Immigration : Favoriser l’économie ou préserver l’identité ? (Audio – Rediff.)

Dans cette émission du philosophe Alain Finkielkraut, qui met aux prises deux économistes, deux conceptions s’affrontent: celle du professeur Olivier Pastré campe sur la constatation que dans le cours de l’histoire, l’immigration a toujours été un facteur de croissance économique. Son contradicteur, l’essayiste Hervé Juvin, insiste sur l’importance de ménager l’identité des populations et de prendre en compte leur opinion sur l’ouverture aux migrants.

Les deux économistes le reconnaissent, le thème de l’immigration devient crucial dans une Europe qui vieillit et qui va manquer de main d’œuvre, alors que l’Afrique et l’Asie connaissent une démographie toujours vigoureuse. Hervé Juvin cite même un rapport de l’ONU datant de l’an 2000 qui enjoint l’Europe à se préparer à accueillir, d’ici 2050, 1 milliard 300 millions d’immigrés en provenance de pays extra européens …

L’Europe, continent d’immigration ? Un contenu à certains égards explosif susceptible d’altérer le regard que l’on peut porter aux politiques natalistes de certains pays…

Radio Courtoisie : « Retour sur la question ukrainienne » (Audio)

Le samedi 26 juillet 2014, dans le Libre journal des lycéens sur Radio Courtoisie, Pascal Lassalle, assisté de Xavier Delaunay, recevait Pierre-Alexandre Bouclay, journaliste, sur le thème : « retour sur la question ukrainienne ».

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Jean-Marc Jancovici : « Croissance forever ? »

Urgences énergétique, climatique, environnementale, économique, sociale : si le diagnostic est sans appel, les sphères politiques et économiques ne semblent pas près d’amorcer une sortie des crises. Les discours s’affrontent, certains invoquant la croissance quand d’autres la révoquent.

Le retour à un niveau important de croissance du PIB est-il possible et souhaitable ? Ou faut-il s’adapter, faire avec une croissance nulle ; plus avant, la bonne stratégie est-elle de poser le problème dans un autre référentiel, celui d’un projet de société post-croissance à définir et édifier ensemble ?

Conférence donnée lors de la table ronde “Société “post-croissance”, Contraintes énergie-climat & Indicateurs alternatifs : comment repenser l’économie ?” en Juin 2014.

(Merci à MadeinFrance)

Radio Courtoisie : « Situation économique et nouvelle fiscalité » (Audio)

Le mercredi 23 juillet 2014, dans le Libre journal de la résistance française sur Radio Courtoisie, Emmanuel Ratier recevait Jean-Pierre Rondeau, conseiller financier, président de Mégara Finance, président de la Compagnie des CGPI.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

EPEE – Intelligence économique | Intelligence stratégique

Musique (contemporaine) : “L’atonalisme. Et après ?” (Rediff)

Le 20 décembre 2012, invité par le compositeur pianiste pédagogue Karol Beffa, titulaire pour l’année 2012-2013 de la Chaire de Création artistique du Collège de France, le pianiste Jérôme Ducros prononçait une conférence qui déclencha une vive polémique.

Vidéo trouvée sur Vers la Révolution le blog animé par notre lecteur Boreas. Merci à lui.

Cadre sup hier, artisan aujourd’hui (audio)

C’est un phénomène difficile à quantifier, cela dit, et qui ne se limite pas bien entendu au milieu de la finance. A en croire une étude, 74% des salariés européens rêveraient de se reconvertir.

Dans les faits, d’après le Cereq, le Centre d’Etudes et de Recherches sur les qualifications, 13% des hommes et 17% des femmes changent radicalement de parcours professionnel au cours des 7 premières années de leur vie au travail.

Le magazine de la rédaction – France Culture 27/06/14

Revue de presse économique de Pierre Jovanovic du 25/06/2014

Revue de presse économique du 25 juin 2014. Pierre Jovanovic reçoit Claude Reichman, président du Mouvement pour la Liberté de la Protection Sociale et spécialiste du RSI.

Format audio (télécharger l’émission au format mp3) :

Partie 1/2 :

Partie 2/2 :

Nouveau capitalisme criminel : en 350 milisecondes, on déclenche 7000 transactions en bourse

Le capitalisme financiarisé est-il criminogène ? La question a de quoi interpeller. Jean-François Gayraud, haut fonctionnaire de la Police nationale, la pose dans son dernier ouvrage, Le nouveau capitalisme criminel, une enquête troublante, à la croisée de la géopolitique, de la criminologie et de l’économie. Avec le trading de haute fréquence, les machines ont maintenant le pouvoir. Les Chroniques de la Vieille Europe en parle avec les journalistes d’Éléments Pascal Eysseric et François Bousquet sur Radio Courtoisie.

Revue Éléments

Radio Courtoisie : «Les fractures de l’Afrique centrale» (Audio)

Henry de Lesquen assisté de Jacqueline Loevenbruck recevait, dans son Libre journal du 23/06/14, Bernard Lugan historien. Thème : Les fractures de l’Afrique centrale.

(Bernard Lugan à partir de 10′)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Les villes géantes vampirisent-elles la planète ? (audio)

Les Nations Unies définissent les “megacities” comme étant des villes géantes de plus de 10 millions d’habitants. Ces megapoles présentent des spécificités précises en terme de développement urbain, d’architecture, d’environnement et de gestion. Celles-ci modèlent elles l’ensemble du monde ?

Invité(s) :
- Denise Pumain, géographe, Professeur à Université Paris 1
- Dominique Lorrain, directeur de recherche au CNRS

France Culture – Planète Terre (18/06/14)

Megapole et métropole économique de Sao Paulo

La ruche murmurante ou les fripons devenus honnêtes gens

La Fable des abeilles est une fable politique de Bernard Mandeville, parue en 1714. La signification réelle reste controversée jusqu’à aujourd’hui. Friedrich Hayek vit en lui un précurseur du libéralisme économique tandis que Keynes mit en avant la défense de l’utilité de la dépense.

La Fable des abeilles, développe avec un talent satirique la thèse de l’utilité sociale de l’égoïsme. Mandeville avance que toutes les lois sociales résultent de la volonté égoïste des faibles de se soutenir mutuellement en se protégeant des plus forts.

Sa thèse principale est que les actions des hommes ne peuvent pas être séparées en actions nobles et en actions viles, et que les vices privés contribuent au bien public tandis que des actions altruistes peuvent en réalité lui nuire. Par exemple, dans le domaine économique, il dit qu’un libertin agit par vice, mais que « sa prodigalité donne du travail à des tailleurs, des serviteurs, des parfumeurs, des cuisiniers et des femmes de mauvaise vie, qui à leur tour emploient des boulangers, des charpentiers, etc. ». Donc la rapacité et la violence du libertin profitent à la société en général.

Les vices des particuliers sont les éléments nécessaires du bien-être et de la grandeur d’une société. L’Angleterre y est comparée à une ruche corrompue mais prospère et qui se plaint pourtant du manque de vertu. Jupiter leur ayant accordé ce qu’ils réclamaient, la conséquence est une perte rapide de prospérité, bien que la ruche nouvellement vertueuse ne s’en préoccupe pas, car le triomphe de la vertu coûte la vie à des milliers d’abeilles.

TEXTE INTÉGRAL:

Lire la suite

Marion Kaplan : « Les produits laitiers sont toxiques pour la santé ! »

Les produits laitiers ne sont pas nos amis, comme le lobby agro-alimentaire nous l’a inculqué pendant des décennies. La nutritionniste Marion Kaplan, bio-nutritionniste élève du Dr Kousmine, chercheuse et auteur d’une quinzaine d’ouvrages, nous explique pourquoi.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La consommation du lait, très riche en sucre (le lactose), fait exploser l’index glycémique du sang, un facteur causal important du diabète et de l’obésité.

Les industriels promeuvent les produits laitiers en soulignant leur richesse en calcium. Le problème, nous dit Marion Kaplan, est que le calcium du lait n’est pas assimilable par l’organisme. Non seulement le lait ne contribue pas à combattre l’ostéoporose, mais il l’intensifie, par un mécanisme que décrit précisément la nutritionniste.

Le lait contient une protéine, la caséine, que nos enzymes digestifs ne peuvent pas dégrader. Le système digestif étant particulièrement affecté par le vieillissement, il devient de plus en plus difficile d’assimiler les produits laitiers à mesure que l’on avance en âge.
Lire la suite

Un groupe chinois rachète l’hôtel Marriott des Champs-Elysées

Le fonds d’investissements de Hong Kong, Kai Yuan Holdings, a annoncé ce mardi qu’il rachète l’hôtel de luxe Marriott sur les Champs-Elysées pour 344,5 millions d’euros. Il veut en faire une référence haut de gamme pour les touristes chinois.

Bitcoin : L’or numérique (Audio)

Émission “Place de la Toile” traitant du bitcoin, cette crypto-monnaie open source distribuée qui fait beaucoup parler d’elle depuis quelques mois. Lancé le 3 janvier 2009, le bitcoin a commencé à faire les grands titres en 2013 lorsque des détenteurs de comptes chypriotes s’en sont servi pour mettre leur épargne à l’abri des prélèvements forcés du gouvernement. Cette appétence pour le bitcoin a provoqué une explosion de son cours.


Qualifié d’or numérique, le bitcoin est émis en quantité déterminée toutes les 10 minutes selon un mécanisme purement algorithmique. Le montant total de bitcoins en circulation atteindra son maximum de 21 millions d’unités en 2140.

Contrairement aux monnaies classiques, le bitcoin n’est donc pas sujet à la “planche à billet”, et sa valeur, par rapport aux monnaies qui se déprécient avec le temps, est en principe appelée à monter inexorablement. En outre, en raison de son caractère décentralisé, le bitcoin échappe à tout contrôle étatique.

L’accès au bitcoin requiert encore un petit effort de recherche sur la Toile. Toutefois, la planète bitcoin est en pleine effervescence, avec des innovations à venir destinées à en démocratiser considérablement l’usage, ce qui fait que beaucoup d’initiés lui prédisent un destin comparable à celui d’Internet à ses débuts.

Intervenants: Pierre Beyssac, informaticien, Philippe Herlin, économiste, Bruno Théret, économiste.

Via Plus Conscient

Rencontre avec des éleveurs du Morvan (Audio)

Emission Terre à terre sur les éleveurs du Morvan.

Avec : Delphine et Philippe Perrot, paysans sans subventions et Pascal Fichot, agriculteur.

“Avec le système des primes, on baisse le prix des denrées agricoles en dessous des coûts de production. Les produits se vendent avec une concurrence complètement déloyale sur les marchés du monde entier. Il y a des paysans dans le Monde qui ont toujours vécu sur leurs lopins de terre et qui se retrouvent à crever dans des bidons-villes. [...] Nos paysans deviennent malgré eux complices de cet État mafieux.”

Terre à terre (France Culture – 08/06/14)

(Merci à Martine)

Radio Courtoisie : « Guerre économique et traité transatlantique » (Audio)

Dans son Libre Journal, Henry de Lesquen recevait le 09 juin 2014 sur Radio Courtoisie: Frédéric Morgan, Christian Harbulot et Arnaud Duplessis.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Radio Courtoisie : « Rétablir la liberté d’expression »

Dans son Libre Journal du 2 juin 2014 Henry de Lesquen, assisté de Joëlle, recevait sur Radio Courtoisie Jean Bricmont, professeur de physique théorique à l’université de Louvain, essayiste, Jean-Yves Le Gallou, ancien député français au parlement européen, président de Polémia. Thème : “Rétablir la liberté d’expression ; Rendez-vous politique de la réinformation”.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Séralini : « L’impact des xénobiotiques sur la santé » (Audio)

Le professeur de biologie moléculaire et chercheur au CNRS Gilles-Eric Séralini explique comment les xénobiotiques, des molécules de synthèse pour la plupart dérivées du pétrole, provoquent quantité de dérèglements dans les organismes vivants en perturbant la communication inter-cellulaire. Il démontre en fin d’interview que les pesticides sont en réalité mille fois plus toxiques que ce qu’indiquent les évaluations qui servent de base à leur autorisation.

En se collant sur les récepteurs hormonaux et les terminaisons nerveuses, les molécules xénobiotiques “trouent” le réseau serré des interactions cellulaires qui constituent le tissu fondamental de l’organisation du vivant. Chez l’homme, en fonction des caractéristiques physiologiques de chaque individu, ces atteintes vont se traduire de manière différenciée, sous forme de baisse de la fertilité, de cancers, de maladies dégénératives du système nerveux, d’altérations du comportement, d’allergies ou de maladies auto-immunnes.

Les effets se produisent sur le très long terme et sont très difficiles à imputer à un agent précis. Comme l’explique le professeur, cela rend l’approche épidémiologique classique inopérante pour identifier les effets des xénobiotiques, alors que ceux-ci sont dispersés dans la biosphère en centaines de millions de tonnes depuis la seconde guerre mondiale.

France Culture via le blog Plus Conscient

Celente : “L’effondrement économique interviendra au second trimestre 2014 !”

Interview de Gerald Celente donnée le 30 avril 2014 sur l’or, à propos de la situation en Ukraine et de “l’effondrement économique pour le deuxième trimestre 2014″ !!!

On ne s’attaque pas à la Russie. Napoléon n’a pu les défaire, Hitler n’a pu les défaire, et vous pensez que c’est Cameron, Hollande et Obama qui vont vaincre les Russes ?”