Nouveau : Web TV Fdesouche

A Londres, l’immobilier devient le refuge de l’argent sale du monde entier

Quantité de propriétés sont détenues par des structures logées dans les paradis fiscaux.

L’immobilier londonien pourrait être devenu “un refuge pour l’argent sale du monde entier“, estime vendredi le Financial Times après avoir identifié plus de 150 milliards d’euros investis dans ce secteur en Grande-Bretagne qui transitent par des paradis fiscaux.

Lire la suite

Inde : Le rêve d’une croissance à la chinoise

Ces dernières années, la Chine et l’inde ont toutes deux émergé en tant que superpuissances économiques mondiales, la Chine occupant toutefois la première place. Mais à l’heure où ralentit la croissance chinoise, et où la nécessité de réforme structurelle s’y fait de plus en plus pressante, les efforts du nouveau Premier ministre indien Narendra Modi en matière de réforme économique peuvent-ils lui permettre d’espérer voir l’Inde rattraper la Chine ?

Depuis les années 1980, la Chine connaît une croissance économique sans précédent, alimentée par une abondante main-d’œuvre à bas coût, de forts taux d’épargne et d’investissement, d’importantes réformes du marché, des politiques axées sur l’extérieur, ainsi que par une prudente gestion macroéconomique. Ses dirigeants aspirent désormais au statut de pays à revenu élevé, en développant pour cela des industries plus abouties sur le plan technologique.

Les performances économiques de l’Inde se sont révélées moins spectaculaires. La croissance économique a commencé à fortement s’accélérer au début des années 1990, grâce à la libéralisation du commerce et à d’autres réformes économiques. Ces réformes se sont par la suite relâchées, les déficits du budget et de la balance courante ont explosé, et la croissance annuelle du PIB est retombée aux alentours de 4 à 5%.

Conséquence, la Chine a pris de l’avance, son revenu par habitant ayant atteint 11 850 $ l’an dernier – soit plus que le double des 5.350 $ de l’Inde. La question se pose désormais de savoir si les efforts de Modi en direction d’une plus forte croissance permettront ou non de réduire cet écart de revenu au cours des prochaines décennies.

Lire la suite

Europe : L’odyssée d’un continent

Il a fallu des milliards d’années pour que l’Europe se forme, sous l’action de plaques tectoniques en perpétuel mouvement. Le globe-trotter Antoine de Maximy propose de découvrir son histoire et son actualité, inscrites dans les plis et les creux de la terre.

Le périple débute en Sicile, à Realmonte, où des dépôts de sel culminant jusqu’à 1500 mètres témoignent d’un événement survenu il y a six millions d’années. A cette époque, le continent africain s’avance vers l’Europe, fermant le détroit de Gibraltar. La Méditerranée s’assèche, laissant ces monticules salins, avant de se remplir de nouveau, 700.000 ans plus tard.

États-Unis : Les glaces Walmart ne fondent pas…

Walmart défie les lois de la physique. KIKN-FN, une petite radio du Dakota du Sud spécialisée dans la country en apporte la preuve en image. Dan Collins, un des chroniqueurs a entendu autour de lui qu’une glace Walmart ne fondait pas au soleil. Une légende urbaine qu’il a décidé de mettre à l’épreuve.

Constat de l’expérience: après 75 minutes sous un soleil de 30 degrés, la glace ne fond pas. La boule de glace lambda, qui sert d’élément de comparaison, est quant à elle devenue complètement liquide.

De peur d’ingurgiter trop d’agents chimiques, Dan Collins ne mange pas la glace de Walmart et refuse même de la donner à son chien. La vidéo, mise en ligne le 28 juillet, a été visionnée près de trois millions et demi de fois en trois jour.

Et les réactions sont nombreuses : de nombreux internautes ont échangé leurs inquiétudes sur Twitter sous le hashtag #icecreamsandwich  “C’est horrible. Merci de nous avoir montré ça”, commente l’un d’entre eux sur Youtube.

Étonné par la popularité soudaine de son crash-test, Dan Collins a décidé de consacrer une seconde vidéo au sandwich glacé où il répond aux commentaires des internautes. Le tout, sans se priver de quelques mauvais jeux de mots : “I scream, you scream, but the internet screams the loudest (j’ai crié, vous avez crié, mais internet a crié le plus fort)”.

Quand l’argent fait sécession

Après avoir connu une phase de repli entre la fin de la Première Guerre mondiale et les années 1960, les inégalités sont de nouveau en hausse. Jusqu’où les plus riches peuvent-ils creuser l’écart? Est-on condamné à revivre une fin de 19e siècle où les 10 % les plus riches détenaient 90 % des richesses? Quels sont les instruments de cohésion sociale à notre portée?

Dialogue entre Thomas Piketty, économiste et Thierry Pech, journaliste, dans le cadre du cycle de films “L’argent ne fait pas le bonheur (!)” au Forum des images, le 23 janvier 2014 à Paris.

Choc pétrolier : Cruel sera le réveil (Rediff.)

En rassemblant des images d’archives, des documents de la NASA et des extraits de films, le réalisateur Ray McCormack et le journaliste Basil Gelpke prévoyaient déjà, en 2006, la crise du pétrole dans laquelle nous sommes entrés en 2008.

Gaza : Le gaz dans le viseur

Pour comprendre quelle est une des raisons de l’attaque israélienne contre Gaza il faut aller en profondeur, exactement à 600 mètres sous le niveau de la mer, à 30 Km au large de ses côtes. Là, dans les eaux territoriales palestiniennes, se trouve un gros gisement de gaz naturel, Gaza Marine, estimé à 30 milliards de mètres cubes d’une valeur de milliards de dollars. D’autres gisements de gaz et pétrole, selon une carte établie par la U.S. Geological Survey (agence gouvernementale étasunienne), se trouvent en terre ferme à Gaza et en Cisjordanie.

En 1999, avec un accord signé par Yasser Arafat, l’Autorité Palestinienne confie l’exploitation de Gaza Marine à un consortium formé de British Group et Consolidated Contractors (compagnie privée palestinienne), avec respectivement 60% et 30% des actions, dans lequel le Fonds d’investissement de l’Autorité Palestinienne a un pourcentage de 10%. Deux puits sont creusés, Gaza Marine-1 et Gaza Marine-2. Mais ils n’entrent jamais en fonction, car bloqués par Israël , qui veut tout le gaz à des prix cassés.

Lire la suite

La guerre de l’or noir : la fin de l’ère du pétrole ? (Vidéo)

La production des gisements de pétrole existants connaît un déclin impressionnant. Or sans pétrole, tout notre système économique actuel s’effondre : transports, médecine, agro-industrie… Des États et des scientifiques se sont lancés dans une nouvelle ‘guerre’ de l’or noir, pour tenter de prolonger l’ère du pétrole.

Première observation : la production des gisements existants connaît un déclin impressionnant. Il faudrait, pour combler le déficit, trouver 5 millions de barils en plus par jour, l’équivalent de la production de l’Iran ou de l’Irak ! Deuxième constat, tout aussi inquiétant : personne ne connaît exactement l’état des réserves. Les chiffres avancés sont probablement surestimés. Or sans pétrole, tout notre système économique s’effondre : transports, médecine, agro-industrie… Il y a donc urgence à trouver le moyen de mieux exploiter les ressources disponibles et à en découvrir de nouvelles.

(Allemagne 2010)

Avec ou sans sanctions, les affaires des Européens en Russie en souffrance

Adidas manquera ses objectifs cette année, les fabricants allemands de machines-outils aussi: le mal est déjà fait pour beaucoup d’entreprises actives en Russie, avant même l’entrée en vigueur de sanctions économiques contre Moscou dont l’impact supplémentaire est difficile à évaluer.

D’abord, plus de chemise !
- Maintenant, plus de pantalon !
(caricature américaine)

Sur fond de crise ukrainienne, l’Union européenne a décidé d’interdire à partir de vendredi d’exporter certains produits vers la Russie et de bloquer l’accès aux marchés financiers européens à certaines banques russes.

Mais pour les entreprises implantées en Russie, cela fait déjà des mois que les affaires sont en souffrance, souligne la fédération allemande VDMA des fabricants de machines-outils.

Lire la suite

La Merveille des fonds marins

Les récifs coralliens occupent moins de 1% de la surface des océans, mais hébergent plus du tiers des espèces marines connues. Grouillant d’espèces comestibles, ils jouent un rôle essentiel pour l’alimentation des populations. Ils protègent aussi les côtes contre l’érosion et leur attrait touristique est un atout pour le développement économique des régions tropicales.

Faute d’accord sur sa dette, l’Argentine est en défaut de paiement

L’Argentine et les fonds spéculatifs américains n’ont pas réussi à se mettre d’accord mercredi sur la dette de Buenos Aires, qui se retrouve de nouveau en situation de défaut de paiement.

Ce scénario a poussé mécaniquement l’Argentine au défaut de paiement sur un montant minime pour un État, 539 millions de dollars (489 millions de francs), la 3ème économie d’Amérique latine n’étant pas en mesure de payer cette somme avant minuit jeudi (6h00 en Suisse).

Deuxième défaut de paiement en 13 ans

C’est la 2ème fois en 13 ans que l’Argentine se retrouve en défaut de paiement. Selon les analystes, une des premières conséquences de ce cas de figure est d’éloigner durablement l’Argentine de l’accès aux marchés internationaux des capitaux, dont elle est exclue depuis sa faillite en 2001.

L’Argentine avait obtenu un délai de 30 jours qui expirait mercredi pour rembourser des créanciers ayant consenti une remise de dette de 70% après la crise de 2001.

Secours Populaire : La solidarité ne s’arrête pas l’été

Même pendant l’été, certaines associations restent ouvertes pour venir en aide aux plus démunis. C’est le cas du Secours Populaire, dont les bénévoles restent mobilisés pour distribuer des denrées alimentaires. Quand d’autres profitent des vacances pour donner de leur temps. Reportage dans une antenne du 18e arrondissement de Paris.

L’eau : Un marché sous pression

Les questions que se posent les consommateurs autour de l’eau sont nombreuses. Faut-il préférer celle du robinet ou celle en bouteille? Quels risquent encourent-ils en consommant l’une plutôt que l’autre? Quel avenir pour cette ressource naturelle?

En France, l’industrie de l’eau en bouteille génère environ 3,5 milliards d’euros de bénéfices par an et représente 2,5 % de l’industrie agroalimentaire. Dans le même temps, la facture d’eau que doivent régler les particuliers s’alourdit régulièrement depuis 15 ans. La qualité de l’eau, sous toutes ses formes, ne cesse quant à elle de se dégrader.

Sa mise aux normes de distribution s’avère de plus en plus coûteuse. A l’occasion de la semaine de l’eau, des responsables de distribution, des minéraliers et des partisans de la re-municipalisation de l’eau décryptent ce marché, sous tension.

On a retrouvé la mémoire de l’eau !

Mort en 2004, Jacques Benveniste, chercheur à l’Inserm, fut au centre d’une controverse mondiale avec sa thèse sur la mémoire de l’eau. Appliquant cette théorie à ses propres recherches, le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a fait un constat surprenant qui provoquera peut-être une révolution en matière médicale…

A l’origine de la vie sur Terre, l’eau est indispensable à la survie des espèces. Mais, pour certains scientifiques, cet élément fondamental aurait des capacités insoupçonnées.

Dans les années 1980, un médecin immunologue de renom, Jacques Benveniste, affirmait avoir découvert que l’eau serait capable de garder en mémoire les propriétés des molécules avec lesquelles elle a été en contact, même lorsqu’elles ne s’y trouvent plus. Une étonnante théorie qui a fait l’objet d’une énorme controverse.

Grèce : La fabuleuse machine d’Anticythère

Deux tempêtes au même endroit, à deux mille ans d’écart, ont forcé les chercheurs à changer leur regard sur le développement technologique de la Grèce antique. En 1901, des plongeurs surpris par une tempête se réfugient sur l’île d’Anticythère, entre le Péloponnèse et la Crète.

L’alerte passée, ils explorent les eaux autour de l’île et découvrent, dans l’épave d’un navire naufragé un siècle avant notre ère, un formidable trésor archéologique. Parmi les statues et les pièces, un mystérieux objet de bronze de la taille d’un ordinateur portable, présentant sur ses deux faces des cadrans gradués et mobiles.

Les Grecs connaissaient-ils déjà le calculateur analogique ? Une mystérieuse machine, découverte près de l’île d’Anticythère, commence à livrer ses secrets.

Très vite on comprend que ce mécanisme permettait de présenter divers phénomènes astronomiques et de calculer les dates d’éclipses de Soleil et de Lune, ainsi que celles des Jeux olympiques. Patiemment reconstituée ces dernières années à partir des quatre-vingt-deux fragments de roues dentées, d’aiguilles, d’axes et de tambours éparpillés dans la cargaison, la fabuleuse machine d’Anticythère fait apparaître une somme de savoirs et de savoir-faire dont on n’imaginait guère capables les mathématiciens de la Grèce antique.

Mais si le mécanisme a été créé à Syracuse, comme semblent l’indiquer les dernières études de l’équipe de chercheurs internationale qui a exploré les mystères de cette machine, il n’est pas interdit d’y voir l’héritage du grand Archimède, né dans cette ville une centaine d’années plus tôt.