Val-de-Grâce : L’hôpital de la République

Commandé par Anne d’Autriche, en remerciement pour la naissance du futur Louis XIV, et édifié d’après des plans de Mansart, le Val-de-Grâce devient un hôpital militaire à la Révolution.

Augmenté d’une aile moderne en 1979, l’établissement devient le lieu privilégié des interventions médicales qui doivent rester secrètes notamment pour les présidents de la République, mais aussi pour des dirigeants étrangers. Des témoignages d’hommes politiques et de praticiens complètent le propos.

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>