Restaurants, boulangeries : Dans le secret de vos assiettes

La France est réputée être le pays de la gastronomie par excellence. Nos chefs sont adulés à travers le monde entier, et nos boulangeries accueillent les touristes par milliers. Mais derrière cette image idyllique, que se cache-t-il vraiment?

Enquête auprès des artisans boulangers et restaurateurs afin de découvrir leurs petits secrets de fabrication, plus ou moins avouables… Utilisation de produits surgelés, de produits déjà cuisinés ou même risques sanitaires, dans certaines cuisines, on est loin du fait maison de qualité. Afin de lutter contre ces abus, les inspecteurs de la répression des fraudes traquent sans relâche la moindre entorse au règlement. Leur seul objectif: protéger les consommateurs.

Alors que mange-t-on vraiment au restaurant? La qualité affichée est-elle toujours une réalité? Peut-on encore parler de gastronomie française? Découvrez la face cachée des restaurants et des boulangeries françaises.

Une étude détruit le mythe de la fourmi travailleuse

Par ses fables, Jean de La Fontaine avait pour ambition de se servir “d’animaux pour instruire les hommes”. La fable qui ouvre son premier recueil est la célébrissime historiette de La cigale et la fourmi, inspirée d’Ésope. Si l’écrivain grec montre, dans son texte, les fourmis en train de s’activer – elles font sécher du grain –, son lointain successeur français ne se donne même pas cette peine et tient pour acquise, tout en la renforçant, l’image de la fourmi travailleuse.

Cette image a pris une telle force que, dans les définitions du dictionnaire une fourmi peut désigner une personne laborieuse et une fourmilière un lieu où s’affairent un grand nombre d’humains. On a d’ailleurs attribué le succès écologique des insectes sociaux (abeilles, fourmis, termites…) à la division du travail et à la spécialisation des individus qu’ils mettent en place, un mode d’organisation dont Homo sapiens s’est inspiré dans bien des domaines, que ce soit l’industrie, l’informatique, la robotique ou la logistique.

Pourtant, tout cela pourrait bien être bâti sur un mythe car fourmis et travail ne seraient pas autant synonymes que cela, si l’on en croit plusieurs études dont la dernière en date vient de paraître dans le numéro de septembre de la revue Behavioral Ecology and Sociobiology.

Biologistes à l’université d’Arizona, les auteurs de cet article sont partis du constat, posé par plusieurs travaux antérieurs, disant que, dans des fourmilières étudiées, environ la moitié des individus semblaient inactifs. Ils ont donc voulu vérifier si c’était bien le cas et tester plusieurs hypothèses pouvant expliquer cette “oisiveté” comme par exemple un besoin de repos imposé par l’horloge interne ou un excès de travail.
Lire la suite

Super-mémoire ou amnésie : Comment vivre avec un cerveau hors norme ?

Le cerveau est la zone la plus complexe du corps humain : les souvenirs y sont stockés, les émotions centralisées. Lorsque cet organe faillit, c’est toute une vie qui est bouleversée. Aujourd’hui, on prend mieux conscience des maux liés aux dysfonctionnements du cerveau.

Pendant plusieurs mois, le magazine a suivi des témoins dont le fonctionnement du cerveau, zone la plus complexe et la plus essentielle du corps humain, est anormal.

A 21 ans, un accident de la route fait perdre la mémoire à Ingrid. La jeune fille doit tout réapprendre, son identité et les gestes du quotidien. Paul, 12 ans, est porteur du syndrome d’Asperger. Il peut retenir un poème en un clin d’œil, mais est incapable de ressentir des émotions.

Marjorie, 33 ans et mère de deux enfants, doit subir une opération éveillée, une prouesse médicale à haut risque. Ingrid, 21 ans, a perdu la mémoire suite à un accident, comme Dominique qui, après un arrêt cardiaque, a oublié des pans entiers son existence.

Groenland : Les enjeux du changement climatique

C’est une route maritime, bordée d’icebergs, qu’il faut emprunter prudemment pour arriver au port de Narsaq. Difficile à croire, mais par sa taille, 1.500 habitants à peine, ce petit village de pêcheurs est la huitième ville du Groenland. Une ville où le réchauffement climatique se mesure jour après jour à vue d’œil.

Ici, la température augmente trois fois plus vite que sous nos latitudes : 1°C de plus en 30 ans. Mais qu’à cela ne tienne, les agriculteurs attendent avec impatiente ces nouvelles températures. Surveiller le thermomètre pour les poules ou les plantations, ce ne sera bientôt plus un problème.

Dans certains champs on cultive déjà de l’avoine. Et l’arrivée de ces conditions plus clémentes favorise désormais l’essor d’une toute autre activité: le tourisme.

Avec la montée des températures estivales, les touristes sont chaque année plus nombreux. Et si la forêt fait elle aussi son grand retour, d’autres s’intéressent déjà aux minéraux que la fonte des glaces a révélés. Un projet de mine est fortement envisagé. Environnement et activités traditionnelles de la ville pourraient bien être menacés.

Diesel : La dangereuse exception française

En France, près des deux tiers des voitures neuves sont équipées de moteurs diesel. Et entre 1982 et 2012, le nombre de véhicules au gazole sur les routes de France a été multiplié par vingt.

Pourtant, l’Organisation mondiale de la santé a qualifié les gaz d’échappement des diesel, et les particules fines qu’ils contiennent, de cancérigènes certains. Mais, en France, «le diesel roi» ne semble pas près d’être remis en cause.

Cette enquête révèle pourquoi, malgré des normes de plus en plus strictes, la France ignore ce qu’un chirurgien-pédiatre qualifie pourtant de «catastrophe lente».

Europe : Le désespoir des agriculteurs

Une commémoration se prépare devant la basilique de Sainte-Anne d’Auray en Bretagne. D’ici au 11 octobre, Jacques Jeffredo, un maraîcher breton, compte installer sur place, 600 croix blanches pour autant de suicides parmi les agriculteurs français chaque année d’après ses estimations. L’“Institut français de veille sanitaire”: estime le nombre de cas à près de 200. C’est la catégorie socio-professionnelle la plus touchée dans le pays.

Jacques Jeffredo a pris l’initiative d’organiser une cérémonie pour honorer leur mémoire et alerter l’opinion. “J’ai beaucoup de collègues qui ont quitté ce monde et j’ai constaté qu’on n’avait jamais eu de journée de commémoration pour eux, j’en étais toujours triste, souligne-t-il, je sentais qu’il y avait une certaine forme d’injustice, pas de reconnaissance vis-à-vis de gens qui se tuent au travail pour nous nourrir tous.

Fin des quotas laitiers, recul de la demande et embargo russe
Lire la suite

Fraude à la pollution : Quelles conséquences pour Volkswagen ? (Màj)

02/10/2015

Un peu moins d’un million de véhicules circulent en France avec un logiciel truqué, masquant les produits toxiques lors des contrôles antipollution. Il s’agit de Skoda, d’Audi et de Volkswagen. Le groupe allemand commence à organiser le rappel de ces voitures. Les Français vont prochainement recevoir un courrier leur demandant de ramener leur véhicule au garage.

23/09/2015

Comme British Petroleum en 2010 et sa marée, le constructeur automobile allemand risque de payer une facture très salée pour avoir violé les lois antipollution américaines.

Lire la suite

L’ostéopathie a le vent en poupe

Torticolis, lumbago, entorses, troubles digestifs et du sommeil, l’ostéopathie guérirait tous ses maux. Près d’un adulte sur deux affirme avoir déjà consulté un ostéopathe. Élie-Paul Cohen est ostéopathe depuis plus de vingt ans. Sa patiente a régulièrement des problèmes de dos, pour la soulager, il va la manipuler.


L’ostéopathie a le vent en poupe

Contrairement au kinésithérapeute, l’ostéopathe agit en même temps sur les muscles, les os et les nerfs. La patiente aura besoin de trois séances à 70 euros chacune. Élie-Paul Cohen est médecin, ses consultations seront donc remboursées par la sécurité sociale. Ce n’est pas le cas de tous les ostéopathes, une grande partie d’entre eux n’est pas médecins.

La plupart vont dans des écoles privées, il y en 23 agrées par l’État. Les étudiants payent en moyenne 40.000 euros pour cinq ans d’études.

Une biologiste lauréate du CNRS pour sa thèse sur la “crise identitaire” d’un ver (Màj)

01/10/2015

L’Alsacienne Marie-Charlotte Morin, 27 ans, doctorante en biologie cellulaire à l’université de Strasbourg, avait été la vedette de l’édition nationale et internationale de “Ma thèse en 180 secondes”. Hilarant, son one-woman show autour de la cellule rectale d’un ver qui a envie de devenir un neurone avait conquis le public.

Que lui a apporté cette gloire éphémère ? Contactée en plein congé maternité, un bébé d’un mois pleurant à ses côtés, la lauréate de la finale nationale du concours “MT180″ en juin 2014, répond cependant avec joie à francetv info : “Une opportunité théâtrale. J’ai été contactée par un metteur en scène, Alexandre Taesch, et nous avons écrit une pièce sur l’évolution au sens de Darwin. Cela s’appelle ‘Tout le monde descend. Darwin, un grand pas pour l’hominidé.’ Pendant plus d’une heure, je vais me démener sur scène pour défendre Darwin face aux créationnistes ! Je commencerai à la jouer en avril prochain à l’Illiade à Strasbourg, puis dans d’autres cafés-théâtres de la ville. Et peut-être à Paris : nous sommes déjà en contact avec des salles.

A réaliser des rêves

Noémie Mermet, elle, a remporté la finale internationale du concours MT180 en septembre 2014, pour avoir expliqué l’enjeu de “l’implication des récepteurs 5-HT2A dans la modulation des interneurones PKCy dans un contexte d’allodynie”. Sachez plus simplement qu’elle travaille sur le développement des symptômes douloureux chez l’enfant.


Lire la suite

La terre en morceaux

Un pan de la France meurt en silence. Alors que la ville avance et apporte le béton, les terres agricoles disparaissent à grande vitesse: l’équivalent d’un département français est rayé de la carte tous les sept ans – 26 m2 par seconde selon le syndicat des jeunes agriculteurs !

Auteur de nombreux documentaires consacrés au monde paysan (Les terriens, Les bêtes, La maison neuve, La pluie et le beau temps), Ariane Doublet a voulu comprendre les raisons d’un tel désastre. En Normandie, dans le département de la Seine-Maritime, la réalisatrice est partie interroger des agriculteurs, des élus, un aménageur-lotisseur, une maître d’ouvrage de la communauté d’agglomération havraise… Tous se disputent la terre.

Cette raréfaction coïncide avec celle des petites exploitations familiales, prises en tenailles entre le développement des zones urbaines et la croissance exponentielle d’exploitants investissant à tout va. L’hypothèse d’une agriculture financiarisée et sans agriculteurs se dessine.

(Merci à bleu marine)

Chine : Le pays libéré du tabagisme

Dans quelques semaines, Beijing appliquera une nouvelle loi anti-tabac interdisant de fumer dans les espaces publics fermés, notamment dans les restaurants et les bureaux. Les publicités pour le tabac seront également prohibées dans les espaces en plein air et les transports publics, ainsi que dans la plupart des médias.

Si cette réglementation, approuvée l’an dernier par le Comité permanent de l’Assemblée populaire municipale de Beijing, parvient à s’imposer, les autorités chinoises pourraient décréter une interdiction similaire dans l’ensemble du pays.

Une baisse sensible du tabagisme se traduirait sans aucun doute par de nets avantages en matière de santé publique. Mais est-elle envisageable ?

Avec plus de 300 millions de fumeurs, la Chine représente un tiers de tous les consommateurs dans le monde, et accuse près de 2700 décès dus au tabagisme par jour. Les coûts induits par le traitement des maladies liées au tabagisme, sans parler des pertes de productivité, sont considérables.
Lire la suite

Canada : Les désillusions de la ruée vers l’or noir

Le Canada a de gigantesques réserves de pétrole, mais elles sont sous forme de sables bitumineux. Une boue collante, accessible en faible profondeur, mais qui coûte très cher à purifier.

Lorsque le cours du baril de pétrole était très élevé, ces exploitations sont devenues rentables et il y a eu une véritable ruée vers l’or noir, notamment dans la province de l’Alberta. Mais depuis plus d’un an, les cours du pétrole restent très bas.

Résultat : des réductions d’effectifs, des entreprises qui ferment, une bulle immobilière qui éclate… C’est toute une économie qui est durement frappée.

États-Unis : Visite chez Coca-Cola

Entrez dans les laboratoires Coca-Cola guidés par les chimistes et les ingénieurs qui conçoivent de nouvelles boissons. Le concentré de Coca-Cola est produit dans seulement 30 endroits dans le monde et envoyé ensuite dans 900 usines où y sont ajouté de l’eau et des édulcorants.

Comment cette gigantesque production est-elle organisée? Comment les bouteilles usagées sont transformées en bouteilles estampées Coca-Cola dans la plus grande usine de recyclage de bouteilles au monde en Caroline du Nord? Suivez des employés à tous les stades de la production, ainsi que les 4 générations successives qui ont travaillé dans la première usine au Tennessee.

Précurseur dans le domaine de la publicité, Coca-Cola est certainement la plus connue des marques. Il s’agit d’un soda à la recette secrète dont la marque a été officiellement déposée en 1887 par le pharmacien John Pemberton. Commercialisée à l’origine comme remède contre les problèmes gastriques, elle devient après la seconde guerre mondiale le symbole de l’américanisme.

Le silence des oiseaux

La disparition des passereaux pourrait, à terme, avoir de graves conséquences pour l’écosystème.

Cette première partie va à la rencontre de scientifiques, écologistes et amateurs mobilisés dans le monde entier pour comprendre le déclin de ces populations migratrices, dont le parcours est semé d’embûches. Le film explore la vie de ces oiseaux et les principaux dangers auxquels ils sont confrontés.

Prédateurs en tous genres et environnements urbains hostiles sont un fléau pour ces populations migratrices. Les scientifiques développent de nouvelles technologies dans l’espoir de sauver les passereaux de ce terrible déclin. Est-il encore temps d’intervenir avant que le chant des passereaux ne soit plus qu’un souvenir ?

L’or vient de l’espace

Les astrophysiciens pensent désormais connaître l’origine de l’or : le métal précieux serait le fruit de la collision ultra-violente entre deux étoiles à neutrons il y plusieurs milliards d’années. Un choc si fantastique, qu’il aurait propulsé l’équivalent de dix Lune d’or massif dans l’Univers, dont les pépites terrestres. Explications.

Selon Edo Berger, de l’université d’Harvard, l’or, comme tous les éléments lourds, proviendrait d’un cataclysme cosmique, particulièrement rare et puissante : la fusion de deux “étoiles à neutrons“. Particularité de ces petits astres d’une dizaine de kilomètres de diamètre : une masse supérieure à celle du soleil, soit un milliard de tonnes pour un centimètre cube. Composées de neutrons  - d’où leur nom – elles sont en réalité le cœur d’astres morts, les “restes” d’étoiles ayant préalablement explosé en supernovas.

En cas de collision entre deux étoiles à neutrons, le choc forme un nuage de neutrons hautement concentré à l’intérieur duquel des réactions nucléaires permettent la formation, entre autres, de l’or. 

Nous estimons la quantité d’or produite lors d’un tel événement à 10 fois la masse de la Lune“, explique Edo Berger, dans sa théorie émise en 2013.
Lire la suite

Le monde fascinant des créatures lumineuses

Depuis des millions d’années, une multitude d’êtres vivants peuvent émettre de la lumière. On commence tout juste à découvrir ces créatures qui scintillent, étincellent, clignotent ou luisent…

Dans le sillage d’une expédition exceptionnelle du Muséum d’histoire naturelle de New York, ce film révèle l’importance de ces organismes bioluminescents – à peine 1 % des créatures terrestres, mais près de 90 % de la vie sous-marine –, fruits d’une stratégie d’évolution sans pareille.

Destiné à effrayer les prédateurs, à attirer les proies ou à séduire un partenaire, le langage lumineux serait ainsi la forme de communication la plus répandue sur la planète, selon les conclusions de cette équipe de recherche, qui a pu élucider certains des mystères de ce phénomène naturel.

Comprendre et maîtriser la bioluminescence constitue un enjeu majeur pour nos sociétés – c’est le deuxième volet scientifique exploré par cette expédition. Traque de cellules cancéreuses, détection de maladies infectieuses, illumination des circuits cérébraux en action, ou encore éclairage urbain…: Chad Cohen dévoile aussi les nombreuses applications potentielles liées à cet univers fascinant.

Vino Business

L’univers de la viticulture française est en mutation. Les plus grands crus ont abandonné leur charme suranné pour se transformer en produits de luxe qui se vendent à prix d’or sur un marché mondialisé où la demande est toujours plus forte.

La vigne est devenue un placement rentable qui a poussé de nombreuses fortunes, françaises ou étrangères, à investir massivement dans la terre, faisant disparaître beaucoup de petits exploitants.

Hier paysan, l’univers du vin est devenu une industrie qu’Isabelle Saporta a exploré pendant près d’un an pour en découvrir sa complexité.

Italie : Contrôler la pureté des eaux traitées, c’est si simple !

En Italie, c’est une expérimentation grandeur nature à laquelle nous sommes conviés d’assister : des tomates sont cultivées sous serre sous l’œil attentif des scientifiques travaillant au “Centre commun de recherche de la Commission européenne” (JRC). Ce sont les eaux usées d’une usine une fois traitées qui sont utilisées pour les arroser.

Lorraine : A 14 ans, il invente un robot-jardinier et Google le récompense(Màj vidéo)

28/09/2015

Après avoir reçu les honneurs de Google, Eliott Sarrey a été acclamé, lundi 28 septembre, par ses camarades de classe. Une semaine après avoir été récompensé en Californie grâce à son robot jardinier, ce lauréat de 14 ans de la Google Science Fair a été reçu comme il se doit par ses camarades de classe : banderoles, félicitations, accolades…

L’apprenti ingénieur est rentré des États-Unis “avec un chèque de 10.000 euros signé par le géant Google pour développer son robot jardinier”. Il bénéficiera également d’une année d’accompagnement scientifique.


___________________________________________________________

05/08/2015

Eliott Sarrey, 14 ans, n’est pas un adolescent tout à fait comme les autres : il fait partie des 20 jeunes finalistes du concours “Google Science Fair“, qui vise à récompenser les inventeurs en herbe du monde entier. Eliott doit cette nomination à Bot2Karot, son robot-jardinier.

Supermarchés : Du poison dans nos caddies (Màj vidéo)

28/09/2015

Matières fécales et raclures d’os dans les steaks hachés, thé vert aux pesticides, confiture de fraise sans fraises: Christophe Brusset, ex-cadre de l’agroalimentaire dénonce dans son livre “Vous êtes fous d’avaler ça” aux éditions Flammarion les dérives de ce qu’il a vu pendant 20 ans. Que trouve t-on exactement dans les rayons? Faut-il fuir les supermarchés?

14/09/2015

Des produits toujours moins chers dans les rayons. C’est la tendance de ces dernières années. Christophe Brusset a été acheteur dans l’agroalimentaire pendant 20 ans aujourd’hui il dénonce cette tendance. “Baisser les prix, ça veut dire commencer par baisser la qualité. Trouver l’astuce qui vous fera gagner quelques centimes“.
_________________________________________________________

Auteur d’un livre intitulé, “Vous êtes fous d’avaler ça !“, Christophe Brusset évoque l’exemple des tranches de jambon vendues en grande surface. “Vous avez un joli jambon, une belle tranche avec une couche très régulière de gras, une couenne par dessus, mais enfin il faut savoir que ce jambon est complètement artificiel. C’est-à-dire que vous avez une mixture de jambon qui a été coulée dans un moule et ensuite le gras et la couenne ont été rajoutés par dessus“, commente Christophe Brusset.

Autre exemple, le poivre en poudre. “Vous avez une poudre qui est grise qui sent le poivre, par contre la composition est complètement inconnue“, souligne aussi le professionnel.

Jacques Attali : « L’ordre cannibale » (1979)

Interviews de Jacques Attali à l’occasion de la sortie de son livre “L’ordre cannibale” dans lequel il évoque l’évolution de l’homme et de la médecine. Il explique que progressivement l’homme pourra acheter des copies de lui-même, des organes artificiels et des machines permettant de se soigner. Ainsi, il estime que l’homme deviendra un objet de consommation pour l’homme lui-même.

Où vont la médecine, la maladie, la santé ? La crise de nos sociétés ne plonge-t-elle pas ses racines les plus profondes en ce domaine où les attitudes et les conceptions risquent, d’ici la fin du siècle, de se trouver radicalement bouleversées ? Telle est la première interrogation à laquelle répond Jacques Attali dans cette « économie politique du mal » réalisée au terme de plusieurs années de réflexion et d’enquête, notamment aux USA, au Japon et partout en Europe.

Lire la suite

L’artisanat monastique a le vent en poupe

Six heures par jour, les 23 religieuses de l’abbaye de Rosans (Hautes-Alpes), travaillent au champ. Cet après-midi, sœur Véronique-Marie sème de l’épeautre, sous le regard bienveillant de la communauté. Sept hectares de terres cultivables et partout des sœurs qui débroussaillent ou s’activent autour des ruches. Ces nones vendent le produit de leur récolte pour entretenir leur bâtiment et vivre au quotidien.

Plus au sud, au monastère de Ganagobie, en dehors de leurs heures de prières, les moines élaborent des produits de soin pour le corps comme l’eau de toilette à la verveine ou à la lavande.

Aucune des deux communautés ne veut communiquer sur les sommes gagnées avec leurs productions. Seul un moine a accepté de donner quelques indices. “Faut pouvoir faire face à l’entretien de la communauté, des bâtiments et puis on donne en moyenne à peu près 10% de nos revenus“, explique le frère Robert. Une chaine de magasins spécialisée en artisanat monastique est implantée à Paris. Elle réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires d’1,5 million d’euros avec les produits d’une centaine de monastères en France.

Il faut sauver les vergers

La saison de la récolte des pommes a commencé. Malheureusement, beaucoup de vergers sont aujourd’hui laissés à l’abandon. Si on compte près de 200.000 arbres dans le pays de Montbéliard, seuls 25% des fruits sont récoltés. Pour pallier ce problème, une association a donc décidé de proposer son aide au propriétaire.

L’association “Verger vivant” propose de récolter les fruits en lieu et place des propriétaires. Une aubaine pour ces derniers, mais aussi pour les employés de cette association. En effet, la plupart étaient éloignées du monde du travail et en grande difficulté.

Corse : L’Île de Beauté croule sous les déchets (Màj vidéo)

25/09/2015

En Corse, les centres d’enfouissement des déchets ont été bloqués un à un ces dernières semaines, pour protester contre l’absence de solution dans la gestion des déchets depuis la fermeture d’un des plus gros sites de l’île. À Ajaccio, les habitants et commerçants sont appelés à conserver leurs ordures ménagères. Les collectes sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.


_____________________________________________________

14/09/2015

Décharges saturées, poubelles pleines à craquer, détritus sur les plages, au bord des routes et en pleine nature: la Corse ne parvient plus à éliminer ses ordures.

La crise est provoquée par un essor démographique non maîtrisé avec l’installation d’environ 4.000 nouveaux venus par an dans cette île française qui compte 310.000 habitants… pour plus de 300.000 tonnes de déchets à traiter chaque année.

A cet essor démographique s’ajoutent un manque d’infrastructures, la multiplication des constructions et des déchets accompagnant les chantiers, ainsi qu’une consommation à outrance encouragée par la présence dans l’île du plus grand nombre de supermarchés de France par tête d’habitant.
Lire la suite

À la découverte des sonnailles

Ovins et bovins passent l’été en haut des montagnes accompagnés par leur cloche. Les sonnailles rythment la saison des touristes, des bergers et de leurs troupeaux. “Chaque troupeau a son propre type de sonnaille et chaque sonnaille sa propre sonorité. C’est une manière pour les bêtes de se reconnaître entre elles“. Septembre marque l’heure du retour après trois mois passés en altitude.

Chez les Daban dans les Pyrénées, on fabrique des sonnailles depuis 1795. Le processus est long. La recette est unique : le brasage à 1.200 degrés permet un savant mélange de laiton et de métal. Sortis du four, les moules d’argile sont refroidis dans l’eau puis cassés afin d’en extraire la sonnaille. Celle-ci est ensuite façonnée. Chaque année, entre 12.000 et 15.000 sonnailles sortent de l’atelier Daban. Il en existe de toutes les tailles.

Pollution atmosphérique : 3 millions de morts/an (Màj vidéo)

Les plus défavorisés davantage impactés par la pollution

La pollution atmosphérique serait à l’origine de plus de 3 millions de morts prématurées. C’est une étude publiée par la revue scientifique britannique Nature qui le démontre. Les scientifiques estiment que si rien ne change dans la qualité de l’air, ce seront 6,6 millions de décès qui seront à déplorer en 2050.

Ces trois millions de décès qui surviennent prématurément sont essentiellement la conséquence de la pollution à l’ozone et aux particules fines. Les chercheurs de l’Institut allemand Max Planck ont obtenu ces résultats inquiétants après avoir combiné un modèle atmosphérique avec des données démographiques et sanitaires.

Ainsi, ils ont pu évaluer à 5 personnes sur 10.000 qui chaque année dans le monde succombaient précocement à la pollution de l’air.

Intérieur, extérieur, l’air pollué est partout
Lire la suite

La fabrique du surhomme soviétique

En 1917, les vainqueurs de la révolution sont confrontés à une société russe pauvre et essentiellement agricole. Pour assurer l’industrialisation du pays, il est nécessaire de mettre l’individu au service du collectif.

Les travaux de Pavlov sont mis à profit pour conditionner les ouvriers dans les usines, mais aussi rééduquer les «éléments non prolétariens» dans des camps de travail.

De son côté, le généticien Ilya Ivanov se passionne pour les croisements entre singes et humains : il espère donner naissance à un être hybride, qui servirait de robot ou de cobaye dans les laboratoires.

Résurrection

Les progrès scientifiques de ces dernières décennies laissent entrevoir des possibilités telles que les vieux rêves des auteurs de science-fiction pourraient bientôt devenir réalité. Nous suivons trois chercheurs qui tentent de faire revivre dinosaures, mammouths et autres Néandertaliens. Mais n’y a-t-il pas des risques à défier ainsi l’évolution?

Sur et sous la peau

Ce fascinant safari microscopique fait découvrir les centaines de milliards d’organismes vivants qui habitent notre corps, pour le meilleur et pour le pire. Ce second volet s’insinue au plus profond de notre corps, des veines aux intestins, grâce à d’incroyables images filmées avec des microscopes électroniques de dernière génération.

Comme la Terre, le corps humain est le théâtre d’une vie sauvage insoupçonnée. Pour la découvrir, l’écologue Franck Courchamp a imaginé un étonnant safari microscopique à la rencontre des milliards de minuscules créatures qui prospèrent, s’affrontent, se nourrissent et se reproduisent sous notre peau. Certaines sont nuisibles, d’autres utiles, voire indispensables à notre survie.

Toutes participent à un subtil équilibre biologique, qui s’est construit au fil de l’évolution. Vierge de tout corps étranger dans le ventre de notre mère, nous abritons à l’âge adulte cent mille milliards de bactéries, dont 95 % des espèces sont encore inconnues.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Le vin surfe sur la vague du financement participatif

C’est un défi de taille. Sybil, une jeune femme de 35 ans, a repris un vignoble grâce à une société de financement participatif. Œnologue de formation, c’est la première année qu’elle dirige son propre domaine viticole: “C’est un rêve de pouvoir faire mon vin. D’arrêter de faire le vin pour les autres et de pouvoir faire ce que j’aime le plus, en liberté, sans patron“.

En réalité, les terres ont été achetées par une centaine d’associés. Un placement qui rapporte 4,5% par an, payé en bouteilles de vin.

On est propriétaire d’une partie du sol, que l’on revendra un jour. Mais le produit d’intérêt n’est pas financier. Les dividendes nous sont versées en vin et en plaisir : le plaisir du partage, le plaisir d’aider et de participer à l’installation“.

Japon : Minamisanriku, la ville engloutie

Cité côtière située au nord-est de l’île de Honshu, la ville de Minamisanriku a le plus souffert du séisme du 11 mars 2011 et du tsunami qui a suivi. Dans les ruines de cette petite cité de 17.000 habitants, on a retrouvé un millier de morts.

Mais le bilan humain aurait été plus lourd sans le courage de Miki Endo, jeune employée municipale au bureau de protection contre les catastrophes naturelles, chargée de la diffusion des annonces par haut-parleur.

Informée de l’arrivée de la vague géante sur Minamisanriku, cette jeune femme de 24 ans a tenu à rester au poste central, répétant inlassablement aux habitants qu’ils devaient quitter leur logement ou leur lieu de travail pour se réfugier dans les hauteurs.

Lorsque la vague a déferlé, il était trop tard pour elle-même. Pendant toute une année, les documentaristes ont suivi la manière dont se sont reconstruits les survivants de la catastrophe, parmi lesquels les parents de Miki Endo, qui, eux aussi, doivent à leur fille d’avoir eu la vie sauve.

Polynésie : Le paradis solaire des Tokelau

Les trois îles de Tokelau, situées à 500 km au nord des Samoa, font partie des contrées les plus reculées de la planète. Un ferry relie toutes les deux semaines les trois atolls aux Samoa. En outre, l’archipel ne fut raccordé au réseau téléphonique mondial qu’en 1994.

Sa population vit depuis des siècles sous le système de l’inati, une forme de communisme, dans le cadre duquel tout est partagé. Tant que l’archipel était dépendant du pétrole importé des Samoa – à raison de 200 litres quotidiens –, le courant n’était disponible que quelques heures par jour.

Mais depuis 2012, une centrale solaire fonctionne 24h/24 et fournit de l’électricité de manière stable. C’est ainsi que les Tokelau sont devenues pionnières en matière d’énergies renouvelables.

La cryothérapie : Un nouveau remède

La médecine par le froid est en plein essor dans tous les domaines. Tendinites, mal de dos, douleurs musculaires et même soins esthétiques, la cryothérapie a la cote. L’Institut national du sport est pionnier de la cryothérapie en France.

Aujourd’hui, c’est le monde de l’esthétique qui s’empare de la cryothérapie. Amincissement, perte de poids, antiride, des dizaines d’instituts dans toute la France ne jurent que par le froid qui rend beau. Pour l’instant, aucune étude scientifique ne le prouve, mais les clientes sont prêtes à faire une quinzaine de séances à 50 euros chacune.

Tabac, alcool, obésité : La prochaine génération vivra moins longtemps

Des chiffres émanant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la consommation de tabac, d’alcool ainsi que sur l’obésité viennent de sortir, concernant le tabac, l’alcool et l’obésité.

L’alcool en premier cause plus de 6% des décès en Europe. Il s’agit là d’un record mondial. Le tabac vient ensuite. 30% des habitants des 39 pays étudiés fument régulièrement. Et partout, on note que les femmes se mettent à la cigarette et déclarent des maladies qui jusqu’à présent étaient plutôt réservées aux hommes, comme le cancer du poumon. Enfin, l’obésité et le surpoids touchent 59% de la population européenne. Ce taux est en très forte progression.

Tout ceci aura un impact sur l’espérance de vie car si les politiques de santé ne sont pas plus efficaces, l’amélioration de la longévité pourrait bien marquer un temps d’arrêt. Cela veut dire que la prochaine génération pourrait vivre moins longtemps que nous, ce qui n’est encore jamais arrivé.


Comment lutter contre l’obésité chez les enfants?

Dunkerque (59) : A la rencontre des derniers pêcheurs de crevettes

Il est 4h30 du matin à Dunkerque (Nord), lorsque Thierry et Jean-Luc embarquent sur le “Petit pêcheur”. Les deux marins ont commencé dans les années 80, à une époque où Dunkerque comptait encore une petite quinzaine de crevettiers. Aujourd’hui, il n’y en a plus que deux. “La jeunesse veut plus faire ce métier. [...] c’est un métier de vieux !”, plaisante Thierry.

Thierry et Jean-Luc n’ont pas de salaire fixe. Ils prennent 40% du résultat, le reste est pour le propriétaire du bateau. Après 45 minutes de chalutage, premier verdict. Contrairement à certains poissons, la crevette n’est pas soumise aux quotas de pêche. Mais certaines saisons, l’animal se fait rare.

Après sept heures de travail, un peu plus de 80 kilos de crustacés ont été ramassés et triés. C’est plutôt bon pour un début de saison. Malgré les difficultés, ces marins se battent pour conserver quelques années encore cette pêche artisanale.

L’Europe et Tchernobyl

Recueillis notamment dans les pays les plus contaminés – la Biélorussie, la Norvège et la Grèce – des témoignages et des analyses scientifiques parfois contradictoires sur les retombées du nuage radioactif rouvrent un débat occulté.

En avril 1986, le réacteur détruit brûle pendant plus de dix jours. Après être montés à près de 2.000 mètres d’altitude, les gaz radioactifs forment trois nuages qui, poussés par les vents, se dirigent vers la Scandinavie, l’Europe centrale et les Balkans.

Même si 70 % des retombées radioactives ont touché la Biélorussie, au nord de Tchernobyl, d’autres régions d’Europe, en Norvège, en Grèce, en Autriche et en France, ont été durablement contaminées. Des images de synthèse reconstituent l’explosion et la propagation de la radioactivité vers le nord et l’ouest dans les jours qui suivirent l’explosion.

Construit comme un voyage transeuropéen sur les traces de ce triple nuage, le film recueille des points de vue parfois divergents quant à ses conséquences. Avec la participation d’associations et d’experts de l’Union européenne, mais aussi de simples citoyens, ce voyage nous conduit aussi dans une zone interdite en Biélorussie, tout près de la centrale (qui se situe, elle, en Ukraine).