Nouveau : Web TV Fdesouche

États-Unis : Création d’une armée de 4.000 cybersoldats

La DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) indique souhaiter mettre un place un contingent de 4.000 soldats formés aux techniques de la cyberguerre.

Dans le cadre d’un programme expérimental du nom de Service Academy Cyber Stakes, 50 militaires sont aujourd’hui en cours de formation, rapporte ScienceBlog. Le mouvement devrait toutefois s’accélérer par la suite, puisque le cap des 4.000 ‘cyberfantassins’ sera franchi en 2017.

Attaquer et protéger

Des experts de la sécurité et du hacking sont chargés d’apprendre aux soldats des techniques de rétro-ingénierie sur des applications ou documents, mais aussi des méthodes permettant de trouver des failles dans des logiciels et de les exploiter.

Les cybermilitaires devront également être en mesure de connaître le modus operandi des ennemis en termes de piratage informatique, afin de mieux contrer leurs attaques. Enfin, la cryptographie sera au programme de ces soldats d’un nouveau genre.

Lire la suite

Visite de Xi Jinping: selon Nicole Bricq, la cuisine à l’Élysée était “dégueulasse” (Màj)

Addendum

Une réunion de crise a été organisée pour traiter de « l’affaire Bricq » à l’Élysée. La Ministre avait qualifié de “dégueulasse” le repas servi la veille à l’Élysée sans voir qu’elle était filmée par la presse avec des micros assez puissants pour entendre ses propos. [...]

Hebergeur d'imageSelon BFMTV qui révèle l’information, une réunion de crise a donc eu lieu à laquelle assistaient la directrice de cabinet de François Hollande, Sylvie Hubac, ainsi que le chef des cuisines de l’Élysée, Guillaume Gomez. Pour ce dernier, c’était son premier dîner d’État : Nicole Bricq pourrait ternir la réputation de ce chef, meilleur ouvrier de France à seulement 25 ans. [...]

Le chef aurait refusé les excuses de la ministre, lui indiquant que des propos tenus sur le perron de l’Élysée ne pouvaient être privés.

Le site internet de Valeurs actuelles rappelle que dans un rapport du député PS René Dosière est rapporté que les cuisines de l’Élysée coûtent quatre millions d’euros par an au contribuable.

De son côté le Figaro révèle le contenu de ce repas “dégueulasse”:

En entrée, une « gourmandise de foie gras truffé » suivie d’une «volaille landaise rôtie, et une viennoise de champignons» . Cela accompagné d’un « moelleux de pommes de terre forestière ». Le repas a été ponctué par un plateau de fromages, puis d’une « nuance chocolat et caramel, glace acidulée ».

Du côté des vins, les invités ont dégusté un Château d’Yquem, de 1997 et un Château Lafite 1999. Enfin, un champagne Deutz de 2005 a été servi.

Morandini

Invitée mercredi soir au dîner officiel servi à l’Élysée à l’occasion de la visite d’Etat du président chinois Xi Jinping, la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, n’a visiblement pas apprécié le repas. Le chef de l’Élysée a réagi sur son compte Facebook.

“J’ai dit à Brigitte que la maison Matignon, y’a pas photo. A l’Elysée c’était pas du tout… Non, c’était dégueulasse. Il faut le dire”. 

C’est une petite réflexion qui risque de faire des vagues. Sur le perron de Matignon, la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq y est allé de son petit commentaire auprès de la femme du Premier ministre, Brigitte Ayrault. Visiblement, la ministre qui a goûté ces dernières 24 heures aux deux “tables” de l’exécutif à l’occasion de la visite du président chinois Xi Jinping, aurait un petit faible pour celle de Matignon…

Lire la suite

Plus d’un million de personnes ont bénéficié des Restos du cœur

La hausse du chômage a contribué à établir ce triste record depuis la création de l’association. Son président estime que la situation ne devrait pas s’améliorer avant au moins deux ans.

Par Géraldine Russell

La courbe du chômage ne s’est pas inversée, celle du nombre de bénéficiaires des Restos du cœur non plus. Conséquence directe d’un emploi en berne, la précarité s’aggrave en France à chaque campagne de l’association de soutien aux plus démunis depuis cinq ans.

Cet hiver, c’est plus d’un million de personnes qui ont été accueillies par les antennes locales. Un triste record.

Lire la suite

L’Ukraine annonce une récession de 3% pour 2014

Le gouvernement ukrainien prévoit une chute de 3% du PIB pour cette année, après une croissance nulle en 2013.

L’économie ukrainienne sortira de cette révolution très affaiblie.

C’est le constat de son ministre des Finances Olexandre Chlapak, qui a déclaré lundi s’attendre à “une baisse de 3% du Produit Intérieur Brut cette année”.

Lire la suite

Paludisme : Le Serial Killer

Le paludisme tue chaque année dans les zones tropicales plus d’êtres humains que le sida. On constate par ailleurs en Europe de l’Ouest une recrudescence des cas dûs aux touristes ou aux migrants : 15 000 à 20 000 personnes sont affectées et plus d’une centaine en meurt chaque année.

De Paris à Ankara, de Londres à Yaoundé, de Montpellier à Bamako, des organismes de recherche se sont engagés dans la lutte contre ce fléau. Pour l’heure, seuls les antiques remèdes des Chinois et des Incas, l’artémisinine et la quinine, synthétisées par la chimie moderne, apportent des réponses de moins en moins satisfaisantes, à mesure que se développe la résistance des moustiques responsables de la transmission du paludisme.

Réalisé par Alain Tixier (2007)

Ronnie Moas : « Quelqu’un à Wall Street devait parler des conséquences du capitalisme. »

Depuis la parution de son rapport sur l’éthique et la morale dans la finance, l’analyste de Wall Street Ronnie Moas a été propulsé sur la scène médiatique américaine. En mettant sur la liste noire de son agence Standpoint Research des firmes comme Amazon ou Apple, pour des raisons éthiques, Moas ne s’est pas fait que des alliés parmi les traders et les gestionnaires de fonds.

Quelle est l’activité de Standpoint Research, la firme que vous avez créée ?

Standpoint Research est un centre de recherche financière indépendant : nous n’avons pas de conflit d’intérêts, nous donnons des conseils sur la bourse, principalement à des fonds spéculatifs et des fonds communs de placement. J’ai aussi quelques clients individuels. Les idées sont générées par un modèle informatique à 125 variables que j’ai développé pendant cinq ans. Je le lance toutes les semaines et il génère des idées, pour moi. Ensuite, j’applique des données sur les fondamentaux et des analyses personnelles avant d’arriver à une véritable recommandation.

Typiquement, une recommandation prend la forme d’un rapport de 10, 15 ou 20 pages. Je ne peux donc pas vous recommander un nom comme cela, tout de suite, parce que j’ai besoin de mon modèle informatique tout comme je dois beaucoup travailler le résultat qu’il me donne.

Pendant ces six dernières années, j’ai donné plus de 400 recommandations et il n’y a pas une seule firme à Wall Street qui a été capable d’être aussi précise que moi. Ma précision n’a pas d’égal dans le métier.

Lire la suite

Romeo : Le premier robot français de compagnie

Il s’appelle Romeo et vient de faire sensation à l’occasion du salon Innorobo 2014 de Lyon. Développé par l’entreprise française Aldebaran Robotics, cet androïde mesure 1,40 m, pèse 40 kg et se veut « un véritable assistant et compagnon personnel » pour les personnes âgées.

Romeo peut évidemment marcher, voir en trois dimensions et faire la conversation… Romeo peut notamment exploiter la biographie, les relations et l’agenda de son interlocuteur pour lancer la discussion.

Il est également capable d’interaction émotionnelle et peut percevoir certaines émotions dans la voix de son interlocuteur. Aldebaran Robotics veut expérimenter son humanoïde dans des conditions réelles en 2016 avant de l’introduire dans les maisons de retraite à l’horizon 2019.

A terme, d’ici environ 5 ans, Romeo devait devenir un véritable assistant polyvalent, capable en toute sécurité d’accompagner les personnes âgées dans de nombreux actes de la vie quotidienne.

Lire la suite

Le quinquennat Sarkozy a coûté 500 milliards

La scène est surréaliste. « Tu vois, j’ai gagné ! J’ai gagné ! » lance, triomphant et vengeur, Nicolas Sarkozy au député du Nouveau Centre Charles de Courson, présent à l’Élysée pour une cérémonie début 2010. De quelle victoire si importante se prévaut donc le président de la République? D’avoir fait baisser le chômage ou rétabli l’équilibre du commerce extérieur? Rien de tout cela, bien sûr.

Nicolas Sarkozy se félicite des 390 millions d’euros qui vont échoir au couple Tapie (dont 45 au titre du préjudice moral) à la suite d’un arrêt du Conseil d’État qui rejette le recours intenté par quelques députés, dont Courson, contre les conclusions d’un tribunal arbitral sur l’affaire Adidas-Crédit lyonnais. « J’ai gagné ! J’ai gagné ! » Stupéfiant car, si victoire il y a, c’est celle de Tapie, l’ami du président. Et pas du tout celle de l’État, contraint de faire un gros chèque.

Auteurs d’Un quinquennat à 500 milliards, Mélanie Delattre, journaliste au Point, et Emmanuel Lévy, à Marianne, recensent avec gourmandise et sévérité les petites et grandes libéralités du président de la République avec ses « amis » Liliane Bettencourt ou Guy Wildenstein, ou, fait moins connu, avec Hubert Martigny, auquel l’État a racheté à prix d’or la salle Pleyel.

Lire la suite

France : forte hausse du chômage en février et nouveau record (Màj : affluence record aux Restos du cœur)

Addendum du 27/03/14 : Plus d’un million de personnes ont bénéficié des Restos du cœur cet hiver, un record

«C’est pas bientôt fini?» se demandent les Restos du coeur dans leur bilan de cette 29e campagne hivernale. Olivier Berthe, président de l’association, a peu d’espoir quant à une baisse de la précarité. Au micro de RTL, il estimait ce matin que «tant que la courbe du chômage ne sera pas inversée, nous ne pouvons pas avoir l’espoir que la situation de nos associations s’améliore avant deux ans». 31.500 chômeurs de plus en février, «ce sont probablement 31.500 personnes qui dans dix-huit ou vingt-quatre mois risquent de fréquenter les centres des Restos du cœur quand ils seront en fin de droits».

Mais les effets néfastes de la précarité pourraient être visibles bien plus tôt. En effet, le taux de chômage n’est pas le seul à avoir explosé en février. Les radiations ont elles aussi bondi de 28,2% sur un mois, privant un nombre grandissant de chômeurs d’indemnisation et les plongeant donc un peu plus dans la précarité.

Conséquence directe d’un emploi en berne, la précarité s’aggrave en France à chaque campagne de l’association de soutien aux plus démunis depuis cinq ans. Cet hiver, c’est plus d’un million de personnes qui ont été accueillies par les antennes locales. Un triste record.

Le Figaro


Le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a bondi en février, avec 31.500 nouveaux inscrits en métropole (+0,9%), pour atteindre le niveau record de 3,34 millions, a annoncé mercredi le ministère du Travail.

Au total, depuis l’élection de François Hollande en mai 2012, plus de 420.000 chômeurs sans activité supplémentaires ont poussé la porte de Pôle emploi.

La Libre

Alimentation de luxe : Les dessous du low cost

Aujourd’hui, certains mets de choix, autrefois réservés aux meilleures tables, apparaissent en grande distribution à des prix surprenants. Produit de luxe par excellence, le caviar s’achète désormais à des tarifs défiant toute concurrence sur Internet.

Fraîche, surgelée ou dans des plats préparés, la coquille Saint-Jacques figure parmi les aliments préférés des Français. Pour découvrir ce que recouvre vraiment cette appellation, direction le Pérou, où s’approvisionnent les industriels de l’agroalimentaire français.

Partie 1:

Partie 2:

Lire la suite

Comparer, négocier, «couponner» comment payer moins cher

Minés par la crise, des millions de Français se lancent chaque jour dans une quête effrénée de la bonne affaire. Dans l’espoir d’améliorer un pouvoir d’achat en berne, ils évaluent les prix, négocient et compilent les bons de réduction.

Internet a fait sauter les derniers tabous. Des sites spécialisés permettent de se renseigner sur les prix, de comparer les offres des enseignes en quelques clics. La pratique, autrefois réservée aux radins, touche désormais le grand public : 40% des consommateurs français déclarent discuter les prix régulièrement. Mais le chemin de la ristourne est souvent semé d’embûches et d’arnaques en tous genres.

Plus qu’un simple moyen de consommer pour trois fois rien, la récupération est devenue un mode de vie à part entière. Cette tendance séduit des milliers de Français à la recherche de la bonne affaire.

Citation du jour

« La substitution logicielle, qu’elle serve aux conducteurs, aux serveurs ou aux infirmières, évolue. Au fil du temps, la technologie va faire chuter la demande pour ces emplois, et plus particulièrement en ce qui concerne les emplois peu qualifiés. D’ici à 20 ans, la demande de main-d’œuvre pour beaucoup de secteurs sera très inférieure. Je ne pense pas que les gens l’établissent dans leur modèle mental. » - Bill Gates

(Phrase prononcée en mars 2014 lors d’une session organisée par le « think tank » The American Enterprise Institute).

Contrôler le génome, une ambition sans limites ? (Docu)

A Shenzhen, aux portes de Hongkong, l’entreprise privée BGI est le plus grand centre de recherche génétique au monde, tant en personnel qu’en moyens techniques. A la tête de l’unité de recherche de génomique cognitive, Zhao Bowen, 21 ans, tente de découvrir les gènes associés à l’intelligence dans l’espoir de permettre bientôt aux parents de pouvoir «manipuler le QI» de leur progéniture.

Conscients de surmonter les obstacles économiques et déontologiques qui rendraient de tels projets impossibles dans d’autres pays, et persuadés d’agir pour le bien commun, les jeunes scientifiques de BGI se laissent filmer de bonne grâce.

Sans jugement, Bregtje van der Haak montre que ce futur façonné par la technologie, où le marché pourrait offrir aux consommateurs une forme d’eugénisme «ordinaire», ne relève plus de la science-fiction.

Réalisé par Bregtje Van der Haak (Pays-Bas 2013)

L’Impérialisme, stade suprême de l’intégration européenne?

Les Etats sont des cadres d’intégration et de construction des communautés humaines. En très longue période, si d’autres cadres ont pu exister, notamment celui des religions dans leur infinie variété, Il semble qu’aujourd’hui le marché autorégulé s’annonce comme le nouveau principe d’intégration des individus dans un ordre collectif.

Jacques-Louis David : Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard

Ces cadres sont l’expression du politique comme dispositif général du vivre ensemble avec son liant indispensable : l’idée d’un intérêt général. Ces mêmes cadres ne correspondent pas à ce qui pourrait être une dynamique de l’histoire, avec un temps des religions suivi d’un temps des Etats, puis d’un temps du marché, avec sa vision universaliste que serait la mondialisation.

Une société historique concrète peut mixer les différents cadres avec bien sûr une dominante. Sans vouloir ni pouvoir être exhaustif, on pourra distinguer des sociétés à religion enkystée dans des Etats ou des sociétés à Etats enkystés dans des religions ; des sociétés avec économie et donc marchés comprimés et/ou surveillés et/ou orientés par des Etats, ou des sociétés dont les Etats ne sont plus que le jouet utilitariste des marchés ; enfin des mondes où l’on retrouve les trois cadres intimement mêlés ou hiérarchisés et en interaction permanente.

Si l’on photographie la grande région Europe, celle qui irait de l’Atlantique à L’Oural, il semble bien que les sociétés qui peuplent cet espace s’organisent autour de 2 grands pôles : à l’ouest, des mondes qui semblent, par un processus de métamorphose, abandonner ce qui était l’Etat-nation au profit d’une mondialisation sans barrière. L’armature des vieux Etats semble devoir être abandonnée au profit d’une nouvelle qui est le marché autorégulateur. A l’est le maintien, voire le retour d’un cadre étatique solide, et entre les deux des communautés humaines travaillées par les forces attractives ou répulsives des 2 pôles.

Lire la suite

Europe : Punir Moscou pourrait coûter très cher

De l’industrie automobile allemande au secteur du luxe italien, les entreprises européennes redoutent le contrecoup de sanctions économiques contre la Russie.

Par Margaret Coker, Jan, The Wall Street Journal

Les diplomates européens qui envisagent de durcir les sanctions contre les élites politiques et financières russes font face à un gros problème : ces mesures pourraient bien se retourner contre l’économie de leurs pays.
De l’industrie automobile allemande au secteur italien de la mode, en passant par les services financiers de la City à Londres et le tourisme grec, l’économie de la région est bien plus dépendante des Russes que ne l’est celle des Etats-Unis.
Après plusieurs années de récession, le commerce, l’industrie et les services européens sont encore très vulnérables. En outre, les milliards de dollars d’investissements étrangers en Russie pourraient être compromis si ce pays ripostait aux sanctions.
Lire la suite

Chypre : Bientôt réunifiée et renflouée?

Après dix-huit mois de tergiversations et de nombreux échecs, les négociations pour la réunification de Chypre ont repris. Cette fois, elles semblent avoir une chance d’aboutir.

Vous découvrirez pourquoi avec nos deux invités chypriotes, Ioannis Kasoulides, ministre des Affaires étrangères, et Giórgos Lillíkas, candidat aux européennes, qui nous emmène dans la ville maritime de Limassol.

Autre grand thème, un an après le plan de sauvetage de la Troïka, la santé économique de l’île.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite