Ce roi africain qui surpasse Bill Gates

L’homme le plus riche de tous les temps régnait au XIVe siècle sur les actuels Mali et Ghana. Il possédait l’équivalent de 375 milliards [de francs suisses, soit 304 milliards d'euros], selon un classement établi par Celebrity Networth.

Kanga Moussa (en bas à droite, cliquez sur l’image pour l’agrandir) représenté par l’Atlas Catalan d’Abraham Cresques, vers 1375

Oublions les Bill Gates et autre Warren Buffett. L’homme le plus riche de tous les temps n’était ni un contemporain, ni un Américain, ni même un Européen. Au contraire, il vivait en Afrique il y a sept cents ans. Selon le site Celebrity Networth qui a établi un classement des 25  hommes les plus aisés de l’histoire, la palme revient à Kanga Moussa.


Un parfait inconnu de nos jours. Et pourtant, ce monarque qui a régné sur un empire correspondant aux actuels Mali et Ghana de 1312 à 1337 posséderait en valeurs d’aujourd’hui, inflation dûment prise en compte, une fortune d’environ 375 milliards de francs [suisses, soit 304 milliards d'euros]. Le site s’est aussi appuyé sur le prix de l’or pour établir sa recherche.

Bien qu’il ait perdu de sa notoriété au cours des siècles, Kanga Moussa est fameux à l’époque dans toute l’Afrique du Nord et au Proche-Orient. Il a fait fortune avec la production de sel et d’or qui totalise plus de la moitié des réserves mondiales. Selon la légende, cet homme généreux a construit une mosquée dans chaque ville visitée un jour de prière.

En revanche, le roi a trop offert sur son passage, entraînant ainsi une dévaluation des autres métaux locaux et une hausse du prix des denrées alimentaires. L’économie des régions qui ont bénéficié de ses largesses en a fortement souffert pendant des années. Sur la liste de Celebrity Networth, on retrouve une série de personnalités comme des seigneurs, des aristocrates et des entrepreneurs.

On observe dans cette évaluation des 25 plus grands patrimoines de l’histoire que 14 d’entre eux sont Américains, qu’il n’y a pas de femmes ni de têtes couronnées, comme des rois de France ou d’Espagne, car leurs avoirs doivent en principe être considérés comme propriété publique. Et, surtout, les personnalités les plus opulentes d’aujourd’hui figurent hors du top 10 de l’époque. On était plus prospère il y a quelques siècles qu’en l’an 2000.

Celebrity Networth place en second la famille Rothschild et estime sa fortune à 325 milliards de francs [suisses, soit 263,5 milliards d'euros]. Il s’agit d’une des plus puissantes entités de l’Histoire. Elle s’est développée depuis le XIVe siècle dans le domaine de la banque et de la finance essentiellement.

En 1943, Edmond de Rothschild crée le groupe LCF Rothschild, qui est dirigé par son fils Benjamin depuis 1997. Ce dernier fait partie des 300 personnalités les plus riches de Suisse, disposant d’un patrimoine évalué par Bilan entre 2 et 3 milliards de francs [suises, soit 1,6 à 2,4 milliards d'euros]. L’Américain John Rockefeller vient ensuite avec 316 milliards [de francs suisses, soit 256 milliards d'euros]. Aucun de ses compatriotes ne l’a encore détrôné, ses avoirs restant inégalés. Le roi du pétrole a acquis ses deniers avec sa société Standard Oil, fondée en 1870, qui détient à l’époque la plupart des raffineries pétrolières des Etats-Unis.

Aujourd’hui, elle est divisée en plusieurs parties (Chevron, ExxonMobil, notamment). Il est suivi par son compatriote Andrew Carnegie (288 milliards [de francs suisses, soit 233,5 milliards d'euros]), qui a réussi dans l’industrie de l’acier. Le Français le plus fortuné de l’histoire est Guillaume le Conquérant, qui posséderait aujourd’hui 213 milliards de francs [suisses, soit 172,7 milliards d'euros]. Avec ce magot, il appartient encore aux 10 plus riches de tous les temps.

L’homme qui a vécu de 1028 à 1087 a construit son empire à la guerre. Il a notamment envahi l’Angleterre en 1066. Son bras droit, Alain le Roux, a aussi profité des trésors acquis au cours de l’invasion de l’île, en se voyant offrir des milliers d’acres de terres. Au Royaume-Uni, deux membres de la noblesse, Guillaume de Warenne, premier comte de Surrey, et Richard Fitzalan, 10e comte d’Arundel, ont amassé une fortune en terres de plus de 100 milliards de francs [suisses, soit 81 milliards d'euros].

En fait, la liste de Celebrity Networth ne compte que trois fortunes contemporaines. Bill Gates, le fondateur de Microsoft, arrive en 12e position. Le site estime que sa fortune, inflation comprise, a atteint jusqu’à 126 milliards de francs suisses [soit 102 milliards d'euros]. Cela fait quand même 249 milliards [de francs suisses, soit 202 milliards d'euros] de moins que le roi du Mali. Il est le premier Américain vivant classé. En 22e position, Carlos Slim, le magnat mexicain des télécommunications, affiche 63 milliards de francs [suisses, soit 51 milliards d'euros]. Enfin, Warren Buffett se positionne au dernier rang avec 59 milliards [de francs suisses, soit 48 milliards d'euros].

Si on les compare avec le classement établi par Bilan dans cette édition, les plus grandes fortunes d’Europe arrivent encore après l’Oracle d’Omaha. Amancio Ortega Gaona, créateur de Zara, se hisse en tête des Européens, à «seulement» 49 milliards [de francs suisses, soit 39,7 milliards d'euros], loin derrière le roi du Mali.

Bilan

Commentaires (4)

  1. Le roi africain n’a pas fait fortune que dans le commerce du sel et d’or loin de là ce n’est pas suffisant, la vente d’esclave à du rapporter beaucoup plus mais ça il ne faut pas en parler!
    Il ne faut pas oublier que ce sont les africains qui ont vendus d’autre africains et ce fut très lucratif pour ceux resté au pays.

  2. Bouyer, on peut aussi voir les choses dans l’autre sens : à une époque où tous les roitelets d’Afrique (et en fait, absolument tout le monde), pratiquait l’esclavage, ce n’était sans doute pas suffisant pour faire la différence. Les esclaves étaient une marchandise comme une autre et la pratique trop intensive avait une fâcheuse tendance à faire chuter les cours. En Europe, des régions entières ont été mises à feu et à sang pour le sel qu’elles renfermaient alors que personne n’auraient songé à se battre pour des esclaves, ça se trouvait sous le sabot d’un cheval.

    Intéressant cette idée que la générosité du roi a ruiné les régions où il faisait des cadeaux, c’est une forme de maladie hollandaise.

  3. Et qu’en reste-t-il ???? Allons donc !!!
    Suis sur qu’en creusant on va trouver toute une haute civilisation dépassant tout ce qu’on pourrait imaginer. Civilisation noire off course !!!

    Allez les explorateurs anthropologues qui aiment tant l’Afric, rien trouvé encore ????
    J’attends l’avis de Bernard Lugan (je viens de lire qu’il a gagné son procès contre Anal+). La justice fonctionne parfois.

  4. “L’homme le plus riche de tous les temps régnait au XIVe siècle sur les actuels Mali et Ghana. Il possédait l’équivalent de 375 milliards [de francs suisses, soit 304 milliards d'euros],”

    un voleur et un esclavagiste en d’autres termes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>