Inde : Ayurveda, aux origines du bien-être

Dans l’État indien du Gujarat, des archéologues ont mis au jour des éléments se rapportant à la médecine ayurvédique, une médecine traditionnelle indienne.

Selon la doctrine ayurvédique, l’être humain est un cosmos en miniature constitué des éléments de la nature. Le vent et l’air déterminent la nature d’un être et sa prédisposition à telle ou telle maladie. Le feu transforme la nourriture en énergie et crée les impulsions. L’eau caractérise le changement.

Le védia – médecin ayurvédique – détermine la nature profonde de son patient selon l’équilibre de ces trois éléments, les doshas.

(Merci à Tilak)

Var (83) : Des abeilles-sentinelles pour contrôler la qualité de l’air

Au Revest-les-Eaux (Var), depuis trois ans, on fait appel à des abeilles sentinelles pour contrôler la qualité de l’air et de l’environnement à proximité d’une carrière à ciel ouvert. Il s’agit, par exemple, de surveiller leurs ailes : il ne faut pas qu’elles soient déformées, car cela indiquerait qu’elles sont touchées par un virus.

Elles collectent ce qui va être analysé

Les abeilles-sentinelles sont celles qui sont en contact direct avec l’environnement. “Elles récupèrent de l’eau, du pollen, du nectar et donc elles vont servir de biocollecteurs (…) Elles collectent les éléments qu’il y a dans l’air et nous, ensuite, on va les analyser”, explique Benjamin Poirot, docteur en biochimie, spécialiste des abeilles.

La carrière du Revest-les-Eaux entend devenir un exemple pour montrer que ce type d’exploitations peut être écologique. “Nous avons des retenues d’eau qui attirent des espèces protégées de grenouilles (…) Quand on a fini d’exploiter un endroit, on lui redonne une ondulation, on remet de la terre végétale et on replante”, expliquait une ingénieure environnement de la société exploitante au quotidien régional Var-Matin, en 2011.

Pollution : La France suffoque (Màj vidéo)

Addendum du 16/03/2014: Un système de circulation alternée va être mis en place lundi à Paris et en petite couronne pour contrer la remontée de la pollution prévue. Mais si le principe de la circulation alternée est simple (un numéro de jour impair peuvent circuler les voitures avec une plaque impaire), il existe néanmoins de nombreuses exceptions à ce principe.

“On macère dans une atmosphère polluée.” Céline Derosiaux, de l’organisme de surveillance de la qualité de l’air Atmo Nord-Pas-de-Calais, explique que l’absence de vent ne permet pas de brasser l’atmosphère pour brasser les polluants. Conséquence, l’alerte pollution est au maximum dans un tiers des régions.
Lire la suite

Chine : Comprendre l’ampleur de la pollution en 3 minutes

« Airpocalypse », c’est ainsi que les Chinois surnomment les situations d’extrême pollution qui plongent les grandes villes du pays dans un épais brouillard toxique. A mesure que le temps passe, le phénomène s’aggrave, et les records de contamination de l’air se succèdent à grande vitesse. Mais comment la Chine en est-elle arrivée là ?

La pollution chinoise proche d’un “hiver nucléaire”

Le niveau de la pollution est si fort qu’il pourrait provoquer un ralentissement de la photosynthèse des végétaux.

L’alerte est lancée. Des scientifiques chinois ont parlé “d’hiver nucléaire” comparant ainsi le niveau monumental de pollution du nord du pays. Ce terme était utilisé pendant la guerre froide alors que la menace d’une guerre nucléaire pesait sur le monde. En effet, si un tel événement avait eu lieu, un voile nuageux opaque aux rayons du soleil se serait formé.

Par ailleurs, les spécialistes affirment que “le refroidissement engendré par l’obscurité aurait provoqué l’apparition d’un hiver nucléaire, y compris dans des régions au climat tempéré.” Cette situation catastrophe ne serait pas si loin si l’on en croit les scientifiques.

Lire la suite

Chine : La révolution verte

De plus en plus confronté aux désastres écologiques, le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre développe des technologies de pointe pour résoudre les problèmes liés à sa croissance insolente.

Pollution de l’air et de l’eau, avancée des déserts, fonte des glaciers, conditions climatiques extrêmes, explosion démographique dans les villes… En Chine, conséquence d’une croissance économique toujours plus florissante, les catastrophes écologiques sont devenues une triste réalité.

Mais, depuis quelques années, le numéro un des émissions de gaz à effet de serre cherche — et trouve — des solutions particulièrement inventives à ses problèmes environnementaux.

Un travail de titan quand on sait que les réformes entreprises dans le pays au cours des trente dernières années ont généré une augmentation très rapide de la consommation d’énergie : toutes les heures, 1.800 nouvelles voitures y sont fabriquées, 480 tonnes d’ordures y sont jetées chaque minute et 100 tonnes de charbon brûlées toutes les secondes.

Lire la suite

Acculée, la Chine fait de la lutte contre la crise écologique son chantier prioritaire

La sanction a été annoncée jeudi 29 août par le ministère de la protection de l’environnement : l’Etat a refusé de donner son approbation à tout projet de nouvelle raffinerie des géants pétroliers du pays, CNPC et Sinopec. Plusieurs de leurs installations ne respectent pas les objectifs de réduction des émissions polluantes.

Traditionnellement, le ministère de l’environnement pèse peu face aux puissantes sociétés d’Etat chinoises du secteur de l’énergie. Mais la Chine a décidé de frapper fort.

Lire la suite

Chine : Contaminés

Le plus grand défi de la Chine, c’est de concilier le développement de l’économie et du niveau de vie avec la préservation de l’environnement. L’eau, l’air et la terre: en trois chapitres, un bilan alarmant des problèmes environnementaux auxquels est confronté le pays.

La terre sous influence

Ce documentaire, réalisé par Iain Riddick, propose de découvrir les constations des scientifiques sur la respiration de notre planète, dont le feu, l’eau, la glace et les conditions climatiques contribuent à entretenir le cycle de la vie.

Depuis que les nombreux satellites mis en orbite fournissent des images et des informations d’une précision inédite, notre compréhension de la planète n’a pas cessé de progresser. Ces images décryptent les phénomènes naturels et soulignent l’impact de l’activité humaine sur l’équilibre de la Terre.

Aujourd’hui, les forces mystérieuses qui agissent sur cette dernière sont devenues visibles. La Terre nous apparaît ainsi comme un organisme vivant et dynamique. Mais comment ces forces sont-elles reliées entre elles et comment conditionnent-elles la vie ? C’est ce que propose de découvrir ce documentaire en montrant le fonctionnement de notre monde, vu de l’espace.

L’équilibre fragile de l’atmosphère et de la vie sur Terre se dessine sous nos yeux et nous apparaît comme un organisme vivant et dynamique.

Chine : “L’airpocalypse”

Cela fait plusieurs mois que les habitants de Pékin n’ont quasiment plus vu le ciel bleu. A la place, ils vivent sous une chape de pollution, dans un nuage permanent de microparticules qui cachent le soleil et encrassent les poumons.

A force de courir après la croissance, la Chine commence à en payer le prix, et il est élevé : l’environnement est sacrifié sauf l’autel du profit. L’”airpocalypse”, comme on le surnomme désormais, est peut-être la goutte d’eau qui pourrait faire déborder le vase.

Les Pékinois supportent de moins en moins leurs conditions de vie et commencent à se mobiliser contre cette pollution entêtante.

Reportage dans la capitale chinoise, à la rencontre de nouveaux contestataires et d’autorités qui ont bien du mal à réagir.

Faim de charbon
Lire la suite

Himalaya : Quand la pollution gravit le toit du Monde

L’air de l’Himalaya est aussi pollué que celui des villes d’Europe! C’est par ce titre choquant que le grand public a été informé en octobre 2008 des résultats de mesures atmosphériques réalisées à plus de 5.000 mètres d’altitude, au pied de l’Everest. Une enquête scientifique sur un phénomène qui appelle des mesures d’urgence.

Après la découverte d’un gigantesque nuage de pollution sur l’océan indien, une équipe scientifique franco-italienne venait en effet de relever pour la première fois des taux de concentration de particules de suie surprenants dans un espace aussi vierge que les hauts sommets himalayens.

Des images-satellites aux foyers des paysans népalais en passant par une pyramide de verre, véritable laboratoire du futur implanté à 5 000m d’altitude, le film enquête sur ce phénomène qui met en évidence les liens entre pollution, réchauffement climatique, système hydraulique et agriculture de la région.

Il suit des équipes multidisciplinaires parties étudier les interdépendances de l’air, de la neige, de l’eau et de la glace, à la recherche de solutions possibles.

Partie 1:


Lire la suite

Chine : Vers une explosion des cancers dus à la pollution

Lors de la 13e réunion annuelle du Forum des entrepreneurs de Yabuli, Ma Yun, plus connu sous le nom de Jack Ma, le fondateur et PDG de la principale entreprise de e-commerce chinoise, Alibaba.com, pourtant loin d’être un dissident, a mis de côté le questions de business pour évoquer dans son discours les problèmes de santé liés à la pollution en Chine.

Le principal entrepreneur de l’Internet en Chine, a mis en garde ses concitoyens contre la « crise du cancer » qui attend le pays en raison de la pollution, et a averti qu’aucune somme d’argent ne pouvait protéger les riches de ce risque.

Il a prédit que le cancer toucherait toutes les familles chinoises dans 10 ans. Il a également souligné que les citoyens devaient être plus respectueux de l’environnement et ne devaient pas uniquement se fier aux autorités :

« Il y a trente ans, combien de personnes connaissaient quelqu’un avec un cancer ? Le cancer était un mot rare. Maintenant c’est devenu une maladie courante. Le cancer du foie peut être lié à la pollution de l’eau ; le cancer du poumon a un lien avec notre air ; le cancer de l’estomac a quelque chose à voir avec notre nourriture.

La classe privilégiée a de l’eau propre, mais elle ne peut pas commander de l’air pur. Je crains que nous travaillions si dur, pour que finalement tout ce que nous gagnons parte en frais médicaux. Peu importe combien d’argent vous gagnez, si vous ne pouvez pas profiter du soleil, c’est vraiment une tragédie. »
Lire la suite

Fukushima, deux ans après, la situation est toujours aussi catastrophique

Le 11 mars 2011, un tremblement de terre d’amplitude 9 sur l’échelle ouverte de Richter provoquait un tsunami qui a ravagé la côte est du Japon. La suite est connue : la centrale nucléaire de Fukushima, frappée de plein fouet par une vague haute de 15 mètres, a vu ses réacteurs s’emballer. Une catastrophe classée niveau 7, le maximum, sur l’échelle Ines (International Nuclear Event Scale), comme Tchernobyl.

Deux ans plus tard, quelle est la situation sur place ? Les premières études le confirment : elle est catastrophique.

Lire la suite

L’exploitation des gaz de schiste est dangereuse pour la santé

L’Association santé environnement (ASEF), qui rassemble 2.500 médecins, pointe mardi les risques que fait courir l’exploitation des gaz de schiste à l’environnement mais aussi à la santé, avec la présence dans les puits d’extraction d’agents hautement cancérigènes.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

On utilise dans les techniques de forage des centaines de produits chimiques qui sont pour la plupart toxiques, voire cancérigènes, souligne dans un communiqué le Dr Pierre Souvet, président de l’Asef.

De plus, les roches souterraines fracturées libèrent elles aussi des substances toxiques comme des métaux lourds ou encore de la radioactivité naturelle, souligne-t-il. Des polluants qui peuvent s’infiltrer dans les nappes phréatiques et contaminer l’eau que l’on consomme.

Lire la suite

Qualité de l’air : 12 millions de Français exposés à trop de pollution en 2011

Selon un rapport du ministère de l’Ecologie, les concentrations en PM10, particules à l’origine de nombreuses pathologies respiratoires, ont légèrement augmenté en ville et près des routes l’an dernier.

Quelque 12 millions de Français ont vécu en 2011 dans des zones n’ayant pas respecté les valeurs limites annuelles relatives aux particules fines, émises notamment par nos voitures, selon le bilan annuel de la qualité de l’air rendu public par le ministère de l’Ecologie.

Pour les PM10, particules inférieures à 10 micromètres à l’origine de nombreuses pathologies respiratoires, les concentrations ont diminué « légèrement entre 2010 et 2011 sur les stations industrielles et rurales », mais sont en « légère augmentation » en ville et près des axes de circulation automobile, selon le bilan mis en ligne par le ministère.
Lire la suite

Le bio tente de plus en plus d’agriculteurs français

Eric Gobard, 41 ans, est un agriculteur heureux, et même enthousiaste. Il y a deux ans, ce céréalier installé depuis huit ans, à Aunoy, au coeur de la Seine-et-Marne, haut lieu de l’agriculture intensive, a converti 30% de ses 200 hectares au mode de production biologique. Il espère aller au-delà, car, dit-il, il se sent “aspiré” par ce mode de production.

Part des Surfaces bio dans les départements en pourcentage de la Surface Agricole Utilisée. (Données Agence Bio, Agreste)

Il est loin d’être le seul. Après des années de stagnation, l’agriculture bio est en pleine explosion. Les conversions ont augmenté de 23,4% en 2009, et, en 2010, la progression s’accentue encore. La barre des 20.000 producteurs devrait être franchie.

Lire la suite

L’état de l’environnement en France reste préoccupant

L’état de l’environnement s’améliore en France sur certains points, mais le bilan global reste préoccupant. L’édition 2010 du rapport élaboré tous les quatre ans par les statisticiens du ministère de l’écologie, mise en ligne vendredi 4 juin, ne fait que 130 pages (contre 500). Elle fourmille de données, et dresse le panorama le plus complet et le plus à jour de l’état des milieux naturels et des sources de pollution.

Certaines évolutions sont positives. La qualité de l’air dans les villes s’améliore globalement, principalement grâce aux progrès technologiques des véhicules. Les émissions de gaz à effet de serre sont également en baisse, même si le secteur des transports, principal émetteur, reste en croissance (+19 % depuis 1990). L’effet du bonus-malus sur la baisse des émissions des véhicules neufs est sensible, mais il faudra plusieurs années pour que le parc entier soit renouvelé. Et le transport routier continue de croître. En outre, les importations françaises généreraient l’émission de 465 millions de tonnes équivalent CO2 par an, contre 265 millions pour les exportations. Le solde d’environ 200 millions augmente de près de 38 % les émissions intérieures.

Autre tendance assez favorable, la stabilisation des taux de nitrates dans les eaux superficielles. “Les engrais sont toujours apportés en excès, mais cet excès diminue“, observe Robin Degron, co-rédacteur du rapport. En revanche la contamination par les pesticides se poursuit, certaines nouvelles molécules (glyphosate) remplaçant des substances interdites (atrazine).

Lire la suite