Nouveau : Web TV Fdesouche

Le marché du travail américain moins flexible qu’en 1990

Le marché du travail américain a perdu de son dynamisme depuis 1990, les salariés ayant plus de mal à quitter leur emploi et le processus de création et de destruction des emplois ayant ralenti, conclut une étude présentée vendredi aux dirigeants de banques centrales réunis à Jackson Hole, dans l’Etat américain du Wyoming.

Conduite par deux économistes spécialistes de l’emploi, cette étude suggère que les Etats-Unis perdent au fil des ans l’un de leurs principaux atouts économiques, à savoir un flux régulier de travailleurs naviguant d’un emploi à l’autre et un taux de rotation important lié aux créations et disparitions d’entreprises.

Lire la suite

La France championne des versements de dividendes

Les dividendes versés par les entreprises cotées ont fortement progressé dans le monde au deuxième trimestre, de 11,7 % par rapport l’année précédentes, selon une étude publiée lundi 18 août.. Ils s’enregistrent à 426,8 milliards de dollars (environ 318 milliards d’euros).

Voilà une étude qui risque de faire grincer des dents au moment où la croissance en France est au point mort… Selon le gérant Henderson Global Investors, l’Hexagone est le plus important payeur de dividendes en Europe, hors Royaume-Uni.

Au deuxième trimestre 2014, les sociétés françaises ont ainsi reversé autour de 40,7 milliards de dollars aux actionnaires, un montant en hausse de 30,3%. Le gérant précise que “4% de cette progression provient des changements d’indice et 7% de la fluctuation des taux de change“.

Axa en tête !
Lire la suite

Le web, simple bourse de valeurs du réel

Par Myret Zaki

Le web a apporté la révolution de la livraison digitale. Les produits (musique, software, vidéos, livres) devenaient téléchargeables en ligne, par opposition à la livraison physique.

Puis vint la diffusion digitale. Produits et services se faisaient connaître sur le web, à vitesse exponentielle, à mesure que les partages, notifications et invitations d’amis se démultipliaient sur les réseaux sociaux, par opposition à la découverte antérieure de ces mêmes produits sur des «portails» qui agrégeaient ces offres. L’économie virale était née.
Un e-book ou un groupe de musique, téléchargeables en ligne, propulsent aujourd’hui leur visibilité par le canal du bouche-à-oreille virtuel, et visent la maximisation des téléchargements.

Et si, tout à coup, un livre visait l’exact opposé, c’est-à-dire un nombre très limité de copies exclusivement papier ? Valoriser un livre par sa rareté d’objet physique, c’est l’idée de Xavier Comtesse, l’ancien directeur d’Avenir Suisse, qu’il met en application avec son dernier ouvrage, Manufacture, tiré à un nombre limité d’exemplaires. Son livre, explique-t-il, n’existera jamais en version électronique sur le web.

Ainsi, au moment où la web économie crée la valeur marchande par le marketing viral des réseaux sociaux, on voit revenir des modèles reposant sur la prémisse de base de la prise de valeur : la rareté.

Lire la suite

Suisse : Les militaires mangeront exclusivement des produits locaux à partir de 2015

De nos jours, il est souvent moins coûteux de consommer de la viande importée que de s’adresser directement aux agriculteurs du coin… Une des raisons – parmi d’autres – tient aux normes d’élevage, dont l’application n’est pas sans conséquences sur le prix de revient des produits.

En Suisse, il en coûte ainsi 8,50 francs suisses (7 euros) pour nourrir quotidiennement un soldat. Chaque année, 63 millions sont dépensés pour les repas servis aux troupes. Et, comme l’on peut s’en douter, une partie des produits consommés sont importés pour des raisons de coûts.

Lire la suite

Le trésor des Nibelungen

Dans la légende germanique, Hagen tue Siegfried, enfouit le trésor des Nibelungen au fond du Rhin et bannit de la cour la veuve du héros, Kriemhild, dans la crainte qu’elle ne tente de le venger. Quel est le fondement historique de cette saga où se mêlent fidélité, trahison, pouvoir et vengeance, et qui a notamment inspiré l’oeuvre de Richard Wagner et, indirectement, celle de J.R.R. Tolkien ? Qui étaient les Burgondes qui ont servi de modèle aux Nibelungen ? Que sait-on sur Siegfried, celui que la légende fait triompher du dragon ? Historiens, linguistes et spécialistes de la culture germanique se penchent sur les sources et débusquent les faits historiques réels cachés sous la trame littéraire de la Chanson des Nibelungen.


Lire la suite

La guerre des smartphones [Archive]

Voici le destin d’un objet qui éclipse tous les autres. L’iPhone, un objet nouveau, devenu un produit star en seulement deux ans. Au départ, tout part d’une vision de Steve Jobs, la patron d’Apple. Ce gourou un peu fou prétend révolutionner le marché des téléphones, et qui a finit par inventer un nouveau marché ultra-rentable.

Ce succès a pris de cours les concurrents les plus sérieux, qui aujourd’hui, ont décidé de répliquer, en misant tout, sur les faiblesses du produit star…

Semences agricoles : comment préserver la biodiversité ?

En Europe, cinq multinationales, pour la plupart des entreprises issues de l’industrie chimique, dominent la production semencière. Elles produisent des variétés végétales qui obligent les agriculteurs à racheter des semences après chaque récolte. Mais certains agriculteurs, éleveurs et scientifiques se battent contre l’uniformisation des fruits et légumes.

Xenius – Arte (Allemagne 2014)

Ébolaphobie : L’Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ébola atteint parfois des records d’absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l’inquiétude à l’étranger… qui peut rapidement se transformer en afrophobie, voire en racisme pur et simple.

Les rumeurs concernant Ébola filent à toute vitesse et dépassent les frontières africaines. À l’étranger, certains n’ont visiblement pas compris que l’épidémie ne concernait que 4 pays sur les 54 du grand continent… faisant courir un autre risque, bien réel : celui d’ostraciser tous les Africains, sans exception.

Tour d’horizon des décisions les plus irrationnelles prises par peur du virus.
Lire la suite

Covoiturage : Pour voyager moins cher

Cet été, vous avez peut-être eu recours au covoiturage. Vous avez donc certainement entendu parler de Blablacar, l’un des sites des covoiturage. Ce qui n’était au départ qu’une petite start-up parisienne est devenue le leader incontesté sur ce marché en France.

L’entreprise vient de lever 100 millions de dollars et regarde désormais vers l’Amérique.

Landes : Des poulets participent à la lutte contre le frelon asiatique

Vespa Velutina, alias le frelon asiatique, est largement implanté en France depuis 2004. Il est arrivé dans le Lot-et-Garonne accidentellement, caché dans des poteries importées de Chine.

Les insecticides et les pièges n’arrivent pas débarrasser les départements touchés, et l’insecte poursuit son expansion en France, où il est désormais installé dans les trois quarts des départements du territoire métropolitain. Un nouveau prédateur de ses insectes existe pourtant: le poulet.

Placés près des ruches, les poulets permettent en effet de limiter les attaques des frelons asiatiques. Un ancien gendarme a constaté que les volailles étaient friandes de cet insecte qui attaque les abeilles. La méthode est insolite, mais elle marche, les frelons asiatiques restant une proie facile pour les gallinacés.

L’expansion de l’univers est elle infinie ?

Aujourd’hui, les chercheurs ont établi que la composante majeure de l’Univers est l’énergie «noire» ou «sombre», dotée d’une pression négative et impossible, pour l’instant, à reproduire en laboratoire.

Une nouvelle génération de télescopes permettra-t-elle d’élucider son mystère ? Ce document revient sur les découvertes récentes de l’astronomie et dévoile les chantiers à venir.

« Au bonheur des riches »

Leur vie fait rêver. Ils sont riches et n’ont plus besoin de travailler pour subvenir à leurs besoins. Si l’argent ne fait pas le bonheur, il fait du moins le leur. C’est le cas de Paul Dubrule. A 79 ans, ce papy dandy prend un infini plaisir à tirer sur son cigare cubain. Il aime clamer à qui veut l’entendre qu’il est à la retraite, même s’il continue à présider le conseil de surveillance du groupe hôtelier Accor, dont il est le cofondateur.

Il ne s’en cache pas: Paul Dubrule aime tout ce qui est mécanique (les montres, les vélos, les voitures), le bon vin et qu’on lui “cire les pompes“. Depuis quelques années, cet ancien sénateur et maire UMP de Fontainebleau (Seine-et-Marne) est résident suisse. Il a trouvé refuge à Genève pour fuir la fiscalité française. Avec honnêteté et une pointe de cynisme, l’homme d’affaires raconte, dans le long documentaire Au bonheur des riches, pourquoi ce choix de l’exil.

La faute de la France, devenue un pays “insupportable”, dont il vaut mieux “divorcer” plutôt que de la supporter. Il dit avoir largement contribué à la richesse nationale et payé un “paquet d’impôts” : son groupe n’emploie-t-il pas, après tout, 160 000 personnes à travers le monde, dont la moitié en France ? “Sans les riches, une nation n’existe pas vraiment”, lance Paul Dubrule. D’ailleurs, qui sont vraiment “les riches” ? Que sait-on vraiment d’eux ?

Rapport à l’argent
Lire la suite

Le fabuleux voyage des choses inutiles

Où l’on voit comment les choses que nous mettons au rebut prennent une autre valeur à mesure qu’elles s’éloignent de notre société de consommation.

Un vieux canapé sur le bord du trottoir, un tricycle rouillé, une tapisserie aux couleurs passées. Une camionnette poussive tourne au coin de la rue. La cinquième en un quart d’heure, immatriculée en Pologne. Et pourtant nous sommes dans le sud-ouest de l’Allemagne, loin de la frontière polonaise. Au volant, le chauffeur détaille les objets mis au rebut.

Quelques minutes plus tard, ils sont chargés à l’arrière de la fourgonnette de Piotr Liszcz et Jan Mysliwiec. Rejoint depuis par nombre de ses compatriotes, Piotr a été l’un des premiers à venir en Allemagne récupérer dans les dépôts d’ordures des choses devenues ici inutiles mais qui peuvent se revendre dans son pays.

Réalisé par Katja Schupp et Hartmut Seifert (Allemagne 2010)

Grèce : Les plages de la discorde

La Grèce a mis en vente ses îles et ses plages pour rembourser une partie de sa dette, au grand dam des habitants. Associations environnementales, partis d’opposition, artistes… La contestation enfle.

La plage “Sahara” à Nea Iraklia

Son sac à dos déborde de plans. Des vues aériennes, des plans cadastraux, des cartes griffonnées à la main… Nikolaos Grigoriadis les sort et inspecte dans son dossier ce que tout le monde appelle ici le “Sahara”. Une longue étendue de sable blanc quasi vierge, courant sur un kilomètre dans la localité de Nea Iraklia, à 40 km de Thessalonique. Le chercheur, attaché à l’institut de recherche forestière, laisse courir son regard vers la mer avant de se retourner : des parpaings sont entreposés le long d’un parking, prélude à de nouvelles constructions entre la plage et les champs.

Le “Sahara” a été vendu en mai à un entrepreneur grec pour la coquette somme de 2 millions d’euros. “Le nouveau propriétaire rêve de construire des hôtels, se désole le scientifique. La plage est appréhendée comme un bien immobilier, alors que c’est une zone archéologique où l’environnement est très sensible. Ce site regorge sans doute de vestiges non découverts… C’est un désastre !

Contribuer à la reprise de l’économie grecque

Pour résorber sa dette de 300 milliards d’euros, la Grèce a décidé de céder ce qu’elle a de plus précieux : ses îles et ses plages. Cent dix terrains ont été mis en vente par le fonds grec chargé de l’exploitation des biens d’État (Taiped), créé en 2011. Au total, 22 milliards d’euros sont attendus de ces trésors naturels, alors que plusieurs dizaines de parcelles sont déjà parties pour 1,8 milliard d’euros.

Lire la suite

De l’électricité au traitement des eaux usées, l’État islamique s’exerce à la gestion d’un pays

L’intensification de la guerre aérienne de l’administration Obama contre l’État islamique se heurte à une nouvelle réalité décourageante : Les militants deviennent aussi efficaces à administrer un territoire qu’à le conquérir, ce qui rend beaucoup plus difficile leur éviction des grandes étendues de Syrie et d’Irak qu’ils contrôlent désormais.


Les responsables du renseignement américain déclarent que les dirigeants de l’État islamique adoptent des méthodes initialement mises au point par le Hezbollah, la milice chiite basée au Liban,

et consacrent des ressources humaines et financières considérables pour conserver sur leur territoire les services essentiels comme l’électricité, l’eau et le traitement des eaux usées. Dans certaines régions, ils s’occupent même des bureaux de poste.

Ils ont ajoutés que les militants ont mis en place de nouveaux systèmes judiciaires pour faire respecter leur interprétation rigoureuse de la charia, ils punissent les voleurs en amputant leurs mains et ils ont condamné à mort de nombreux chrétiens et d’autres minorités religieuses en raison de leurs croyances.

Lire la suite

Ébola : La dimension économique de l’épidémie

L’épidémie d’Ébola perturbe les activités économiques à travers les pays d’Afrique de l’Ouest et affecte également le reste du continent.

Alors que plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, ont du mal à contenir l’épidémie d’Ébola, d’autres nations ont imposé des mesures pour tenter de prévenir la propagation d’un virus dont les conséquences sont manifestes pour certains pays fragilisés.

Le Cameroun qui n’a aucun cas signalé, a toutefois ordonné la fermeture de toutes ses frontières avec le Nigeria qui est son principal partenaire commercial.
Lire la suite