Commentaires (9)

  1. Donc si on résume, ils se sont engagés pour le frisson.
    Quant a participer au dépeçage d’un État souverain, ça ne les gêne pas.

  2. @Olivier

    Colbert sous-entendait que TV Liberté était financée par la Russie, ce qui constitue de la diffamation faute de preuve.

    Et si c’était le cas, Bouclay n’aurait probablement pas été invité à s’exprimer. Faut arrêter la paranoïa. TV Liberté ne fait, en fait, que refléter l’opinion de la droite nationale. Et il se trouve qu’elle est, effectivement, davantage pro-russe qu’anti-russe.

  3. La Russie et l’Ukraine ne manquant ni l’un ni l’autre de combattants aguerris,je pense que les combattants étrangers voulant prendre part au conflit sont au mieux des boulets,au pire des pompes à fric.

    Le phénomène est le même avec le(s) conflit au moyen orient.

    Ils seraient sûrement plus utile en envoyant du pognon (sachant que celui-ci a peu de chance d’atteindre ses destinataires)

    J’ai lu un article édifiant il y a quelques jours sur des occidentaux partis rejoindre des milices chrétiennes en Syrie.

  4. @Olivier

    Bien justement dans l’article, il est bien précisé que TV Liberté est financée uniquement avec les dons, à l’instar de Radio Courtoisie, et qu’ils tiennent justement à garder leur indépendance vis à vis l’influence russe.

    Ca n’empêche pas, bien sûr, une certaine sympathie pro-russe totalement assumée.

  5. Les financements russes ne sont pas forcément déclarés.

    Il faudrait être bien naïf pour croire qu’un régime qui dépense des milliards pour une guerre “hybride” en Ukraine en niant l’évidence de celle-ci, hésiterait à distribuer des valises de billets ailleurs, au gré de ses intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>