Japon : « J’ai survécu à 2 bombes atomiques »

En mars 1945, l’état-major américain décide d’intensifier son action et déclenche une succession de raids aériens sur Tokyo. En juillet, le conflit se rapproche de son point culminant lorsque les USA procèdent au premier essai atomique jamais expérimenté.

Le Japon refuse de se plier à la volonté des Alliés qui, à la Conférence de Postdam, exigent sa reddition inconditionnelle. Les États-Unis vont alors provoquer les deux pires catastrophes de l’histoire de l’humanité…

Un homme va survivre à cet enfer. À deux reprises. Tsutomu Yamaguchi est né le 16 mars 1916. Devenu ingénieur naval, il est envoyé en mission à Hiroshima et est victime du premier bombardement atomique américain qui intervient le 6 août 1945. Le lendemain, il réussit à quitter la ville et part rejoindre sa famille… à Nagasaki.

Le 9 août : les États-Unis larguent leur seconde bombe. Yamaguchi devient alors l’une des rares doubles victimes de ces bombardements. Qu’a-t-il enduré lors de ces journées fatales? Quelle a été sa vie dans les années qui ont suivi? Ce documentaire bouleversant nous offre des images historiques poignantes ainsi que des scènes très émouvantes tournées dans le dernier lieu de vie de Tsutomu, avant qu’il ne décède d’un cancer de l’estomac le 4 janvier 2010, à l’âge de 93 ans.

Les « doubles survivants » ou hibakusha sortent aujourd’hui courageusement de l’ombre pour nous apporter leur témoignage afin d’éviter un nouvel Hiroshima ou Nagasaki. Tsutomu Yamaguchi, âgé de 90 ans, vient enfin briser un long silence après des années d’angoisse.

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>