Europe : “Salut, dictateur”, lance Jean-Claude Juncker au Premier ministre hongrois

Attitude étonnante du président de la Commission européenne, qui accueillait les chefs d’État à un sommet de l’UE, vendredi, notamment à l’égard du Premier ministre hongrois, Viktor Orban..

Sur les images, ce dernier garde le sourire, et semble moins vexé que pris de court par le salut de Juncker, suivi d’une petite claque sur la joue et délivré avec le sourire. Le Hongrois a dit avoir répliqué par un “salut, grand-duc” , en référence au Grand-Duché de Luxembourg dont son interlocuteur est originaire.

Ce n’est pas la seule scène surréaliste filmée par les caméras lors de cette longue séance photo protocolaire avec les invités du sommet. Juncker a notamment proposé au Premier ministre grec, Alexis Tsipras, venu sans cravate, de lui prêter la sienne.

Europe : Athlètes et centenaires

La France accueillera en 2015 à Lyon un évènement très particulier, pourtant injustement ignoré des médias : les championnats du monde d’athlétisme vétérans. Le rendez-vous de milliers de sportifs âgés de 80 à 100 ans qui tenteront de relever ce défi.

Enquête sur la préparation de quelques-uns d’entre eux dans plusieurs pays d’Europe. Pourquoi le sport est-il si important pour eux? Quel regard la société porte-t-elle sur leur ambition ? Comment acceptent-ils, de leur côté, le déclin progressif de leur corps et de leurs performances? Sur place, au moment décisif, certains se retireront avec dignité, d’autres lutteront jusqu’au bout, pour la médaille ou au moins pour eux-mêmes….

Les secrets de fabrication des pâtes

Faciles à préparer, les pâtes existent de toutes les tailles et de toutes les formes. 16 paquets sont achetés chaque seconde en France. Et chacun à ses critères : le prix, la qualité ou le temps de cuisson. Les Français en consomment 8 kilos par an.

Reportage à la rencontre d’un industriel, d’un céréalier et d’un artisan pour connaître leurs secrets de fabrication. Trois plats venant de chacun d’eux ont ensuite été testés à l’aveugle par des consommateurs.

Dans l’assiette, les testeurs remarquent la différence. Les plus chères, artisanales sont bien les plus savoureuses. Les variations de prix s’expliquent par les différences de qualité des blés utilisés.

 

Japon : Miyako, l’île des centenaires

L’île de Miyako, appartenant à l’archipel d’Okinawa, est réputée pour sa douceur de vivre. En particulier, l’île est connue pour être la région du Japon où se concentrent le plus de centenaires: les personnes âgées y vivent en bonne santé et, dit-on, heureux. Dès l’aube, ils s’attellent à leurs tâches quotidiennes.

Après sa gymnastique matinale, Koso Kawamitsu, vaillant centenaire, élève du bétail: c’est devenu son ikigai, sa raison de vivre. Après soixante-quinze ans de mariage, Koso est toujours amoureux de Yuki. Mitsu Shimoji a ouvert il y a deux ans un centre où l’on apprend à tisser le célèbre miyako-jofu, cette étoffe bleue et noire extrêmement délicate dont on fait les plus beaux kimonos. Seitoku Sgama vibre au rythme de son sanshin (guitare à trois cordes) fabriqué par un autre ancien. « Quand je joue, dit-il, la vie marque une pause et m’attend. » Sa famille a un profond respect pour le grand âge.

Pin-pin : c’est ainsi que, sur l’île on qualifie affectueusement les anciens, « pimpants et sautillants », passés maîtres dans l’art de vivre centenaires et heureux. Leur alimentation saine, variée et légère, qui provient souvent de leurs propres potagers, explique en partie cette vitalité. Mais ils la doivent plus encore à leur envie de vivre. Une fois par an, tous les habitants rendent hommage à leurs anciens lors d’une fête spéciale, le keiro-no-hi.

Heureux à tout prix : Pourquoi les Français ne sont-ils pas dans le coup ?

Économiste et professeur à l’université Paris-Sorbonne et à l’École d’économie de Paris, Claudia Senik est spécialisée dans le domaine du bien-être et de l’économie comportementale. 

Son ouvrage “L’Économie du bonheur” est paru aux éditions du Seuil en octobre 2014. Nous l’avons interrogée sur l’aptitude des Français au bonheur car malgré des niveaux de vie élevés, la France montre une certaine inaptitude au bonheur. Bien-être et croissance sont-ils liés ?

Le bonheur est subjectif, on le ressent ou pas. Comment peut-il devenir un indicateur économique ?

La méthode consiste à mettre en relation du subjectif et de l’objectif ; on demande aux gens d’évaluer par une note leur bonheur, leur satisfaction dans la vie, vis-à-vis de leurs institutions, etc. On récolte aussi des données objectives sur le revenu, la profession, la situation maritale ou le niveau d’éducation.

L’originalité de ce type d’enquête, c’est que les individus eux-mêmes quantifient ; à aucun moment on ne présuppose ce que le bonheur devrait être, chacun en ayant sa propre conception. Loin d’être prescriptive, cette approche est très libre. De là, les économistes cherchent à savoir s’il existe des fondements économiques au bonheur, des leviers pour que les gens se sentent plus heureux.
Lire la suite

Les voisins de Poutine

Un périple de trois semaines à travers l’ex-URSS peu après l’annexion de la Crimée par la Russie : pour ou contre Poutine et ses appétits expansionnistes, la question divise.

Première étape, Liepaja, ville portuaire de Lettonie, où un pêcheur russe et son collègue letton ont des opinions opposées. En Biélorussie, des parents, admiratifs de la lutte des Ukrainiens pour leur indépendance, veulent transmettre la langue biélorusse à leurs enfants pour renforcer leur identité.

Le voyage se poursuit à Kiev, dans un abri antiaérien qui protège des tirs de missiles russes, puis dans une station de télévision pro-russe qui craint de perdre le droit d’émettre. Plus à l’ouest, la Russie a imposé une division artificielle, avec la Transnistrie.

Grèce : Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

Le ministre de l’Intérieur grec a assuré dimanche que son pays ne rembourserait pas le FMI en juin: des propos nuancés ensuite par le ministre des Finances Yanis Varoufakis, mais qui confirment qu’Athènes juge être allée au bout des concessions à ses créanciers.

Les remboursements au FMI en juin sont de 1,6 milliard d’euros, ils ne seront pas faits et d’ailleurs il n’y a pas d’argent pour les faire“, a déclaré Nikos Voutsis. (A partir de 3mn 15s)

Bali : Un prêtre hindou viticulteur

Rai Budarsa, un prêtre hindou de 42 ans, a été le premier à cultiver du vin à Bali. Aujourd’hui, il est à la tête de Hatten Wines, une société viticole qui vend ses produits partout dans le monde.

(Merci à Tilak)

Pr. Joyeux : Les produits de la ruche pour votre santé

Conférence du Docteur Henri Joyeux, chirurgien cancérologue, donnée le 27 mars 2015 dans le Périgord à Neuvic sur l’isle (24). Organisée par Isabelle Mathias et Elise Hernaez de Secrets de Miel.

Suisse : L’essor grandissant des «robo advisors» dans la gestion de fortune

Les offres basées sur des placements entièrement automatisés vont gagner en importance, selon une étude de l’IFZ et de Swisscom. Si le conseil personnalisé ne va pas disparaître, la pression sur les tarifs va encore s’accentuer

Votre portefeuille sera-t-il bientôt géré par un robot? Le mouvement est en marche, y compris en Suisse. Des solutions entièrement automatisées de type «robo advisors» sont déjà proposées par la start-up True Wealth, le site Investomat.ch de la Banque Cantonale de Glaris ou la banque en ligne Swissquote.

Avec ces offres, le client fournit d’abord des indications sur sa tolérance envers le risque et ses préférences d’investissement – la gestion de ses placements et le rééquilibrage du portefeuille étant ensuite automatisés. Sans oublier les grandes banques qui ont élaboré des solutions alliant gestion en ligne en grande partie automatisée et conseil personnalisé, à l’exemple d’UBS Advice.

Face à cette concurrence, pour quels services les clients accepteront-ils encore de payer?
Lire la suite

États-Unis : Transition énergétique, le pays mise sur les réseaux intelligents

Alors qu’en France le débat sur la transition énergétique vers les énergies renouvelables n’est toujours pas terminé, les Etats-Unis investissent massivement dans le solaire et l’éolien. Comment les “réseaux intelligents” à base d’énergies renouvelables sont-ils en voie de transformer radicalement la donne énergétique américaine ?

Le terme de transition énergétique est en vogue en France, et bien qu’il renvoie à de nombreuses annonces gouvernementales devant se réaliser dans le futur, il n’est relié à rien de bien concret en 2015 : les énergies renouvelables sont très peu développées, le réseau électrique est entièrement centralisé et basé à 75% sur l’énergie nucléaire. Ailleurs dans le monde, les énergies renouvelables sont en plein essor, les “sorties du nucléaire” s’enchaînent — surtout depuis la catastrophe de Fukushima de 2011.

Les Etats-Unis sont désormais un moteur mondial de cette transition énergétique basée sur des “énergies propres” et la création de “smart-grids” (réseaux de transport et de distribution électrique intelligents) à grande, moyenne ou petite échelle. Balade au “pays de l’innovation et de la transition énergétique concrète”.

Lire la suite

Quand le partage révolutionne l’économie

Location entre particulier, covoiturage, échanges d’outils ou de maisons, avec la baisse du pouvoir d’achat, les Français se tournent massivement vers l’économie du partage, appelée aussi “économie collaborative”. Plus qu’un marché, certains y voient un nouveau modèle de société.

Cinéma : « La Loi du marché »

Il s’appelle Thierry et fréquente les bureaux de Pôle emploi depuis dix-huit mois interminables. Dix-huit mois à traquer les petites annonces et à peaufiner son CV de « senior » condamné au hors-jeu. Dix-huit mois à tenter d’oublier qu’hier, autrefois, il « gagnait sa vie » et pouvait miser sur l’avenir. Dix-huit mois à espérer, à combattre, à s’angoisser. Dix-huit mois à tenter de rester digne aux yeux de ses proches et à ses propres yeux.

Quand Thierry, enfin, retrouve un boulot (vigile dans un supermarché pour un salaire que l’on devine de misère), d’autres « problèmes » surviennent. Chargé de surveiller les clients et les caissières, ce héros de notre (triste) temps se retrouve confronté à de sévères conflits moraux quand il s’agit pour lui de collaborer à une politique de dénonciation érigée en norme et à la loi du profit maximal.

Peut-on tout accepter pour garder son job ? Faut-il bousiller les plus faibles que soi pour espérer conserver la tête hors de l’eau et ne pas retourner dans la case chômage ?

Thailande : A la recherche des trésors du Chao Phraya

Des chasseurs de trésors explorent les profondeurs du fleuve Chao Phraya, qui serpente dans la capitale thaïe. Âgé de 50 ans, Somchaï Panthong est persuadé que les fonds vaseux du “fleuve des rois” recèlent encore de nombreux trésors perdus ou cachés au fil des siècles par les marchands, les moines et les chefs de guerre.

Russie : Projet de ferme bio à Kungur

Message reçu de l’un de nos lecteurs lecteurs installé en Russie:

Bonjour à tous!

Comme nous sommes tous ici globalement d’accord et que je suis fatigué de toujours entendre autour de moi les gens se plaindre manifester etc tout cela à mon avis dans le vide. Cela dissipe notre énergie et aide le système à s’adapter. C’est pour cette raison que, étant passé au cours de ma vie par plein de mouvements, j’ai décidé de partir en Russie.

Projet de longue date, russe première langue au collège. Donc mon but était de créer une ferme / centre écologique. Ici la terre n’est pas un problème donc il est possible de libérer des terres et de les faire migrer vers une agriculture bio plus facilement.
Lire la suite

Australie : Sydney 2030, une ambition remarquable

Voyage en Australie afin de décrypter « Sustainable Sydney 2030 », l’ambitieux programme qu’a mis en œuvre la ville de Sydney pour devenir, d’ici 2030, une Ville Intelligente (Smart City) exemplaire. Le volumineux rapport présente 10 objectifs chiffrés à atteindre d’ici 2030, 5 grands changements à opérer, 10 orientations stratégiques et 10 projets de réaménagement urbain.

Sydney a pris très tôt la mesure des enjeux d’un développement urbain durable. Dès 2007, la municipalité s’est engagée dans une vaste consultation publique afin de co-construire, avec ses habitants, les lignes d’un important programme stratégique, visant à transformer en profondeur la vie dans la ville d’ici 2030. La démarche impressionne par sa volonté constante d’inclusion sociale, et ce dès le début du projet.

Plus de 12.000 personnes ont ainsi été directement consultées ; 200 personnes ont fait part de leur opinion sur le site web dédié au projet ; plus de 2.000 personnes ont appelé « Future Phone », le serveur téléphonique créé pour l’occasion ; et plus de 130.000 personnes ont visité l’exposition montée par la municipalité pour présenter les enjeux de la démarche.

Pendant 18 mois, la ville a donc interrogé un maximum de citoyens de tous horizons (habitants, associations, chefs d’entreprise, responsables de communautés) au cours d’une quarantaine de forums et conférences. Individus et organisations ont été invités à faire part de leur vision de Sydney en 2030.
Lire la suite

Libre-échange ou libres citoyens ?

Le traité transatlantique qui se négocie actuellement entre Bruxelles et Washington suscite les inquiétudes : des choix politiques fondamentaux seront-ils sacrifiés sur l’autel du libre-échange ? Avec cette enquête fouillée, qui interroge économistes orthodoxes ou contestataires, opposants au Tafta et simples citoyens, les enjeux de ce traité capital nous sont exposés.

Arte

Radio Courtoisie : « Chômage et salariat » (Audio)

Le vendredi 22 mai 2015, dans l’émission le “Libre journal des éditeurs” sur Radio Courtoisie, Jean-Paul Naddeo recevait les auteurs: Cédric Porte et Nicolas Chaboteaux pour leur livre “Travailler à tout prix !“, ainsi que Claude Berger à propos de son ouvrage “En finir avec le salariat : Vers une société du partage ?

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Sécurité routière : Les nouvelles armes anti-chauffards

L’année dernière, 3.388 personnes ont péri dans des accidents de la circulation. La première hausse depuis plus de dix ans. Pour enrayer cette tendance, les policiers ont reçu une consigne du ministère de l’Intérieur: sévir de plus en plus, surtout avec les conducteurs qui ne respectent pas les limitations de vitesse et qui ont trop bu (causes de la moitié des décès).

Reportage avec les gendarmes de l’un des nœuds autoroutiers les plus dangereux d’Europe, situé au sud de Dijon.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Changement climatique : “Les entreprises sont aussi la solution!”

À quelques mois de la Conférence internationale sur les changements climatiques, grands patrons, décisionnaires économiques et politiques se sont réunis à Paris pour échanger sur les différents moyens de réduire les émissions carbone.
Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, est l’un des chefs d’entreprise les plus impliqués dans les discussions sur le passage à une économie sans carbone, il se réjouit du succès de ce sommet. “Il y a des personnes qui disent : “les entreprises polluent, ce sont les principales responsables des émissions de gaz“, mais les entreprises sont aussi la solution !”, assure-t-il.

Les abeilles s’installent au bord des autoroutes

Mercredi 20 mai, la ministre de l’Écologie a présenté, en Conseil des ministres, un plan national en faveur des abeilles, dont l’avenir est menacé par les insecticides. Son projet est d’étendre la production du miel le long des autoroutes.

A Forges-les-Bains (Essonne), des ruches ont été installées ce vendredi 22 mai à proximité de la route. 21 autres sont déjà établies sur d’autres sites. 400 kilos de miel d’autoroutes ont déjà été récoltés et distribués à des fins pédagogiques.

Aubervilliers (93) : Les secrets du textile chinois en France

Infiltration dans le nouveau cœur du marché du textile en France. Il se trouve à Aubervilliers en banlieue parisienne. Là, une ancienne friche industrielle a été reconvertie en immense marché de gros de l’habillement. Ici, 1.500 commerces proposent leurs marchandises dans des commerces tenus à 90% par des Chinois.

Mr Wang est à l’origine de cet empire. C’est lui qui a installé la première boutique et aujourd’hui il possède 20% des commerces. Le lieu est devenu incontournable pour les professionnels assurés de faire de bonnes marges, car les fournisseurs cassent les prix.

Mais cette nouvelle plaque tournante du textile en France cache de nombreux mystères, notamment sur la provenance des marchandises. Les journalistes ont ainsi découvert un atelier de couture clandestin où la plupart des travailleurs sont des immigrés clandestins sans papier et vivent dans des conditions déplorables.

Ils n’ont pas de salaire pendant les deux premiers mois de travail et sont ensuite invités à travailler ailleurs. D’autres ateliers du même type rémunèrent leurs ouvriers 50 centimes par robe. Celles-ci sont ensuite vendues… à Aubervilliers.

Cinéma : Pollen (Màj vidéo)

Les fleurs : symbole de la beauté à l’état pur. Fragiles et mystérieuses, délicates et gracieuses, elles sont l’avenir de la terre. Mais sans leur histoire d’amour avec les “pollinisateurs”, rien ne serait possible.

Tourné aux quatre coins du monde, le film nous fera partager l’intimité des rapports entre le monde végétal et le monde animal, essentiel pour l’équilibre de la planète.

Grèce : “La faillite est inévitable”

Dans une lettre adressée au FMI et relayée par le quotidien financier britannique Financial Times, le premier ministre grec Alexis Tsipras révèle qu’il ne pourra pas s’acquitter d’une échéance de 750 millions d’euros. C’est la première fois que Tsipras tire ouvertement la sonnette d’alarme.

Selon le quotidien De Morgen, la Grèce a pu rembourser le FMI uniquement grâce à un fonds d’urgence du même FMI. En théorie, l’état grec devrait rembourser encore 1,5 milliard au FMI en juin. Aussi, l’économiste Geert Noels estime-t-il que la faillite grecque est inévitable.

Interrogé par De Morgen, Noels est d’avis qu’il ne sert à rien d’accorder encore des fonds d’urgence à la Grèce. “Ces derniers mois, on a écrit des bibliothèques entières sur le problème de liquidité et de solvabilité grec, mais à mes yeux la compétitivité particulièrement faible de toute l’économie grecque est beaucoup trop importante. Tant qu’on ne prend pas de mesures fondamentales à ce sujet, on applique un emplâtre sur une jambe de bois“.

D’après l’économiste, le FMI ne peut pas se permettre de faire encore des concessions. L’institution risquerait en effet de perdre sa crédibilité internationale.
Lire la suite

Le roi Midas

Le Roi Midas est un court métrage d’animation américain de la série des Silly Symphonies réalisé par Walt Disney, pour United Artists, sorti le 22 mars 1935. Le film se base sur l’histoire du roi Midas, qui après avoir recueilli Silène obtient de Dionysos la faculté de changer en or tout ce qu’il touche. L’équipe Disney a toutefois transformé Dionysos en un elf/gnome et modifié la fin.

Le Roi Midas, avare et cupide, ne vit que pour son or. Installé dans sa salle au trésor avec son chat, il compte et recompte ses pièces et souhaite en avoir encore plus. Il reçoit alors la visite d’un être nommé Goldie, qui lui offre sa faculté de changer tout ce qu’il touche en or.
Lire la suite

Intelligence économique : plongée en eaux troubles

L’intelligence économique, sorte de traitement habile de l’information dans les entreprises, est associée à d’obscures affaires d’espionnage ou de manipulation. Avec la mondialisation, la guerre économique est à son paroxysme.

Les frontières sont de plus en plus floues entre l’information stratégique, le renseignement économique et l’espionnage industriel, et tous les coups sont permis. Rencontre avec les protagonistes emblématiques de cette guerre secrète.

Réalisé par François Rabaté (France 2013)

Climat : Un marché à 100 milliards de dollars pour la finance

Financer des transports urbains propres, des centrales photovoltaïques, des fermes éoliennes, des programmes de reforestation, des réseaux d’assainissement… Les enjeux climatiques qui visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre deviennent prioritaires dans les projets de développement économique et social. À neuf mois de la conférence de l’ONU sur le climat, les banques privées et publiques sont conviées à Bercy.

Ils prennent encore plus d’importance dans la perspective de la conférence climat, la COP21 – 21e conférence des Nations unies sur le changement climatique -, qui se tiendra en décembre, à Paris. Les acteurs publics se mobilisent à l’instar de l’International développement finance club (IDFC) – instance réunissant 22 institutions publiques du Nord et du Sud, nationales et régionales, dont l’Agence française de développement – qui organise ce mardi, au ministère des Finances un forum sur la «Finance climat».

Sur 370 milliards d’euros de financement en 2013, l’IDFC a engagé 80 milliards sur des projets «verts». «L’objectif est d’adopter un langage commun sur ce qu’est un projet climat, d’adopter les bonnes pratiques et d’associer le secteur privé, banques, assurances ou fonds de pension, explique la directrice générale de l’AFD, Anne Paugam. Nous sommes pionniers dans ce volontarisme, en terme d’objectifs et de méthodes!»

Depuis 2005, l’AFD a financé 18 milliards d’euros sur des projets ayant un bénéfice sur le climat, dont 2,9 milliards en 2014.
Lire la suite

Inde : « Il y a le feu au lac »

En Inde, la célèbre citation prend véritablement tout son sens. Vendredi soir dernier, à Bangalore, l’épaisse mousse toxique composée de produits chimiques et d’eaux usées qui recouvre le lac de Bellandur Varthur depuis des années, a littéralement pris feu.

Les experts de la ville ont confirmé qu’une suspension d’huiles et de phosphore provenant de déchets industriels non traités mélangés aux eaux usées ont créé un véritable cocktail Molotov combustible et susceptible de s’enflammer à tout moment.

Toutes les zones humides à proximité ont d’ores et déjà été détruites par le passage de cette “soupe toxique”. La pollution du lac est devenue totalement incontrôlable”, a déclaré un officiel du conseil de contrôle de la pollution locale.

Les habitants ont également signalé des réactions allergiques et une sensation de brûlure éventuellement causées par des toxines libérées par la mousse. Il semble que cette pollution se soit déjà propagée à autre lac voisin.

(Merci à Tilak)

Belgique : Les fillettes sont pubères de plus en plus tôt

Les pédiatres voient en consultation de plus en plus de fillettes qui sont pubères dès 8 ans parfois, expliquent des endocrinologues de l’UZ Gand et de l’hôpital Jessa de Hasselt dans le journal Het Belang van Limburg. Les médecins estiment qu’une puberté précoce peut causer des risques importants à la croissance et des problèmes psychiques.

Les fillettes sont pubères beaucoup plus tôt par rapport à il y a 20 ans: entre 8 et 10,5 ans“, précise Margarita Craen, endocrinologue à l’UZ Gand. “En soi, ce n’est un problème mais pour des fillettes qui deviennent pubères encore plus tôt, il y a un risque de problèmes importants“.

Par exemple, les fillettes pubères très tôt se sentent mal dans leur peau car elles sont parfois les seules dans leur classe à avoir de la poitrine et deviennent le centre d’intérêt“, explique-t-elle. Une puberté précoce peut aussi avoir une incidence négative sur la croissance.

Chine : Comment faire tenir 51 travailleurs dans une camionnette prévue pour 6…

La police chinoise a récemment fait une découverte peu banale: une camionnette dans laquelle 49 personnes (plus 2 à l’avant) étaient entassées. Le chauffeur, qui risque une forte amende, emmenait ces travailleurs immigrés vers un site de construction.

Bientôt des éoliennes sans pales ?

Leurs mâts imposants qui se dressent sur les crêtes et leurs immenses pales qui tournent dans un bruit sourd leur valent de solides hostilités. Les éoliennes sont constamment critiquées, accusées de dénaturer les paysages, de provoquer des nuisances sonores ou de menacer les oiseaux et les chauves-souris.

Afin de “réinventer leur modèle”, Vortex Bladeless, une entreprise espagnole, a conçu des turbines d’un genre nouveau : de longs cônes qui n’arborent aucune pale, appelés Vortex, une invention dont s’est fait l’écho la presse anglo-saxonne.

Comme leurs cousines tripales à axe horizontal, les turbines Vortex transforment l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique, puis électrique. Mais à la différence des éoliennes traditionnelles qui utilisent des courants laminaires (réguliers), ces nouvelles machines, développées depuis quatre ans, exploitent l’effet aérodynamique des tourbillons d’air.

Les mâts sont conçus dans des matériaux légers et résistants – fibre de verre et fibre de carbone – pour leur permettre de vibrer autant que possible. Deux anneaux magnétiques, installés à leur base, se repoussent, entraînant alternativement l’ensemble de l’équipement dans deux directions opposées, ce qui lui imprime un léger mouvement d’oscillation indépendant de la force du vent.

Lire la suite

Allemagne : Porsche contre Volkswagen, le duel fratricide

Depuis plus de trois ans, les rebondissements de la saga Porsche-Volkswagen tiennent en haleine les milieux économiques et l’opinion publique. Entamée avec l’annonce tonitruante de la prise de contrôle de Volkswagen par Porsche, cette histoire houleuse se déroule aussi sur fond de querelle familiale.

Car Wolfgang Porsche, président du conseil de surveillance de Porsche, et Ferdinand Piëch, son homologue chez Volkswagen, sont cousins germains. Ferry Porsche, le père du premier, et Louise Piëch, la mère du second, étaient les deux enfants de Ferdinand Porsche, inventeur de la «Coccinelle» et fondateur de l’entreprise Volkswagen en 1936

Chili : Être pilote dans le détroit de Magellan

Le travail d’Erich Guital est le plus inconfortable qu’on puisse imaginer pour un marin: il est pilote dans le détroit de Magellan, cet étroit passage qui sépare la Terre de Feu du continent sud-américain.

Cette contrée austère est réputée pour ses vents et ses intempéries, sa météo ultra-changeante et la violence de ses tempêtes.

Chine : La main d’œuvre humaine plus chère que les robots

Difficultés économiques et démographiques obligent, le robot remplace peu à peu l’homme, pour le meilleur et pour le pire… Selon la Fédération internationale des robots, le marché chinois va croître en moyenne de 25% par an. En 2017, on y comptera plus de 400.000 robots, soit 1 pour 3.000 habitants.

Dans l’atelier de moulure de l’usine d’Yingli, chef de file mondial du panneau solaire, l’ouvrier se fait discret. Très discret. Sur ce parterre de quelques centaines de mètres carrés, 170 machines cylindriques préparent la matière première, le silicium monocristallin, d’autres contrôlent la qualité. Le tout en silence. De temps en temps un ouvrier apparaît, juste le temps de voir si tout fonctionne bien.

À Yingli, dont le site de production principal s’étend sur 66 hectares, l’ouvrier sert surtout à faire le lien entre deux lignes de production et pour le contrôle des réglages. Seules quelques tâches de vérification de la qualité, qu’un robot ne peut pas faire, sont encore manuelles.

« L’automatisation nous a permis de réduire la main-d’œuvre par deux », commente Gu Kaixin, en charge de la sécurité du moulage, la première étape dans la fabrication de panneaux solaires. Ailleurs dans l’usine, ce sont d’immenses bras qui soudent 24h/24, ou encore qui coupent, nettoient et polissent les carreaux qui forment un panneau solaire.
Lire la suite

Affaire Kerviel/Société Générale : Nouvelles révélations accablantes pour la banque

Selon le site Mediapart, la commandante de police en charge de l’enquête sur l’affaire Kerviel a affirmé lors d’une récente audition que la Société générale avait été alertée des agissements de l’ex-courtier en 2007.

Pays-Bas : Au pays du Gouda

Escapade au pays du gouda, qui doit son nom au premier polder hollandais asséché, celui-ci formant un magnifique paysage aujourd’hui protégé par l’Unesco. La célèbre pâte pressée non cuite à petits trous est affinée dans des caves situées bien en deçà du niveau de la mer.

Lima et après ?

« Tout écroulement porte en soi des désordres intellectuels et moraux. Il faut créer des hommes sobres, patients qui ne se désespèrent pas devant les pires horreurs et ne s’exaltent pas pour chaque ânerie. Pessimisme de l’intelligence, optimisme de la volonté ». Antonio Gramsci, Cahier de prison n° 28.

Au lendemain de la Conférence de Lima sur le climat, les résultats de la coopération internationale en matière d’environnement sont décevants. Les États-Unis et la Chine étant peu disposés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre avant 2030, les perspectives futures, et notamment la Conférence de Paris en décembre 2015, ne sont guère plus réconfortantes.

L’année 2014 a connu une actualité climatique intense. Parmi les nombreux événements institutionnels en relation avec le sujet on citera la remise du cinquième rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) [1] qui semble avoir, pour une fois, laissé sans voix les « climato-sceptiques », le sommet extraordinaire de l’ONU sur le climat qui s’est tenu à New York le 23 septembre et a réuni plus de 120 chefs d’État, l’annonce sino-américaine sur le climat effectuée le 12 novembre en marge du sommet de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation) et, enfin, la Conférence de Lima qui s’est tenue du 1er au 14 décembre. Quels enseignements tirer de ces événements ?<

Et en particulier des deux derniers présentés comme devant contribuer à l’édification du futur régime climatique mondial censé voir le jour lors de la COP 21 [2] qui va se tenir à Paris à la fin de l’année.

Lire la suite

Chine : Les derniers secrets de l’armée de terre cuite

La légion de terre cuite enterrée avec le premier empereur de Chine Qin Shi Huangdi a été découverte en 1974. Les neuf mille guerriers modelés devaient assurer la protection du souverain dans l’au-delà et l’aider à régner depuis son tombeau.

Cette impressionnante armée comprenait des unités de cavalerie et d’infanterie, équipées de chevaux, de chars et d’armes, mais aussi des fonctionnaires, des acrobates, des lutteurs, des concubines.

Jusqu’à présent, près de mille statues ont été mises au jour, mais la majeure partie du site reste inexplorée. Quatre opérations de fouilles en cours révèlent des informations inédites sur le mausolée et ses occupants