Montres de luxe : Des objets très convoités

Hors de prix et réservées à une clientèle privilégiée, les montres de luxe peuvent coûter jusqu’à 300.000 euros. Elles attirent aussi les convoitises. Les braquages et les vols à l’arrachée se sont multipliés, ces agressions sont souvent d’une extrême violence.

Chocolat : La poule aux oeufs d’or

Alors que des experts annoncent une pénurie de cacao dans les dix prochaines années, la demande de ce dernier ne fait que grimper. Ce documentaire vous invite à un voyage au cœur de la production de cacao jusqu’à sa transformation dans les usines, et sa mise en vente dans les grandes surfaces.

A Pâques, les œufs, les lapins et les poules envahissent les vitrines des chocolatiers, des boulangers mais aussi des grandes surfaces. Le marché du chocolat représente plus de quatre milliards et demi d’euros en France, rapportant près de 100 milliards d’euros à travers le monde. C’est même le troisième plus gros marché au monde après le pétrole et le café !

Le processus de fabrication est complexe, de la fève au précieux chocolat. Les filières du cacao sont très secrètes, soumises à une forte concurrence, et les caméras ne sont pas toujours les bienvenues dans les usines de transformation.

Une fois commercialisé, le chocolat industriel est davantage composé de sucre et d’additifs alimentaires que de cacao. Le documentaire éclaire sur les conditions de travail des planteurs de cacao qui sont sous payés et peinent à vivre correctement. Les plantations sont toutes situées sur la ceinture équatoriale dans des pays en voie de développement. Le cacao reste l’une des rares matières premières agricoles à laquelle les paysans n’ont quasiment pas accès dans sa forme finale.

Triche industrielle (Docu)

A Florange, les deux derniers hauts-fourneaux de Lorraine se sont éteints. C’était l’ultime bastion d’une activité séculaire, d’un savoir-faire et d’un esprit de classe. La ville est devenue l’emblème d’un pays qui se désindustrialise.

Ce qui s’est joué ici dépasse les frontières de la Lorraine : c’est le résultat de trente années de privatisations, d’endettements et de soumissions aux lois du marché.

Réalisé par Tristan Thil (France – Avril 2014)

Gaz cancérigène : votre département est-il concerné ?

Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle. L’Agence de sûreté nucléaire alerte sur l’augmentation des concentrations dans les habitations.

L’Agence de sûreté nucléaire (ASN) a souligné la présence de plus en plus importante d’un gaz radioactif, le radon, décelée dans des habitations. Des doses élevées de ce gaz ont ainsi été enregistrées dans 31 départements français.

Dans son rapport annuel sur l’état de la sûreté nucléaire et de la ­radioprotection  en France publié mardi 15 avril, l’ASN délivre une carte des communes les plus exposées.

Lire la suite

Gaël Giraud : « Le vrai rôle de l’énergie va obliger les économistes à changer de dogme »

Gaël Giraud, 44 ans, est directeur de recherche au CNRS et jésuite, il est membre du Centre d’Économie de la Sorbonne, de l’organisme de régulation financière Labex-Refi, de l’École d’Économie de Paris et du Conseil Scientifique de The Shift Project.

Contrairement à ce qui est écrit dans tous les manuels d’économie, l’énergie (et non le capital, sans elle inerte) se révèle être LE facteur essentiel de la croissance, selon Gaël Giraud. Économistes, perpétuez-vous depuis deux siècles la même bourde fatidique ?

Quel est le lien entre la croissance du PIB et la consommation d’énergie primaire ?

Quels sont d’après vous les indices d’un lien intime entre consommation d’énergie et croissance de l’économie ?

Depuis deux siècles, depuis les travaux de Smith et Ricardo, par exemple, la plupart des économistes expliquent que l’accumulation du capital est le secret de la croissance économique inédite que connaissent les sociétés occidentales, puis une partie du reste du monde. Marx était, lui aussi, convaincu de cette apparente évidence.

Lire la suite

Caprices de riches

Ces dernières années, le nombre de millionnaires et même de milliardaires a explosé sur la planète. Leur caractéristique ? Être riches, ultra riches. Leur problème ? Ils ont déjà tout. Alors la nouvelle tendance, c’est de vivre des expériences exceptionnelles.

Leur «délire» ? Boire 380.000 euros de champagne en une soirée, replonger dans les fastes de Louis XIV le temps d’un week-end, vivre avec voitures de luxe, jets privés, et yachts à disposition. De Paris à Cannes en passant par les châteaux de la Loire ou Monaco, rencontre avec de riches héritiers, des chefs d’entreprises ou émirs du Golfe.

Enquête sur ces riches qui peuvent quasiment tout se payer, au point d’avoir parfois tendance à vivre «au-dessus des lois».

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Gilles Babinet à propos du “Big Data”

Gilles Babinet est un multi-entrepeneur, né à Paris en 1967. Il est actuellement « Digital Champion », c’est-a-dire responsable des enjeux de l’économie numérique, pour la France auprès de la Commission européenne.

Dans le cadre de cette fonction, il fait parler de lui en marge de la publication du rapport “Pour un New Deal numérique, en déclarant dans une interview donnée à L’Usine nouvelle que la CNIL est « un ennemi de la nation ».

Gilles Babinet est, en autres, le fondateur de “Captain Dash” qui développe son expertise sur l’analyse du big data. C’est une société qui offre aux directeurs marketing la possibilité de synchroniser dans un même tableau de bord dynamique l’ensemble de leurs données provenant de leur ERP, de leurs outils statistiques web avec des données exogènes, météo, qualité de l’air, de l’eau, cours de bourses, trafic routier, vacances scolaires, fêtes religieuses, tarifs énergétiques, Google Trends, variations monétaires, élections politiques, audiences TV, etc

Chômage : les reprises d’emploi au plus bas depuis 2009

La publication, chaque trimestre par le ministère du Travail, des résultats de son enquête récurrente sur « les sortants des listes de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi » est l’occasion de constater que ses statistiques mensuelles minorent systématiquement l’ampleur des retours à l’emploi.

La « faute » en grande partie aux nombreux chômeurs qui se contentent de ne pas pointer lorsqu’ils retrouvent du travail plutôt que de prévenir. De quoi souffler, habituellement, un semblant d’optimisme quand le chômage augmente.

Mais c’est malheureusement loin d’être l’enseignement essentiel de la dernière édition de cette enquête qui porte sur ce que deviennent les ex-chômeurs sortis du décompte de Pôle emploi en septembre 2013. Ce mois-là, le ministère a dénombré seulement 195.118 chômeurs désinscrits parce qu’ils avaient retrouvé un poste. C’est une mauvaise nouvelle : depuis le début de l’enquête trimestrielle, en juin 2002, c’est seulement la cinquième fois que ce chiffre passe sous les 200.000. La précédente, c’était en décembre 2010, soit près de trois ans avant. Et jusqu’à présent, le plancher des 200.000 n’avait jamais été enfoncé un mois de septembre.

L’étude accumule les nouvelles inquiétantes sur les difficultés de réinsertion des chômeurs sur le marché du travail.

Si l’on s’intéresse non pas au nombre absolu mais à la proportion de personnes ayant été désinscrites de Pôle emploi, le constat est encore plus sombre.

Sur les 451.000 sorties enregistrées, 43,3 % seulement ont repris un emploi. Il n’y a qu’en mars 2009 qu’une plus mauvaise performance avait été enregistrée.

Lire la suite

Les dessous de la mondialisation : Cameroun, forêt en péril

La demande mondiale de bois bat tous les records et la France, premier importateur européen de bois tropical d’Afrique centrale, raffole des essences rares. Derrière ce commerce international se cache un trafic qui prospère dans l’ombre et la criminalité.

Plus le combat des activistes et ONG s’intensifie, plus les instances internationales renforcent leur arsenal légal, plus le trafic se modernise et se multiplie. Au cœur de la forêt tropicale du Cameroun, cette déforestation sauvage menace les tribus pygmées, dont le mode de vie repose sur l’exploitation raisonnée du bois.

Réalisé par Olivier Joulie (France – 2013)

Le retour des damnés de la terre ?

Une nouvelle discipline consistant à analyser des données historiques à travers des modèles mathématiques, la “cliodynamique”, a permis à deux chercheurs de mettre en avant le fait que les inégalités de richesses obéiraient à des cycles historiques. Commentaire critique de cette nouvelle théorie.

C’est du passé (2009)…

Comprendre (et peut-être même prédire) l’évolution des inégalités. C’est ce qu’ont tenté de faire deux chercheurs de l’université du Connecticut et de l’institut d’histoire de l’académie des sciences russe grâce à la cliodynamique, une nouvelle discipline consistant à analyser des données historiques à travers des modèles mathématiques.

Et selon leurs prévisions relayées par le magazine Aeon, d’ici peu aux Etats-Unis, les inégalités auront atteint un niveau tel que l’apparition de troubles politiques serait inévitable… avec un pic prévu pour 2020.

Explications.
Lire la suite

Pâques – Ostara (Rediff)

Huit périodes de quarante jours correspondent théoriquement à trois cent vingt jours alors que l’année solaire en comporte trois cent soixante-cinq jours et quelques heures. L’écart provient en fait du décalage qui existe entre un calendrier rythmé sur les phases de la lune (comme l’était le calendrier des peuples dits « barbares» avant la conquête romaine) et un calendrier solaire.

La fête mobile de Pâques est la clé de tout le calendrier médiéval. Elle introduit un déphasage dans le rythme des quarantaines ici analysé mais elle ne fait qu’en confirmer le principe.

On sait que Pâques est une fête mobile qui peut osciller entre le 22 mars et le 25 avril. Quarante jours avant Pâques, un mardi gras précoce peut donc se trouver au plus près de la . Chandeleur; au contraire, une fête de Pâques tardive le reporte un mois plus tard. Dans l’intervalle, le carême impose sa rigueur et sa loi inflexible de quarante jours (carême vient du latin quadragesima qui renvoie au chiffre « quarante» ).

L’œuf

Comme les sept autres grandes dates de l’année, Pâques peut se comprendre comme une date d’intense circulation des âmes et esprits entre l’Autre Monde et le monde humain. Le modèle de ces rapports se trouve dans de nombreux récits celtiques. Le passage christique de la mort vers la vie ne fait finalement que reproduire à une échelle chrétienne ce trajet symbolique.

Dans le folklore, la période pascale est marquée d’abord et avant tout par l’apparition d’êtres de l’Autre Monde qui prennent principalement une forme animale. Le lièvre de Pâques est une réincarnation printanière du Sauvage; il s’apparente à la cohorte des animaux féeriques qui hantent l’imaginaire médiéval.
Lire la suite

Consommation : Les promesses des circuits courts

Grossistes, traders, coopératives, acheteurs, transformateurs, vendeurs… Face à l’opacité qui semble régner dans le milieu de l’agroalimentaire, le consommateur est bien souvent perdu face à son assiette. Comment être sûr de ne pas être trompé sur la marchandise ? Face à cette interrogation, ils sont de plus en plus nombreux à faire confiance à un autre mode de consommation, celui des circuits courts.

Leur principe est simple: un intermédiaire, pas plus, entre le producteur et le consommateur! En réduisant les trajets et les frais, nous aurions tous à y gagner: des produits moins chers et une rémunération plus juste pour les agriculteurs. La promesse est-elle toujours respectée ?

En Saône-et-Loire, un éleveur de charolais parcourt 1000 km chaque week-end pour livrer au domicile de ses clients la viande des bœufs qu’il élève. Dans le Lot-et-Garonne, d’autres on choisit de s’associer pour créer un magasin d’agriculteurs, pour ne plus subir les cours du marché des fruits et légumes.

Peut-on s’affranchir facilement du réseau de la grande distribution? Quelles sont les conséquences d’un tel choix? Comment réagit la grande distribution face à cette nouvelle tendance? Loin d’être réservé à des utopistes, cette méthode de distribution est en train de devenir un marché porteur économiquement.

E-commerce, supermarchés et même produits surgelés en circuit court, les initiatives se multiplient. Pas toujours pour le meilleur…

Notre-Dame-des-Landes : La France menacée de sanction par l’Europe

Nouvel épisode dans la série aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Cette fois-ci, c’est la commission européenne qui ajoute encore un peu de plomb dans l’aile du projet en lançant une procédure d’infraction contre la France.

La Commission européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France, à laquelle il est reproché de n’avoir pas mené d’évaluation environnementale sur le projet controversé de l’aéroport nantais de Notre-Dame-des-Landes.

Lire la suite

Quels sont les enjeux de la thérapie cellulaire ?

Alors que les donneurs restent trop rares, les scientifiques se démènent pour obtenir en laboratoire des tissus artificiels, et même des organes entiers. Discipline encore relativement jeune, la recherche biomédicale est déjà parvenue à des avancées considérables.

Les organes et tissus artificiels obtenus en laboratoire pourraient sauver des vies. Dans le monde entier, les chercheurs planchent sur de nouvelles techniques pour redonner vie à des organismes morts.

Les donneurs étant trop rares, les scientifiques se démènent pour obtenir en laboratoire des tissus artificiels, et même des organes entiers. Discipline encore relativement jeune, la recherche biomédicale est déjà parvenue à des avancées considérables.

Les présentateurs de ” X:enius ” Carolin Matzko et Gunnar Mergner se rendent à l’Université de Wurtzbourg afin de comprendre pourquoi il est si difficile de cultiver des tissus naturels en laboratoire. Ils s’essaient donc à modifier un morceau d’intestin grêle de porc qui pourrait servir lors d’une intervention.

Gaz de schiste : scepticisme chez les économistes

Extrait d’un rapport très étayé de l’IDDRI (Institut du développement durable et des relations internationales /Sciences Po), présenté dans la presse par son “directeur du programme climat” Thomas Spencer :

Une étude de l’université de Stanford, en Californie, datant de septembre, démontre comme nous que l’impact de la ”révolution” des gaz et pétrole de schiste sur la croissance sera marginale aux Etats-Unis […], et cela malgré la chute spectaculaire du prix du gaz naturel aux Etats-Unis, qui n’est d’ailleurs pas viable à long terme : après avoir plongé jusqu’à 1,95 dollar par million de BTU début 2012, il est remonté à près de 5 dollars en janvier. En fait, d’autres facteurs jouent bien plus sur la croissance et la compétitivité des Etats-Unis que les hydrocarbures de schiste, notamment la baisse du dollar par rapport au yuan chinois et à l’euro…

Lire la suite

Les sacrifiés des ondes (Màj vidéo)

Addendum du 18/04/2014 : Visite chez Jonathan, premier Français indemnisé pour son électrosensibilité.

Pour la première fois, un homme souffrant d’électrosensibilité s’est vu accorder une aide financière pour sa pathologie par la Maison départementale des personnes handicapées de l’Essonne.

Nous sommes tous “électrosensibles”. Des êtres sensibles aux ondes électromagnétiques traversant notre environnement. Micro-ondes 3G, Wi-fi, téléphones mobiles, réseau électrique…

Intangibles, invisibles, ces ondes électromagnétiques aujourd’hui sont partout et ont envahi notre quotidien. La France compte par exemple 64 millions de téléphones portables. Cette pollution insidieuse provoque une électrocution progressive des organismes humains. Une nouvelle maladie émerge : l’électrohypersensibilité.

Les victimes de ce syndrome sont évaluées de 3 à 6% de la population. Leur nombre est sans doute bien plus élevé, tant ses manifestations peuvent varier. Chaleur dans l’oreille, maux de tête, problème de sommeil, fatigue inexpliquée… Les plus atteintes sont contraintes à s’éloigner des lieux d’exposition, se retrouvant fortement handicapée professionnellement et personnellement.

Lire la suite

France : Les députés valident le changement de statut des animaux

Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot, réagit sur l’évolution du statut de l’animal (Radio Classique le 16 avril 2014).

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


La définition des animaux est passée dans le code civil de «bien meuble» à «être vivant doué de sensibilité». Bien mais pas suffisant selon les associations et des élus écologistes.

Les députés ont reconnu mardi soir aux animaux la qualité symbolique d’«être vivants doués de sensibilité», alors que jusqu’à maintenant le code civil les considère comme «des biens meubles». Cette modification législative fait suite à une pétition lancée il y a près de deux ans par la fondation de protection animale Trente Millions d’amis, et qui a reçu le soutien de plusieurs intellectuels.

Au terme d’un débat long et animé, les députés ont voté un amendement socialiste en ce sens, dans le cadre d’un projet de loi de modernisation et de simplification du droit, texte fourre tout qui traite aussi bien des tribunaux fonciers en Polynésie, des procédures de tutelle ou du droit des obligations et dont l’examen se poursuivra mercredi. Actuellement, le code rural et le code pénal «reconnaissent, explicitement ou implicitement, les animaux comme “des êtres vivants et sensibles”» mais pas le code civil, expliquent les auteurs de l’amendement, au premier chef le député PS des Hautes-Pyrénées Jean Glavany.
Lire la suite

Bernard Maris : La création monétaire pour les nuls

Bernard Maris, l’un des économistes les plus connus en France, chroniqueur sur France Inter, et membre du conseil général de la Banque de France, a tout dévoilé dans un documentaire récent sur “La Dette” produit par Nicolas Ubelmann et Sophie Mitriani. Lorsque l’on lui pose la question “D’où vient l’argent que prêtent les banques?”, sa réponse est claire:

La banque fabrique de l’argent à partir de rien. C’est le métier du banquier. La banque crée ex nihilo de l’argent. Ça c’est quelque chose qui est très difficile à comprendre“.