La mafia d’Internet

En postulant sur Internet pour un petit boulot, Ursula M., une paisible retraitée de Leipzig, était loin de se douter qu’elle se retrouverait membre d’un réseau de blanchiment d’argent. Elle fait ainsi partie des 70% d’Allemands à avouer avoir été victimes d’arnaques en ligne.

Évoluant très vite, la cybercriminalité comprend aussi bien la simple imposture que des montages complexes jouant sur les différentes réglementations nationales et capables de déstabiliser tout un pays.

Lauri Altman était secrétaire d’État à la Défense en 2007, lorsque son pays, l’Estonie, a subi la plus grande attaque informatique de l’histoire. Il raconte la paralysie des sites gouvernementaux, des banques, des télécommunications, et les émeutes et pillages qui s’en sont suivis.

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>