États-Unis : Les robots policiers patrouillent dans la Silicon Valley

A la croisée entre un Robocop et R2D2, la startup américaine Knightscope a commencé à mettre en circulation plusieurs de ses robots patrouilleurs Knightscope K5, chargés d’aider les forces de l’ordre à assurer la sécurité.

Robocop existe. La jeune société de robotique Knightscope a commencé à déployer au moins cinq de ses robots patrouilleurs Knightscope K5 dans la Silicon Valley, dans l’objectif d’aider à assurer la sécurité des lieux. Équipés d’un grand nombre de capteurs en tous genres, les robots K5 peuvent « voir », « entendre », « ressentir » et « sentir », et amassent ainsi des tonnes de données en temps réel, qui sont traitées au travers d’un moteur d’analyse prédictive.

S’il détecte une activité suspecte, un bruit tel qu’un bris de verre, ou même une odeur anormale par rapport à ce qu’il sait de la zone surveillée et de ce qui s’y déroule, le robot peut déclencher une alerte et mettre tous ses capteurs en éveil pour enregistrer le maximum d’informations.

En cas d’alerte, tous les internautes peuvent ainsi consulter les données ou regarder les flux vidéo transmis en temps réel, pour confirmer le problème de façon collaborative, enrichissant au passage les algorithmes prédictifs utilisés (la société affirme avoir des processus pour préserver le droit à la vie privée, mais il ne dit pas lesquels).
Lire la suite

Musique : « Un bras mécanique »

(Paroles explicites, déconseillées aux âmes sensibles et aux mineurs.)

Paroles de la chansons écrites par Serge Gainsbourg et interprétée par Jacques Dutronc.

Elle a un bras mécanique
Des joints en plastique
Une pince de homard
Électronique
Le pouce et l’index
Tout en inox
Lire la suite

Portraits de la précarité en France

Vincent est chômeur de longue durée. Clara, un enfant à charge, ne travaille pas suffisamment pour assurer les dépenses du quotidien. Ils ont tous les deux accepté de témoigner de leur situation particulièrement difficile et de l’espoir qu’ils conservent tout de même de voir leur vie s’améliorer.

Pourquoi le journalisme échapperait-il à la révolution robotique ?

Après l’informatisation et la numérisation, la robotisation. La mise en scène éditoriale est déjà sous le contrôle des robots. Article le plus lu, partagé, tweeté, commenté, les algorithmes ont déjà pris possession des pages d’accueil des sites Web des grands médias. Ces logiciels vont jusqu’à décider quel titre ou illustration suscitera le plus de clics.

Outre-Atlantique, les éditeurs vont plus loin. Pour être encore plus rapides, ils ont créé des robot-rédacteurs assurant le fastidieux travail des petites mains des rédactions. Comptes rendus de dépêches d’agence, brèves, agenda etc. Autant de tâches sans grande valeur ajoutée, quoique formatrices.

Les éditeurs se félicitent : quand un journaliste produit 300 brèves par trimestre, un robot en fabrique 4.400. Les journalistes se rassurent. Un reportage sur le terrain, une enquête d’investigation ou un portrait à la Libé, ce n’est pas demain qu’un robot pourra rivaliser. Certes. Mais l’automatisation n’est pas sans enjeu : celui de la métamorphose digitale des entreprises de presse.

Dans les rédactions, les journalistes ont déjà des robots pour collègues.” Alice Antheaume, directrice adjointe de l’école de journalisme de Sciences-Po, est formelle, elle les a vus. Mais elle n’est pas inquiète et continue à former une vingtaine d’élèves par an. Après avoir été capable de suppléer au labeur physique des humains, la machine remplace le travail intellectuel des journalistes. Jusqu’ici, seule la rédaction de base, à faible valeur ajoutée – se défendent les éditeurs – est assumée par les robots.
Lire la suite

Paris : La pollution aussi nocive que le tabagisme passif

Une étude réalisée par AirParif au cours des 18 derniers mois révèle que les effets du pic de pollution de décembre 2013 peuvent être comparés à du tabagisme passif. Les relevés effectués concernent les particules ultra fines, potentiellement les plus nocives pour la santé.

En France, 42.000 décès sont liés à l’exposition chronique aux particules fines selon les auteurs de l’étude qui ont souligné la nécessité d’agir rapidement pour réduire les émissions. L’une des pistes est la mise en place de zones à basse émission dont l’accès sera limité voire interdit aux véhicules les plus polluants.

Restos du cœur : Une question de survie pour certains bénéficiaires (Màj)

Le potager citoyen : donner sa récolte aux Restaurants du Cœur

Le président des Restos du Coeur lance un appel aux dons

Olivier Berthe précise que le nombre de personnes en fin de droits a progressé de 53% ces dernières années. “Les premiers clients des Restos sont des chômeurs. Les familles monoparentales avec mère seule sont aussi très présentes. Viennent ensuite les personnes âgées et les jeunes“. L’argent provient pour moitié des donateurs. “Les Enfoirés” rapportent 20 millions d’euros par an, et l’association bénéficie d’aides européennes. Mais elle souhaiterait demander au gouvernement la possibilité d’obtenir des aides en nature.

C’est une situation scandaleuse, il y a environ 40.000 enfants dans la rue. La générosité ne s’est pas démentie depuis 2008. Dans un an, nous ne serons plus en mesure d’assurer notre mission. On sent une certaine démotivation chez certains bénévoles“, déclare Olivier Berthe.

La Méditerranée envahie par le plastique

Les chercheurs de Tara sonnent l’alarme : “À chaque relevé de filet, il a été prélevé des échantillons de plastique, et ce, dans toute la Méditerranée.”

Plastique dans échantillon de plancton prélevé à bord de la goélette Tara

La goélette Tara achève son expédition en Méditerranée. Son objectif était de traquer les micro-plastiques et d’étudier leurs effets sur les écosystèmes marins. Peu avant le retour du voilier d’exploration à Lorient, son port d’attache, les chercheurs n’ont pu que dresser un constat alarmant.

“Les premiers constats de l’expédition sont édifiants”, a assuré Gaby Gorsky, directeur scientifique de l’expédition qui a démarré en mai, dans une communication à l’AFP. “À chaque relevé de filet, il a été prélevé des échantillons de plastique ou de micro-plastique, et ce, dans toute la Méditerranée”, a précisé Stéphane Bruzaud, de l’université de Bretagne-Sud, soulignant des concentrations plus importantes dans les eaux de certains pays ainsi qu’à proximité des grandes villes, des ports et des zones touristiques.

Des “concentrations non négligeables” ont également été observées en haute mer, bien qu’on pourrait penser que les micro-plastiques y soient plus dispersés, a ajouté le Pr Bruzaud, interrogé par l’AFP. Dans cette vidéo, les scientifiques font une pêche “miraculeuse” au large de Bastia : un filet saturé de déchets plastiques !
Lire la suite

Marine Le Pen décroche des millions russes (Màj vidéo)

Faute d’obtenir des fonds des banques françaises, la présidente du Front national a obtenu, en septembre, un prêt de 9 millions d’euros de la First Czech Russian Bank (FCRB). Les fonds ont déjà été partiellement versés au parti à hauteur de 2 millions d’euros.

« Le prêt est arrivé », a confirmé un membre du bureau politique. Un proche conseiller de la présidente du FN confirme lui aussi la signature de ce prêt, d’un taux d’intérêt fixé a 6%, qui offre au parti un droit de tirage « selon les besoins de financement ». Le député européen Jean-Luc Schaffhauser, ancien consultant de chez Dassault, aurait servi de « go-between » en Russie pour acter le principe de ce prêt, selon un dirigeant.

Le Front national, nouveau « parti de l’étranger »? La question risque de hanter le congrès du FN. Ce financement, obtenu après un intense lobbying des dirigeants frontistes à Moscou, pose la question de l’origine des fonds et d’une éventuelle ingérence étrangère dans la vie politique française. [...]

Le déblocage de ce prêt au Front national par une banque russe survient à un moment critique des relations entre l’Union européenne et la Russie, mises à mal par la crise ukrainienne. Cinq banques publiques russes (Sberbank, VTB Bank, Gazprombank, Vnesheconombank et Rosselhozbank) sont visées par les sanctions, et 119 personnes, parmi lesquelles des oligarques et des banquiers, sont interdites d’entrée sur le territoire de l’UE. L’un des contacts du FN, le député Alexander Mikhailovich Babakov, est d’ailleurs visé par cette mesure.
Lire la suite

Les appareils ménagers ont-ils une durée de vie limitée ?

Quand les appareils tombent en panne, la majorité des Français les mettent à la poubelle pour les remplacer par des produits neufs. Une aubaine pour les fabricants d’électroménagers au point qu’elle pose la question d’une réduction volontaire de leur durée de vie.

Enquête sur un sujet qui touche le quotidien de beaucoup de Français : la longévité de leurs appareils ménagers. L’équipe de France 2 s’est rendue chez un réparateur, Alex Allal-Rimbaud. Elle découvre avec stupeur que les pannes des appareils sont identiques et qu’elles surviennent après un même temps d’utilisation.

“Ce sont des cartes de frigo qu’on répare sans arrêt, toujours avec les mêmes pannes. À 100 % c’est toujours la même panne”, explique le réparateur.

La revue Que Choisir a mené de nombreuses études comparatives au fil des années. Elle en tire un constat clé : malgré le progrès technique, les appareils ne tiennent pas plus longtemps. Néanmoins, Arnaud De Blauwe, rédacteur en chef adjoint de la revue, déclare : “Tant qu’on a pas la preuve (…) il est très difficile de le prouver.”  

Colombie : Simon Vélez utilise le bambou comme d’autres l’acier

« Toujours plus haut, toujours plus beau » telle pourrait être la devise de cette star de l’architecture verte, qui donne naissance à des œuvres monumentales en bambou. Son secret ? Un procédé tout simple qu’il a mis au point pour rendre le bambou aussi solide que l’acier. Dans ce combat de Titans, le végétal n’a pas dit son dernier mot face au minéral.

Lire la suite

À quoi ressembleront les villes du futur ?

Cet épisode de l’émission “Le dessous des cartes” s’intéresse au futur des villes modernes en traitant de l’apport économique, social et environnemental de ces dernières.

Actuellement, 53% de la population mondiale habite une métropole, ce taux augmentera à 65% d’ici 2050. Or, bien évidemment, le phénomène de croissance de la population urbaine à un impact écologique important, mais il semblerait que la ville soit l’échelle parfaite pour piloter un projet de métropole verte. Le sort environnemental de notre planète serait-il entre les mains d’une plus petite échelle que les États?

C’est ce que croit, entre autre, certains ingénieurs se penchant sur le futur de la ville de Grenoble. D’abord, les villes sont bien plus concrètes que les États pour combattre la crise écologique actuelle. Les villes sont des pionnières pour favoriser une consommation énergétique plus verte.

Pour y arriver dans la ville de Grenoble, on souhaite passer au transport par Modul’air, combinant le tram ainsi que le téléphérique. Puis, on souhaite faire revenir la nature pour assurer un meilleur milieu de vie aux habitants du milieu urbain.

Culture documentée

 

Ukraine : Sur le front avec les milices russes

«Ce qu’on vient combattre ici, ce n’est pas la démocratie, mais l’anarchie : la cinquième colonne pro-occidentale qui veut saper notre mère patrie… » Oleg est sûr de sa cause. Il ne semble prêter aucune attention aux obus et missiles qui explosent de plus en plus près. Carrure de catcheur, fusil automatique sous le coude, il met un point d’honneur à marcher lentement vers la première ligne, à découvert sur un pont de bretelle d’autoroute défoncée, offrant sa haute silhouette aux snipers de l’armée ukrainienne sans même daigner courber la tête.

Son énorme chapka de mouton angora flotte au vent comme un panache blanc, alors que plusieurs de ses hommes progressent à ses côtés en tenue camouflage, s’abritant derrière les rambardes criblées d’éclats pour ajuster leurs tirs.

Originaire d’Ossétie du Sud, une province russe au fin fond du Caucase, Oleg combat dans l’est de l’Ukraine depuis le mois d’avril. Et si le Kremlin évite d’admettre que l’armée régulière épaule les rebelles séparatistes du Donbass, il ne fait pas mystère du rôle crucial qu’y jouent ses « volontaires » venus de Russie.

Lire la suite

Chine : Le plus grand aquarium du monde

55.000 poissons de 1000 espèces différentes, un bassin gigantesque pour accueillir des requins baleines de plus de 20 mètres de long. A Hengqin, près de Hong Kong, le plus grand aquarium du monde a ouvert au printemps dernier. Quand la Chine se lance dans les parcs aquatiques, c’est avec démesure!

Que faire contre l’hypertension artérielle ?

Des millions de Français et d’Allemands souffrent d’hypertension artérielle – souvent synonyme de risque pour leur santé si elle n’est pas maîtrisée par un traitement. C’est l’un des principaux facteurs de risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de crise cardiaque.


Mais à partir de quand doit-on parler d’hypertension ? Le sujet fait polémique entre les experts. Certains médecins traitent la moindre augmentation de la tension artérielle à coups de pilules, d’autres considèrent que les traitements médicamenteux font plus de mal que de bien.

Xenius – Arte (17/11/2014)