États-Unis : Légalisation du cannabis au Colorado, un bilan en demi-teinte

Le 1er janvier 2014, le Colorado est devenu le premier État américain à légaliser le cannabis à des fins récréatives. Un an après, le bilan est mitigé. Les comptes sont dans le vert grâce aux taxes, 18.000 emplois ont été créés et la criminalité est en baisse.

Mais la police et les hôpitaux doivent composer avec un afflux d’empoisonnements, y compris chez des enfants.

Entre miel et terre

Ils avaient vingt ans. Ils voulaient “vivre autrement”, vivre loin de la folie des hommes, vivre en harmonie avec la nature. Pour cela, Sam, Manu, Florent et Thimothée avaient choisi l’apiculture. Dix ans plus tard, ils sont apiculteurs. Dix ans plus tard, ils composent avec les contraintes économiques, familiales, font face à la mortalité toujours plus grande des abeilles, et, déjà, sans le savoir, inventent une nouvelle ruralité…

Canada : La “route de glace”

Le village inuit de Tuktoyaktuk est situé sur la côte canadienne de la mer de Beaufort. La majeure partie de l’année, on ne peut s’y rendre qu’en avion. Mais, pendant les mois d’hiver, il est relié au monde par une route, construite par les Ponts et Chaussées dès que la glace de la rivière Mackenzie dépasse un mètre d’épaisseur.

Ikéa : Recettes suédoises

Des allées des magasins, fréquentées chaque année par 700 millions de clients dans 47 pays, aux studios de design basés dans le sud de la Suède où sont conçues les nouveautés, en passant par l’élaboration du catalogue annuel distribué à 220 millions d’exemplaires : plongée dans les coulisses du numéro 1 mondial du meuble.

Afrique : Le plan Borloo à 200 milliards d’euros pour électrifier le continent (Màj vidéo)

Addendum du 17/04/2015 – Le nouveau projet de Jean-Louis Borloo “l’Africain”

“Si on ne réalise pas ce plan Marshall ce ne sera plus de l’immigration vers l’Europe ce sera de la submersion. Naturellement la jeunesse d’Afrique ira vers la lumière. Ce grand projet est partagé par nos frères d’Afrique, nos frère arabes.”

France : Le plus beau pays du monde (Opus 2)

Frédéric Fougea, en observateur et conteur des petites histoires du monde vivant, poursuit son voyage itinérant à travers l’Hexagone et rencontre les hommes et les femmes qui vivent au contact de la nature.

Le voyage commence avec la naissance, dans le Jura, d’un bébé faon qui cherche l’équilibre sur ses pattes puis s’élance vers sa mère, prêt à commencer une nouvelle vie. Non loin de là, un chasseur légendaire est de retour après sa disparition au cours XXe siècle : le lynx. Tandis que, de son côté, plus petit mais tout aussi discret, l’écureuil s’applique à enterrer des milliers de glands pour l’hiver.

Après les cimes de la forêt jurassienne, plongée dans les fonds sous-marins de la Bretagne, avec le dauphin ambassadeur, ainsi dénommé pour avoir quitté ses congénères et être allé à la rencontre des hommes. Puis retour dans les airs, où 50.000 grues venues de l’Europe du Nord passeront l’hiver à Arjuzanx en Aquitaine, sur les restes d’une ancienne mine de lignite, un spectacle époustouflant.

Des moments de grâce
Lire la suite

Allemagne : Le pays recherche à l’étranger sa main d’oeuvre

L’Allemagne n’a pas assez de main d’œuvre qualifiée et ce problème va s’intensifier dans les années à venir. Le pays vieillit et il manquera 6,7 millions de personnes sur le marché de l’emploi d’ici dix ans.

Pour y remédier, Berlin veut instaurer une nouvelle culture d’accueil, voire même un système d’immigration sur le modèle canadien avec une grille de points permettant de présélectionner les candidats les plus qualifiés.

Magical Europe – Timelapse

Une famille, deux caméras, trente pays traversés, soixante vols en avion pour atteindre chaque destination, plus de 1000 vidéos et plus de 200 000 images compilées en un peu plus de quatre minutes. Magical Europe, vidéo du taïwanais Stan Chang (et de sa famille), résume avec merveille toute la magie de l’Europe.

Les archéologues du futur (2/2) : Des trésors aux rayons X

Second volet sur le nouvel Eldorado des archéologues : l’Europe de l’Est. Dans la région de Saxe, la rénovation d’une route a permis aux archéologues de découvrir des trésors.

À la hauteur de Marsleben, centre politique et économique majeur au Moyen Âge, des fouilles ont révélé les fondations de grandes maisons mais aussi des objets remontant au Néolithique, laissant présumer l’existence d’un observatoire solaire. Un autre mystère, celui du trésor d’Erfurt daté du XIVe siècle, est en revanche complètement élucidé.

Géorgie du Sud : Voyage au bout du monde

À la découverte des splendeurs de la nature en compagnie d’Art Wolfe, chasseur d’images et aventurier, passionné des grands espaces. Aujourd’hui, Art Wolfe nous fait visiter l’endroit au monde qu’il préfère.

Entre Cap Horn et Antarctique, l’île de Géorgie du Sud, battue par les vents, est une oasis glacée à la faune et la flore abondantes.

Des OGM dans nos assiettes, de gré ou de force

Interdits en Suisse, sévèrement réglementés en Europe, les organismes génétiquement modifiés, OGM, ont malgré tout fait leur entrée en scène, via l’alimentation au bétail. Et les alertes se multiplient: l’usage massif d’herbicide hautement toxique pour protéger le soja transgénique a des effets effrayants.

Au Danemark, les éleveurs qui nourrissent leurs cochons au soja OGM ont vu naître des bêtes difformes ou atteintes d’une grave maladie gastrique qui tue 30% d’entre elles. En Argentine d’où provient ce soja transgénique, les enfants des villages près des plantations souffrent de malformations congénitales et les cas de cancer connaissent une augmentation dramatique.

Des cochons nés avec deux têtes, des diarrhées mortelles, un taux de mortalité de 30%, c’est de cela dont sont affectés les élevages porcins qui ont été nourris au soja transgénique au Danemark. Certains élevages consomment jusqu’à 90% de fourrage importé d’Argentine et cultivé de manière transgénique. Selon cette enquête fouillée, confirmée par plusieurs recherches médicales reconnues, la vraie raison de cette étrange épidémie, c’est l’utilisation massive de cocktails aléatoires d’herbicides dans les champs de soja transgénique, pour lutter contre la prolifération des mauvaises herbes, devenues toujours plus résistantes.

Enquête de Paul Moreira (RTS – 09/04/2015)

EuroLapse

Eurolapse est une vidéo réalisée entre les mois de Mai et Août 2011 par David Kosmos Smith et sa femme à travers différents pays européens. Une manière de nous montrer la beauté et la diversité du paysage naturel, architectural et culturel de l’Europe. Les villes visitées lors de ce périple sont : Vilnius - London – Amsterdam - Paris - Stockholm - Copenhagen - Helsinki - Riga – Heraklion (Crete) - Fira (Santorini) - Milan - Cinque Terre. 

BCE : en pleine conférence, une Femen s’en prend à Mario Draghi

Une femme du groupe féministe âgée de 21 ans et originaire d’Allemagne selon la police, a interrompu, ce mercredi, le point presse du président de la Banque centrale européenne, en dénonçant «la dictature» de l’institution européenne.

Sur le t-shirt de la Femen âgée de 21 ans et originaire d’Hambourg (en Allemagne) selon la police, était inscrit «End BCE Dick-Tatorship». Un jeu de mots qui fait référence à l’organe sexuel masculin.

Qatar : Les forçats de la Coupe du monde

Alors que des soupçons de corruption pèsent sur l’attribution de la Coupe du monde de football au Qatar, le carnet de route de Pierre Monégier explore les coulisses des chantiers lancés pour accueillir la compétition en 2022.

Au cours de ces travaux, des dizaines d’ouvriers népalais sont déjà décédés. Enquête au cœur de leurs conditions de travail et des logements insalubres où vivent ces forçats du Mondial.

Les archéologues du futur (1/2) : High-tech sur fonds sous-marins

L’archéologie se tourne de plus en plus vers l’Europe de l’Est. Un voyage en deux volets en compagnie des chercheurs, entre pinceau et laser. Sur les côtes de la mer Baltique, des archéologues découvrent l’épave d’un navire du XVIIIe siècle.

C’est grâce à des photographies aériennes que l’ensemble de la flotte pu être repérée. Un mini sous-marin, équipé d’un sonar, photographie les bâtiments, puis des morceaux de bois sont prélevés pour être analysés en laboratoire.

Danièle Linhart : « Taylorisme et management moderne, même combat »

À première vue, il n’y a pas de point commun entre la logique du management moderne et celle qui a prévalu dans le taylorisme. La première mise tout sur la subjectivité, la personnalité des salariés et tend à « psychologiser » les rapports de travail. La seconde, inspirée par Taylor, le père de l’organisation scientifique du travail, a aliéné des générations d’ouvriers, les condamnant à être des robots strictement astreints aux tâches et consignes, niant leur être, leur état d’esprit, leurs états d’âme, leurs savoirs.

Et pourtant, malgré les contrastes apparents, c’est la même orientation qui prime pour mieux dominer et accroître les rentabilités : celle d’une déshumanisation systématique des travailleurs d’hier et d’aujourd’hui. Dans un ouvrage paru aux éditions Érès, “La Comédie humaine du travail, la sociologue du travail” Danièle Linhart, directrice de recherche émérite au CNRS, membre du laboratoire Cresppa de l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, en fait une brillante démonstration.

On constate au fil des pages combien le taylorisme est bien vivace dans les entreprises modernes. Derrière la mascarade de la subjectivité, ces dernières continuent de déposséder de leur métier, leurs expériences les salariés confrontés à de plus en plus de situations de mal-être et de « risques psychosociaux ».

Danièle Linhart invite même à se méfier des employeurs qui, dans « une stratégie du bonheur », se proposent de prendre en charge la vie quotidienne intime des salariés pour les délester des tâches de conciergerie ou autre, afin qu’ils puissent s’adonner au travail dans les conditions les plus optimales.

Car à la dépossession du métier, au travail qui perd son sens, épuise, s’ajoute la mainmise sur la vie privée de l’employé qui, constamment mis à l’épreuve par ses dirigeants, doute de sa propre valeur et de sa légitimité.

NORWAY – A Time-Lapse Adventure

Cette vidéo est le fruit d’un voyage de 15000 kms en voiture à-travers la Norvège. En cinq mois ce sont des dizaines de milliers d’images prises et les 19 comtés de Norvège, de l’extrême sud jusqu’à la frontière russe au Nord, traversés.

Le but de ce court-métrage de 5 minutes est de montrer la variété des paysages de la Norvège depuis les fjords profonds dans le Sud-Ouest, en passant par les paysages lunaires du Nord, les aurores boréales et les villes à travers tout le pays, et ceci à la fois en été et en hiver. La vidéo montre ainsi quelques-uns des endroits les plus pittoresques de la Norvège, comme Lofoten, Senja, Helgelandskysten, Geirangerfjord , Nærøyfjorden et Preikestolen .

Rio de Janeiro peine à dépolluer sa baie

Malgré des paysages de cartes postales, Rio peine toujours à faire oublier la pollution qui affecte ses eaux. Au sud de la ville, le lac Rodrigo de Freitas était à nouveau recouvert ces derniers jours d’une multitude de poissons morts.

Or, c’est ici que se dérouleront dans moins d’un an et demi les épreuves olympiques d’aviron et de canoë. Difficile de ramer dans de telles conditions. “On se sent vite mal, on a des nausées. Donc on arrête de ramer et on va se reposer’‘, explique cet athlète brésilien.

Euronews

Portable à haute dose, un danger pour la santé ?

Près de sept milliards de téléphones portables et smartphones sont utilisés de par le monde, dont 700.000 en Europe. Ces chiffres ne cessent de croître. Accessoires indispensables à la vie moderne, ces appareils de plus en plus polyvalents ne nous quittent plus.

Sont-ils aussi inoffensifs que l’assurent fabricants et opérateurs ? Les ondes électromagnétiques qu’ils produisent pourraient nuire à notre santé. Maux de tête, troubles du sommeil… : si les personnes électro-hypersensibles présentent des symptômes sans ambiguïté, qu’en est-il du commun des mortels ?

Une étude française récente a révélé un lien entre utilisation intensive des portables et tumeurs cérébrales. D’autres annoncent que ces appareils pourraient altérer, à long terme, notre patrimoine génétique.

Depuis des années, la communauté scientifique reste pourtant divisée sur ce sujet, dont les enjeux dépassent de loin les questions sanitaires. Cette enquête tente de démêler le vrai du faux, en interrogeant neurobiologistes, cancérologues, ingénieurs en téléphonie ou comités de vigilance du monde entier, tout en pointant les conflits d’intérêts qui obscurcissent les résultats des recherches. Si la question reste en suspens, une baisse des rayonnements, des améliorations techniques et des recherches complémentaires pourraient contribuer à minimiser les risques pour les générations à venir.

Réalisé par Nanje de Jong-Teuscher, Claus U. Eckert (Allemagne – 2014)

« Le métier rend libre »

Daniel Testard est un boulanger atypique. Il ne travaille que deux jours par semaine pour pouvoir s’occuper de son jardin, pratiquer le chant et la musique, écrire et s’exercer à la méditation. Il ne vend pas lui-même son pain : il fait confiance à ses clients qui paient directement leurs achats, dans une corbeille.

Il récupère l’eau de pluie, qu’il filtre et incorpore aux farines de blé anciens, biologiques, qu’il se procure illégalement. « J’ai toujours résisté à l’idée que soit on augmente son chiffre d’affaires, soit on disparaît. » Une pratique construite depuis 30 ans, à Quily, dans le Morbihan, qui vise à bâtir une vie harmonieuse où le travail n’aliène pas mais rend libre.

Un petit livret à la couverture orange, une impression ancienne, un objet que l’on a envie de garder précieusement. Il l’a écrit il y a quelques années, après avoir réinventé son métier. Parce que la formule vaut le coup d’être dupliquée, il voulait la partager… Avec son idée, il est possible de retrouver des commerces dans les villages, de la vie dans les campagnes. Des artisans qui sont heureux et qui ne manquent de rien.

À la base, il y a beaucoup d’envies : être proche de sa famille, produire sa nourriture, avoir du temps pour soi, écrire, avoir deux mois de congé l’été pour partir. La solution, il l’a inventée à partir de ces idées-là. Et au final, cela correspondait bien à son métier passion, à son métier d’origine, la boulange.
Lire la suite

Pierre Rabhi : Les clés du paradigme

Retour sur le parcours de Pierre Rabhi, agriculteur, philosophe et essayiste français d’origine algérienne. Ce dernier est l’inventeur du concept de «sobriété heureuse». A travers le monde, il est reconnu comme l’un des experts internationaux de référence en matière de sécurité alimentaire.

En Ardèche, dans son refuge, l’homme se confie sur son enfance passée en Algérie et à Paris. Il revient sur la décision la plus importante de sa vie : quitter avec sa femme le monde industriel de la banlieue parisienne pour l’univers rural de l’Ardèche.

De cette expérience, il en tire un nouveau modèle de société basé sur «l’agro-écologie». Ce nouveau paradigme propose une société plus généreuse pour l’Homme et la Terre.

Conquérants : La Fourmi de feu

La fourmi de feu effraye tous ceux qui croisent sa route, et pour cause : elle est en train d’envahir le monde.

En moins d’un siècle, elle a pris possession du sud des États-Unis, abordé les Philippines, gagné la Chine et la Thaïlande et débarqué en Australie. Partout, elle extermine les autres espèces, confisque la nourriture à son profit et défend son territoire avec férocité.

Réalisateur : Bruno Victor-Pujebet (2010)

Combien de Français sont-ils victimes de burn-out ?

Trois millions de personnes en France sont au bord de l’épuisement professionnel, soit 12% de la population active. Le burn-out est une maladie qui ne cesse de progresser.

Benoit Hamon a proposé ce dimanche de l’inscrire au tableau des maladies professionnelles afin de responsabiliser davantage l’employeur.

“L’univers esthétique des Européens” : Colloque de l’Institut Iliade le 25 avril à Paris

Samedi 25 avril 2015, à partir de 14 heures, à la Maison de la Chimie (28 Rue Saint Dominique, 75007 Paris).  Réservations en ligne.

En consacrant son deuxième colloque (et le premier sous son nom) à « l’univers esthétique des Européens », l’Institut Iliade entend affirmer la singularité et la richesse de notre patrimoine commun.

Pour y puiser la source et les ressources d’une affirmation sereine, mais déterminée, de notre identité européenne, aujourd’hui menacée par des civilisations autres.



(Merci à Romain)

Islande : La révolution touristique et économique

Ce tourisme a permis à l’Islande, en quasi faillite il y a quelques années, de remonter la pente. L’année dernière, l’Islande a accueilli près d’un million de visiteurs étrangers, ce qui représente trois fois la population du pays.

Le tourisme est en train de devenir la première industrie économique du pays, devant la pêche.

Les graines germées attirent de plus en plus de clients

De plus en plus de Français utilisent tous les jours dans leurs recettes des graines comme le quinoa, le soja, ou encore l’orge. “Souvent, notre alimentation moderne est assez carencée. Cela permet de balancer, de retrouver tous les nutriments dont on a besoin. Les graines germées sont des aliments pleins de vitalité”.

Dans les supermarchés bios, les graines attirent de plus en plus de clients, et pas seulement des adeptes de la nourriture bien-être. Il s’agit en effet de la nouvelle tendance de la “raw food”, la cuisine crue, ou alimentation vivante, tout droit venue de Californie.

Ces graines sont aussi populaires car elles auraient des vertus particulières. Plus concentrées en bonnes vitamines et en bons nutriments que de simples légumes.

Cargill : La faim justifie les moyens

Nourrir la planète : c’est l’ambition affichée du numéro un du négoce en matières premières alimentaires, l’Américain Cargill. Cette multinationale inconnue du grand public achemine tous les ingrédients de base de notre assiette (viandes, céréales, huiles, etc.) d’un continent à l’autre. Son chiffre d’affaires : 121 milliards d’euros, deux fois celui de McDo et de Coca réunis, davantage que le PIB de la Hongrie.

Mais aujourd’hui, le géant Cargill est au centre de nombreuses polémiques : destruction des productions vivrières (et des emplois paysans), pollution, déforestation, réorganisation de la planète en zones de production ultra-spécialisées. En France, aux États-Unis et en Amérique latine, des agriculteurs et des riverains tirent la sonnette d’alarme sur les conséquences négatives de cet agro-business mondialisé.

Stenka Quillet et Pedro Brito Da Fonseca ont enquêté sur la multinationale, également soupçonnée de s’être enrichie lors des émeutes de la faim de 2008, en spéculant sur les matières premières qu’elle contrôlait. Devant notre caméra, le vice-président de Cargill répond aux différentes accusations.

Partie 1:

Partie 2: Lire la suite

L’amiante, un mensonge d’État

Près de vingt ans après son interdiction, l’amiante continue d’empoisonner les Français. Si l’on pensait que le risque ne se cantonnait qu’aux professions exposées et qu’il ne concernait que quelques grands bâtiments, on sait aujourd’hui que l’amiante est partout : dans les appartements de HLM, dans les rues, et même dans certains jardins publics.

Depuis 1997, 60 000 personnes ont déjà trouvé la mort, et on estime à 100 000 le nombre de celles qui risquent de décéder d’ici 2050 d’un cancer lié à l’amiante. Les premiers procès contre les sociétés qui ont proposé l’utilisation de l’amiante en France devraient s’ouvrir en 2015.

Pièces à conviction (France3 08/04/2015)

Une électricité 100% verte en France: un scénario possible dès 2020

C’est un rapport qui dérange. Selon l’agence de l’environnement, il est possible d’ici 2050 de produire en France une électricité 100% verte. L’étude a été classée, et pourtant les experts assurent qu’un tel avenir est possible.

Cours de savate boxe française en 1972

La savate boxe française est un sport de combat de percussion qui consiste, pour deux adversaires munis de gants et de chaussons, à se porter des coups avec les poings et les pieds. Elle est apparue au XIXe siècle dans la tradition de l’escrime française, dont elle reprend le vocabulaire et l’esprit.

Connue dès son apparition sous le nom de « savate » ou « art de la savate » elle a été, tout au long du XXe siècle, désignée par le nom de « boxe française », puis finalement (et officiellement) renommée à nouveau « savate boxe française » en 2002.

C’est actuellement une discipline internationale qui appartient au groupe des boxes pieds-poings. « Savate » en vieux français veut dire « vieille chaussure ». Un homme qui pratique la savate est appelé un tireur tandis qu’une femme s’appelle une tireuse.



(Merci à James)

Joseph Stiglitz : « La crise grecque est pire qu’une guerre ! »

Pour aider la Grèce, il faut changer la politique économique de la zone euro, selon Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie 2001. “Ce que l’Europe a fait à la Grèce est inqualifiable. Le PIB des Grecs a chuté, tout comme les revenus des citoyens lambdas.

Joseph Stiglitz s’est rendu sur le plateau de Stéphanie Antoine aux côtés de Robert Johnson, président du New Economic Thinking, l’Institut pour une nouvelle réflexion économique. Tous deux sont à Paris pour la 6e conférence du think tank qui réunit pendant quatre jours étudiants et professeurs du monde entier et s’intitule : “Liberté, Égalité, Fragilité” . Au cœur des débats : les inégalités de revenus.

Inde : Narendra Modi, portrait d’un Premier ministre aux multiples facettes

Élu Premier ministre au printemps 2014, Narendra Modi a souvent mis au premier plan son bilan économique en tant que gouverneur du Gujarat. Mais là où certains saluent un “miracle” orchestré d’une main de maître, d’autres voient une libéralisation qui ne profite pas à la majorité des Indiens.

Modi est également sous le feu des critiques pour son appartenance historique au plus grand mouvement nationaliste hindou et à sa gestion controversée des émeutes religieuses de 2002.

(Merci à Tilak)

Thiers (63) : Laguiole montre son savoir-faire en jouant du couteau

Le fameux couteau pliant “Laguiole” d’Auvergne doit lutter contre les imitations à bas prix venues d’Asie.

Fait à la main, inusable et désormais produit de grande consommation, le couteau pliant Laguiole est né dans le centre du pays, avant de s’exporter dans le monde entier.

Entre le village qui lui donne son nom et la ville de Thiers, la concurrence a parfois tourné à l’aigre, jusqu’à ce que la région unisse ses forces contre les imitations à bas prix venues d’Asie.

La viande en accusation

Longtemps gage de bonne santé et synonyme de prospérité, la viande est, depuis vingt ans, au centre de scandales sanitaires qui ont sérieusement entamé la confiance des consommateurs. Bœuf, veau, agneau, porc, et même charcuterie, ces viandes, dites de boucherie, sont-elles bonnes pour notre santé ? Y a-t-il des dangers à les consommer ?

Si la viande rouge fournit des nutriments essentiels à notre organisme, plusieurs études ont révélé le lien qui existe entre une consommation excessive (supérieure à 500 grammes par semaine) et le développement de certains cancers, notamment du côlon et du rectum. En France, un tiers des consommateurs dépasserait cette limite.

Autre facteur de risque : le mode de cuisson. Barbecue, gril, plancha… Une viande saisie à très haute température produit des composés toxiques qui favoriseraient également la survenue de cancers. Entre plaisir gustatif et danger pour la santé, il n’est pas simple de donner à la viande rouge sa juste place dans nos assiettes…

Pologne : Vivre autrement

Alors que leur pays a cédé aux sirènes du capitalisme après l’avènement de la démocratie, aujourd’hui, de plus en plus de Polonais délaissent les villes pour lancer des projets solidaires et écologiques.

Visite dans une ferme biologique située en Mazurie, dans la partie nord-est du pays. La Mazurie est considérée une des plus belles régions de la Pologne, appelée le “Pays aux 1000 lacs”, bien qu’en réalité il y en ait le double.

Le marché prometteur de la mort numérique (Màj vidéo)

Addendum du 11/04/2015 : Des flashcodes sur les tombes pour connaître la vie du défunt
L’accès à la biographie se fait grâce à un smartphone qui permet de scanner le code-barre placé sur la tombe. Il est donc réservé à une population initiée à l’informatique. En Angleterre, 15% des tombes sont déjà équipés de mémorial virtuel. La France est en retard…

Facebook vient d’annoncer la création d’une fonctionnalité « Legacy Contact », qui permet à un contact de confiance d’accéder au compte d’un utilisateur décédé pour transformer le profil en « mémorial » virtuel et, le cas échéant, récupérer les photos du profil et des archives des publications.

C’est la suite d’un processus amorcé en 2009, date à laquelle un ingénieur de Facebook avait proposé la première fonctionnalité de « mémorial » après avoir été confronté au décès d’un proche. Les millions d’utilisateurs décédés représenteront bientôt une part significative de l’ensemble des profils. Facebook ne pouvait ignorer cette problématique.

Nous avons constaté au cours des dernières années une réelle prise de conscience des enjeux concernant « l’héritage numérique ». Différentes questions se posent pour les proches lorsqu’une personne décède : comment changer la visibilité des profils sur les réseaux sociaux ? Comment accéder aux données stockées en ligne pour conserver des souvenirs du défunt ? Comment accéder aux sites administratifs et bancaires pour régler rapidement des formalités souvent très pénibles ?

Comment accéder aux « actifs digitaux » – photos, livres électroniques, musique numérique, crédits – possédés par le défunt ? Sur le plan éthique, il est très difficile de savoir, s’il ne l’a pas prévu explicite- ment, quelle partie de sa vie numérique le défunt voulait ou ne voulait pas transmettre.
Lire la suite

Danemark : Permettre aux SDF de retrouver un toit

Au Danemark, comme dans de nombreux pays européens, le nombre de personnes sans-abri a tendance à augmenter, sous l’effet de la crise économique. Et pourtant, ce n’est pas une fatalité.

Ainsi dans la ville d’Odense, les autorités municipales ont engagé une politique d’accompagnement et de réinsertion à destination des sans-abri. Cela se traduit par l’attribution de logements tout en favorisant une mixité sociale.

Le château de Guédelon, tout un monde

Au cœur de la Puisaye, dans le département de l’Yonne, en Bourgogne, une cinquantaine d’ouvriers relèvent un défi hors norme : construire un château-fort selon les techniques et avec les matériaux utilisés au Moyen Âge. Le chantier, qui a démarré en 1997, est prévu pour durer 25 ans.

Maïtena Biraben est partie à la rencontre de tous ceux – carriers, tailleurs de pierre, maçons, bûcherons, charpentiers, forgerons ou encore tuiliers – qui participent à ce passionnant projet. Des milliers de visiteurs viennent les regarder à l’œuvre chaque année, de mars à novembre.