Lin : Richesse française transformée en Asie

La France est le premier producteur mondial de lin. 70.000 hectares, 80 % de la production mondiale. Pourtant, ce trésor est loin d’être pleinement exploité.

Les fibres sont exportées en Asie où elles sont transformées. Aujourd’hui, 70 à 80% des vêtements produits en Chine repartent pour la France, la Belgique, l’Italie et d’autres pays européens.

La France achète donc à la Chine des vêtements fabriqués avec le lin qu’elle lui a vendu quelques mois plus tôt.

Commentaires (2)

  1. Hum, c’est une forme de colonialisme en quelque sorte.

    En tout cas, oui le lin est à redécouvrir.

  2. “La France achète donc à la Chine des vêtements fabriqués avec le lin qu’elle lui a vendu quelques mois plus tôt.”

    Et après on veut faire payer des taxes carbone au pauvre smicard qui a besoin de sa Dacia pour aller au turbin le matin, alors que la base du respect de l’environnement c’est de produire et consommer le plus localement possible. Même chose pour l’obsolescence programmée de tous ces appareils conçus pour ne fonctionner qu’un temps limité alors qu’on sait parfaitement produire des objets durables à très longue durée de vie, voire inusables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>