Quel est le boulot de la Fed ? Financer les déficits budgétaires américains !

Par Eberhardt Unger

Normalement, le travail de la Fed est de combattre l’inflation et de favoriser la croissance en menant une politique monétaire favorisant la stabilité. Cependant, Ben Bernanke a étendu ces attributions aux financements des déficits budgétaires des Etats-Unis.

Les billets imaginaires sont à l'effigie de Ben Bernanke et valent 1.000 milliards de dollars chacun

Au cours des dernières années, les Etats-Unis pouvaient compter sur les autres pays pour acheter leurs obligations, notamment sur la Chine, le Japon, les pays de l’Opep, et les hedge funds – ayant leur siège à Londres, dans les îles anglo-normandes, sur l’île de Man et dans les centres financiers des Caraïbes. Les trois premiers investissaient ainsi les excédents de leur compte courant, et les fonds ont utilisé la déformation de la courbe des taux pour spéculer via le carry trade.

Mais depuis octobre 2009, la Chine n’est plus très motivée pour continuer ses achats d’obligations américaines et a même réduit son stock de 55 milliards de dollars.

En conséquence de quoi la Fed, elle-même, est devenue un acheteur de premier plan. Ainsi, le 17 novembre dernier, elle a acheté des bons du Trésor pour un montant de 873 milliards de dollars, dépassant ainsi les achats du Japon et presque à égalité avec ceux de la Chine, jusqu’alors le premier acheteur au monde.

Les nouvelles injections de liquidité sur les marchés financiers pour 600 milliards de dollars (QE2) sont supposées maintenir les taux des bons du Trésor à des niveaux faibles pour une très longue période et augmenteront encore le stock de la Fed, et ainsi la Banque centrale américaine va devenir très rapidement la plus importante détentrice de bons du Trésor devant la Chine.

Lire la suite