Nouveau : Web TV Fdesouche

« Les banquiers sont les dictateurs de l’Occident »

Traduction par @Boreas d’un article de Robert Fisk paru le 10 décembre 2011 dans le journal anglais The Independent, dont il est le correspondant à Beyrouth :

Les banques et les agences de notation sont devenues les dictateurs de l’Occident. Comme les Moubarak et Ben Ali, les banques croyaient – et croient encore – qu’elles sont propriétaires de leurs pays. Les élections qui leur donnent le pouvoir sont – à travers le manque de cran et la collusion des gouvernements – devenues aussi fausses que les scrutins derrière lesquels les Arabes ont été forcés de s’aligner décennie après décennie pour consacrer leurs propres propriétaires nationaux. Goldman Sachs et la Royal Bank of Scotland sont devenus les Moubarak et Ben Ali des États-Unis et du Royaume-Uni, chacune engloutissant la richesse du peuple dans des récompenses factices et des bonus pour leurs patrons vicieux, à une échelle infiniment plus rapace que leurs cupides dictateurs-frères arabes ne pouvaient l’imaginer.

Lire l’article en entier…

Nicolas Dupont-Aignan contre “la mafia au pouvoir”

Jadis proche de Philippe Séguin, de Charles Pasqua, de Philippe de Villiers, le président de DLR entend défendre une “droite nationale et socialiste“, tout en luttant contre “le pétainisme ambiant“. “On culpabilise les Français en leur demandant des sacrifices, on leur dit qu’on ne peut pas faire autrement, ce qui est scandaleux“, affirme-t-il.

Volontiers populiste, il dénonce la “mafia au pouvoir“.

Lire l’article en entier…

Villepin ne croit pas au scénario d’un 21 avril pour 2012

Candidat à l’Élysée, l’ex-Premier ministre Dominique de Villepin a déclaré sur Europe 1 qu’il n’envisageait pas la présence du FN au second tour de la présidentielle. Pour éviter les délocalisations, il a aussi plaidé pour la création d’une «TVA exportation, environnement, emploi pour abaisser le coût du travail».

«S’il y a un choix offert aux Français, qui est indépendant de cette surenchère sur les extrêmes, les Français choisiront des gens qui ont la compétence, l’expérience et la capacité de faire avancer les choses» a-t-il déclaré. Un 21 avril, il«n’y croit pas dès lors qu’il y a une offre politique, des hommes et des femmes capables de proposer des solutions». […]

Le Point

Dubaï : Ces Françaises d’origine maghrébine qui fuient la crise pour “l’eldorado arabe”

Le nombre de Françaises d’origine maghrébine à s’exiler à Dubaï ne cesse d’augmenter. Si les motivations diffèrent, l’objectif reste à peu près le même : fuir la crise financière européenne pour ce que certaines appellent “l’eldorado arabe”.

J’ai toujours rêvé de vivre dans un monde en harmonie avec mon identité arabe.”

Lire la suite

Moody’s abaisse la note de la Belgique de deux crans – Fitch abaisse la perspective de note de la France, etc.

Moody’s a invoqué la détérioration des conditions de financement pour les Etats de la zone euro, les risques pour la croissance de l’économie belge et le coût budgétaire que pourrait avoir le sauvetage de banques, dont Dexia. (…)

Le même jour, l’agence de notation française Fitch Ratings a abaissé à négative la perspective de la note “triple A” de la France, et mis par ailleurs sous surveillance négative les notes de l’Italie, de l’Espagne, de la Belgique, de l’Irlande, de la Slovénie et de Chypre.

Lire l’article en entier…

Patrick Lozès : La France néglige le «joyau» de la diversité

Par Patrick Lozès, ancien président du Conseil représentatif des association noires de France (Cran) et candidat à la présidentielle, s’indigne que la France ne tire pas profit du potentiel des habitants des banlieues et parle de «gâchis français».

Il est temps que notre pays prenne conscience du potentiel énorme de ces populations pour notre économie. Il est surprenant que des pays étrangers se rendent compte avant nous de nos atouts extraordinaires.

Lire la suite

Gare au clergé de l’idolâtrie financière

Par Xavier Raufer

“Les marchés par-ci… les marchés par-là…” : lisons, scrutons les médias – ou, devrait-on plutôt dire, suivons la grand-messe médiatique. “Les marchés” : la révérence prosternée de tant de journalistes, de droite ou de gauche d’ailleurs, tout pareil. Une foi d’autant plus brûlante que leur feuille de paye dépend quand même un peu de la ferveur des génuflexions, en un temps où, désormais, maints médias nationaux d’information appartiennent à des milliardaires. (…)

Minables maniaques de la conspiration ! Pauvres collectionneurs de complots ! Aujourd’hui, en matière de finance pousse-au-crime, les paranoïaques les plus échevelés sont quand même largement au-dessous de la vérité, telle qu’elle s’étale chaque jour dans la presse.

Lire l’article en entier…

France-Angleterre : la guéguerre économique est déclarée

Le gouvernement et la presse britannique ont vivement réagi vendredi aux propos de François Baroin et à ceux du gouverneur de la Banque de France stigmatisant la situation économique du Royaume-Uni. François Fillon tente de calmer le jeu.

Lire la suite

Standard & Poor’s : Dégradation de la note française ?

François Lenglet, directeur de la rédaction de BFM Business, est l’invité de “C à dire” sur France 5.

Si la France était dégradée de 2 crans, ce qui a été suggéré, ça serait un véritable choc.”

[vodpod id=Video.15823982&w=480&h=270&fv=]

France 5 / C à dire – 15/12/2011

Medvedev : “La Russie est prête à investir dans la zone euro”

La Russie est “prête à investir” dans une opération de sauvetage de la zone euro via le Fonds monétaire international, a affirmé jeudi le président russe Dmitri Medvedev à l’issue d’un sommet UE-Russie à Bruxelles.

Nous allons continuer à vous fournir notre assistance et nous sommes prêts à investir tous les moyens financiers pour soutenir l’économie européenne et la zone euro.”

Lire la suite

Maurice Leroy enterre le “plan Marshall” des banlieues

Le ministre de la Ville appelle à une mobilisation en faveur des quartiers populaires mais explique que l’heure n’est plus aux coûteux plans de grande envergure.

Les grands plans ‘globaux’, les grandes promesses, les plans Marshall, c’est inutile car personne n’y croit et de surcroît, c’est désormais irréaliste dans un contexte financier qui nous contraint à une grande vigilance budgétaire“, dit-il, précisant vouloir “concentrer” et “cibler” les efforts.

Le candidat Nicolas Sarkozy avait promis, lors de sa campagne pour la présidentielle de 2007, un “plan Marshall” pour les banlieues. Il était revenu sur le sujet après son élection, évoquant en février 2008 un plan “Espoir banlieues” et affirmant lors d’un discours à l’Elysée devant des habitants de quartiers difficiles qu’il fallait “réinventer la ville“.

Fadela Amara avait dessiné les grandes lignes de cet ambitieux projet qui devait se concentrer sur une centaine de quartiers avec comme priorités l’insertion par le travail, la lutte contre l’échec scolaire et le désenclavement.

La secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville avait évoqué imprudemment un effort d’un milliard d’euros pour ce vaste programme avant d’être écartée du gouvernement et de céder la place, à la faveur d’un remaniement de novembre 2010, à Maurice Leroy, qui lui a succédé avec le rang de ministre.

Lire la suite…

Le gouvernement prépare la France à la perte de sa note AAA

Le gouvernement français semble désormais préparer les esprits à la perte de la note “triple A” de la dette souveraine du pays en multipliant les annonces visant à minimiser l’importance d’une hypothèse naguère présentée comme catastrophique.

Après Nicolas Sarkozy en début de semaine, c’est au tour du ministre des Affaires étrangères Alain Juppé d’envisager la dégradation de la signature française qui permet à Paris d’emprunter à des taux avantageux sur les marchés financiers.

Lire la suite…

Acheter français : “C’est juste de l’enfumage électoral de Bayrou et Sarkozy” (Philippot/RMC)

Dans Carrément Brunet, Florian Philippot débat avec l’économiste Pascal Salin sur le “fabriqué en France”. Le directeur de campagne de Marine Le Pen s’agace que l’on attribue la réindustrialisation de la France à François Bayrou.

Bayrou n’a aucune cohérence, il vote tous les traités (européens), il nous a embourbés dans cette désindustrialisation, dans cette Europe qui ne marche plus [...] Maintenant il voudrait nous faire croire qu’il est le chantre de la réindustrialisation et de l’”achetons français”, mais faut arrêter de se moquer des gens !” – Florian Philippot

Image de prévisualisation YouTube
Merci à SaintJores50

Royaume-Uni : Services publics à vendre (vidéo)

Au Nord de l’Angleterre, la ville de Newcastle subit de plein fouet la crise économique et les restrictions budgétaires. Dans cette ville d’un million d’habitants qui fut un pôle industriel majeur, le chômage fait des ravages et l’avenir est sombre pour ceux qui cherchent un emploi.

Quel gâchis!…c’est vraiment un sacré gâchis ! [...] Que va-t-on laisser comme héritage à nos enfants ?”

Lire la suite

Giscard d’Estaing : “Nous sommes manipulés par des banques et des officines”

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing nous apprend que la spéculation en Europe serait la volonté de banques et d’officines américaines. Il semble découvrir cela après avoir fait voter la loi n°73-7 du 3 janvier 1973…

[vodpod id=Video.15798550&w=425&h=350&fv=%26rel%3D0%26border%3D0%26]