Immobilier : une France de riches propriétaires

Les foyers modestes vont rester exclus de l’accession à la propriété. L’augmentation des prix des logements a repris et le nouveau Prêt à taux zéro Plus cible les classes moyennes.

Lorsqu’on fait sauter un plafond, c’est pour viser plus haut. C’est exactement l’objectif poursuivi avec le Prêt à taux zéro Plus (PTZ+). A partir du 1er janvier prochain, il sera accessible sans plafond de ressources – c’est-à-dire qu’il ne sera plus réservé aux foyers à revenus dits modestes (par exemple, pour un foyer de 3 personnes, jusqu’à 50.000 euros de revenu fiscal à Paris et 36.000 euros en province), mais pourra également profiter à ceux des classes moyennes, voire aux foyers aisés, quels que soient leurs revenus.

Lire la suite

Jamais les Français n’ont ressenti autant de difficultés liées au logement

« En une quinzaine d’années seulement, les prix des logements ont été multipliés par 2,5 dans notre pays, soit une hausse bien plus vive que celle des revenus (multipliés par 1,6 depuis 1995). Les loyers ayant eux aussi augmenté plus vite que le coût de la vie, le poids de l’ensemble des dépenses de logement dans le budget des ménages s’est fortement accentué. »

(Etude du CREDOC, février 2010)

Lire la suite

Le nombre de personnes à très hauts revenus a explosé

Entre 2004 et 2007, le nombre de personnes gagnant plus de 500.000 euros a augmenté de 70 %, observe l’INSEE. Par le jeu des niches, leur taux moyen d’imposition est assez faible. La crise a sans doute stoppé le phénomène.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

En plein débat sur le bouclier fiscal, les niches et la participation des plus riches à l’assainissement des finances publiques, l’INSEE publie ce matin [02 avril 2010] une étude qui ne manquera pas d’intéresser l’opposition.

Lire la suite