Éthiopie : Une serre révolutionnaire contre la pénurie d’eau

L’eau a toujours été un bien précieux. L’humanité a mis un peu de temps à s’en rendre compte mais, avec le réchauffement climatique, elle en prend subitement conscience. 

Il faut donc apprendre à utiliser cette ressource de façon rationnelle… mais aussi savoir la récolter où elle se trouve, surtout dans les endroits où elle a toujours manqué. C’est dans ce but qu’un couple a mis au point un système de serre qui récupère l’eau présente dans l’air. Assez génial… et très simple !

Mathilde Richelet et Bassel Jouni ont inventé une serre multifonction. Un concept élémentaire mais diablement efficace.

« Cette serre a été imaginée pour capturer efficacement la rosée, le brouillard et l’eau de pluie ».

Un film plastique recouvre une armature en bois, lui donnant ainsi un air de tipi translucide. La journée il agit comme une serre sur les cultures qu’il couvre mais, le soir, lorsque la température tombe, il capture la rosée qui est alors conduite dans un réservoir à l’aide de petites gouttières.
L’eau collectée peut alors servir à l’irrigation des cultures ou à la consommation humaine.

Non seulement, c’est simple, mais, en plus, ça ne réclame aucune technologie particulière. Résultat, ça ne coûte pas grand chose à mettre en place. La plupart des matériaux nécessaires étant disponibles où que l’on se trouve dans le monde.

Le but de Mathilde Richelet et de Bassel Jouni est d’initier les agriculteurs à leur serre d’un nouveau genre. Ils veulent partager avec eux les quelques règles de construction à respecter et leur faire la démonstration du mode de fonctionnement

Mais ce n’est pas tout. Ce couple ingénieux veut également dispenser quelques précieux conseils.

« Notre enseignement porte aussi sur la culture des sols et sur les bonnes pratiques de l’usage de l’eau (compost, paillage, plantes vivaces) pour que l’eau collectée soit utilisée de la façon la plus efficace possible et pour qu’elle puisse être stockée dans le sol pour une longue période. »

L’expérience a déjà démarré avec succès en Éthiopie mais Mathilde Richelet et Bassel Jouni entendent bien l’étendre partout où leur serre peut être utile. Pour ce faire, ils espèrent bien remporter le concours des meilleures pratiques climatiques. Si vous voulez les encourager, vous pouvez voter pour leur projet.

Positivr.fr

Commentaires (2)

  1. Il serait bon que les blancs cessent de se mêler des affaires de l’afrique et se consacrent aux leurs.

    Cela nous éviterait quelques milliards de population en plus. C’est bon pour la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>