Nouveau : Web TV Fdesouche

Le business lucratif des vêtements recyclés (Màj vidéo)

Depuis 2007, la valeur du textile usagé à été multiplié par cinq. L’équipe d’Envoyé spécial s’est rendue près d’Avignon (Vaucluse). Devant le hangar d’une usine de collecte de vêtements, de gros sacs blancs sont chargés dans un camion porte-conteneurs. D’après le personnel du hangar, le camion part à Bruay (Pas-de-Calais) pour que son contenu soit trié.

Mais en réalité, il prend la direction du port de Marseille. Le conteneur part pour la Tunisie. À Tunis, Mehdi reçoit comme chaque semaine des conteneurs de vêtements de France. La Tunisie importerait chaque année 100 000 tonnes de textile français. Dans cette usine de tri, une cinquantaine de personnes travaillent six jours sur sept.

En France, 18.000 conteneurs récoltent chaque année 100.000 tonnes de vêtements usagés. Des chiffres impressionnants, et un PDG qui n’est pas peu fier de cette réussite. En 30 ans, Le Relais a créé plus de 2.200 emplois. Une entreprise florissante et très lucrative.

Mais si vous pensiez donner vos vêtements à une association caritative, vous êtes loin du compte. Quand vous déposez des habits usagés dans ces conteneurs qui se multiplient à chaque recoin de quartier, ces derniers sont triés dans d’immenses usines, puis remis à la vente dans l’une des boutiques de l’entreprise. Ces vêtements que nous jetons sont revendus entre 4 et 200 euros pour les pièces de marque dans l’une des 70 boutiques de l’entreprise.

Pierre Duponchel, le PDG de l’entreprise, ne se cache pas. Oui, son but est de gagner de l’argent grâce au commerce des vêtements usagés. Ceux qui sont en moins bon état sont revendus à des sociétés africaines. Et pour les guenilles et les pièces en lambeaux qui représentent environ 30% des dons, ils sont transformés en isolant thermique.

Jeu : Dr Panda Supermarché

Réalisé par TribePlay, Dr Panda : Supermarché est un jeu éducatif, à destination des enfants, dans lequel nos bambins pourront s’épanouir et apprendre, tout en s’amusant. Dans cet opus, il sera possible de prendre part à 10 mini-jeux différents, comme trouver des produits dans les rayons, ranger les charriots dans le parking, ou encore assurer la gestion des stocks. 6 animaux différents et amusants les accompagneront dans leurs aventures et leur apprendront par la même occasion à développer leur esprit logique, d’autant plus que l’interface est très intuitive, spécialement conçue pour les enfants de 2 à 6 ans.

Lire la suite

Le coût humain du « made in China » en 5 minutes

Black breakfast est un mini documentaire de quelques minutes proposé par les Nations Unies et réalisé par Zhang Ke Jia. Cette courte vidéo nous montre, en images uniquement, le récit d’une touriste qui souhaite découvrir les beautés de la Chine. Cependant, elle y découvre une toute autre réalité. La situation environnementale dans certaines régions de Chine est préoccupante pour les gens qui y résident et pour la population mondiale.

Ce documentaire présente la situation environnementale difficile des habitants des régions urbaines et industrielles de la Chine. La situation est non seulement nuisible pour leur santé, mais aussi pour leur dignité. La surexploitation des ressources naturelles en Chine, principalement le charbon, à de graves répercussions sur l’environnement à une échelle globale.

Il y aurait environ chaque année 300.000 morts prématurées à cause de la pollution atmosphérique. Certains chiffres avancent même plus d’un million de morts. Noël approche, il faudra songer à faire des choix entre la qualité et la quantité à petit prix…

Paradoxalement, pour tenter de résorber ces problèmes, la Chine se veut un pays pionnier dans le domaine du développement durable.

Quand l’eau camoufle un facteur de risque cardiaque, l’arsenic

L’eau de boisson peut être vecteur de pathologies. Sa purification vis-à-vis des organismes pathogènes n’en fait pas pour autant une boisson pure. Ainsi, l’eau, puisée dans les nappes phréatiques ou les cours d’eau, s’enrichie naturellement en arsenic, un enrichissement qui peut être accentué par des pollutions industrielles. Si l’arsenic est un cancérigène reconnu, il peut également être responsable de pathologies cardiovasculaires, et pour des dosages bien plus faibles qu’auparavant considérés. Consommer une eau riche en arsenic n’augmente donc pas que le risque de décès par cancers mais aussi le risque de décès cardiovasculaire.

Au Bangladesh, l’eau est partout. Dans ce pays grand comme un cinquième de la France mais peuplé de 160 millions d’habitants, les terres ont pris le nom des rivières qui les cernent de toute part. Et pour des raisons tenant essentiellement à la géologie, cette eau est très riche en arsenic, à des taux pouvant dépasser très largement les normes usitées dans les pays occidentaux. Une étude épidémiologique a ainsi pu relever au Bangladesh une contamination de l’eau par l’arsenic allant de 0.1 μg/L à 864 μg/L, alors que la norme officielle du pays est de 50 μg/L. Il est estimé que près de 60 millions d’habitants de ce pays sont exposés quotidiennement à une eau dont la teneur en arsenic dépasse les normes de l’OMS qui sont de 10 μg/L depuis 1993.

Une étude américaine récemment publiée vient rappeler les risques cardiovasculaires liés à la consommation d’une eau polluée par l’arsenic y compris par des teneurs pouvant être jugées faibles ou dans les normes de l’OMS.

Lire la suite

Italie : Le succès de la finance islamique

Selon le président de l’Union industrielle de Turin et de la Commission techniques pour les investissements étrangers de la Confindustria (Medef italien), Licia Mattioli, le nombre des opérations d’investissements liées à la galaxie de la finance islamique a doublé en Italie en 2014 pour atteindre un milliard de dollars (+60%).

Une infime goutte d’eau par rapport aux 1.900 milliards de dollars estimés de la «finance islamique» investis dans le monde, mais le chiffre est en forte progression. Selon le Shariah All World Index établi par l’indice FTSE, 13 sociétés cotées italiennes sur 1.381 – parmi lesquelles Enel, Eni, Exor, Fiat Luxottica, Parmalat, Pirelli, Prysmian – correspondent aux critères d’investissements de la finance islamique.

«La finance islamique entre dans une société pour devenir un partenaire à long terme, ce qui est très utile pour de nombreuses PME italiennes qui sont souvent sous-capitalisées», souligne Licia Mattioli, en considérant que ce type d’investissements représente une opportunité pour l’Italie.

Basée sur la Charia, la finance islamique – qui n’a rien à voir avec la dérive de l’islamisme radical – vise à respecter les principes de la loi coranique qui interdit notamment d’investir dans les secteurs de l’armement, de l’alcool, des jeux de hasard, de la pornographie et de l’industrie porcine.

Sept sociétés italiennes font partie de l’indice Dow Jones Islamic Market Index, l’indice mondial des sociétés «Charia-compatibles» : Diasorin, Luxottica, Moncler, Parmalat, Recordati, Salvatore Ferragamo et Tod’s. En revanche, les investissements d’Etihad dans Alitalia ou du Qatar dans Valentino sont considérés comme des investissements «laïcs» qui suivent le droit commercial de leurs pays respectifs.

Les Échos

Pauvreté : De plus en plus de SDF en France

Alors que le nombre de sans-domicile fixe a augmenté de 44% en 11 ans, les femmes et les enfants représentent une part de plus en plus importante parmi cette population, selon une étude de l’Insee publiée mercredi.

Cent douze mille personnes en France n’ont pas d’adresse. Sans logement personnel, elles dorment dans la rue, les jardins publics, les gares, les squats, ou sont hébergées dans des structures d’accueil qu’elles doivent quitter chaque matin. C’est le constat alarmant que dresse ce mercredi l’Insee dans son étude “Portrait social de la France“, qu’elle publie chaque année depuis 2001.

Pour cette population mal connue, ces enquêtes de l’institut de la statistique ont montré au fil des ans une constante augmentation de la population des SDF, laquelle a atteint 81.000 adultes en 2010, accompagnés de 31.000 enfants, soit une hausse de 44% en 11 ans. Une réalité qui doit être encore plus tragique si l’on tient compte des personnes qui ne fréquentent jamais de structures d’accueil ou qui vivent dans des communes de petite taille, qui n’ont pas été prises en compte dans ce rapport.

De plus en plus de femmes
Lire la suite

Citroën, 1987, les nouveaux comportements au travail : le plan Mercure

Les nouvelles technologies, la gestion moderne des ateliers, supposent une nouvelle approche de l’organisation des hommes. Autonomie, initiative, travail de groupe ; l’ère de la parcellisation Taylorienne est révolue !

Lire la suite

Immobilier : La vie dans un placard

Alors que louer un studio de moins de 9m2 en France est en principe interdit par la loi, les annonces immobilières pour ce type de logements pullulent, en particulier à Paris et en région parisienne. Comment vit-on dans un si petit espace? Qui sont ces propriétaires qui enfreignent la loi?

Surdoués en souffrance

Ils sont surdoués mais au lycée leur quotient intellectuel se révèle un handicap. Parce qu’ils s’y ennuient, parfois parce qu’ils s’y sentent exclus, un tiers des enfants surdoués abandonneraient l’école.

A Marseille un établissement, le seul de France tente de redonner le goût d’apprendre à ces surdoués décrocheurs.

Croissance américaine : Il ne faut pas s’emballer

La hausse du PIB plus forte que prévu au troisième trimestre (3,5% en rythme annuel) n’empêchera pas la croissance de plafonner autour de 2% sur l’ensemble de 2014. La consommation reste freinée par la montée des inégalités: la majeure partie de la population voit ses revenus au mieux stagne.

L’économie américaine serait-elle en passe d’accélérer ? On pourrait le penser, après l’annonce d’une croissance plus forte que prévu cet été. Elle a atteint 3,5% en rythme annuel, au troisième trimestre, au lieu des 3% attendus.

Les Etats-Unis, où le chômage est au plus bas (moins de 6% de la population active), seraient donc sur la voie d’une expansion à vive allure. Rien à voir avec la stagnation de la zone euro, qui flirte avec la déflation. La Fed aurait donc eu raison d’annoncer mercredi soir l’arrêt des mesures monétaires non conventionnelles de soutien à l’économie.

Un bilan pas si flatteur

A regarder les chiffres de plus près, le bilan apparaît moins flatteur. D’abord, en dépit de ces chiffres très élevés du troisième trimestre -à tout le moins en regard avec la situation européenne- la hausse du PIB ne devrait guère dépasser 2% en volume cette année. Pas de quoi pavoiser en regard des performances habituelles de l’économie américaine en phase de reprise, qui tangentent souvent les 4%.

Lire la suite

Nord : 13 fermes court-circuitent un supermarché en ouvrant leur propre magasin

En lieu et place d’un projet de supermarché, 24 exploitants agricoles ont lancé “Talents de fermes”, à Wambrechies, près de Lille. Ce magasin leur permet de vendre leurs produits directement aux consommateurs.

«Nous faisions tous de la vente directe sur notre propre exploitation. Mais en nous regroupant au même endroit, nous avons permis au client de trouver tous les ingrédients de ses repas », raconte Danielle Grave, exploitante maraichère de Talents de fermes. Pains, boissons, fruits et légumes, viandes, conserves… Depuis le 19 août, cette SARL (Société à responsabilité limitée) installée à Wambrechies permet à vingt quatre producteurs de vendre directement les produits de leurs exploitations aux consommateurs.

« Un ensemble de fermes, regroupées en un seul lieu »

« Cet endroit est un ensemble de fermes, regroupées en un seul lieu. En vingt minutes, le client a ce qu’il lui faut », indique Perrine Dekeukelaire, une autre exploitante. Talents de fermes commercialise uniquement des produits frais et locaux, hormis le vin et les champagnes. « Nous assurons même des permanences sur place pour répondre aux questions de la clientèle », indique Danielle Grave. Les prix des produits, complète-t-elle, se font « en fonction de nos coûts de revient. Nous assurons une qualité qui justifie que, parfois, nos prix soient plus élevés que dans des grandes surfaces. »
Lire la suite

Seine-Saint-Denis (93) : Pôle emploi à bout de souffle

Pendant trois mois, Nora Philippe s’est invitée au guichet de Pôle emploi en Seine-Saint-Denis. Dans ce documentaire, on découvre le quotidien de 40 agents souvent débordés ainsi que de milliers de chômeurs désarçonnés par le système de Pôle emploi.

La caméra est témoin de situations délicates comme celle d’un petit garçon qui vient chercher des informations pour ses parents, les deux sourds-muets. Le film est sans commentaires. La caméra a su se faire oublier pour suivre au plus près le quotidien des agents débordés.

Ainsi, l’administration peut faire des erreurs très lourdes de conséquences pour les demandeurs d’emploi. Un homme devait partir pour une formation aux États-Unis pour devenir agent d’escale pour Air France. Un agent a oublié d’envoyer le formulaire dans les délais et il ne peut donc pas partir.

Près de 2 milliards de personnes utilisent de l’eau contaminée par des excréments

Bien que les dépenses d’assainissement dans le monde n’aient jamais été aussi élevées, près de 1,8 milliard de personnes utilisent une eau souillée par des excréments, relève un rapport de l’Organisation mondiale de la santé et UN Water.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé (OMD) étaient de diviser par deux le nombre de personnes privées d’accès aux toilettes d’ici à 2015, mais l’insuffisance des financements ou leur mauvaise répartition fait que ces objectifs ne seront pas atteints.

Environ 1,8 milliard de personnes utilisent en effet de l’eau souillée par des excréments, constatent l’Organisation mondiale de la santé et UN Water dans un rapport publié mercredi à l’occasion de la journée mondiale des toilettes. Et pourtant, les dépenses d’assainissement dans le monde n’ont jamais été aussi élevées.

Une personne sur sept, pour la plupart pauvre et vivant en zone rurale, défèque encore en plein air, contaminant l’eau et créant un terrain propice à la diarrhée, au choléra, la dysenterie et la typhoïde, lit-on dans ce rapport rédigé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et UN Water.
Lire la suite