Chine : Quand le recyclage confine au sordide

La Chine pousse loin le concept de recyclage. Parmi les scandales alimentaires les plus sordides qui défrayent la chronique dans l’empire du milieu, une gigantesque fraude aux huiles alimentaires, collectées dans les égouts des restaurants pour être ensuite recyclées et revendues dans le commerce et la restauration.

Au moins un tiers de l’huile utilisée par les restaurants chinois et au moins 10% des huiles vendues dans le commerce seraient issues de ce recyclage écœurant, rapporte Le Nouvel Observateur. Phénomène plus que courant, la plupart des restaurateurs revendraient leurs restes alimentaires à des filières mafieuses qui les remettraient ensuite dans le circuit alimentaire, après les avoir fait bouillir et filtrés.

Pire, même les restaurants ne revendant pas leurs déchets feraient l’objet d’un pillage de leurs égouts, dans le but de recycler et réintroduire ces restes alimentaires dans le circuit alimentaire classique.

Enviro2b

Commentaires (9)

  1. Je suis bien content d’être passé au régime “paleo”. Plus d’huile de ce style dans mon système…

  2. Vrai ! entendu chez ma collègue prof américaine qui revenait de 6 mois d’enfer quotidien à Cunming. Très ouverte mais ne retournera en Chine qu’avec un flingue sur la tempe. Ceux qui ont vécu en Chine savent de quoi je parle.

  3. les africains vivent dans la merde parce qu’ils ne s’en aperçoivent pas,
    les arabes vivent dans la merde parce qu’ils sont fainéants,
    les chinois vivent dans la merde parce qu’ils sont vénaux,
    les blancs vivent dans la merde parce qu’ils se sont laissés envahir par les autres

    HL

  4. hl +1000
    beaucoup de français courrent manger chinois des boulettes d’hachi sans parmentier mais avec des restes souvent douteux…
    mais bon nourrir des millions de personnes avec du 4 étoiles reste un pur mythe…

  5. 2 theathegriste a écrit le 21 mars 2013 à 7 h 22 min
    Vrai ! entendu chez ma collègue prof américaine qui revenait de 6 mois d’enfer quotidien à Cunming. Très ouverte mais ne retournera en Chine qu’avec un flingue sur la tempe. Ceux qui ont vécu en Chine savent de quoi je parle.

    ——–

    Je confirme j’ai vécu des années à Kunming (et non Cumming), c’est du suicide d’aller bouffer au resto, ils utilisent de l’huile de vidange.

  6. Il n’y a qu’un reproche à adresser à la Chine : elle nous imite trop bien .
    Le rêve d’une alternative à l’Occident dégénéré s’évanouirait … C’est terrible , cette découverte .
    La vache folle , les progrès de l’agro-alimentaire , ils prendront tout ce qu’il y a de mauvais chez nous .
    Bientôt ils produiront en série des Sarko et des Taubira !

  7. Merci pour votre appréciation El. Cela fait plaisir ;-)

    Certains articles représentent mon ressenti, d’autres sont des faits à partir de mon quotidien en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>