Alexandre Mirlicourtois : « Réduction du chômage et petits arrangements statistiques »

Par Alexandre Mirlicourtois – Directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

Le chômage c’est le critère de la réussite ou de l’échec d’une politique économique. Et comme disait Mark Twain : « les faits sont têtus. Il est plus facile de s’arranger avec les statistiques ». Et l’on peut en effet se demander parfois, si l’art de réduire le chômage n’est pas d’abord celui d’acclimater les conventions comptables.

États-Unis : Le business de la santé

Il ne fait pas bon tomber malade aux États-Unis. Contrairement à la France, le système de santé américain est régi par des assurances privées hors de prix. Afin de payer leurs frais médicaux, des milliers d’Américains font appel à la solidarité publique et organisent tombolas de quartiers et appels aux dons sur internet.

Quand cela ne suffit pas, les hôpitaux engagent des agences de recouvrement pour partir à la chasse de ces “mauvais payeurs” atteints d’un cancer, d’une maladie rare ou victime d’un accident.

Face à ces méthodes coup de poing, un hôpital low-cost propose des soins de qualité à bas prix. Contrairement à la pratique courante, ils affichent leurs prix avant de pratiquer les soins.

Assurance-vie : Le conseil d’une ex-directrice de Goldman Sachs

Selon Natacha Valla, ancienne directrice exécutive chez Goldman Sachs de 2008 à 2013, l’argent placé sur les contrats d’assurance-vie est depuis longtemps évaporé et il faudra donc prendre les pertes, d’une manière ou d’une autre.

Émission C dans l’air (15 Oct. 2014)

Natacha Valla a été Directrice Exécutive chez Goldman Sachs de 2008 à 2013, après avoir été économiste à la BCE, puis à la Banque France. Elle a également été consultante pour le FMI et l’OCDE. Parallèlement elle a enseigné à HEC, l’IEP et l’université de Paris Dauphine. Elle a reçu le prix 2000 de la Society for Computational Economics.

Narco-finance, les impunis (Vidéo)

C’est l’histoire d’une stratégie industrielle très maîtrisée : diversification des activités, conquête de nouveaux marchés, investissements à l’étranger, rien que de très banal dans une économie mondialisée. À ceci près que l’entreprise en plein essor filmée par Agnès Gattegno n’est pas répertoriée au registre du commerce mais plutôt fichée au grand banditisme.

Son documentaire montre comment, grâce à la dérégulation des marchés et à l’obsession du profit qui régit les milieux financiers, les sociétés criminelles comme les cartels de la drogue peuvent s’épanouir mondialement et dans une relative impunité.

Au Mexique, les narcotrafiquants vampirisent l’économie locale. Profitant des largesses d’une police corrompue et d’un système bancaire complice, ils ont fait main basse sur une partie des domaines agricoles, dont ils contrôlent la production et les prix.

Réalisé par Agnès Gattegno (France – 2014)

Quand le gouvernement voulait supprimer les “petites taxes”

En avril dernier au Sénat, le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, formulait une promesse chiffrée pour remettre un peu d’ordre dans tout les prélèvements : un milliard d’euros de prélèvements en moins. Six mois plus tard, et alors que les parlementaires discutent toujours du budget, la promesse est-elle tenue?

Innovations alimentaires : Ce que vous mangerez demain

Un steak conçu en laboratoire, des spaghettis d’algues ou de la mayonnaise sans œufs … des aliments que l’on mangera peut-être demain. Connu pour être le salon de l’innovation alimentaire, le Sial présente chaque année d’étonnantes découvertes.

Certaines inventions sont déjà présentes dans nos magasins. Ainsi, il est désormais possible de faire pousser soi-même des pleurotes dans son salon ou dans sa cuisine. Les graines de champignons poussent dans un carton, des copeaux de bois font office de terreau. Il faut y ajouter de l’eau et au bout de 10 jours, il n’y a plus qu’à ramasser les champignons.

Montpellier (34) : 4 cas de chikungunya

Le chikungunya provoque de fortes fièvres avec des douleurs articulaires. Il n’y a pas de vaccin. Dans certains cas, ces douleurs et des raideurs persistent plusieurs mois, voire plusieurs années. La maladie peut être mortelle chez les patients fragilisés, notamment les personnes âgées.

Meisenthal (88) : L’art des maîtres verriers

Le centre international d’art verrier de Meisenthal (Vosges) reçoit mardi 21 octobre le prix d’excellence de l’intelligence de la main. Une récompense prestigieuse pour son savoir-faire et sa créativité.

Meisenthal est un village de tradition verrière depuis 1704. Le verre est du sable porté à plus de 1 200 degrés dans le four. “Chez moi dans la famille, c’est de père en fils, j’avais deux grands-pères souffleurs et mon papa était tailleur sur verre, j’adore mon métier, c’est même une passion” explique Jean-Marc Schild, maître verrier à Meisenthal.

Sept verriers travaillent dans cet atelier. Des étudiants étrangers viennent même y apprendre les richesses de l’artisanat français. Une profession qui commence aussi à se féminiser. Les mentalités commencent à évoluer raconte Marie-Anne Baccichet, qui a quitté le dessin pour devenir souffleur de verre. “Dans les pays scandinaves et aux USA, elles sont très bien accueillies et ça commence à changer un peu en France.

Le rat est-il une poule aux oeufs d’or ?

Dans les jardins du Louvre, à Paris, dans le métro de New-York, dans des hôpitaux chinois, mais aussi dans nos campagnes, les rats prolifèrent. En France, selon les pompiers, ils seraient responsables du tiers des incendies inexpliqués. Sur la planète, ils détruiraient chaque année 15% de la production mondiale de riz, blé et céréales. De quoi nourrir 600 millions d’humains.

En cause, des négligences en matière d’hygiène, mais pas seulement. Depuis quelques années, les raticides anticoagulants fabriqués par les géants de la chimie et utilisés par les «dératiseurs» ne suffiraient plus à éliminer les rats. Car de plus en plus de rongeurs seraient désormais « résistants » à ces raticides anticoagulants.

En France, ces nouveaux «rats résistants» ont déjà été repérés dans 41 des 92 plus grandes villes. Résultat paradoxal : les industriels vendent toujours plus de raticides, mais ces raticides sont de moins en moins efficaces. Allons-nous être envahis par les rats ? Pourquoi les géants de la chimie ne commercialisent-ils pas de nouvelles molécules raticides plus efficaces ?

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Du micro au nano

Dans le premier épisode de la série documentaire Bienvenue dans le nanomonde, nous serons témoins du passage du micromonde du 20e siècle, au nanomonde du 21e siècle. Nous découvrirons comment est née l’idée d’assembler des objets atome par atome, oubliant la traditionnelle fabrication d’objets à partir de blocs de matière première.

Nous nous laisserons guider par les découvreurs et chercheurs les plus talentueux. En leur compagnie, nous irons jusqu’à la logique ultime des nanotechnologies qui, théoriquement, nous permettront d’assembler n’importe quel objet à partir d’atomes!

La revanche des cancres

Ils ne sont pas passés par les grandes écoles, ils ne sont pas non plus diplômés de l’enseignement supérieur… et pourtant, à 25 ans à peine, ils sont déjà chefs d’entreprise.

Jason qui était en échec scolaire, dirige aujourd’hui une société d’aide à la personne et emploie 15 salariés. Après un bac pro, Paul, lui, a lancé une entreprise de lunettes fantaisie. Il est désormais invité dans les écoles de commerce pour donner des conseils aux étudiants.

Calculer soi-même le pic mondial de production de pétrole

Bonjour! J’ai fait cette vidéo le lundi 21 avril 2014. Le but est de vous montrer, en quelques minutes seulement, comment visualiser par vous-même le pic mondial de production de pétrole.

Écrivez www.eia.gov dans le signet Adresse de votre navigateur et vous arrivez sur le site de l’EIA, EIA c’est une agence indépendante de la statistique aux États-Unis et qui représente LA bible que tous les dirigeants du monde utilisent pour prendre leurs décisions concernant les politiques énergétiques.

En passant la souris sur Geography, une fenêtre apparaît, cliquez sur International Energy Statistics. Vous arrivez sur la page des statistiques internationales concernant l’énergie. Passez la souris sur Petroleum une fenêtre apparaît. Passez sur Production, puis cliquez sur Monthly/Quartely
Lire la suite

Pas besoin d’humains (Vidéo)

« Humans need not apply » [NDLR : peut se traduire par : Pas besoin d'humains] dresse un tableau pessimiste d’une civilisation où la double logique de rentabilité et de sécurisation va pousser de plus en plus l’homme sur le côté : les robots feront de plus en plus facilement, pour moins cher, des tâches de plus en plus complexes, et cela mieux que l’homme, même si ce n’est pas de façon parfaite.


(NB : si les sous-titres ne se lancent pas automatiquement, cliquer sur le bouton “Sous-titres” en bas à droite)

(Merci à Martine)

Après la « ferme des 1.000 vaches », la ferme des 250.000 poules (Màj vidéo)

Addendum du 19/10/2014 : Au cœur de la « ferme des 1.000 vaches »

Rien ne semble devoir stopper le développement des fermes-usines en France. Après l’ouverture de la très controversée «ferme des 1.000 vaches» à Abbeville, c’est un autre projet, encore plus ambitieux, qui devrait voir le jour dans la Somme selon le Journal du Dimanche.Un établissement capable d’accueillir 250.000 poules pondeuses doit ouvrir ses portes dans quelques mois à Beauval dans la Somme, à 40 kilomètres seulement de… la ferme des 1.000 vaches.
Lire la suite

Microcrédit : 1.000 euros suffisent pour créer une entreprise

Le microcrédit pour changer de vie. Ancien agent immobilier au chômage, Alain Ribaut s’est reconverti. Il est aujourd’hui négociant en vin. Son affaire, il a pu la lancer grâce à un microcrédit délivré par l’Adie, une association qui aide les personnes exclues du marché du travail à lancer leur boîte.

Grâce aux 1 000 euros qu’on lui a prêtés, Alain a pu remettre le pied à l’étrier. Et retrouver confiance. C’est que l’entrepreneur revient de loin. Il y a dix ans, il a tout perdu : faillite de son agence immobilière, chômage, divorce… “Quand vous êtes en liquidation judiciaire, interdit bancaire, que vous n’avez pas droit au chômage, ce n’est pas facile…“, raconte-t-il.

Le coup de pouce de l’Adie a payé : six après le lancement de son activité dans le vin, Alain emploie une vingtaine de commerciaux et vend 200.000 bouteilles par an. A 61 ans, il est de nouveau chef d’entreprise.

La montre dans tous ses états

Chaque année, 14 millions de montres sont vendues en France. Outil du quotidien et objet de collectionneurs, elle reste toujours aussi populaire. Comment la montre, un produit de grande consommation, a-t-elle évolué à travers le temps?

Ce n’est qu’en 1904 que la montre passe de la poche au poignet. Louis Cartier lance la première montre à bracelet : l’aviateur se plaignait de ne pas pouvoir lire l’heure en plein vol.

Mais la montre reste un luxe jusque dans les années 70 et l’arrivée du quartz. Une espèce minérale qui vibre à une fréquence rapide et régulière, et qui va détrôner le mouvement à balancier. La production de masse est lancée. La montre s’habille de plastique et devient vraiment abordable dans les années 80.

Aujourd’hui, c’est un accessoire de mode. On peut la personnaliser de A à Z. La montre de demain, elle, sera connectée à Internet. Il s’agira d’un vrai assistant qui nous aidera au quotidien.

Mensonges d’Etat : l’affaire du sang contaminé

En avril 1991, la journaliste Anne-Marie Casteret publie dans l’hebdomadaire L’Événement du Jeudi un article prouvant que le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a sciemment distribué à des hémophiles, de 1984 à la fin de l’année 1985, des produits sanguins dont certains étaient contaminés par le virus du sida. L’ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius et les anciens ministres socialistes Georgina Dufoix et Edmond Hervé ont comparu du 9 février au 2 mars 1999 devant la Cour de justice de la République pour « homicide involontaire ». Cette cour a rendu son verdict par un arrêt qui les innocente.