Hambach (57) : Les 39 heures de l’usine Smart sèment la division

Dans l’usine Smart de Moselle, le vote sur les 39 heures a eu lieu il y a vingt jours, mais les nerfs sont toujours à vif. Si le oui au 39 heures l’a emporté, beaucoup d’ouvriers sont amers. Si le oui a gagné, c’est grâce aux votes des cadres.

Le vote de l’usine Smart d’Hambach a créé une scission. Clivage entre générations, entre différents statuts, 800 salariés divisés et un village où chacun a choisi son camp.