Radio Courtoisie : “Apocalypse du progrès” (Audio)

Le jeudi 11 septembre 2014, dans l’émission “Les trésors en poche” sur Radio Courtoisie, Anne Brassié recevait, pour son dernier ouvrage, Pierre de La Coste, Né en 1962, journaliste (Valeurs actuelles, Le Figaro) et « plume » de plusieurs ministres, il est auteur de romans, de nouvelles, et d’un essai : L’Hyper-République.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

D’Hiroshima aux OGM, de Tchernobyl aux fichages numériques des populations, de Fukushima au changement climatique, le Progrès nous inquiète. De l’extase progressiste de Jules Verne et de Victor Hugo, il ne nous reste rien, sinon une vague angoisse. Le moment est de toute évidence venu de se dire que le Progrès, comme mouvement inéluctable de l’Humanité vers le Bien, qui fut peut être une religion de substitution, est devenu un rêve aujourd’hui transformé en cauchemar.

Lire la suite

Neuro-Pirates, Neuro-Esclaves

La désinformation est un procédé devenu systématique. La manipulation, auparavant un art, est devenue une science grâce aux avancées dans les domaines de la connaissance (sociologie, psychologie sociale, neurosciences, cognitivisme) et de la technologie (ondes radio, électro-acoustique, chimique, informatique, cybernétique).

L’ingénierie sociale, « modification planifiée du comportement humain », se veut alors la méthode ultime de destruction des mécanismes de cohésion sociale des civilisations. Guerre aux cerveaux, elle se veut une guerre à la vie.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Cévennes : Les châtaigniers pourraient disparaître d’ici cinq ans

Depuis deux ans, un insecte venu d’Asie ravage progressivement les châtaignes des Cévennes. Si ces dernières sont encore peu impactées, les prévisions pour les années à venir sont alarmantes. Une lutte biologique a toutefois été mise en place pour enrayer l’épidémie.

Originaire de Chine dans les années 50, le cynips, insecte ressemblant à une mouche, s’est déplacé lentement vers l’Italie, puis la France, qu’il a atteinte il y a 4 ans. Sa particularité : il pond ses oeufs dans les bourgeons et empêchent leur floraison. “Le cynips passe l’hiver dans les bourgeons, pompe la sève et produit une galle qui bloque la pousse. La taille de la feuille n’atteint alors qu’un dixième de sa surface normale“, explique Antoine Marceron, chargé de mission Productions Végétales de Montagne à l’OIER SUAMME, qui dépend de la Chambre d’agriculture. Actuellement, selon les estimations, 80% des communes concernées du département seraient touchées. Seules les extrémités ouest et nord seraient épargnées.

Lire la suite

Israël bloque la vente d’armes à l’Ukraine pour ne pas mécontenter Moscou (+extrait TV libertés)

Par crainte de mécontenter la Russie, le ministère des Affaires étrangères israélien a mis son veto à un projet de vente à l’Ukraine d’armes israéliennes. Israël affiche une prudente neutralité dans l’épreuve de force entre la Russie et l’Ukraine.

Une affaire de Mistral à l’envers ? Un projet de vente à l’Ukraine d’armes israéliennes a récemment été bloqué par crainte de mécontenter la Russie, a indiqué lundi la deuxième chaîne de télévision israélienne.

Une délégation ukrainienne a effectué ces dernières semaines une visite en Israël en vue d’acquérir du matériel militaire, notamment des drones, pour les utiliser contre les séparatistes pro-russes, selon la chaîne.

Le ministère israélien de la Défense a dans un premier temps donné son feu vert à la vente à l’Ukraine de drones produits par l’entreprise israélienne Aeronautics. Mais le ministère des Affaires étrangères, qui doit également donner son aval à toute exportation d’armes, a mis son véto à la transaction.

Les “capacités de nuisances non négligeables” de la Russie
Lire la suite

Grand «ouf» de la City après le rejet de l’indépendance écossaise

Un profond soupir de soulagement parcourait la City de Londres vendredi après le rejet par référendum d’une indépendance écossaise qui aurait plongé le Royaume-Uni dans des affres d’incertitude.

La Bourse de Londres grimpait de 0,73% en milieu de matinée, la livre a atteint dans la nuit son plus haut niveau en deux ans face à l’euro et les taux des obligations britanniques augmentaient, témoignant d’un retour des investisseurs vers les actifs plus risqués.

«C’est le soulagement qui domine sur les marchés britanniques», a résumé Chris Beauchamp, analyste à la maison de courtage IG, pour qui «l’inquiétude liée à une possible indépendance écossaise s’est dissipée».

Les Écossais ont rejeté l’indépendance par 55,3% des voix à l’issue d’un référendum marqué par une participation massive.

La City de Londres (investisseurs, grandes entreprises, médias des milieux d’affaires) avait pris position contre la sécession de la région septentrionale du Royaume-Uni.

Elle craignait d’une part les incertitudes soulevées par cette indépendance pour l’Écosse elle-même, sur la monnaie utilisée par le nouvel État, le partage des revenus pétroliers, la répartition de la dette publique et l’environnement légal et financier des entreprises.

La capitale financière redoutait aussi, et peut-être surtout, les conséquences pour ce qui serait resté du Royaume-Uni (Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord), amputé d’une région pesant économiquement l’équivalent de l’Irlande ou de l’Algérie.

Lire la suite

Transhumanisme : L’idéologie dominante

Les travaux de Lucien Cerise ont permis de manifester l’émergence de cette nouvelle synthèse de la philosophie moderne qu’est le “Transhumanisme”. S’il s’agissait de nouveaux développements purement intellectuels du positivisme, son intérêt serait mineure, mais cette théorie unifiante habite l’esprit de nombreux décideurs influents qui n’hésitent pas à envisager une redéfinition de l’homme dans un proche avenir.

La technicisation de notre quotidien par ce qu’on appelle les techno-sciences (outils numériques, sciences de l’information, sciences neurocognitives, nanotechnologies) constitue une sorte de tsunami qui progresse inexorablement.

Ce progrès technique impressionne par son efficacité et sa rapidité. Il est d’autant plus accepté que l’homme contemporain refuse de plus en plus ses limites et ses faiblesses naturelles. Il acquière une légitimité quand il promet une « meilleure qualité de vie ».

Ces innovations technologiques sont les produits du travail de certains chercheurs qui envisagent une amélioration de l’humain, et donc une optimisation du donné de la nature, mais également la transformation de ce donné – le trans-humanisme – et ceci jusqu’à son dépassement ultime : le post-humanisme. Nos enfants sont concernés par ces choix idéologiques. Les politiques, en effet, prennent comme principes de gouvernement toutes ces découvertes techniques sensées rendre l’homme meilleur et transformer notre vie terrestre en paradis.
Lire la suite

Offres d’emploi non pourvues : la machine à fantasme

350 000 offres d’emploi ne trouveraient pas preneurs selon le ministre du Travail. Un chiffre qui alimente le discours sur la fraude bien qu’il ne repose sur aucune étude rigoureuse. 

Fernand Léger : “Les constructeurs”

« En France, 350 000 emplois ne trouvent pas preneurs ». François Rebsamen, ministre du Travail, a repris à son compte une vieille polémique. Il y aurait donc en France  un vivier d’emplois délaissés par des chômeurs plus prompts à vivre de l’assistanat qu’à rechercher activement un travail.

350 000 pour la rue de Grenelle, 400 000 pour le Medef, 500 000 pour Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle 2012, et même 600 000 pour certains journalistes : les emplois non pourvus suscitent fantasmes et envolées peu rigoureuses. Le chiffre avancé par François Rebsamen est d’autant plus surprenant que François Hollande lui-même reconnaissait l’an dernier que « personne n’a la véritable statistique ». Comment l’expliquer ?

Lire la suite

Comment la junk food nous rend accros

Le journaliste américain Michael Moss, prix Pulitzer 2010, révèle dans un livre polémique qui sort en France aujourd’hui comment l’industrie agroalimentaire nous rend gros et addicts. En exclusivité européenne, nous l’avions rencontré en mars 2013. Il nous expliquait pourquoi elle s’en tirera néanmoins sans procès.

Minneapolis, 8 avril 1999. Onze dirigeants des plus grandes multinationales de l’agroalimentaire se donnent rendez-vous en secret au trente et unième étage du siège de la firme Pillsbury. Il y a Coca-Cola, Mars, Kraft Foods. À eux tous, ils pèsent 230 milliards de dollars.

Les onze PDG sont de féroces concurrents. Céréaliers, fabricants de chips, de sodas, de plats préparés, ils bataillent depuis des décennies pour conquérir des “stomach shares” - les parts d’estomac des consommateurs – avec leurs alliés de toujours : le sel, le sucre et la graisse. La sainte trinité que l’agroalimentaire utilise pour rehausser le goût et procurer une sensation de plaisir maximum dès la première bouchée.

Des millions de dollars sont dépensés en recherche et développement pour étudier le palais humain, les papilles, leurs connections avec le cerveau, et l’atteinte d’un orgasme gustatif nommé le “bliss point”.
Lire la suite

Paris : Le dernier né des palaces pharaoniques

800 millions d’euros. Entre l’achat de l’immeuble et les travaux, c’est ce qu’a coûté le cinq étoiles qui vient d’ouvrir près de l’Arc de Triomphe. Formation du personnel, visites de clients-test et inspection de dernière minute par le grand patron, visite des coulisses de l’ouverture du dernier-né des palaces parisiens.

Cocorico…Couac : Quand la France torpille ses contrats

En France, nous avons de quoi être fier. Nos centrales nucléaires seraient parmi les plus puissantes et les plus sécurisées au monde. Dans le domaine de l’armement et de la sécurité, nos entreprises font référence. Quant à nos avions de chasse, ils ont la réputation d’être rapides et très performants.

Mais pourtant, alors que nous sommes à la pointe dans tous ces domaines stratégiques, notre pays multiplie, ces dernières années, les défaites dans les grands appels d’offres internationaux. En cause ? Des arrières pensées politiques, des désaccords au plus haut niveau de l’État, des rivalités entre grands partons français et des coups tordus de réseaux parallèles de la République.

A travers trois histoires emblématiques, cette enquête montre comment à l’étranger, « l’entreprise France » cultive un art de l’échec commercial et se transforme trop souvent, en une machine à perdre.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

La Californie dessale le Pacifique contre la sécheresse

Le désert grignote des terrains un peu partout dans le monde, y compris aux États-Unis où la sécheresse est par exemple particulièrement importante en Californie. Si bien qu’à San Diego on met en place une structure pour dessaler l’eau de l’océan.

San Diego va dessaler l’Océan Pacifique à grande échelle

L’idée de dessaler le Pacifique n’est pas nouvelle. Dès 2006, l’Institut d’étude en Développement, Environnement et Sécurité du Pacifique (Pacinst) publiait un guide complet sur les avancées en la matière[1] relayant le travail du Programme pour l’eau et la durabilité. Le guide faisait un constat assez amer à propos de ces techniques.

Les auteurs résumaient d’ailleurs ainsi les choses : « les bénéfices de la désalinisation de l’océan sont bons, mais les coûts économiques, culturels et environnementaux de cet acte à grande échelle restent hauts dans beaucoup d’endroits du monde. Des alternatives peuvent fournir les mêmes bénéfices à moindre coût » .

Lire la suite

Enfants en souffrance, la honte !

Enquête sur l’Aide Sociale à l’Enfance et cet univers opaque où la loi du silence règne. Pendant deux ans, les journalistes Alexandra Riguet et Pauline Legrand ont cherché à comprendre ce système et ses problèmes. En 2011, plus de 7,5 milliards d’euros de l’argent des contribuables ont servi à cette structure.

Mais les drames et les faits divers se multiplient : un directeur d’association touchant notamment plus de 9000 euros de salaire, en plus des milliers d’euros de frais personnels pris sur le budget de fonctionnement, ou encore un pédophile, déjà condamné, engagé comme veilleur de nuit d’un foyer hébergeant des mineurs. Les manques et l’inexistence de contrôles des établissements ou des familles chargés de cette protection de l’enfance restent nombreux.

“Ceux que l’on appelait les enfants de la DDASS sont aujourd’hui ceux de l’ASE, l’Aide sociale à l’enfance. Ce sont les départements qui ont la charge de les protéger, une protection qui coûte près de 8 milliards d’euros par an. Mais des sommes considérables ne vont pas toujours là où elles devraient aller. [...] Les structures recevant ces enfants sont contrôlées en moyenne une fois tous les 26 ans.”

Réalisé par Alexandra Riguet (France – Septembre 14)

(Merci à NOP)

Le taux d’imposition a-t-il encore un sens ?

Par Myret Zaki

Le système suisse d’imposition des entreprises est en passe d’être revu de fond en comble suite aux critiques de l’UE et de l’OCDE contre les régimes fiscaux cantonaux des sociétés holdings, mixtes et de domicile. On demande à la Suisse de ne pas différencier les revenus provenant de la Suisse et de l’étranger.

Warren Buffett, l’un des milliardaires américains qui trouvent que les riches ne paient pas assez d’impôts

Mais pendant que les cantons suisses s’échinent à savoir s’il faut unifier leur taux d’imposition à 13% ou à 15% pour rester compétitifs, les montages fiscaux sophistiqués qu’autorisent certaines juridictions de l’UE vident de son sens le concept même de taux d’imposition des sociétés.

A voir les montants insignifiants d’impôts payés, encore en 2013, par des filiales de multinationales dans l’UE, on réalise que l’optimisation fiscale, qui s’y pratique encore, aboutit à des taux effectifs très largement inférieurs aux taux d’imposition même de juridictions comme l’Irlande (12,5%).

Lire la suite

Chine : La peau de condamnés à mort utilisée par l’industrie cosmétique

Une société cosmétique chinoise utilise la peau prélevée sur les corps des condamnés à mort exécutés pour fabriquer des produits de beauté vendus en Europe.” En 2005, The Guardian livrait une enquête stupéfiante en matière d’industrie cosmétique.

Œuvre d’art de l’artiste italien Francesco

Cette enquête lève le voile sur des pratiques qualifiées de “traditionnelles” par des employés de la compagnie chinoise qu’il a interrogés. Il s’agit de récupérer du collagène, une protéine fibreuse que l’on trouve en abondance dans la peau, les os et les tendons, couramment utilisée en chirurgie esthétique pour gonfler les lèvres et réduire les rides.

En Chine, il est d’usage de récolter “la peau des condamnés exécutés et les fœtus avortés, rachetés par des sociétés de ‘biotechnologie’ situées dans la province septentrionnale de Heilongjiang“. Les produits sont exportés vers l’Europe via Hong Kong.

En Europe, le marché de l’industrie cosmétique et de la chirurgie plastique, toutes deux consommatrices de collagène, n’est pas ou peu réglementé. Le fait est que ces produits se trouvent dans une sorte de “zone grise” légale: ils ne sont soumis ni aux réglementations concernant les médicaments, ni à ceux concernant les produits de beauté, c’est-à-dire uniquement des substances appliquées à la surface de la peau et non en injections.
Lire la suite

Tour d’Europe : Parution de l’ouvrage de Fanny et Mathilde

Le 21 septembre 2009, Fanny et Mathilde partaient pour un tour d’Europe à pied sur les traces des légendes européennes. Elles s’étaient promis d’écrire le récit de leurs aventures.

L’ouvrage, uniquement disponible sous forme numérique, sera mis en vente (3,99 €) le dimanche 21 septembre 2014 sur ce blog.

Extraits:

24 septembre 2009, aux Rousses, 20 kilomètres.
Lire la suite

Chine : Une voiture éolienne capable d’atteindre 140 km/h ! [Humour]

Vous aimeriez avoir une voiture qui ne pollue pas la planète mais c’est au-dessus de vos moyens ? Ne vous inquiétez pas, désormais il est possible de fabriquer sa voiture éolienne chez soi!

On sait que la Chine est calée en haute technologie et voici encore un exemple qui le prouve : un homme de 55 ans à Pékin a mis au point lui-même sa propre voiture éolienne ! Tang Zhenping, à la fois fermier et designer, a conçu une voiture écologique permettant d’émettre moins de gaz à effets de serre en utilisant le système éolien.

Pour alimenter les batteries de celle-ci et générer de l’électricité, il a fixé à l’avant et à l’arrière du véhicule un ventilateur géant. Ainsi, il affirme que sa super voiture écolo peut aller jusqu’à la vitesse de 140km/h avec une autonomie de 140km. Énorme ! Il lui a fallu seulement trois mois pour la terminer et 1.600 $.

Radio Courtoisie : Les algues et la cosmétologie marine (Audio)

Le samedi 13 septembre 2014, dans l’émission du “Libre journal des lycéens” sur Radio Courtoisie, Salsa Bertin recevait Régine Quéva, écrivain, Henri Courtois, directeur de l’entreprise d’algoculture “Bord à bord” et Isabelle Guichon, docteur en pharmacie, responsable de la communication scientifique du laboratoire Thalgo.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Algues And Co

Magnésium algues et Santé