Crimée : La vie quotidienne, un an après l’annexion russe

Difficile d’entendre les voix de Crimée ces jours-ci. Depuis que la Russie a annexé la péninsule, près de 20.000 personnes sont parties, car elles ne voulaient pas devenir Russes.

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>