Les jardins font la ville

Le jardin est-il juste une alternative à la ville ou est-il en résistance, en dissidence au sein de l’urbain? Comment l’”espace vert” construit-il le paysage citadin? Une mise en perspective de l’histoire du jardin public permet de mieux appréhender le travail des paysagistes. Comment l’espace privé devient-il paysage public ? Comment le jardin public est-il conçu comme lieu intégrant, consacré à ceux qui viendront en jouir ?

En France, en Allemagne et en Espagne, le film s’attache à montrer des lieux emblématiques où les paysagistes Michel Péna, Gilles Clément, Pascal Cribier et Peter Latz confrontent leur approche à la réflexion d’urbanistes comme Olivier Mongin et François Barré. Séduction “Le jardin a une place à tenir en tant que ‘mi-lieu’ entre le privé et le public, ce ‘public’ de l’espace public démocratique où je ne suis plus anonyme puisque je délibère.

Dans un jardin, je peux rester anonyme si je le désire, mais c’est un lieu de frottement, de séduction. Les jardins sont le pendant des fameux passages si bien décrits par Walter Benjamin, mais en grand et non couvert. Ou couvert par les arbres : c’est une petite forêt urbaine, pourrait-on dire. Le jardin, c’est cela : une espèce de monument revalorisé comme tel, dans une période où notre problème est de retrouver le lien entre la nature et la culture, le public et le privé.

Alaska : Le plus grand gisement de pétrole d’Amérique du Nord

Le plus grand gisement de pétrole d’Amérique du Nord se trouve à Prudhoe Bay, en Alaska.

Rencontre avec Vince, un ouvrier qui y travaille depuis 28 ans. James, quant à lui, est camionneur sur la Dalton Highway, qui relie le puits à la civilisation. Enfin, Heimo Korth, un trappeur, vit toute l’année au fond des bois, à des centaines de kilomètres
de ses semblables.

Buffets à volonté : Une recette en or !

Quel est le point commun entre un club de vacances, un bar branché, un restaurant routier et une table de luxe ? Le buffet à volonté. Inventé dans les années 1960 avec la naissance des premiers clubs de vacances, ce type de restauration s’est aujourd’hui imposé partout. Le concept est simple: des dizaines de plats proposés pour un prix fixe et la possibilité de se resservir à l’infini.

Une avalanche de plats dont les clients raffolent, et qui fait aussi le bonheur des restaurateurs car avec sa nourriture basique et l’absence de serveurs, le buffet est une formule très rentable.

Mais la qualité est-elle toujours au rendez-vous ? Est-il bien raisonnable pour la santé de consommer sans modération ? Côté hygiène, les clients prennent-ils des risques ?

Enquête sur ce nouveau mode de restauration, et rencontre avec ceux pour qui buffet rime avec succès.

Idriss Aberkane : « Avec le biomimétisme, il n’y aura plus de déchets »

Idriss Aberkane, chercheur en neurosciences cognitives et ambassadeur de l’Unitwin et de l’Unesco, fait partie de ces scientifiques qui s’attardent sur les incroyables capacités du vivant à créer ce dont il a besoin pour répondre à une situation spécifique. Son objectif, tirer des enseignements du biomimétisme et si possible des applications concrètes au profit d’un équilibre environnemental.


Au delà d’une vision purement scientiste, ce chercheur questionne la notion de « connaissance » en société qu’il observe comme le pétrole infini de l’avenir. Couplé à la maitrise du biomimétisme, cette connaissance pourrait mener à une économie bleue circulaire où les déchets seraient de l’ordre du passé car nous aurions simplement appris à ne plus en produire…

« Dans une société marquée par les notes et les labels, l’éducation actuelle est pratiquée de façon industrielle, avec pour objectif de servir l’économie. Ce qui produit le « gavage intellectuel » auquel sont soumis les enfants. Pour en sortir, il faut développer un appétit pour la connaissance, faire en sorte que les savoirs s’acquièrent dans le plaisir et non plus dans la douleur. » explique le chercheur sur le site de TEDx.

Il fut invité à discourir pour le CESE (Conseil Économique, Social et Environnemental) dont le but est « d’explorer les avancée du biomimétisme, identifier ses acteurs, évaluer l’état de la recherche fondamentale et appliquée » pour encourager cette transition vers des modes de production plus sains.

Paris : Des chefs cuisiniers adeptes des jardins sur les toits

En plein Paris, des chefs cuisiniers séduits par la mode du “consommer local” se lancent dans l’installation de potagers sur les toits.

Je trouve que c’est un outil formidable pour la créativité et puis justement pour éviter d’être dans une routine quotidienne de faire les mêmes menus, les mêmes plat. Tous les jours, ça change, en fonction des semaines et des saisons“, explique Ogier Pottiez, chef en second au “Frame”, restaurant de l’hôtel Pullman Eiffel.

Inde : Le yoga, nouvelle arme d’influence

Le Premier ministre indien utilise le yoga comme outil d’influence et de pouvoir. Le yoga devient aujourd’hui un vecteur de rayonnement de l’Inde dans le monde, mais aussi un levier de croissance économique: derrière le salut au Soleil, il y a un marché qui se calcule en dizaines de milliards d’euros.

Japon : La forêt éternelle

Si l’écosystème de la forêt japonaise a été préservé malgré la présence de l’homme, elle le doit au principe d’harmonie et d’autosuffisance qui régit les rapports des Japonais à la nature. Depuis près de 4.000 ans, ils pratiquent une technique de brûlis qui vise autant à entretenir la forêt qu’à profiter de ses fruits.

Les drones : des engins scientifiques ou meurtriers ?

Les drones ont le vent en poupe : les Etats-Unis forment actuellement plus de pilotes destinés aux drones qu’aux avions de chasse. Et la gamme de drones ne cesse de s’étoffer : le plus petit modèle a la taille d’une mouche. De quoi révolutionner les pratiques d’espionnage et de surveillance.

Ces images ont fait le tour du monde : avec une précision chirurgicale, des drones de combat tuent des terroristes au Pakistan. C’est du moins ce que les militaires veulent nous faire croire. Les dégâts causés ne se limitent pourtant pas à ces théâtres d’intervention. ” X:enius ” fait le point et découvre au passage que les drones peuvent aussi sauver des vies. Comme lorsqu’ils permettent aux faons d’échapper à une mort certaine causée par les moissonneuses batteuses. En cas d’accident ou de catastrophe, les drones servent aussi à prendre des mesures et à effectuer des relevés…

Faut-il se méfier des vaccins ?

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé la tenue d’un débat nationale sur les vaccins. Les Français en sont parfois méfiants. Aujourd’hui en France, seulement trois vaccins sont obligatoires : ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.

Mais problème : le vaccin qui ne contient que ces trois formules (DTP) est en rupture de stock depuis des mois. On ne trouve plus que des vaccins combinés. Certains parents estiment qu’on leur force la main en leur imposant d’autres vaccins qui ne sont pas obligatoires même s’ils sont recommandés.

Côté bénéfices et risques, les vaccins ont des effets secondaires : fièvre, douleurs articulaires ou plus graves, on soupçonne le vaccin contre la grippe A d’être responsable de cas de narcolepsie. Mais pour les autorités sanitaires, les bénéfices restent bien supérieurs aux risques, même si 24% des médecins généralistes se méfient de certains vaccins.

Italie : Le marché de la contrefaçon est en pleine expansion

Sur la carte de la contrefaçon, Naples (Italie) est à marquer d’un point rouge. La ville est même la capitale du secteur en Europe. L’économie de ce marché est phénoménale. Le bilan des autorités permet de mesurer l’iceberg.

20 millions d’euros de marchandises ont été saisis cette année et 50 ateliers ont été démantelés par la police. Cela correspond à plus d’un par semaine. Les filières ont été identifiées. Les deux tiers des matières premières arrivent de Chine par le port. Et la conception se fait sur place dans des ateliers clandestins.

Pour le reste, les triades chinoises se sont alliées à la Camorra napolitaine qui contrôle la distribution sur les marchés. La vente est effectuée par des clandestins venus d’Afrique. A Naples, l’économie est décomplexée. Mais la contrefaçon fait perdre 6,5 milliards d’euros de recette par an.

Grande-Bretagne : Les Noirs ont 2 fois plus de risque que les Blancs d’avoir un cancer de la prostate

La Ligue de recherche contre le cancer de Grande-Bretagne vient de calculer le risque de souffrir d’un cancer de la prostate en fonction de son groupe ethnique. Les hommes d’origine africaine ont deux fois plus de risques que les hommes d’origine caucasienne.

Des scientifiques britanniques viennent de découvrir que les hommes d’origine africaine vivant en Angleterre ont deux fois plus de risques d’être diagnostiqués d’un cancer de la prostate et d’en mourir que les hommes d’origine caucasienne. Pour la première fois en effet, la Ligue de recherche contre le cancer de Grande-Bretagne s’est penchée sur les origines ethniques des patients souffrant d’un cancer de la prostate.

Leur étude, publiée sur le site médical biomedcentral.com indique qu’au cours de sa vie, un Britannique aura 1 chance sur 8 d’avoir un cancer de la prostate, mais que cela passe à 1 chance sur 4 s’il est d’origine africaine et à 1 chance sur 13 s’il est d’origine asiatique.

Quant au risque de mourir de ce cancer, il est de 1 sur 24 pour les hommes d’origine européenne, de 1 sur 12 pour ceux d’origine africaine et de 1 sur 44 pour ceux d’origine asiatique. Enfin, l’âge du diagnostic diffère également puisque le cancer apparaît en moyenne 5 ans plus tôt chez les hommes d’origine africaine.
Lire la suite

“La femme grosse est le dernier tabou de l’économie capitaliste”

L, XL, XXL, triple XL,… des tailles qui correspondent à la corpulence de certains acheteurs mais qui font horreur à certaines marques. La mode a d’ailleurs tendance à vouloir faire disparaître les personnes à forte corpulence de leurs rayons, ou en tout cas à bien les cacher.

C’est parce qu’elles sont vouées à des logiques de rentabilité et face à la réalité du marché qu’elles développent de grandes tailles. Comment fonctionne le marketing de la mode XL ? Les réponses avec le spécialiste Benoît Heilbrunn.


Mode : “La femme grosse est le dernier tabou de… par lemondefr

Dopage génétique, les mutants attaquent !

Le dopage génétique est en passe de voler la vedette à l’EPO, la testostérone et autres anabolisants. Cette nouvelle méthode, qu’on croirait venue de la science-fiction, est au cœur des préoccupations de l’Agence mondiale antidopage.

La visite de centres de recherche américains et européens permet d’en savoir plus sur cette technique dangereuse, à ce jour totalement indécelable. Personne ne sait si des athlètes profitent déjà de cette avancée médicale, destinée à l’origine à soigner les patients victimes de myopathies héréditaires. Les tests effectués sur des souris de laboratoires prouvent que les effets secondaires sont nombreux.

Les Celtes ont-ils découvert l’Amérique 1.500 ans avant Colomb ?

Aux confins des Andes et de l’Amazonie, des archéologues ont trouvé les traces d’un peuple depuis longtemps disparu, plus ancien que les Incas et dont l’origine reste un mystère : les Chachapoyas.

De leur passage restent quelques vestiges, notamment des nécropoles et la plus grande citadelle connue du continent américain, à Kuelap, au Pérou.

Depuis des années, le chercheur allemand Hans Giffhorn collecte des indices tendant à prouver que les Chachapoyas descendaient des Celtes. D’étonnantes analogies lient en effet les deux civilisations : constructions en pierre de forme ronde, symboles religieux, représentation des divinités, techniques de trépanation médicales ou cultuelles, ou même certaines armes comme les lance-pierres.

Une thèse étayée par les écrits de l’historien grec Diodore de Sicile, au Ier siècle avant J.-C., affirmant que les Carthaginois connaissaient des terres mystérieuses très loin à l’ouest de l’Atlantique. Auraient-ils affrété des navires dans cette direction en embarquant des Celtes dont ils prisaient les qualités de soldats d’élite ?

De nombreux descendants des Chachapoyas du Pérou ont aujourd’hui la peau claire et les cheveux blonds : seraient-ils des Celtes arrivés avec les Carthaginois ?

Dolomiti 2015 – Dolomites 2015

Le massif des Dolomites se situe au nord de l’Italie. Son nom provient de celui du géologue français Déodat Gratet de Dolomieu qui fit de nombreux travaux relatifs aux propriétés particulières de la roche de ce massif. Les Dolomites sont caractérisés par des murailles verticales, des falaises abruptes et une forte densité de vallées très étroites, longues et profondes. On y trouve aussi des reliefs glaciaires et des systèmes karstiques. Le tout est caractérisé par une nature dynamique avec de fréquents éboulements, inondations et avalanches. Les Dolomites sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2009.

Dolomiti 2015 from Franco Grisa on Vimeo.

Quand la pub avance masquée

Les publicitaires ont aujourd’hui affaire à des interlocuteurs avertis et les réclames des Trente Glorieuses ne font plus recette. En effet, il ne suffit plus désormais de dire qu’une lessive lave plus blanc que blanc pour convaincre les ménagères d’acheter leur baril.

Le consommateur moderne a atteint l’âge adulte et se méfie des affiches, rengaines et autres manipulations publicitaires, lorsqu’il ne tourne pas en dérision les slogans. Pour parvenir à leurs fins, les marques ont affiné leurs tactiques, quitte à masquer leur nature réelle et flirter avec la ligne rouge. Labels, produits de l’année, publicités sur Internet, quelles sont les nouvelles stratégies déployées par les professionnels de la réclame ?

France – 2013

1940, l’or de la france a disparu (Rediff)

Pendant toute la durée de la guerre, mises à l’abri hors de l’Hexagone, les réserves d’or détenues par la Banque de France échappent à l’Allemagne et aux Alliés. Les 2500 tonnes de lingots et de pièces entreposées au siège, le deuxième plus gros stock mondial, constituent alors un patrimoine très convoité.

Dès leur entrée dans Paris, les officiers du Reich tentent de s’en emparer. Une course contre la montre s’engage alors pour faire sortir le trésor de la métropole. En l’espace d’un mois, 300 camions prennent la route. La marine prend le relais. A la fin de la guerre, seulement 395 kilos d’or manqueront à l’appel. Retour sur cette incroyable épopée.

Épigénétique : Nous sommes ce que nous mangeons

Pourquoi deux vrais jumeaux ne sont-ils pas sujets aux mêmes maladies? Selon les chercheurs, de nombreux facteurs influent sur notre organisme, et en premier lieu, l’alimentation : celle-ci aurait une influence directe sur nos gènes et ceux de nos descendants.

La question de savoir dans quelle mesure nous sommes préprogrammés ou façonnés par l’environnement continue à susciter des controverses. Le domaine de l’épigénétique est apparu pour combler la brèche entre l’inné et l’acquis. La définition la plus courante de l’épigénétique est « l’étude des changements héréditaires dans la fonction des gènes, ayant lieu sans altération de la séquence ADN ».

En d’autres termes, si la génétique cherche à établir la relation entre les gènes et l’hérédité, l’épigénétique étudie comment l’environnement interagit avec les gènes pour modifier la façon dont ils s’expriment.

Katanga, la guerre du cuivre

Située dans le sud-est de la République démocratique du Congo, la province du Katanga concentre d’importants gisements de cuivre et de cobalt. Longtemps exploitées par l’Union minière du Haut Katanga, créée au début du XXe siècle par les colons belges, les carrières ont été nationalisées par le président Mobutu en 1966.

Son clan s’appropriant les richesses sans jamais les réinvestir, la production tombe alors en sommeil, précipitant des milliers de travailleurs au chômage.
Aujourd’hui, massivement devenus “creuseurs illégaux”, ces hommes vivent dans la pauvreté et doivent faire face à la ruée des nouveaux investisseurs étrangers, chinois et indiens en tête.

Arte (2012)

Maison : Les nouveaux filons pour réduire les factures

Le chauffage est le poste de dépenses sur lequel beaucoup de Français aimeraient faire des économies. Il existe des solutions pour réduire la facture énergétique comme changer de chaudière, isoler des murs ou s’équiper de fenêtres. Mais il y a des erreurs à ne pas commettre.

L’équipe du magazine s’est penchée sur les tarifs dits « imbattables » mais qui réservent parfois bien des surprises. D’autre part, les journalistes ont enquêté sur les syndics (souvent pointés du doigt par les copropriétaires), cherchant à comprendre comment ils fixent leurs honoraires, quelles sont leurs méthodes de travail et les pièges qui se cachent dans certains contrats.

Partie 1:

Internet : la pollution cachée

Propre en apparence, le monde virtuel est beaucoup plus polluant qu’on ne l’imagine. Sa consommation vorace en électricité se heurte à la diminution des ressources énergétiques. En explorant l’univers des data centers, ce film pointe la question de l’avenir d’Internet, peut-être à l’origine d’une troisième révolution industrielle.

C’est l’histoire de Rebecca et de son double numérique. Cette petite fille qui vient de naître a déjà une identité virtuelle. Fil rouge de ce documentaire, elle incarne ce début de XXIe siècle qui a vu Internet envahir nos vies : la moindre de nos activités, comme payer nos impôts, acheter un livre, commander des fleurs, est numérisée, informatisée et circule via le réseau. Aujourd’hui, 247 milliards de mails transitent chaque jour par la Toile.

Une façon plus économique et moins polluante de communiquer, pourrait-on penser : il n’en est rien ! « Internet, c’est avant tout une infrastructure de réseaux lourde, rappelle Jean-Luc Vuillemin, directeur réseau chez Orange. Ce sont des millions de kilomètres de cuivre, de fibre optique. » Pierre angulaire du système, le data center est le centre qui permet de traiter les données, de les stocker, puis de les réorienter vers leurs destinataires.

Or, les besoins en électricité de cette base névralgique qui fonctionne jour et nuit sont énormes, parfois autant que ceux d’une grande ville ! Seule façon d’assurer à la fois la ventilation des milliers de serveurs en surchauffe et d’alimenter les générateurs qui prémunissent contre les coupures d’électricité…

Réalisé par Coline Tison et Laurent Lichtenstein (France – 2013)

Le rat est-il une poule aux oeufs d’or ?

Dans les jardins du Louvre, à Paris, dans le métro de New-York, dans des hôpitaux chinois, mais aussi dans nos campagnes, les rats prolifèrent. En France, selon les pompiers, ils seraient responsables du tiers des incendies inexpliqués. Sur la planète, ils détruiraient chaque année 15% de la production mondiale de riz, blé et céréales. De quoi nourrir 600 millions d’humains.

En cause, des négligences en matière d’hygiène, mais pas seulement. Depuis quelques années, les raticides anticoagulants fabriqués par les géants de la chimie et utilisés par les «dératiseurs» ne suffiraient plus à éliminer les rats. Car de plus en plus de rongeurs seraient désormais « résistants » à ces raticides anticoagulants.

En France, ces nouveaux «rats résistants» ont déjà été repérés dans 41 des 92 plus grandes villes. Résultat paradoxal : les industriels vendent toujours plus de raticides, mais ces raticides sont de moins en moins efficaces. Allons-nous être envahis par les rats ? Pourquoi les géants de la chimie ne commercialisent-ils pas de nouvelles molécules raticides plus efficaces ?

Détresse psychologique au travail, le tabou

Jutta Seiler, puéricultrice depuis vingt-cinq ans, Birte Kreitlow, fonctionnaire du land de Berlin, Günter Ebner, ancien militaire, et René Bidmon, tuyauteur-soudeur, ont en commun d’avoir connu une profonde détresse psychologique liée à leur emploi. Leur maladie a été diagnostiquée burn-out, dépression, trouble bipolaire ou alcoolisme.

France – 2013

Éolien français : Vents contraires sur le marché de l’air

Quelle est la réalité économique de la filière éolienne en France, dans un marché de l’énergie en crise? Que sait on de la production d’énergie éolienne en France? Elle bénéficie d’un a priori plutôt favorable, puisqu’il s’agit d’une énergie propre, renouvelable, et qu’elle vise à abaisser notre dépendance au nucléaire.

Émission “Le Magazine de la rédaction” diffusée sur France Culture le 31/10/2014

D’ailleurs la loi sur la transition énergétique récemment votée par le Parlement maintient le cap de 20% d’énergie renouvelable produite d’ici 10 ans.
Lire la suite

« Révolution monétaire » : Débat entre Étienne Chouard, Stéphane Laborde et Jean Baptiste Bersac

En juin dernier, le 4ème Singe et le Cercle des Volontaires se sont réunis autour d’Étienne Chouard, Stéphane Laborde et Jean-Baptiste Bersac pour une discussion sous forme de table ronde sur la monnaie et l’économie.

En cette période trouble où le modèle économique du capitalisme arrive en bout de course et n’est plus pertinent pour répondre aux attentes de demain, il est temps de proposer une alternative.

Redéfinir le modèle de la monnaie, s’en détacher et mieux, comprendre notre dépendance à celle-ci est aujourd’hui d’autant plus simple qu’internet et l’arrivé des monnaies virtuelles (type Bitcoin) est une réalité.

Cette table ronde animée par Romain du 4ème Singe, réunit et donne la parole libre à trois intervenants aux réflexions de grande qualité sur le sujet :

Lire la suite

Les drones, un usage controversé

Les drones, des robots volants, ont révolutionné la surveillance et les doctrines militaires. L’Israélien Abe Karem et des ingénieurs du MIT ou de l’US Air Force décrivent les aspects techniques de ces machines, vouées à une évolution rapide et dont les performances ne cessent de croître.

Mais il faut aussi s’interroger sur les problèmes éthiques posés par le recours aux drones par les armées pour effectuer des frappes hors du droit international. Les États-Unis utilisent massivement ces avions sans pilote pour bombarder des cibles un peu partout dans le monde. Des missions qui provoquent souvent la mort de civils.

États-Unis 2013

Finlande : La forêt regorge de petits trésors

Les forêts ne nous offrent pas que du bois, mais de petits trésors naturels qui peuvent être importants pour l‘économie des régions forestières. Que peut apporter la science dans ce domaine?

Dans la région de Carélie en Finlande, les scientifiques qui participent à un projet de recherche européen baptisé StarTree ont mis au point un système pour prévoir quelle sera l’importance de la cueillette de champignons, de plantes ou de petits fruits. Un Finlandais sur deux la pratique.

Les sans-abri d’Hollywood

La journaliste d’investigation Mariana van Zeller et Darren Foster mettent un pied dans le monde peu connu des jeunes sans-abri d’Amérique. Ils se plongent dans leur quotidien et dorment avec eux dans les rues, pour vivre au plus près leur vie de sans-abri. Mariana et Darren vont très vite se rendre compte des limites qu’ils doivent franchir pour survivre.

États-Unis (2013)

Déchets toxiques, mortel héritage

Toxiques, précieux par leurs composants et toujours plus abondants, les déchets électriques et électroniques déferlent sur la planète. Partiellement recyclés dans les pays du nord, nos téléphones, ordinateurs, télévisions et frigos prennent les chemins du sud pour une deuxième vie, souvent courte, souvent illégale, avant de finir brûlés et démantelés sur des décharges, causant des dommages irréparables pour la santé et l’environnement. Enquête de la Suisse à l’Afrique.


TEMPS PRÉSENT Déchets toxiques, mortel héritage par bluekonnie