Chine : Le déclin de Wenzhou

Rien ne va plus dans le berceau du capitalisme privé chinois. Frappée de plein fouet par la crise, la ville côtière de Wenzhou, célèbre pour ses entreprises prospères, est en pleine débâcle.

Depuis un an, le vent tourne et les entreprises enregistrent des pertes, tandis que la production stagne. Le gouvernement a relevé les taux d’intérêt et gelé une grande quantité du capital dans les banques d’état.

La crise que traverse la région provient du modèle même de développement de Wenzhou, qui repose sur la production massive de marchandises vendues à bas coût avec des marges peu élevées. Gagner le plus d’argent le plus rapidement possible : une démarche à court terme qui a précipité le déclin d’une région qui incarnait le miracle économique chinois.

Des centaines de milliers de personnes ont perdu leur travail. Contraints de s’adapter pour subvenir aux besoins de leurs familles, certains ouvriers s’improvisent conducteurs de pousse-pousse ou vendeurs de fruits et légumes. D’autres travailleurs itinérants retournent chez eux, à la campagne, où la vie est moins chère.

Commentaires (5)

  1. “Gagner le plus d’argent le plus rapidement possible : une démarche à court terme qui a précipité le déclin d’une région …”

    …Exactement ce que certains d’entre nous ont essayé d’expliquer il y a quelques jours…Des gens très prévisibles en fait …

  2. “Gagner le plus d’argent le plus rapidement possible”

    Est-ce une vraiment une particularité spécifique à la Chine ? Il n’y a pas que les chinois qui veulent gagner de l’argent vite et rapidement. Aujourd’hui dans notre époque bling bling de fric et de paillettes, tout le monde veut gagner de l’argent, beaucoup, facilement et rapidement.

  3. Apart les chinois qui peut regretter le déclin de WHENZOU …? Sans parler de la dangerosité de la majorité des produits fabriqués là , de la guirlande électrique au canapé, en passant par le jean’ . Je ne prendrai qu’un exemple celui des chaussures ,En quelques années, il est devenu impossible de trouver en France une paire de chaussures d’un prix abordable et qui tienne plus d’une saison. Les produits chinois , c’est un matériau de mauvaise qualité, des finitions approximatives, des pointures aléatoires, et finalement, au regard des services rendus, un prix pas si bas qu’il y parait !

  4. “gagner rapidement de l’argent”….il n’ont fait que copier le jeu en cours sur la planete..Et le plus souvent à la demande des multinationales occidentales..
    Pas contrariants les Chinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>