16 000 tonnes de faux lingots d’or au tungstène

Le monde très feutré de l’or vient d’apprendre par l’éditorialiste vedette de Goldseek.com, Rob Kirby, que des tonnes de lingots, ont été fourrés au tungstène! Une information qui a fait fureur, comme vous pouvez l’imaginer, et qui bien sûr n’a pas été reprise par la presse généraliste.

Kirby écrit que lorsque ces lingots ont été découverts à Hong Kong, tout le monde a pensé qu’ils venaient de Chine, spécialisée dans la contrefaçon en tout genre. Problème, tous les lingots sont immatriculés, et sont suivis à la trace… Durant l’administration Clinton, entre 1,3 et 1,5 million de barres de tungstène de 400 onces ont été fabriqués aux USA, soit 16.000 tonnes. Plus de 640.000 de ces barres ont été “plaquées or” et envoyées à Fort Knox où elles se trouvent encore, considérées comme des vrais lingots d’or.” Et Kirby ajoute “je connais les gens qui ont les copies de ces bons de transport et de leurs livraisons, avec les dates… Le reste des faux lingots a été vendu sur le marché de l’or international.”

Ces lingots fourrés au tungestène sont PARTOUT, Londres, New York, Paris, Singapour, Francfort, Hong Kong, Moscou, et surtout dans les coffres des gens qui vendent de l’or papier.

Du coup, Kirby, qui connaît le monde de l’or depuis très longtemps, a raccroché tous les wagons et s’est rappelé que l’un des patrons du NYMEX, Stuart Smith, avait été arrêté en 2004, février précisément et qu’il a disparu depuis. Il se trouve, précise Kirby, que c’est le NYMEX qui a toutes les archives des cheminements des lingots… Deux mois plus tard, avril 2004, la banque Rothschild se retirait précipitamment du marché de l’or. Il conclut donc: “À la lumière de ce qui s’est passé – sur les ETF or, GLD – après avoir examiné leur prospectus une fois encore, il devient assez clair que GLD a été créé afin de détourner délibérément l’argent des investissements sur l’or en se dissimulant derrière le jargon juridique de la loi.” Pourquoi ? “Parce que le GLD par exemple dans son contrat de vente, se garde bien de garantir ses lingots (voir le document pdf).” Voilà, voilà… Les bons vieux Napoléons, il n’y a que ça de vrai finalement, et c’est Français, monsieur. Lisez le grand papier sur GoldSeek et pensez à tous ces “pauvres” quand vous achèterez des lingots praliné à Noël.

PS: l’un de nos lecteurs m’a donné cette info, non vérifiée par mes soins, à propos d’une kolossal bank européenne qui aurait averti ses investisseurs il y a quelques jours seulement EN BELGIQUE qu’elle ne livrerait plus d’or physique… Au vu de ces barres en tungstène, l’info de ce lecteur prend une nouvelle dimension.

PS 2: Rob Kirby a prouvé que ses comptes étaient les bons: “le monde entier aurait dû être à court d’or, 2000 tonnes par an, depuis au moins 10 ans…” Vous comprenez maintenant pourquoi l’or papier a été si popularisé ? Pour sauver les fesses du dollar. En même temps, en vendant du papier, aucune chance que ces lingots au tungstène quittent les coffres, et puissent être auscultés par le stétoscope de votre neurologue. Quand le dollar est en danger, les Américains sont prêts à tout, y compris à fabriquer des faux lingots et à en remplir Fort Knox. D’ailleurs, ils fabriquent bien des vrais-faux dollars, pourquoi ils se gêneraient! En tout cas, là on est vraiment dans du James Bond… et dans la Chute de Wall Street!

PS 3: Et avec ces lingots au tungstène, vous comprenez maintenant pourquoi la Fed a dit qu’en cas d’audit, le résultat mettrait l’économie américaine en danger: les gens de Fort Knox gardent en fait du tungstène ! Bernanke le sait. Pas le public.

PS 4: Le Gata rapporte que HSBC a décidé de fermer ses guichets d’achats or et argent, et surtout ses coffres au Comex de New York et a informé par un mailing tous ses clients que désormais, ils pourront se brosser, et qu’ils doivent se dépêcher de retirer leurs lingots des coffres mis à leur disposition.

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

PS 5: Depuis le lundi 16 novembre, le site GoldSeek est devenu comme par hasard un “site malveillant” grâce à Google !!! D’où vient ce coup tordu ? Hmmm ?

Pierre Jovanovic

Commentaires (41)

  1. Doit-on s’attendre à une réaction de la bourse face à cette nouvelle ?
    Pourquoi les médias traditionnels n’en parlent-ils pas ?

  2. Quelqu’un peut-il m’indiquer, de source sûr, à combien estime-t-on les réserves d’or USA ?

    [Officiellement (et sachant que ce stock a été audité en 1971 pour la dernière fois) les États-Unis seraient le premier détenteur d'or avec 8133 tonnes d'or en réserve:

    http://www.pro-at.com/analyse-bourse/technique-2-7645.html

    http://www.commodityonline.com/news/US-has-the-largest-gold-holdings-with-8133-tonnes-22889-3-1.html

    Cependant...

    Depuis quelques années, de fréquents changements de nomenclature dans la classification des différentes composantes des réserves d'or des Etats-Unis ont généré toute une série de questions sur la quantité exacte des réserves en or du pays. Leur utilisation par l'ESF (Exchange Stabilization Fund), dont LEAP/E2020 a déjà décrit les interventions sur le marché des changes à l'été 2008, est suspectée d'avoir en fait fortement réduit les avoirs en or du pays contrairement aux statistiques officielles. Source : MarketOracle, 31/01/2007

    http://www.leap2020.eu/Cours-de-l-or-le-paradoxe-se-devoile_a3743.html

    Et par ailleurs:

    Sur le site de la FED, on trouve sous la mention stock d'or une valeur de 11041 millions de dollars (inchangés depuis des lustres) au cours d'aujourd'hui ça représente environ 330 tonnes...

    http://www.federalreserve.gov/releases/h41/Current/

    - €ric]

  3. Encore plus fort que je ne le croyais;
    Il y a deux mois je defendais le scenario du “goldoff” en annonçant la decouverte d’une embrouille geante;

    Certes ,je savais bien que les lingots pouvaient etre trafiqués a l’interieur,mais je soulignais surtout le lien entre le marché a terme(papier) et le marche au comptant(papier et metal conservé en stock qui redevient donc du papier).
    La on a une vraie bombe.

  4. Petit calcul rapide… Ca doit faire quelque chose comme 600 000 000 000 de dollars cette petite farce!
    De quoi relèguer Madoff au statut d’apprenti dans la confrérie des alchimistes de la finance internationale…
    Hi!Hi!

  5. Si c’est un fake, il est bien construit… le tungstène serait en effet le choix approprié pour cette petite vanne-là…

  6. Jp Pernault n’en parle pas et Pujadas non plus,j’en deduis que cela doit etre un fake,des journalistes de cette trempe ne se laissent pas abuser…

  7. Il y a un an fleurissaient sur le net des conseils sur la maniere de fabriquer de faux lingots d’or… à noter que le tungstene d’ailleurs n’est pas cheap, un tel faux lingot coûte quand même $50000 à fabriquer (contre $400000 pour de l’or pur).
    http://www.museumofhoaxes.com/hoax/weblog/comments/how_to_make_fake_gold_bars/

    sinon on en parle sur d’autres forums, l’information (je dirais le fake) est disponible depuis le mois d’octobre:
    http://www.forum-gold.fr/viewtopic.php?f=14&t=2055&st=0&sk=t&sd=a&start=20

    Apparemment il y a des moyens de détecter ce genre de fraude, par des mesures de propagation sonore. Je ne doute pas que les banques centrales possèdent ce type de moyen. De plus tous les lingots sont tracés, si fraude il y a, le fraudeur est sûr de se faire avoir.

    L’info vient d’UN site au départ, qui parle d’UNE source “confidentielle” qui aurait parlé de choses étranges remarquées par “certains” dépositaires asiatiques…
    regardez l’info originale:
    http://news.goldseek.com/GoldSeek/1255630435.php
    le titre de l’article ne mentionne même pas une fraude au tungstène! Tout ça a été monté ensuite en épingle par le blog de Pierre Jovanovic.

    je pense que fortune devrait mettre ça au conditionnel, honnêtement ça nuit à la crédibilité du site de relayer des infos comme celle-là.

  8. @Merlin,

    Ce n’est pas Jovanovic, qui s’est contenté, comme d’autres, de reprendre l’info. C’est Kirby de Goldseek, et également le GATA qui ont soulevé le lièvre, et qui ne sont pas à proprement parler des poulets de printemps à qui on la fait facilement….Ajouter à cela le fait que la Banque Rothsild a réellement décider de se retirer du marché, et le fait (j’ai une source perso qui me l’a confirmé) que pas mal de BC ont commencé à faire auditer leurs propres reserve sous le coup de la panique…

  9. @ merlin
    #16 – 18 novembre 2009 à 08:46

    Jovanovic et FORTUNE ne font que reprendre l’article de Rob Kirby sur goldseek.com (voir ci-dessous), qui évoque bel et bien le fameux tungstène.

    Il semble que les palettes de lingots ne soient pas soumises à la moindre détection sonore ou autre car elles sont dans les coffres de la FED (Fort Knox, etc…) qui n’ont pas été audités depuis 1971.

    50 000 US$ contre 400 000 c’est grosso-modo le prix pour 1 lingot et c’est déjà une bonne affaire. Après il faut voir le rabais qu’il est possible d’obtenir sur les quantités… :)

    Possible que l’affaire soit un fake utilisé comme moyen de pression pour obliger la FED à rendre publique la réelle quantité de son stock d’or. Mais si la seule réponse consiste à censurer l’info sur Google nul doute que le “fake” a de beaux jours devant lui. Affaire à suivre…

    Par ailleurs que penses-tu de l’info selon laquelle “sur le site de la FED, on trouve sous la mention stock d’or une valeur de 11041 millions de dollars (inchangés depuis des lustres) au cours d’aujourd’hui ça représente environ 330 tonnes…” ?

    http://www.federalreserve.gov/releases/h41/Current/

    On Doing God’s Work

    – Posted Thursday, 12 November 2009 | Digg This ArticleDigg It! | | Source: GoldSeek.com

    By: Rob Kirby

    “Gold Finger – A New Take On Operation Grand Slam With A Tungsten Twist”

    I’ve already reported on irregular physical gold settlements which occurred in London, England back in the first week of October, 2009. Specifically, these settlements involved the intermediation of at least one Central Bank [The Bank of England] to resolve allocated settlements on behalf of J.P. Morgan and Deutsche Bank – who DID NOT have the gold bullion that they had sold short and were contracted to deliver. At the same time I reported on two other unusual occurrences:

    1] – irregularities in the publication of the gold ETF – GLD’s bar list from Sept. 25 – Oct.14 where the length of the bar list went from 1,381 pages to under 200 pages and then back up to 800 or so pages.

    2] – reports of 400 oz. “good delivery” bricks of gold found gutted and filled with tungsten within the confines of LBMA approved vaults in Hong Kong.

    Why Tungsten?

    If anyone were contemplating creating “fake” gold bars, tungsten [at roughly $10 per pound] would be the metal of choice since it has the exact same density as gold making a fake bar salted with tungsten indistinguishable from a solid gold bar by simply weighing it.

    Unfortunately, there are now more sordid details to report.

    When the news of tungsten “salted” gold bars in Hong Kong first surfaced, many people who I am acquainted with automatically assumed that these bars were manufactured in China – because China is generally viewed as “the knock-off capital of the world”.

    Here’s what I now understand really happened:

    The amount of “salted tungsten” gold bars in question was allegedly between 5,600 and 5,700 – 400 oz – good delivery bars [roughly 60 metric tonnes].

    This was apparently all highly orchestrated by an extremely well financed criminal operation.

    Within mere hours of this scam being identified – Chinese officials had many of the perpetrators in custody.

    And here’s what the Chinese allegedly uncovered:

    Roughly 15 years ago – during the Clinton Administration [think Robert Rubin, Sir Alan Greenspan and Lawrence Summers] – between 1.3 and 1.5 million 400 oz tungsten blanks were allegedly manufactured by a very high-end, sophisticated refiner in the USA [more than 16 Thousand metric tonnes]. Subsequently, 640,000 of these tungsten blanks received their gold plating and WERE shipped to Ft. Knox and remain there to this day. I know folks who have copies of the original shipping docs with dates and exact weights of “tungsten” bars shipped to Ft. Knox.

    The balance of this 1.3 million – 1.5 million 400 oz tungsten cache was also plated and then allegedly “sold” into the international market.

    Apparently, the global market is literally “stuffed full of 400 oz salted bars”.

    Makes one wonder if the Indians were smart enough to assay their 200 tonne haul from the IMF?

    A Slow Motion Train Wreck, Years in the Making

    An obscure news item originally published in the N.Y. Post [written by Jennifer Anderson] in late Jan. 04 has always ‘stuck in my craw’:

    DA investigating NYMEX executive – Manhattan, New York, district attorney’s office, Stuart Smith – Melting Pot – Brief Article – Feb. 2, 2004

    A top executive at the New York Mercantile Exchange is being investigated by the Manhattan district attorney. Sources close to the exchange said that Stuart Smith, senior vice president of operations at the exchange, was served with a search warrant by the district attorney’s office last week. Details of the investigation have not been disclosed, but a NYMEX spokeswoman said it was unrelated to any of the exchange’s markets. She declined to comment further other than to say that charges had not been brought. A spokeswoman for the Manhattan district attorney’s office also declined comment.

    The offices of the Senior Vice President of Operations – NYMEX – is exactly where you would go to find the records [serial number and smelter of origin] for EVERY GOLD BAR ever PHYSICALLY settled on the exchange. They are required to keep these records. These precise records would show the lineage of all the physical gold settled on the exchange and hence “prove” that the amount of gold in question could not have possibly come from the U.S. mining operations – because the amounts in question coming from U.S. smelters would undoubtedly be vastly bigger than domestic mine production.

    We never have found out what happened to poor ole Stuart Smith – after his offices were “raided” – he took administrative leave from the NYMEX and he has never been heard from since. Amazingly [or perhaps not], there never was any follow up on in the media on the original story as well as ZERO developments ever stemming from D.A. Morgenthau’s office who executed the search warrant.

    Are we to believe that NYMEX offices were raided, the Sr. V.P. of operations then takes leave – all for nothing?

    These revelations should provide a “new filter” through which Rothschild exiting the gold market back in 2004 begins to make a little more sense:

    “LONDON, April 14, 2004 (Reuters) – NM Rothschild & Sons Ltd., the London-based unit of investment bank Rothschild [ROT.UL], will withdraw from trading commodities, including gold, in London as it reviews its operations, it said on Wednesday.”

    Interestingly, GATA’s Bill Murphy speculated about this back in 2004;

    “Why is Rothschild leaving the gold business at this time my colleagues and I conjectured today? Just a guess on my part, but suspect:”

    *SOMETHING IS AMISS. THEY KNOW A BIG GOLD SCANDAL IS COMING AND THEY WANT NO PART OF IT. …”

    “ROTHSCHILD WANTS OUT BEFORE THE PROVERBIAL “S” HITS THE FAN.” BILL MURPHY, LEMETROPOLE, 4-18-2004

    Coincidentally [or perhaps, not?], GLD Began Trading 11/12/2004

    In light of what has occurred – regarding the Gold ETF, GLD – after reviewing their prospectus yet again, it becomes pretty clear that GLD was established to purposefully deflect investment dollars away from legitimate gold pursuits and to create a stealth, cesspool / catch-all, slush-fund and a likely destination for many of these “salted tungsten bars” where they would never see the light of day – hidden behind the following legalese “shield” from the law:

    Excerpt from the GLD prospectus on page 11:

    http://www.spdrgoldshares.com/media/GLD/file/SPDRGoldTrustProspectus.pdf

    Gold bars allocated to the Trust in connection with the creation of a Basket may not meet the London Good Delivery Standards and, if a Basket is issued against such gold, the Trust may suffer a loss. Neither the Trustee nor the Custodian independently confirms the fineness of the gold bars allocated to the Trust in connection with the creation of a Basket. The gold bars allocated to the Trust by the Custodian may be different from the reported fineness or weight required by the LBMA’s standards for gold bars delivered in settlement of a gold trade, or the London Good Delivery Standards, the standards required by the Trust. If the Trustee nevertheless issues a Basket against such gold, and if the Custodian fails to satisfy its obligation to credit the Trust the amount of any deficiency, the Trust may suffer a loss.

    The Fed Has Already Been Caught Lying

    Liberty Coin’s Patrick Heller recently wrote,

    Earlier this year, the Gold Anti-Trust Action Committee (GATA), filed a second Freedom of Information Act (FOIA) request with the Federal Reserve System for documents from 1990 to date having to do with gold swaps, gold swapped, or proposed gold swaps.

    On Aug. 5, The Federal Reserve responded to this FOIA request by adding two more documents to those disclosed to GATA in April 2008 from the earlier FOIA request. These documents totaled 173 pages, many parts of which were redacted (covered up to omit sections of text). The Fed’s response also noted that there were 137 pages of documents not disclosed that were alleged to be exempt from disclosure.

    GATA appealed this determination on Aug. 20. The appeal asked for more information to substantiate the legitimacy of the claimed exemptions from disclosure and an explanation on why some documents, such as one posted on the Federal Reserve Web site that discusses gold swaps, were not included in the Aug. 5 document release.

    In a Sept. 17, 2009, letter on Federal Reserve System letterhead, Federal Reserve governor Kevin M. Warsh completely denied GATA’s appeal. The entire text of this letter can be examined at http://www.gata.org/files/GATAFedResponse-09-17-2009.pdf.

    The first paragraph on the third page is the most revealing. Warsh wrote, “In connection with your appeal, I have confirmed that the information withheld under exemption 4 consists of confidential commercial or financial information relating to the operations of the Federal Reserve Banks that was obtained within the meaning of exemption 4. This includes information relating to swap arrangements with foreign banks on behalf of the Federal Reserve System and is not the type of information that is customarily disclosed to the public. This information was properly withheld from you.”

    This paragraph will likely be one of the most important news stories of the year.

    Though not stated in plain English, this paragraph is an admission that the Fed has in the past and may now be engaged in trading gold swaps. Warsh’s letter contradicts previous Fed statements to GATA denying that it ever engaged in gold swaps during the time period between Jan. 1, 1990 and the present.

    [Perhaps most importantly], this was GATA’s second FOIA request to the Federal Reserve on the issue of gold swaps. The 173 pages of documents received for the 2009 FOIA request all pre-dated the 2007 FOIA request, which means they should have been released in the response to the earlier FOIA request. This establishes a likelihood that the Federal Reserve has failed to adequately search or disclose relevant documents. Further, the Fed response admitted that it had copies of relevant records that originally appeared on the Treasury Department Web site, but failed to include them in its response.

    Now that Federal Reserve governor Warsh has admitted that the Fed has lied in the past about the Fed’s involvement with gold. It should now be very clear to everyone why the Fed is lying and the true nature of what they are hiding / withholding.

    On Doing God’s Work

    An important footnote to consider is the inter-twined-ness of the U.S. Federal Reserve and the U.S. Treasury [can anyone really tell them apart?] as well as this duopoly’s two principal agents – J.P. Morgan-Chase and Goldman Sachs. When one truly grasps the nature of these highly conflicted relationships it gives a fuller meaning to words recently uttered by Goldman head, Lloyd Blankfein, who claimed,

    “I’m doing god’s work”

    Does this really mean that Mr. Blankfein believes that the Federal Reserve is god? You can judge for yourself. While the Fed prints money like no one else could – except god almighty himself [or Gideon Gono, perhaps?] – I really doubt that was the intent back in 1864, when the U.S. adopted “In God We Trust” as their official motto.

    And that’s my two cents worth for today.

    Got [real] physical gold yet?

    Rob Kirby

    http://news.goldseek.com/GoldSeek/1258049769.php

  10. Si l’info est exacte et plus rien ne m’étonne ds ce bas monde, c’est
    une vraie bombe.

    Un élément de plus et pas des moindre pour faire péter tout le Système le jour de la Panique Générale…

    Question :
    Qui sont les nantis usuriers qui ont les vrais barres ?…
    J’ai comme un début de réponse…

  11. Offre/demande gold, le véritable chiffrage

    Il s’agit ici de rappeler l’équation réelle de l’offre et de la demande gold , qui tient compte des fameux swaps ( prêts ) des BC , non défalqués de leurs réserves

    Ceci tout simplement , parce que la connaissance de cette équation permet d’anticiper la suite de l’histoire Wink avec une issue qui se rapproche à grands pas ..

    Un document de base , extrêmement complet a été publié par la banque Chevreux , sur ce sujet et ses implications .

    http://000999.forumactif.com/viewtopic.forum?t=3394

    En résumé : ce rapport reprend et confirme les recherches du GATA :

    -1 déficit annuel offre / demande : 1500 t / an

    -2 les bc n’ont pas les 32.000 tonnes qu’elles prétendent avoir ( sources bidonnées de GFMS ne tenant pas compte des swaps ) == >

    mais plutôt 14000 T à 15000 T( le différentiel ayant été prêté – via swaps -à des bullions banks ,qui shortent l’or sur le comex )

    Cette “petite ” arnaque comptable vient du fait que les BC ne sont pas tenues de soustraire de leur stock , l’or qu’elles ont prêté !! ( c’est ainsi que la Russie , alertée par le Gata ) a récemment découvert qu’elle possédait beaucoup moins d’or qu’elle ne le pensait .. une bonne partie ayant quitté ses coffres via prêt ..75% des réserves ainsi évaporées )

    http://000999.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2785

    elles n’ont donc plus à l’heure actuelle de quoi combler le déficit annuel de 1500 tonnes par an , de maniere à freiner la hausse du métal .. et pire encore ..

    3 – de plus , et du fait de leurs prêts antérieurs , il y a une short position d’un minimum de 10.000 tonnes sur le marché des dérivés … qui demande – vu la hausse du métal – à être couverte impérativement

    ce malaise du cartel et de leurs véritables réserves est confirmé par le président de la BUBA qui vient de révéler ( 5 oct 2006 ) qu’il a été contacté par d’autres BC pour prêter l’or de la buba, ce qu’il a refusé …

    http://000999.forumactif.com/viewtopic.forum?t=5177

    -4 par ailleurs , apres Greenspan , la BCE , barrick, la BC d’Australie , c’est la BRI elle même ( Bque des règlements internationaux – BIS en anglais ) qui reconnait les faits

    voir à cet effet tout les liens précis relatifs à ce sujet :

    http://www.gata.org/node/4237
    http://www.gata.org/taxonomy/term/4

    -5 en outre , le FMI a reconnu lui même et en avril 2006 , le mode très spécial de comptabilisation de leur or par les BC

    Citation:
    ISSUES PAPER (RESTEG) # 11

    TTREATMENT OF GOLD SWAPS AND GOLD DEPOSITS (LOANS)

    Prepared by Hidetoshi Takeda, IMF Statistics Department

    April 2006

    …14. Regarding the statistical treatment of gold swaps, its treatment should be consistent with that of other reverse transactions, as presented in paragraph 7 above. Thus, swapped gold should be excluded from both reserve assets and IIP (demonetization). This is a logical consequence, and overstating of reserve assets can be avoided. On the other hand, this results in a decrease in the financial assets of the monetary authorities.

    http://www.imf.org/external/np/sta/bop/pdf/resteg11.pdf

    ce qui n’a pas échappé au financial express du 7 juin 2006 Wink

    http://www.financialexpress.com/fe_full_story.php?content_id=129715

    6- conclusion

    selon les estimations très conservatrices de Veneroso Associates , effectuées dès 2001 , à ce rythme , le cartel serait à court d’or d’ici 6 ans … cad d’ici 2007 you see what i mean ?

    - 7 pour terminer , l’ensemble de ce dossier est détaillé sur le DVD du gata , disponible ici

    http://www.GoldRush21.com.

    présentation du DVD , extraits gratuits etc

    http://000999.forumactif.com/viewtopic.forum?t=3002

    http://000999.forumactif.com/les-hard-investors-f7/rappel-offre-demande-gold-le-veritable-chiffrage-t5241.htm

  12. Pour ceux qui lisent mal l’anglais : résumé rapide des principaux éléments

    Le 18 octobre dernier, à la suite d’un audit dans un coffre de honk hong, on découvre une bonne quantité ( 60 T) de barres d’or, standart monétaire ( LBMA) fourées au tungstène.

    Ces barres appartenant aux chinois, ont pour provenance directe, les stocks du LBMA
    cet audit aurait été fait à la Demande des chinois, qui venaient de se faire livrer les barres en question ..
    Les barres au tungstène ne sont pas détectables au poids.. mais uniquement par une technique sophistiquée d’ultrason

    Voici ce que les chinois, disent avoir découvert :

    1999: entre 1.3 et 1.5 millions de barre ( moules ) de tungstène de 400 oz ( 16.000 tonnes métriques ) ont été raffinées aux usa par un raffineur renommé.

    640.000 de ces moules tungstène ont reçu leur plaquage or , et ont été expédiées à fort knox
    Kirby connait les personnes qui ont documents du transfert à FK. poids et dates des barres fourrées,

    Les barres moules restantes ont également été plaquées or et vendu sur le marché international

    Jusqu’en 2004, tout va bien.. personne ne se doute de rien ..

    Mais en février de cette année là , le vice président du nymex, Stuart Mill..est inquiété par une enquête d’un avocat de Manhattan..
    s’il y a bien un endroit où l’on peut disposer des statistiques officielles de l’origine ( poids, raffineur, dates etc) des barres, c’est bien au nymex ..

    Le pauvre S Mill, disparait littéralement ds la nature et plus personne n’a jamais entendu parler de lui ..

    Puis les choses semblent se précipiter ..
    en avril de la même année , Rothshield claque la porte du LBMA , suivi en juin par AIG

    Enfin en déc de la même année, est crée l’etf GLD, qui comme vous le savez “satisfait” aux demandes de livraison physique sur le comex ..

    http://000999.forumactif.com/les-hard-investors-f7/kirby-gold-en-backwardation-fausse-barres-de-livraison-en-tungstene-t10626.htm#36301

  13. Pour le moment cette énorme info n’est qu’une rumeur. Elle se répand dans les milieux financiers, mais n’a pas l’air d’impacter les marchés.

    On peut dégager deux enjeux majeurs dans cette affaire :

    1/ Y a-t-il vraiment pour 550 milliards de dollars de faux or dans les banques des grandes nations ?

    2/ Cette info va-t-elle être reprise par les médias et plumes qui font autorité dans la finance ? Autrement dit : la panique psychologique va-t-elle, oui ou non, avoir lieu ?

    De ces deux enjeux dépendent le déclenchement d’une seconde crise financière, dont les proportions et conséquences dépasseront en tout point celle de 2008.

  14. Le Tungstène comme substitut à l’or

    Début 2008, la nouvelle a couru que certaines barres d’or dans les coffres de la Banque Nationale d’Ethiopie étaient des faux. La découverte a eu lieu quand des lingots ont été envoyés en Afrique du Sud et puis renvoyés à leur propriétaire une fois le fait établi formellement que c’étaient des lingots en acier plaqué or.

    L’acier plaqué or est une forme assez peu convaincante de faux or car la densité de l’alliage ferreux est significativement plus faible que celle de l’or. Une barre d’acier identique en volume aux barres d’or de 400 onces troy communément utilisées dans le commerce d’or interbancaire serait seulement 162,5 onces troy (soit environ 60% plus légère). Quiconque est familier du maniement des lingots d’or les identifieraient tout de suite comme étant des faux.

    Même le plomb, un métal lourd commun, est un mauvais substitut, car sa densité n’est que de 59% de celle de l’or. Une chose, qui –historiquement- a rendu l’or attractif pour son utilisation comme monnaie est sans erreur possible, sa densité.

    Aujourd’hui nous connaissons plusieurs métaux dont les densités sont similaires à l’or, tels que les métaux les plus lourds du groupe platine. Cependant utiliser ces métaux pour produire du faux or ne serait pas profitable en raison de leur coût élevé.

    Il existe deux métaux qui sont adéquats, du point de vue de leur densité et de la perspective économique pour fabriquer du faux or : l’uranium et le tungstène.

    Ces métaux ne sont pas sans points faibles non plus. Des propriétés chimiques et électromagnétiques existent. L’uranium est, bien sûr, radioactif. Le tungstène est extrêmement friable, l’exacte opposé de l’or. En plus, le tungstène possède le point de fusion le plus élevé des métaux (qui ne sont pas des alliages) à 3422 degrés Celsius, ce qui rend son travail difficile. Cependant, il apparaît qu’au moins un haut-fourneau produise des produits en tungstène plaqués or.

    Une société chinoise appelée Chinatungsten fait de la publicité pour des marchandises en imitation or sur son site internet. La citation suivante est tirée directement de leur page consacrée aux alliages en tungstène comme substitution à l’or.

    « Une pièce avec un cœur en tungstène et de l’or tout autour ne peut pas être détectée comme contrefaçon en mesurant sa densité seule…nous sommes habitués à exploiter des applications plus innovantes pour les produits en tungstène. Les produits en tungstène plaqués or sont nos produits les plus importants. »

    Ceci nous amène à nous poser certaines questions (dont certaines, purement rhétoriques). A quel type de clientèle cette société essaie-t-elle de vendre ses produits en imitation or et à quoi servent-ils ? De plus, que sont ces « applications de produits en tungstène plus innovantes » dont parle cette société ?

    http://www.dollardaze.org/blog/?post_id=00742

    http://www.tungsten-alloy.com/en/alloy11.htm

  15. J’ai acheté un lingot dernièrement et avant de le faire j’ai fait de nombreuses recherches. J’ai lu sur le site gold.fr où j’ai acheté mon or, qu’un lingot devait absolument respecter ces critères :
    Le lingot doit être marqué:
    - d’un numéro d’enregistrement de l’essayeur
    - de son titre d’or qui doit être au moins égal à 995/1000
    - d’un cachet d’un fondeur reconnu
    - d’un poinçon de l’essayeur
    - d’un certificat daté et signé par un essayeur agrée.

    Je sais que les faux lingots sont normalement difficile à reconnaître, mais au moins cela est la base pour déceler l’arnaque.

  16. En début d’article vous faites référence à un lecteur qui aurait dit qu’une banque belge ne livrait plus d’or physique (4eme paragraphe). Est ce que quelqu’un sait de quelle banque il s’agit et si l’info a été vérifiée ?
    D’avance merci

  17. très intéressant, je tombe sur votre article , en surfant à partir d’une autre page trouvée par hasard… Il est hallucinant que la presse n’en ait pas fait plus d’écho, alors que l’on trouve des vidéos, des articles par des spécialistes, et que l’on peut s’interroger sur pas mal de faits, y compris sur l’or présent au WTC , et qui “aurait” disparu en partie.
    on pourrait appeler cet or : “l’or dette”, en référence à un documentaire de Paul Grignon, rejetté dans les medias classiques, mais qui reste quand même non contredit

  18. One thing I know,that is I know nothing.

    ————–
    Massachusetts Institute of Technology

  19. Une chose est certaine !

    Le rapport officiel d’enquête sur le 11 septembre mentionne que la CIA était sur le point de déposer un dossier devant la justice deux à trois jours après le 11 septembre.

    Ce dossier concernait la disparition de 14 000 tonnes d’or !!!

    Les bureaux de la CIA menant l’enquête se situaient au 23e étage d’une des deux tours détruites ! Dans le rapport on mentionne également le fait que le 23e étage aurait probablement été dynamité!!!!! Tout ceci au début du chapitre 7 et 8 du rapport de 1000 pages de la commission d’enquête du 11 septembre…. !!!

    Rien n’est caché ! Il suffit de lire ! Rien que de l’officiel ! Vous pourrez trouver le rapport facilement sur Internet ! Tout est public !

  20. La transformation de l’or en tungstène est œuvre de haute alchimie, accessible aux seuls Initiés. Fulcanelli lui-même n’en parle qu’avec stupeur et tremblement, environnant ses révélations de ténèbres impénétrables au vulgaire. Father MacKenzie possède des connaissances ignorées sur le modus operandi, mais je ne sais s’il les révélera sur un forum internet.

  21. Dans le texte mis en lien par François R

    “En cas d’implosion de la zone euro, les pertes de la Bundesbank pourraient atteindre 500 milliards d’euros, plus d’une fois et demi le budget annuel du gouvernement.”

    J’adore comme cette chose est dite négligemment et en passant : Oui, au fait, la Buba pourrait y perdre quelques marks, un billion environ je crois… Et sinon, la femme et les enfant, ça va ? Beau temps, pour la saison.

  22. Et les magouilles continuent! Que ce soit en France et ailleur!Et vous avez envie d’aller voter?Moi, il y a longtemps que je ne cautionne plus ces voleurs, ces truands de politiques.Alors aux prochains scrutins, reflechissez!

  23. @€ric répondant à chalumeau n°32,

    “C’est un métal dont la masse atomique est très proche de l’or”
    _________________________

    Non, un métal dont la masse volumique est très proche de l’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>