Allemagne : Enquête sur les crimes de la réunification

Quelques années après la chute du mur de Berlin, l’Allemagne réunifiée met sur pied une Commission d’enquête sur les crimes d État, baptisée ZERV. Sa tâche est historique, et titanesque : enquêter sur les crimes du parti socialiste unifié d Allemagne au temps de la RDA et poursuivre les responsables en justice.

Pour le chancelier Helmut Kohl, resté dans les mémoires comme l’homme de la réunification, ce devait être un signal fort pour la population : la victoire de l’État de droit sur l’État totalitaire qui venait de s’effondrer. 700 enquêteurs, pour la plupart originaires de RFA, sont envoyés à Berlin pour rouvrir plus de 20.000 dossiers et éplucher les archives de la Stasi.

Les affaires mises en lumière s’avèrent plus graves et plus complexes que ce qu’ils imaginaient: liquidations d’opposants, meurtres commandités puis maquillés, corruption, mais aussi criminalité économique et trafic d armes, pour des montants s’élevant à des dizaines de milliards de deutschemarks.

Au cœur des investigations, l’un des hommes les plus puissants du régime déchu: Alexander Schalck Golodkowski. Mais après l’enthousiasme des débuts, les membres de la commission déchantent vite: recherches laborieuses, faits difficiles à prouver et bientôt prescrits, sans compter les tentatives de certains magistrats d’étouffer de potentiels scandales.

Andreas Wolter a retrouvé les enquêteurs d alors et réexamine les crimes glaçants qu ils ont exhumés durant la petite décennie d activité de la Commission mais aussi les nombreuses zones d’ombre qui demeurent encore aujourd’hui.

Commentaires (1)

  1. Que l’on fasse la même enquête dans les pseudos “démocraties” de l’Europe, et l’on découvrira la même chose en mille fois pire… Je sais, je suis encore petits bras.

    La corruption est devenue la règle de gouvernance du plus grand des Vizirs au dernier sbire !

    Faire preuve d’éthique, de morale, d’honnêteté, de droiture et de justice, de bons sens commun et une nuée de zombis ignorants et endoctrinés, viendront s’abattre sur l’hérétique pour le ringardiser et le dénoncer publiquement, à une populace anesthésiée par des loisirs crétins, comme réac, et pourquoi pas de terroriste de la pensée unique, et de destructeur de la merdocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>