Montres de luxe : Des objets très convoités

Hors de prix et réservées à une clientèle privilégiée, les montres de luxe peuvent coûter jusqu’à 300.000 euros. Elles attirent aussi les convoitises. Les braquages et les vols à l’arrachée se sont multipliés, ces agressions sont souvent d’une extrême violence.

Hongrie : De l’engrais à base d’os de porc

Est-il possible de fabriquer de l’engrais avec des os d’animaux ? Dans ce cas, quels sont les bénéfices, à la fois pour les activités agricoles et pour l’environnement ? Dans cette usine de démonstration en Hongrie, des scientifiques tentent de développer un engrais organique à partir d’un ingrédient improbable : des os de porc.

Chocolat : La poule aux oeufs d’or

Alors que des experts annoncent une pénurie de cacao dans les dix prochaines années, la demande de ce dernier ne fait que grimper. Ce documentaire vous invite à un voyage au cœur de la production de cacao jusqu’à sa transformation dans les usines, et sa mise en vente dans les grandes surfaces.

A Pâques, les œufs, les lapins et les poules envahissent les vitrines des chocolatiers, des boulangers mais aussi des grandes surfaces. Le marché du chocolat représente plus de quatre milliards et demi d’euros en France, rapportant près de 100 milliards d’euros à travers le monde. C’est même le troisième plus gros marché au monde après le pétrole et le café !

Le processus de fabrication est complexe, de la fève au précieux chocolat. Les filières du cacao sont très secrètes, soumises à une forte concurrence, et les caméras ne sont pas toujours les bienvenues dans les usines de transformation.

Une fois commercialisé, le chocolat industriel est davantage composé de sucre et d’additifs alimentaires que de cacao. Le documentaire éclaire sur les conditions de travail des planteurs de cacao qui sont sous payés et peinent à vivre correctement. Les plantations sont toutes situées sur la ceinture équatoriale dans des pays en voie de développement. Le cacao reste l’une des rares matières premières agricoles à laquelle les paysans n’ont quasiment pas accès dans sa forme finale.

Olivier Delamarche : « Quand on paie en yen, on paie avec des billets de Monopoly »

Olivier Delamarche, du groupe Platinium Gestion le 22 avril 2014 sur BFM Business dans l’émission “L’œil du stratège“.

« Au Japon, le dernier QE est équivalent à celui des États-Unis, avec une économie qui représente le tiers de l’économie américaine. Aujourd’hui quand on paie en yen, on paie avec des billets de Monopoly. Le peuple japonais est vieillissant, il ne fait plus d’épargne et consomme son épargne pour manger. La fin est proche. »

Triche industrielle (Docu)

A Florange, les deux derniers hauts-fourneaux de Lorraine se sont éteints. C’était l’ultime bastion d’une activité séculaire, d’un savoir-faire et d’un esprit de classe. La ville est devenue l’emblème d’un pays qui se désindustrialise.

Ce qui s’est joué ici dépasse les frontières de la Lorraine : c’est le résultat de trente années de privatisations, d’endettements et de soumissions aux lois du marché.

Réalisé par Tristan Thil (France – Avril 2014)

Qatar : les filières de l’esclavage moderne (vidéo)

Du Népal au Qatar, enquête exclusive sur le drame humain de l’esclavage moderne. Pourquoi des jeunes partis en bonne santé meurent en si grand nombre sur les chantiers de la Coupe du monde de football 2022.

L’ex-ambassadrice du Népal à Doha a dénoncé une “prison à ciel ouvert” et dans un rapport publié en novembre 2013, Amnesty International décrit une situation proche de l’esclavage.

La Confédération syndicale internationale estime que si les conditions de vie et de travail ne changent pas, plus de 4 000 ouvriers pourraient mourir d’ici la Coupe du monde de 2022.

France 24 (01/04/2014)

Cyber-espionnage : les États sont les plus grands pirates

En 2013, les intrusions malveillantes motivées par l’espionnage provenaient pour 49% de Chine et d’autres pays d’Asie orientale, mais les pays d’Europe orientale, notamment russophones, ont été soupçonnés dans 21% des cas. précise l’opérateur américain Verizon Communications dans son rapport annuel “Data Breach Investigations Report”.

Le piratage informatique à des fins d’espionnage se développe rapidement. Des groupes comme des services officiels de certains pays d’Europe de l’Est y jouent un rôle croissant, montre l’une des plus importantes études annuelles sur le sujet.

Ainsi en 2013, les intrusions malveillantes motivées par l’espionnage provenaient pour 49% de Chine et d’autres pays d’Asie orientale, mais les pays d’Europe orientale, notamment russophones, ont été soupçonnés dans 21% des cas, précise l’opérateur américain Verizon Communications dans son rapport annuel “Data Breach Investigations Report”.

Lire la suite

Gaël Giraud : « Le vrai rôle de l’énergie va obliger les économistes à changer de dogme »

Gaël Giraud, 44 ans, est directeur de recherche au CNRS et jésuite, il est membre du Centre d’Économie de la Sorbonne, de l’organisme de régulation financière Labex-Refi, de l’École d’Économie de Paris et du Conseil Scientifique de The Shift Project.

Contrairement à ce qui est écrit dans tous les manuels d’économie, l’énergie (et non le capital, sans elle inerte) se révèle être LE facteur essentiel de la croissance, selon Gaël Giraud. Économistes, perpétuez-vous depuis deux siècles la même bourde fatidique ?

Quel est le lien entre la croissance du PIB et la consommation d’énergie primaire ?

Quels sont d’après vous les indices d’un lien intime entre consommation d’énergie et croissance de l’économie ?

Depuis deux siècles, depuis les travaux de Smith et Ricardo, par exemple, la plupart des économistes expliquent que l’accumulation du capital est le secret de la croissance économique inédite que connaissent les sociétés occidentales, puis une partie du reste du monde. Marx était, lui aussi, convaincu de cette apparente évidence.

Lire la suite

A quoi sert le budget de l’Union Européenne ?

L’Union Européenne (UE) compte aujourd’hui 28 États-membres et environ 500 millions d’habitants, mais son budget reste faible : à titre de comparaison, il est inférieur à celui de l’État belge.

En effet, il ne doit pas dépasser un certain plafond, actuellement fixé à 1,23 % de la richesse produite chaque année par l’ensemble des États membres. Le budget est adopté conjointement par les ministres des finances de tous les États et par les députés européens.

Actuellement, ce budget est au cœur des débats : faut-il le laisser inchangé ? Le diminuer ? Ou l’augmenter et ainsi accroître l’importance du rôle de l’UE ?

Caprices de riches

Ces dernières années, le nombre de millionnaires et même de milliardaires a explosé sur la planète. Leur caractéristique ? Être riches, ultra riches. Leur problème ? Ils ont déjà tout. Alors la nouvelle tendance, c’est de vivre des expériences exceptionnelles.

Leur «délire» ? Boire 380.000 euros de champagne en une soirée, replonger dans les fastes de Louis XIV le temps d’un week-end, vivre avec voitures de luxe, jets privés, et yachts à disposition. De Paris à Cannes en passant par les châteaux de la Loire ou Monaco, rencontre avec de riches héritiers, des chefs d’entreprises ou émirs du Golfe.

Enquête sur ces riches qui peuvent quasiment tout se payer, au point d’avoir parfois tendance à vivre «au-dessus des lois».

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Tri sélectif : A quoi bon ?

Les Allemands sont les champions du monde du tri sélectif. Mais cela sert-il vraiment à quelque chose? Qu’arrive-t-il au journal une fois lu, à la bouteille de vin ou au pot de yaourt une fois vidés? Visite d’une centrale d’incinération des déchets. Ce procédé ne serait-il pas une alternative valable au recyclage?

La corvée du tri sélectif peut susciter des réserves. Surtout quand il faut traîner son verre usé jusqu’à un conteneur. Nombreux sont ceux qui se demandent si, au final, tous les déchets minutieusement triés ne finissent pas brûlés dans le même incinérateur!

A priori non, mais pour en avoir le cœur net, ” X:enius ” a suivi les divers circuits qu’empruntent nos déchets et constaté que le taux d’efficacité du recyclage peut être très variable.

Les États-Unis font le choix de l’agriculture biologique

Alors que le Sénat français vient d’adopter une loi sur l’agriculture qui laisse la part belle au productivisme agricole, les Etats-Unis ont adopté en mars une nouvelle loi de programmation agricole, le « Farm Bill ». Elle réduit les avantages accordées aux grandes cultures agro-industrielles et ouvre franchement la porte à l’agriculture bioloqique.

Certes l’agriculture industrielle et le recours massif aux OGM ne sont pas remis en question. Mais, pour la première fois depuis le début du XX° siècle, les cultures de fruits et de légumes, et surtout le bio en général, sont à la fête. Les environnementalistes américains, peu enclins à se déclarer contents, ne cachent pas leur satisfaction. Tout en rouspétant que ça aurait pu être mieux…

Des cadeaux, le secteur du bio en a reçu son compte, on va détailler cela plus loin. Mais il y a surtout, dans ce « Farm Bill » (loi sur l’agriculture), l’abandon des traditionnelles subventions gouvernementales aux seuls céréaliers. Cet ancien système garantissait à ces derniers un prix minimum pour leur récolte, indépendamment de la quantité plantée ou du cours des produits sur le marché mondial.

Lire la suite

La mort des centres commerciaux américains

Les centres commerciaux, emblématiques du mode de vie américains, ferment leurs portes les uns après les autres aux Etats-Unis.

Les centres commerciaux font partie intégrante du mode de vie américain depuis la naissance de la société de consommation dans les années 1950. L’Europe a suivi ce modèle 20 ans plus tard. C’est notamment leur adoption par les adolescents, porteurs du nouveau style de vie, qui a fait aux Etats-Unis leur popularité et leur succès.

Mais le temps des centres commerciaux semble aujourd’hui révolu. Ils ferment un peu partout dans le pays victimes notamment de leur incapacité à s’aligner en terme de prix et de choix sur le commerce électronique.

Lire la suite

Alaska : Lancement d’une nouvelle génération d’éoliennes

Le BAT, ou Buoyant Airborne Turbine, est une éolienne placée dans un ballon d’hélium. Ce serait la nouvelle révolution dans le monde des éoliennes, tant par son prix, que par sa quantité d’énergie délivrée.

En effet, le BAT monte jusqu’à 300 mètres d’altitude, une altitude qu’aucune éolienne aérienne n’avait atteinte jusqu’ici, ce qui lui permet de fournir deux fois plus d’énergie qu’une éolienne implantée dans le sol.


La start-up américaine Altaeros Energies, en partenariat avec l’Autorité de l’énergie de l’Alaska s’apprête à lancer son premier projet-pilote: une éolienne volante totalement autonome

L’aérostat en forme de donut est à la fois plus performant et moins coûteux qu’une éolienne classique car il permet d’exploiter les vents d’altitudes, plus constants et surtout plus puissants. Le BAT devrait ainsi fournir deux fois plus d’énergie qu’une éolienne terrestre, pour un coût de 18 cents par kilowattheure, soit la moitié du prix en vigueur dans certaines régions isolées de l’Alaska.

Le dispositif fonctionne de manière totalement autonome : il se met en vol, produit un maximum de courant en s’ajustant à l’altitude et à la direction des vents et atterrit en douceur à partir d’une plateforme mobile. Il peut de plus être facilement transporté et déployé en seulement 24 heures, ce qui devrait permettre de fournir de l’électricité aux régions isolées, aux bases militaires, aux mines, aux pays en développement et même aux endroits sinistrés quand le réseau électrique classique est coupé. C’est d’ailleurs principalement pour ce genre de situations que l’éolienne d’altitude BAT a été conçue.

Lire la suite

Afrique : Le goût amer du chocolat (Rediff.)

C’est le secret le mieux gardé de l’industrie du chocolat. Alors que les Français fêtent Pâques avec gourmandise, une équipe d’Envoyé spécial est partie en Afrique de l’Ouest à la recherche des enfants exploités dans les plantations de cacao.

Combien sont-ils ? Quelles sont les conséquences pour leur santé et leur éducation ? Et quelle est la responsabilité des plus grandes marques de chocolat ?

Inde – Népal : « Sur les sentiers de la rencontre »

Finalement, vers où nous mène la course internationale au développement ? Est-on plus heureux ? Quelles sont les conséquences de cette poursuite sur l’homme et la nature ? A-t-elle une fin ?

Quatre mois de tournage en Inde et au Népal sur plus de 2.000 km à pied, à la découverte de l’envers de l’économie moderne mais aussi du bonheur de la simplicité.

“L’objet de ce documentaire ce n’est pas l’histoire de mon voyage, c’est le simple témoignage de ce que j’ai vu et entendu, l’opposition entre ce monde de tous les excès et cette vie simple et peut être plus heureuse. Je suis parti avec beaucoup de questions, je pense avoir trouvé quelques réponses.”

(Merci à Tilak)

Les dessous de la mondialisation : Cameroun, forêt en péril

La demande mondiale de bois bat tous les records et la France, premier importateur européen de bois tropical d’Afrique centrale, raffole des essences rares. Derrière ce commerce international se cache un trafic qui prospère dans l’ombre et la criminalité.

Plus le combat des activistes et ONG s’intensifie, plus les instances internationales renforcent leur arsenal légal, plus le trafic se modernise et se multiplie. Au cœur de la forêt tropicale du Cameroun, cette déforestation sauvage menace les tribus pygmées, dont le mode de vie repose sur l’exploitation raisonnée du bois.

Réalisé par Olivier Joulie (France – 2013)

Chine : Quand les ouvriers s’éveilleront …

Le début d’une révolution économique et sociale ? Alors que le monde entier a les yeux rivés vers la Chine, plaçant tous ses espoirs dans la croissance du l’Empire du milieu pour mettre fin à la crise qui sévit en Occident, des dizaines de milliers d’ouvriers d’une gigantesque usine du sud de la Chine fabriquant des chaussures de sport pour Nike et Adidas se sont mis en grève.

Plus de 30.000 employés de l’usine Yue Yuen de la ville de Dongguan refusent en effet depuis la semaine dernière de reprendre le travail. Leurs griefs : leurs niveaux de salaire, les lacunes de leurs contrats d’embauche et les carences dans leur couverture sociale.

Si le mouvement social a  été évoqué dans la presse officielle chinoise, l’ONG américaine China Labor Watch, spécialisée dans les mouvements sociaux du secteur industriel chinois (…!), a diffusé quant à elle une série de photos montrant le déploiement de centaines de policiers autour de l’usine. Selon ses informations, des policiers auraient frappé ou interpellé plusieurs ouvriers depuis le début de la grève.

Lire la suite

Le retour des damnés de la terre ?

Une nouvelle discipline consistant à analyser des données historiques à travers des modèles mathématiques, la “cliodynamique”, a permis à deux chercheurs de mettre en avant le fait que les inégalités de richesses obéiraient à des cycles historiques. Commentaire critique de cette nouvelle théorie.

C’est du passé (2009)…

Comprendre (et peut-être même prédire) l’évolution des inégalités. C’est ce qu’ont tenté de faire deux chercheurs de l’université du Connecticut et de l’institut d’histoire de l’académie des sciences russe grâce à la cliodynamique, une nouvelle discipline consistant à analyser des données historiques à travers des modèles mathématiques.

Et selon leurs prévisions relayées par le magazine Aeon, d’ici peu aux Etats-Unis, les inégalités auront atteint un niveau tel que l’apparition de troubles politiques serait inévitable… avec un pic prévu pour 2020.

Explications.
Lire la suite