Marseille : « Le Vieux-Port est une décharge publique »

L’association écologiste Sea Sheperd a diffusé, ce mercredi, une vidéo éloquente montrant les fonds marins du Vieux-Port de Marseille jonchés de déchets.

Nous avons voulu montrer que tout ce qui tombe par terre un jour ou l’autre finit à la mer sur le Vieux-Port ou à 500 kilomètres d’ici“, a expliqué Kamel Benabi, plongeur à Sea Sheperd.

Tout le littoral n’est pas à l’image de la vidéo filmée par Sea Sheperd. “On pourrait comparer la Méditerranée à une rue dans une grande ville et le Vieux port à une décharge publique“, a-t-il précisé.

États-Unis : L’installation de centres médicaux dans les centres commerciaux séduit

Un centre médical va ouvrir ses portes dans quelques mois dans un centre commercial de la cité de la Castellane à Marseille. Une première en France.

Cette pratique est déjà courante outre-Atlantique. Dans un centre commercial du Texas (États-Unis), on peut y faire ses courses, s’y habiller, manger, mais également aller consulter un médecin. Impossible de louper le centre médical et sa devanture tape-à-l’œil. Il est ouvert sept jours sur sept, de 9h à 20h.

Plan-de-Campagne (13) : Marchandise, terre promise

Située entre Marseille et Aix-en-Provence, la zone commerciale Plan-de-Campagne se prétend la plus visitée de France. Chaque mois, deux millions de personnes arpentent cet espace de 200.000 mètres carrés, enfilade de néons multicolores, de parkings, de grandes surfaces et de panneaux publicitaires.

Page 29 du magazine Europlan de Campagne1, le gratuit officiel de la zone commerciale, petit bimestriel bourré de pubs et de textes idiots. L’une des rubriques s’intitule « Le saviez-vous ? », vague compilation d’informations insolites, aussi absurdes que maladroitement rédigées.

Parmi ces dernières : « Lors de son lancement en 1938, Superman était beaucoup plus faible qu’aujourd’hui. En effet, il ne pouvait pas voler, il pouvait juste faire d’énormes sauts. [...] Superman a progressivement accumulé les pouvoirs au cours des années, jusqu’à ce qu’il devienne le caractère presque invincible que nous connaissons aujourd’hui. Il peut à présent voler dans l’espace, voyager plus vite que la lumière, résister aux explosions nucléaires. »

Un monde total, pour ne pas dire totalitaire, où l’humain est réduit à une seule fonction : consommer.

Le magazine ne s’y hasarde pas, mais le parallèle est tentant : Superman, ce « monstre » dont la puissance grandit à mesure que se généralise le modèle de la société de consommation, c’est Plan-de-Campagne.
Lire la suite