Allemagne : Les enfants non vaccinés sont en bien meilleure santé

Émission de Alpenparlament TV diffusée le 26 octobre 2010. Angelika Kögel-Schauz est mathématicienne. Son organisation s’appelle EFI et a pour but d’informer les parents sur les dangers de la vaccination. L’entretien porte sur l’étude de l’Institut Robert Koch qui a pris en compte 18.000 enfants de 0 à 17 ans.

Angelika K-S a analysé les données et comparé l’état de santé des enfants vaccinés par rapport aux non-vaccinés. En Allemagne la vaccination n’est pas obligatoire et ne peut pas l’être, pour des raisons juridiques, puisque cet acte médical peut être assimilée à une blessure corporelle.

Les enfants non vaccinés ont moitié moins d’allergies que les vaccinés (22,9 contre 10,6 %) pour le rhume des foins on trouve 10,7 contre 2,6 % (4 fois moins), pour l’asthme et les bronchites chroniques 18,4 contre 2,4 % (7 fois moins), pour les neurodermites 13,2 contre 7 %, pour l’herpès 12,8 contre 0,2 % (64 fois moins !) et pour les migraines 2,5 contre 1,1 %.

Il en est de même pour le diabète, les problèmes thyroïdiens, les crises d’épilepsie, l’hyperactivité.

On observe également chez eux moins de scolioses que chez les autres, 5,3 % contre 0,5% (10 fois moins), moins de problèmes de langage, car le besoin d’orthophoniste est de 6,25 contre 2,11 % (7 fois moins).

Dr. Bertoud – Pédiatre homéopathe :

Pollution : Principale cause de mortalité dans les pays en voie de développement

Par Richard Fuller, président de Pure Earth (anciennement Blacksmith Institute) et membre fondateur de Alliance Globale sur la Santé et la Pollution.

Une autre statistique vaut la peine d’être mentionnée: 9 millions de personnes dans le monde sont mortes à cause expositions de la pollution des sols, de l’eau et de l’air (domestique et ambiante) en 2012, dont 8,4 millions dans les pays les plus pauvres. Ce n’est donc pas un problème de “pays riche”. C’est un problème qui touche les pays en voie de développement.

Pour illustrer ces chiffres, les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé font état de 56 millions de personnes mortes en 2012 — il s’agit de toutes les personnes décédées sur la planète, que ce soit des suites d’accidents de voitures, de suicides, de vieillesse, de cancer, d’erreurs médicales, par la foudre, de maladies infectieuses, en parachute, à cause des guerres, ou pour toute autre raison. Ce qui signifie que la pollution a tué près d’1 personne sur 7.

La pollution de l’air extérieur a fait 3,7 millions de morts. 4,2 millions de personnes sont mortes des suites d’exposition à des particules, en intérieur, provenant de cuisinières. Environ 1 million de personnes sont mortes en raison de sols et d’eaux contaminées par des produits chimiques. Et 840.00 sont mortes des suites d’un manque d’hygiène.

Tous ces chiffres proviennent des sites et bases de données de l’Organisation Mondiale de la Santé, sauf les statistiques concernant les sols, qui sont plus récentes (et vraisemblablement sous-estimées) et sont données par l’Alliance Globale pour la Santé et la Pollution.
Lire la suite

Chine : “Fred & Farid”, la réussite française

Manuel Valls est en visite officielle en Chine depuis mercredi 28 janvier. Le Premier ministre s’est rendu samedi 31 janvier à Shanghai où il a rencontré des entrepreneurs français. Parmi eux, un publicitaire, Frédéric Raillard.

Son entreprise “Fred & Farid” est l’une des plus dynamiques du pays. 95% de Chinois et 15% de Français sont employés par la société.

Chartrier-Ferrière (19) : Hameau à vendre pour 369.000 euros (Màj)

Addendum : Le hameau à vendre remporte un succès inattendu

Pour en savoir plus, contactez : Van Den Berg Immobilier – 43 rue des Remparts – 19310 AYEN – Tel : 05.55.25.28.00 – Site Internet : France Houses

Chartrier-Ferrière (Corrèze) est un village du XIIIe siècle qui accueille huit maisons en pierres de taille. Il s’agit là d’un pan du patrimoine corrézien et d’un témoignage de l’architecture rurale.

Le village de trois hectares et demi est aujourd’hui en vente pour 369.000 euros. On peut parler d’un bien d’exception avec 4.000 m² habitables, 42 chambres, 24 salles de bain…

Le vrai taux de chômage en France, c’est 19,2% !

Sans (bonne) surprise, les chiffres du chômage en France en 2014 sont mauvais. Les plus mauvais de toute l’histoire de notre pays. Un record en forme de signal d’alarme qui doit nous pousser à innover pour permettre aux 5,5 millions de personnes sans emploi de retrouver un job.

Le vrai taux de chômage en France, c’est 19,2%. Si l’on rapporte le nombre total de chômeurs à la population active, c’est bien ce taux que l’on obtient. Rendons-nous compte que 5,5 millions de personnes sur un total de 28,6 millions de personnes en âge de travailler (dans les statistiques françaises cela veut dire dès 16 ans) ne travaillent pas, en France.

Et face à cela, que fait-on ? Rien. Rien de nouveau en tout cas. Pour lutter contre le chômage, on ressort – quoiqu’on en dise – les mêmes recettes : contrats aidés, allègement de charges, formation, apprentissage… De ce point de vue là, il est effectivement juste de dire que nous avons tout essayé. Plus exactement, nous avons essayé tout ce que nous avons déjà maintes et maintes fois mis en place, relancé, rebaptisé, musclé, réorienté et que sais-je encore.

Grands plans nationaux… inefficaces
Lire la suite

Comment travaillera t-on dans 10 ans ?

Nos modes de travail sont à l’aube d’une révolution radicale. Une révolution susceptible de modifier en profondeur l’organisation de nos sociétés et la conception même du travail. On aspire à travailler différemment, on ressent le besoin de s’organiser autrement et partout dans le monde, des initiatives émergent et proposent des alternatives viables.

Évoluant au cœur de ces nouveaux modes de travail depuis plusieurs années et ayant la chance de pouvoir mener des recherches autour de ces questions, je vous propose un tour d’horizon des principales mutations à venir dans nos façons de travailler.

Le modèle salarié ne sera plus dominant

On a du mal à l’imaginer aujourd’hui, mais le temps n’est pas loin où le nombre de travailleurs indépendants aura dépassé le nombre de salariés.

Lire la suite

Reportage : Pèlerinage, un business éternel

Le pèlerinage sur les lieux saints de l’Islam est un phénomène saisissant : des musulmans du monde entier se retrouvent pendant une courte période, quelques semaines seulement, accomplissant, dans un ordre immuable les mêmes actes “sacrés”. Autour de ces grands moments de prières, un véritable commerce s’est développé aussi bien sur place que dans les pays d’origine. En Arabie Saoudite, les commerçants font 40% de leur chiffre d’affaire pendant ces quelques jours. Et dans le monde entier, c’est le grand mouvement des agences de voyages.

Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau

Pendant des siècles, on a considéré le cerveau humain comme un organe figé. Or, les recherches récentes ont mis en évidence ses incroyables capacités de réorganisation structurale et fonctionnelle.

Après s’être penché sur la plasticité neuronale et ses effets possibles sur des handicaps physiques, le psychiatre Norman Doidge explore ici les implications de ces capacités d’adaptabilité dans le traitement des troubles mentaux.

Du Canada à l’Espagne, il part à la rencontre de chercheurs qui, s’appuyant sur “les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau” titre du best-seller du docteur Doidge, paru chez Belfond en 2008, pourraient révolutionner le quotidien des patients atteints de troubles obsessionnels compulsifs, de stress post-traumatique, d’aphasie ou de schizophrénie, et leur offrir un espoir de guérison.

Chine : De l’enfant unique aux « supervieux »

A Rudong, les jeunes sont une espèce en voie de disparition. Ce district d’un peu plus d’un million d’habitants dans la province du Jiangsu (est de la Chine) a reçu le qualitatif de « super-vieux », en raison de la forte proportion de personnes âgées : 20 % de la population a plus de 65 ans.

« Le district est entré dans ce stade de son développement démo- graphique vingt ans plus tôt que les autres parties de la Chine, ce qui pousse certains experts à voir en Rudong un prélude de la Chine de deux prochaines décennies », relève l’hebdomadaire Nanfang Zhoumo dans un reportage.

Car, après trois décennies d’enfants uniques (environ 60 % des familles y sont astreintes stricto sensu, les autres bénéficiant de dérogations diverses), la Chine grisonne à grande vitesse. Le vieillissement prématuré de Rudong n’est pas le fruit du hasard : le district, qui est sous la tutelle de la ville de Nantong, fut une zone pilote dans la mise en œuvre de la planification familiale dans les années 1980.

En trois ans, il parvint à réduire son taux de croissance démographique de 2 % à 0,5 % et fut distingué en 1986 par le gouvernement pour ses prouesses. Or ce passé glorieux menace de faire aujourd’hui sa ruine : Rudong voit se profiler de lourds déficits de ses fonds de pension.
Lire la suite

La Mafia rouge : la mafia de la pêche

Vers la fin des années 1970, alors qu’une pénurie de viande sévit en URSS, le gouvernement décide de miser sur le poisson pour nourrir sa population. Une flotte de pêche nationale est créée et très vite, l’industrie génère des milliards de roubles, attirant inévitablement les esprits criminels. Une économie clandestine se développe au sein de l’industrie de la pêche, sous la surveillance d’un ministère des Pêches tout aussi corrompu.


La mafia rouge : "Les dessous de la mafia de la… par stranglerman

Un chef à la maison

Se payer les services d’un chef à la maison, la pratique se répand. Avant, Olivier Chapuis travaillait dans un restaurant étoilé en Suisse. Aujourd’hui à Paris, il enchaîne les repas chez les particuliers, jusqu’à six par semaine. Dev, informaticien, s’apprête à quitter son emploi pour lui aussi, venir concocter un dîner dans votre cuisine.

Reportage de Sept à huit diffusé sur TF1 le 25 janvier 2015

Allemagne : Se chauffer autrement

Quel est le secret du chauffage gratuit? Le chauffage apparaît souvent comme le parent pauvre de la transition énergétique. En Allemagne, des techniques innovantes permettent de produire de la chaleur, tout en réduisant la facture d’électricité et en respectant l’environnement.

6 millions de chômeurs : L’échec de Hollande

Le nombre des chômeurs continue de progresser à une allure vertigineuse : toutes catégories confondues, on dénombrait presque 5,9 millions de demandeurs d’emploi fin 2014, soit +312.900 depuis un an et +919.000 depuis mai 2012. La clameur populaire qui vient d’Athènes fait donc forcément écho jusqu’en France : et si on changeait de politique ?

Il faut prendre l’indicateur du chômage pour ce qu’il est : le plus révélateur de ce qu’est aujourd’hui la France et la politique économique et sociale inégalitaire qui y est menée. Si en Grèce, la donne a radicalement changé, et si le peuple de ce pays peut espérer enfin la mise en œuvre d’une politique sociale plus généreuse, la France, elle, reste plus que jamais prisonnière de la doxa néolibérale. La situation du marché du travail en atteste.

Il faut prendre l’indicateur du chômage pour ce qu’il est : le plus révélateur de ce qu’est aujourd’hui la France et la politique économique et sociale inégalitaire qui y est menée. Si en Grèce, la donne a radicalement changé, et si le peuple de ce pays peut espérer enfin la mise en œuvre d’une politique sociale plus généreuse, la France, elle, reste plus que jamais prisonnière de la doxa néolibérale.

La situation du marché du travail en atteste. Il faut certes manier la comparaison avec précaution, car la France ne connaît pas, loin s’en faut la situation sociale désespérée dans laquelle la Grèce s’est enlisée.
Lire la suite

Courbevoie (92) : Un élu distribue les invendus des supermarchés pour lutter contre le gaspillage

Selon un employé de supermarché, près de 20 kilos d’aliments invendus sont jetés chaque jour. Face au gaspillage, Arash Derambarsh, élu municipal à Courbevoie, a décidé d’agir et a lancé une pétition contre le gaspillage, qui a récolté plus de 100.000 signatures en une semaine.

L’élu a également passé un accord avec une enseigne de sa ville pour récupérer les invendus encore consommables et les distribuer aux nécessiteux.

Les petites entreprises n’arrivent plus à faire face à la concurrence étrangère

Une entreprise de transport routier de Picardie souffre de la concurrence des pays d’Europe centrale. Aujourd’hui, la société possède quinze camions et emploie quinze chauffeurs. Ils étaient deux fois plus nombreux il y a trois ans.

Ses salariés sillonnent la France 24h/24 pour un salaire de 1 700 euros net par mois. Beaucoup moins qu’il y a quelques années. La raison : la concurrence de plus en plus forte des pays d’Europe centrale comme la Pologne, la République Tchèque, la Roumanie, la Lituanie.

Cette concurrence étrangère fait très mal aux comptes de l’entreprise. Le planning est de moins en moins chargé : “En deux ans de temps, on a perdu près de 40% de nos clients. Ils sont partis vers la concurrence étrangère moins chère. Les pays de l’Est roulent au tarif qu’on appliquait il y a trente ans. On a trente ans d’écart avec eux“, explique Dominique Durant.