’individus ayant suffisamment de recul pour s’arracher à l’illusion du gain rapide, ceux-ci étant alors fort peu nombreux. Elle était le résultat de l’introduction d’une nouvelle race de prédateurs : les robots-traders (…)

(…) capables de brasser des masses d’information considérables et de lancer en quelques secondes des ordres de sondage, amplifiant par effet de boucle toutes les tendances jusqu’à faire éclater d’abord quelques bulles de rapacité avant de frapper l’économie toute entière.

A cette époque seulement 10 % des transactions boursières échappaient à l’homme. On est désormais à presque la moitié, les grandes banques ayant compris tout l’intérêt qu’elles avaient à utiliser des calculateurs automatiques pour battre et spolier les petits boursicouteurs tout en réduisant le risque Kerviel.(…)

Lire la suite

Il était une fois la Terre (1978)

“Le dernier épisode de Il était une fois… la Terre sort du contexte purement historique en présentant une vision prospective sur le futur de l’humanité. Cet épisode met l’accent sur les conséquences de la pollution, de l’amoncellement des déchets toxiques, de l’épuisement des ressources naturelles et de l’augmentation de la population humaine.

Le narrateur s’inquiète des conséquences environnementales de la croissance industrielle et souligne la dangerosité des conflits sociaux qui pourraient rendre cette situation explosive.

« Mais qui les écoute ? »

…la série est peu optimiste quant à la sagesse humaine : tandis que les mises en garde des experts se multiplient (« Mais qui les écoute ? »), les conseillers des dirigeants répètent inlassablement : « Tout va très bien, Monsieur le Président, tout va très bien, tout va très bien, tout va très bien ! » Finalement, l’humanité est détruite dans une guerre totale, et seuls survivent quelques astronautes, cosmonautes ou taïkonautes, hommes et femmes.

Ouvrages des « trouveurs de crise » du LEAP

Les chercheurs du Laboratoire européen d’Anticipation Politique (LEAP) publient des ouvrages exposant leurs anticipations et leurs méthodes d’analyse. La simple lecture des résumés reproduits ci-après ouvre des perspectives au lecteur fatigué de la pensée unique.

En fondant les éditions Anticipolis, nous faisons un double pari :

  • Créer une maison d’édition réellement européenne de par sa volonté de publier des ouvrages qui s’adressent directement à un public européen et qui sont donc dès l’origine conçus pour être publiés en au moins trois ou quatre langues.
  • Offrir au public européen des ouvrages qui tentent de décrypter l’avenir, en particulier l’avenir commun de notre continent, afin d’aider citoyens et dirigeants à mieux définir leur choix, leurs objectifs, leurs espoirs.

Les expressions littéraires que retiendra Anticipolis seront multiples, car l’Europe est diverse et l’avenir multiforme. Mais, elles auront en commun d’exprimer une conviction qui est au cœur de notre démarche. « Désormais l’avenir détermine le présent » comme le proclame notre devise. En effet, notre rapport à l’avenir s’est fondamentalement modifié en l’espace d’une cinquantaine d’années.

Notre époque est probablement la première qui souligne cette réalité : l’avenir influe désormais autant que le passé sur le présent de nos sociétés. En effet, jusqu’au milieu du XXe siècle, l’Humanité a essentiellement déterminé son action présente en fonction des habitudes, des traditions, des actions passées. Mais depuis quelques décennies, c’est notre anticipation des prochains modèles en préparation ou des exigences en matière de norme ou d’évolution du climat qui détermine nos choix. C’est dorénavant demain qui nous dicte aujourd’hui.

Lire la suite

L’économie sud-africaine est-elle vraiment dopée par le foot ?

La Coupe du monde de football démarrera le 11 juin dans un pays qui a enregistré une croissance de 4,6% au premier trimestre 2010, après une récession de -1,8% en 2009.

Un effet ballon rond ? Pas si sûr…

Pour le ministre des finances sud-africain, Pravin Gordhan, la chose est entendue : la Coupe du monde de football apportera 0,5 point de croissance à une hausse de PIB qui atteindrait 2,3% en 2010.

Problème, l’effet positif de la Coupe du Monde sur l’activité d’un pays n’est absolument pas avéré.

Une étude menée par Bank of America-Merrill Lynch sur la période 1954-2006, montre que les pays organisateurs ont, en moyenne, enregistré pendant l’année de la compétition une croissance économique inférieure à leur rythme habituel.

L’Afrique du sud est toutefois assurée de déroger à cette règle. Mais surtout en raison de la crise mondiale qui a plongé le pays dans la récession au dernier trimestre 2008, et ce pour la première fois en 17 ans.

Lire la suite

Le jour où l’Euro explosa

Alors que la Grèce est au bord de la faillite, l’économiste Christian Saint-Etienne décrit les enchaînements qui pourraient mener, dans les prochains mois, à la création de deux zones euro, fondées l’une sur le mark et l’autre sur le franc. Un scénario d’anticipation qui ne prétend pas prédire l’avenir, mais éclairer les enjeux de la bataille économique et monétaire actuelle.

Lundi 11 octobre 2010. La nouvelle, tombée dans la nuit de samedi à dimanche, a fait l’effet d’une bombe : l’euro sous sa forme actuelle n’est plus. A l’issue d’un conseil européen de crise, les membres de la zone euro ont décidé de créer deux zones monétaires : l’euro-mark et l’euro-franc. A la manoeuvre, la France et l’Allemagne. Dans le monde entier, les experts s’interrogent. Retour sur une décision historique.

Les Européens se sont mis d’accord sur «une meilleure gouvernance économique de la zone et qu’ils se réservent la possibilité de mesures de contrôle partiel des changes afin de lutter contre une spéculation inappropriée». «Pour contenir la spéculation, ajoute le communiqué, le Conseil a acté la séparation de la zone en deux parties.»

Tout a vraiment commencé le 11 février dernier. Ce jour-là, le Conseil européen extraordinaire réuni à Bruxelles décide de traiter la crise grecque en apportant, du bout des lèvres seulement, des financements au gouvernement d’Athènes pour calmer les marchés. Dès le lendemain, le Premier ministre grec, Georges Papandréou, dénonce cette mise sous tutelle de son pays par la Commission européenne sans la contrepartie d’un réel soutien financier. De fait, après une période plus calme, la spéculation recommence de plus belle. Un deuxième « paquet » de mesures pour aider les Grecs est décidé. Sans grand succès. Puis, en juillet, apparemment sur un rien – une baisse minime de fréquentation touristique de la Costa Brava -, les spéculateurs se déchaînent sur l’Espagne, avant de s’en prendre à la dette italienne. Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne (BCE), est contraint de rester à Francfort en août pour essayer de soutenir l’euro. Le 5 septembre, l’Allemagne et la France annoncent, à nouveau du bout des lèvres, compte tenu de l’opposition de leurs opinions publiques, le déblocage d’une ligne de crédit « jumbo » de 100 milliards d’euros, en complément de prêts de 50 milliards d’euros du FMI, pour tenter d’enrayer la crise italienne qui menace de se propager dans toute l’Europe. Lire la suite

La France en faillite (redif.)

A travers un documentaire-fiction d’anticipation et un débat en plateau, ce programme événement, présenté par Nicolas Beytout et Claire Fournier, propose une réflexion globale autour de la situation économique et financière de la France et sur sa capacité à anticiper une éventuelle faillite.

Partie 1:

http://www.dailymotion.com/video/x7l21c
Lire la suite

Bourse: “on sait comment ça va se terminer”

Une bonne dose de réalisme de la part d’Olivier Delamarche du groupe Platinum Gestion qui remet les pendules à l’heure sur BFM.

– “On a tout anticipé… sauf les gamelles!”
- “Il n’y a que le marché actions qui y croit.”
- “Reprise: on sait que ça va se finir mal, mais on continue à accélérer en vue du mur qui arrive, dans la joie et la bonne humeur.”
- “Ce n’est pas une vision très noire, il faut regarder un petit peu les chiffres. Il y a une succession de mauvaises nouvelles depuis le 5 novembre (les CA sont mauvais, taux de chômage qui est du jamais vu, etc.)”
- “En dehors des secteurs aidés c’est une catastrophe, mais tout le monde est content car comme les entreprises virent tout le monde, forcément vous avez des gains de productivité.”
- “Qu’est-ce qui va pouvoir sauver une économie qui est moribonde, sous perfusion?”
- La hausse actuelle du marché est une bulle. Tout le monde le sait. Bernanke est en train d’inonder le monde entier de dollars et il est ravi.”

http://www.dailymotion.com/video/xb81nr