Gaz de schiste, les lobbies contre-attaquent

Depuis des années, les lobbyistes, hommes de main des industriels, jouent dans l’ombre des parties qui sacrifient la santé publique aux intérêts financiers. Vache folle, sang contaminé, amiante : dans ces scandales sanitaires retentissants, ils ont manipulé l’opinion et les politiques en toute impunité.

Aujourd’hui, leur nouveau terrain de jeu, c’est les gaz de schiste, dont la France a interdit l’exploitation en 2011. Depuis, les lobbyistes du secteur n’ont qu’un objectif : convaincre les politiques de faire marche arrière. Pour cela, ils noyautent les organes du pouvoir, s’appuient sur des hauts fonctionnaires, s’entourent de scientifiques complaisants, fournissent des études partisanes et bernent les médias.

France – 2014

Commentaires (2)

  1. Je serais curieux de connaître l’opinion des contributeurs de ce site sur les gaz de Schistes. Un de mes clients (spécialiste du forage) m’a expliqué que les méthodes employées pour les extraire étaient d’ores et déjà utilisées dans d’autres domaines depuis longtemps et qu’elles ne présentaient aucun danger. En fait ce serait le lobby anti-carbone qui aurait imposé ses vues. Qu’en pensez-vous ?

  2. Ben voyons, et je suppose qu’ils oublient, c’est assez commode, les récents tremblements de terre qui ont eu lieu sur des sites en cours d’exploitation dans l’ouest canadien, lesquels tremblements de terre sont, selon diverses sources d’information, attribuables à la surpression mise en place par ce système d’extraction ?

    Ok, on est par certain à 100% qu’il y a un lien de cause à effet, mais on doit avoisiner tout de même le 80 ou 90%. Peut-être faut-il supposer que, dans la tête de ces olibrius, il vaut mieux attendre que ça fasse quelques morts avant de procéder à un repli stratégique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>